Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

5 Humains B.| 7 Humains N.| 11 Humains M.| 10 Hybrides D.| 18 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Hybride Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Luis (*´∇`*) - Terminé

Luis
Rebelle Neutre
Race : Mante religieuse
Messages : 305
Date d'inscription : 04/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 17:05

Luis


Nom ☀ /
Prénom ☀ Luis
Âge ☀ 23 ans
Nationalité ☀ Anglaise
Sexe ☀ Masculin

Sexualité ☀ Hétérosexuel
Groupe ☀Hybride neutre
MétierHacker
Statut social ☀ /
Race ☀ Mante religieuse
Image de l'animal ☀ Clique

Particularité
-Luis possède une excellente mémoire ! Il peut retenir la page entière d'un livre après une seule lecture. Il entraîne en continue sa mémoire et aime apprendre. Un génie ? Non, il est juste dans la norme de l'intelligence mais avec une mémoire performante .
-L'hybride est très sujet aux migraines.
-Luis a des antennes, deux paires d'ailes et la peau plus fines par endroit.
-Il est fort dans les études et dans les domaines où la mémoire est très utile, mais quand il s'agit de courir... Ne comptez pas sur lui.



Caractère

Couleur favorite: Le bleu | Plat préféré: Les nouilles instantanées | Boisson fétiche: Thé glacé | Saison: L'été | Moment de la journée préféré: Le crépuscule


Ce qu'on peut dire de moi ?  Je me le demande bien.

Si je dois parler en toute sincérité de qui je suis, je vais différer de l'image que vous aviez de moi, mais soit. J'ai de bonnes manières, pendant de longues années on m'a inculqué les notions de politesses  pour ne pas que je sois un de ces hybrides au langage vulgaire et au comportement digne du premier barbare de l'humanité. Je dois avouer que c'était assez amusant de voir mes « maîtres » tentant de me faire correspondre au modèle qu'ils avaient en tête. Il ne m'a pas fallu très longtemps pour comprendre comment fonctionnait la politesse, mais ma maladresse était pour mes instructeurs une forme de rébellion et mauvais comportement. Nous sommes d'accord que se prendre un coin de table n'est aucunement un cri de révolte ? Un cri de douleur au mieux. Il ne fallait pas que je devienne inutile, alors, on m'a appris ce qu'un domestique devait savoir, je sais cuisiner, accueillir une personne et la rediriger, je suis capable de faire du thé et vous le servir avec le sourire aimable aux lèvres qui fait plaisir à voir. Mais attention, si je peux vous servir le thé, je suis tout à fait capable de vous jeter le contenu de la tasse à la figure avant de vous tendre un mouchoir en vous priant de vous essuyer avant que vous ne salissiez la nappe, et le tout avec cet habituel sourire aimable. Si la société veut que les hybrides soient inférieurs et serviteurs, ça n'est pas ma vision des choses, alors surveillez vos paroles en ma présence. De plus, il faut savoir que je suis assez rancunier et que ma mémoire est très bonne.

J'aurais aimé passer inaperçu, malheureusement grâce à ma sublime chevelure verte, ça n'est point possible. De ce fait, j'ai décidé que si on me voyait, on me verrait trop et faussement. Nous pouvons dire que c'est un rôle. Mon visage public est celui d'un hybride maladroit aux airs polis, je vous souris de manière joyeuse voir un peu enfantine, on pense de moi que je suis soumis et docile, mais rien n'est réel. Je porte pas mal de couleurs voyantes, c'est fait exprès, pour qu'on s'habitue à ma palette de couleur pour ensuite mieux m'oublier. Pourquoi faire une chose pareille ? Et bien, je veux la libération des hybrides, je la veux tellement que je suis prêt à tout pour y arriver, même à devenir le larbin d'humains pour me servir d'eux ensuite, j'ai une fierté, mais je peux facilement la mettre de côté pour arriver à mon objectif. On peut dire que je suis déterminé et que je ne recule devant rien pour y arriver. Un jour, nous serons libres, mais nous n'y arriverons pas si nous n'acceptons pas de nous salir les mains ! Voilà pourquoi je présente un masque auprès des autres,  mon rôle m'a bien aidé jusqu'ici, je ne vois pas l'intérêt de le quitter pour le moment. Par contre, je ne suis pas du genre à aller casser des vitrines dans la rue, non, je préfère mes méthodes, le piratage informatique et la distribution de tracts dans la rue. Par le passé, il m'est déjà arrivé de fournir diverses informations à des groupes d'hybrides sauvages, mais jamais je n'ai donné mon nom, non, je me fais passer pour le messager de RedHood, mon pseudo. Je n'ai pas peur de la trahison de la part d'un hybride sauvage, non, mais je préfère entretenir mon image d'hybride sans importance.

Je sais que la liberté des hybrides n'arrivera pas de suite, mais j'ai la patience d’œuvrer pour elle et de l'attendre ! Je suis très patient, je me mets rarement en colère, sauf si on tire sur mes ailes. Mes attributs hybrides ne me mettent pas à l'aise, je ne les apprécie pas des masses. Il est vrai que de critiquer mes ailes ou mon dos a l'effet de me miner fortement le moral et m'irriter, c'est mon point sensible. Une autre chose qui m'irrite facilement, les migraines. J'ai conscience que ma mémoire est très performante, on m'a déjà parlé de mémoire absolue, mais je n'y crois pas ! Enfin bon, je ne sais pas si cela vient de ma capacité à mémoriser, mais j'ai régulièrement des mal de crâne, et ça a le don de me rendre assez grognon et selon l'intensité de la douleur : agressif. Dans ces moments-là, je préfère rester seul dans une pièce sombre le temps que ça me passe. Bien sûr, je ne cracherais jamais sur ma mémoire ! Elle est la partie que j'aime le plus chez moi. J'ai toujours aimé apprendre, lire et encore apprendre !  Avec ma faculté à retenir dès que je lis ou visualise, je n'ai jamais eu de mal à avancer dans mes études et j'adore ça ! Comprendre comment fonctionne telle ou telle chose, ou bien cerner le mécanisme de penser d'une personne ou encore les rouages d'une philosophie et étudier l'histoire de la vie ! Je suis peut-être fou, mais j'aime l'être.  C'est aussi pour cette raison que je ne suis pas très bon en sport, je n'ai pas d'avantage et cela m'agace, alors je reste à mes théories et bouquins poussiéreux et mon ordinateur. Le piratage est un domaine aisé et compliqué à la fois pour moi. Je ne suis pas le plus doué, ni extrêmement doué dedans, mais je sais que je me débrouille plutôt bien car ça me fascine. Si nous avions des heures et des heures devant nous, je vous en aurais parlé encore et encore, mais ça n'est pas le cas. Je sais que je suis du genre à trop réfléchir, l'humour est particulier chez moi, je ne ris pas aux blagues la plupart du temps car je suis occupé à comprendre ce qui fait que la blague est marrante. Mais oublions l'idée que je suis coincé ! J'aime taquiner et faire de petite farce à ceux que j'apprécie ! On me dit d'ailleurs que j'ai un humour qui ne fait rire que moi... Ça doit sûrement être vrai.  

Je suis un peu chiant sur un point : la perfection. Jamais je ne suis satisfait de ce que je fais, je veux toujours faire mieux. C'est assez agaçant pour les autres, mais c'est plus fort que moi. Pourtant, je ne suis pas spécialement pessimiste, non au contraire ! Je vois toujours le verre à moitié plein ! Je vous ai dit que j'étais particulièrement désordonné  ? Je ne sais pas ranger mes affaires, je n'aime pas ça du tout ! Si je le fais, je ne me retrouve pas, le sentiment de ne pas être à l'aise me rattrape vite et c'est très désagréable.

En somme, je suis une personne prête à te lécher les bottes pour mieux te couper le pied si tu es un point à franchir pour la liberté des hybrides. Tu peux me faire confiance, mais c'est une très mauvaise idée.


Physique

Taille : 1.83m | Poids : 70 kg | Tatouage : Couleuvre entourée autour de la cuisse gauche | Bijoux : Anneau en argent à l'oreille droite


Suis-je beau ou laid ? Je me déciderais pour la dernière proposition.

Dans la rue, vous ne me raterez pas, la nature m'a doté de cheveux verts, à la limite du radioactif, qui attirent tous les regards. C'est la première chose que l'on remarque chez moi, ensuite, on se rend compte que sur ma tête, il y a deux grandes antennes de mante religieuse. Certains les adorent, d'autres ne peuvent poser les yeux dessus et le reste n'en a que cure.  Je dois avouer que je suis sensible sur mes antennes, je n'apprécie pas du tout qu'on tire dessus ! Ni même qu'on les touche, elles sont sensibles. Mes antennes ne sont pas de couleur verte à l'instar de mes cheveux, mais d'une couleur brune et elles retombent souvent vers l'arrière du crâne, comme de méchantes mèches rebelles, cependant, je peux les relever pour les agiter un peu. Bien souvent, si j'agite mes antennes, c'est signe que quelque chose me rend curieux ou m'agace. Je n'ai pas fini de vous parler de mes cheveux ! Comme je vous l'avais dit, ils sont verts, encadrent mon visage et sont assez longs, ils me tombent un peu sur les épaules, ce qui est très pratique pour cacher ma nuque ! Pour ne pas avoir chaud, j'en attache une partie, et j'ai une petite tresse sous l'oreille gauche. Lorsque je suis seul, il m'arrive de les relever complètement, mais seulement s'il n'y a pas de regards autour de moi. Je n'aime pas avoir la nuque à l'air, elle est dans le même sac que mon dos, la peau à cet endroit de mon corps est plus fine et plus pâle, ce qui fait qu'on y aperçoit quelques veines. Je déteste cela, je préfère cacher ma nuque. Mon dos ainsi que mon torse ont subi le même sort, jusqu'à l'aine, on peut voir la plupart de mes veines, heureusement que ça s'arrête sous les clavicules ! Mais ça n'est pas très beau à voir, je trouve cela laid personnellement, et je ne suis pas le seul. Et encore, il y a aussi la paume de mes mains et des pieds qui sont dans le même état, merci à l'inventeur de la paire de gants ! De plus, comme je suis très maladroit, il m'arrive souvent d'avoir des bleus sur le ventre ou le dos, encore heureux que je n'ai pas de varices ! Du moins, pas encore. Pour en revenir à mon dos, il me reste une part d'hybridation visible : mes ailes. Elles sont quatre, situées entre les omoplates, de chaque côté de la colonne vertébrale, les plus épaisses sur le dessus et celles qui semblent pouvoir se briser au moindre contact, elles sont bien au chaud sous les premières ailes. Elles ne sont pas encombrantes, il est facile de les cacher sous mes vêtements amples, mais... Elles sont affreuses. La nuit, je suis le plus souvent torse nu, car je profite de ce moment pour me les dégourdir, du coup si vous passez à côté de ma chambre, vous entendrez certainement mes ailes s'agiter en battant l'air.

Je pense avoir fait le tour de mes attributs d'hybride ! Si on ne les prend pas en compte, je peux être assez beau, je l'admets. J'ai une bonne taille, et je ne suis pas tout fin et sans muscles ! Pendant ma vie de sauvage, on m'a appris à combattre, ce qu'il fallait savoir pour que je puisse me défendre, alors mon corps s'est un peu modelé suite à cela. Un sourire constamment collé sur les lèvres, on ne peut pas dire que je sois du genre à faire la tête, ce qui est un plus pour plaire ! Mon visage est assez expressif, on peut vite deviner mes émotions, enfin, celles que je joue. Il faut aussi savoir que je suis un très bon comédien ! Je peux pleurer sur commande, ce qui est plutôt pratique, je dois l'avouer. Mes yeux sont de couleur dorés avec quelques reflets verts et il peut arriver de me voir avec le regard perdu dans le vague, car je suis trop dans mes pensées. Sinon, ils brilleront d'une petite lueur taquine, annonçant que je suis prêt à vous faire une blague ou farce. À mon oreille droite se trouve un anneau argenté, je ne le retire que pour me laver, sinon, il ne me quitte pas. Est-ce que l'anneau a une valeur affective pour moi ? Pas spécialement, il y a des bijoux qu'on aime simplement parce qu'ils nous plaisent. Il y a quelques années de cela, je me suis fait faire un tatouage sur la cuisse gauche. Le tatouage représente une couleuvre qui s'étend sur trois lignes entourant ma cuisse, la première pour la tête, la seconde pour le corps et sur la troisième ligne, la queue. Pourquoi un serpent ? À vous de le découvrir !

Mon style vestimentaire est assez coloré, j'aime le bleu et j'aime le porter ! Cela se verra rapidement, les couleurs, je les aime, je ne m'habille que rarement de façon sobre. Comme je vous l'avez déjà dit, dans ma garde-robe il y a essentiellement des vêtements amples, je n'apprécie pas d'avoir du tissu collé à ma peau. Oublions l'idée de me faire porter des chemises, je ne me sens pas à l'aise dedans à cause de mes ailes, mais cela ne veut pas dire pour autant que je m'habille mal !  Aussi, on  me verra souvent en basket, ou avec des bottes, c'est le plus pratique quand il faut se mettre à courir pour fuir, je garde cette habitude. Aux mains, je porterais le plus souvent des gants pour cacher mes veines, vous seriez bien chanceux si j'acceptais de les retirer pour vous. Dans l'intimité, je serais beaucoup moins pudique, je n'ai pas de problème pour exposer mon dos, mes mains et mes pieds, car même si je n'aime pas mes attributs, j'y suis habitué et il n'y aura que moi pour les voir.


Histoire

date de naissance : 07/07 | Signe : Gémeaux | Groupe sanguin : O


Quelle est mon histoire ?

Les souvenirs de mon enfance sont très flous, je ne connais que ce qu'on a bien voulu me dire. Il paraîtrait que ma mère était une hybride dans un bordel et qu'elle m'aurait eu dans cet endroit. C'est fort possible, j'ai parfois des flashes de mémoire avec plusieurs femmes et des voix tout aussi féminines, mais rien de très net, toujours flous et brefs. En ce qui concerne ma mère, je pense me rappeler d'une chevelure aussi verte que la mienne, mais je ne sais pas si m'imagine des ressemblances ou si mon souvenir est juste. Dans le bordel, j'étais caché à la vue des clients du mieux qu'on pouvait et la patronne ordonna qu'on m'apprenne à lire et compter alors que j'étais encore très jeune.  Je serais resté là-bas jusqu'à mes six ans, durant cette année-là, monsieur Hamilton m'aurait aperçut et se serait arrangé avec la patronne  du bordel pour pouvoir m'acheter illégalement.

À partir de là, tout est plus clair. Cet homme assez fortuné m'a ramené chez lui, je pense que sa femme n'a jamais su où son mari traînait en secret, et à ce moment-là, je rencontrais leur fils : Keith. Il avait huit ans, c'était le genre d'enfant pourri gâté et tête à claques, à peine je l'avais vu que je ne l'aimais déjà pas. Keith avait fait un caprice à ses parents pour avoir un hybride, mais pas un adulte, non, non, lui, il voulait un de son âge. Un hybride avec qui il pourrait jouer aux pirates et autres jeux d'enfant. J'étais son caprice, le cadeau pour ce gamin. Il n'a pas fallu très longtemps avant que Keith ne se mette à me tirer les antennes ou bien à me faire de mauvaises remarques sur mes veines et mes ailes. Je pense qu'il fait partie d'une des raisons pour lesquelles je complexe sur mon physique. Les parents Hamilton ne me maltraitaient pas, non, ils étaient indifférents à mon existence, peu leur importait comment leur fils me traitait. À l'époque, je détestais vraiment Keith ! Il ne me facilitait vraiment pas la vie, je devais faire tout ce qu'il me disait sous peine de recevoir ses punitions, pour vous peut-être que ça n'a pas l'air très effrayant, mais je n'étais qu'un enfant. Je ne savais pas d'où venait autant d'énergie pour cet enfant, il courait partout, voulait toujours jouer à la bagarre, mais jamais perdre, pourtant, je n'avais qu'un désir : qu'on me laisse en paix dans un coin pour lire. Il y avait toute une bibliothèque à porter de main qui pourrait satisfaire ma curiosité ! Il m'arrivait parfois la nuit d'aller en douce pour lire un livre ou deux.

Vers mes dix ans, Keith sembla se rendre compte que ma mémoire était particulière et aidait beaucoup pour les études. Il étudiait à la maison, ses parents refusaient qu'il aille en école, alors j'assistais aussi à certains de ses cours, car tel était le caprice de Keith. Je ne lui en veux pas pour ce caprice, il m'a beaucoup servi, j'ai pu apprendre plus sur le monde et indirectement recevoir une éducation qui était une vraie aubaine pour un hybride comme moi. Keith, pour se débarrasser de ce qu'il n'appréciait pas et lui qui ne voulait que s'amuser, me chargea de faire ses devoirs vus que j'avais beaucoup de facilité. Ça ne me dérangeait pas, pendant ce temps-là, il ne me tirait pas les antennes, ne cherchait pas à savoir si mes ailes pouvaient se détacher de mon dos  ni même me piquer au niveau des veines pour voir si le sang qui en ressortirait serait rouge. Heureusement pour moi, plus le temps passait, moins Keith se préoccupait de moi, il s'était tout simplement lassé de l'hybride que j'étais. Vers mes douze ans, Keith sembla m'avoir presque oublié, alors dame Hamilton décida que j'aiderais aux tâches domestiques.

Je fus confié au majordome de la maison qui se chargea de m'apprendre ce que je devrais connaître pour faciliter la vie de la famille et en parallèle, j'aidais le cuisiner pour acquérir le savoir en cuisine. Les bonnes manières ainsi que la politesse furent faciles à retenir, mais la partie plus manuelle me donna un peu de fils à retordre. En plus, j'étais si maladroit ! Mais au final, je m'en sortais plutôt bien, je pense. J'avais plutôt une vie tranquille là-bas en y pensant... Alors pourquoi les avoir quittés ?

L'année de mes quinze ans, je travaillais avec l'hybride de maison, un homme vers la trentaine, je dirais, répondant au nom de Frank. Il avait l'air si strict et rigide, depuis son arrivé, il m'avait effrayé et intimidé. Il me regardait toujours comme si la pire destinée du monde s'était abattue sur ma personne et je ne comprenais pas pourquoi. Un soir, alors que je me chargeais de ranger un peu la cuisine, l'hybride était entré dans la pièce et m'avait simplement dit :

« Tu auras bientôt seize ans. Dans peu de temps, tu seras l'hybride officiel de la famille Hamilton, mais tu n'as rien vu du monde, tu ne sais pas ce qu'il se passe derrière les grilles de la demeure. Tu ignores que certains d'entre nous se battent pour que les hybrides comme toi ne soient plus. Si tu as la chance de pouvoir vivre ta vie, connaître cette notion de liberté autrement que via les livres, saisie là. Pars, fuis, ne reviens plus. »


Aussitôt, ces mots dit, l'hybride me laissa. Plusieurs jours durant, je réfléchis à ses paroles, il était vrai que je ne connaissais pas le monde en dehors d'ici. Je ne faisais que de lire et l'imaginais, même si elle n'avait pas de barreau, je vivais dans une cage. Je prenais conscience de certaines choses, de mon statut d'hybride, du fait que ne pourrais pas changer ma vie en devenait officiellement l'hybride du chef de famille. Moi aussi, je voulais pouvoir avoir une famille, vivre et faire des choix sur ma vie future par moi-même ! C'était si injuste de devoir s'en remettre aux humains pour tout ça ! J'aurais pu grandir avec ma mère aussi, on ne m'aurait pas traité comme une bête de foire à cause de mon hybridation. Je voulais pouvoir faire ce que les humains faisaient !

Finalement, une semaine plus tard, je pris la fuite et jamais je ne remercierais assez Frank qui m'a réveillé et fait prendre conscience de ce que je pouvais rater. Moi aussi, je voulais libérer des hybrides ! Je n'avais juste aucune idée de comment faire.

Ma vie de sauvage commença dans la rue. Je n'avais aucune idée d'où aller, la ville était un vrai mystère pour moi. J'avais essayé d'aller vers les quartiers les moins fréquentés, peut-être qu'il y aurait un taudis ou un squat où je pourrais trouver de l'aide... La naïveté. Au bout de trois jours, je tombais sur un chasseur. Jamais je n'en avais vu, je ne savais pas fuir, on pouvait dire que j'étais fichu ! Je l'aurais été si trois hybrides ne m'étaient pas venus en aide. Adele, Kieran et Reese. L'un d'eux avait sauté sur le chasseur pour faire diversion pendant qu'un autre me prenait par le bras pour m’entraîner dans leur fuite. Sur le coup, je n'avais pas trop cherché à comprendre, je les avais simplement suivis, ils étaient mes sauveurs. Mais par contre, je n'avais jamais autant couru ! Adele et Resse m'avaient mené à un vieil immeuble et fait montrer par les escaliers de secours jusqu'au dernier étage avant de s'engouffrer par une fenêtre ouverte.

« En voilà un bien insouciant !
-Stupide tu veux dire !
-Oh allons, regarde-le, on dirait un chaton apeuré ! Eh... dit, tu crois qu'il va se faire dessus ? Il a l'air mort de peur !
-Ah non ! Ça pue suffisamment ici comme ça ! »


Complètement perdu, je n'avais fait que de suivre du regard leur échange, mais la fille avait raison sur un point : j'avais peur. Mes mains, mon corps entier tremblait, je ne savais pas ce qu'ils allaient faire de moi, c'était terrifiant ! Le troisième membre du groupe finit par nous rejoindre et me fixa longuement.

« Hé, t'as quoi dans la cervelle ? Tu crois qu'on peut se promener comme ça ? Mademoiselle la Princesse, va falloir se réveiller ! Le prince charmant sur son cheval blanc ne viendra pas te sauver si t'es dans la merde... Allez, va-t'en maintenant ! 
-Maiiis, on dirait qu'il n'a nullement part où aller ! On pourrait pas le garder, j'aime bien sa verdure !
-N'importe quoi !... Mais Adele n'a pas tort Kieran, on dirait qu'il est perdu... »


Kieran qui semblait être le chef avait bruyamment souffler avant de passer une main dans ses cheveux. Pendant qu'il réfléchissait, j'en profitais pour observer un à un mes sauveurs. Adele me semblait être une hybride louve, Reese un lynx et Kieran un renard.

« Oh lieu de nous mater, dis-moi plutôt ton nom et ce que t'es !
-Ah euh...mon nom, euh je... alors c'est que euh...
-Tu sais pas parler ou quoi ?
-Hein, euh mais si c'est qu...
-Ben parle !
-Je m'appelle Luis, je suis une mante religieuse ! »


Kieran semblait être le genre de personne très autoritaire et je n'aimais pas quand il me fixait sévèrement, je n'avais jamais aimé ça ! Après une légère discussion entre les trois pour décider de mon sort, finalement Kieran se retourna vers moi pour m'annoncer :

« Nous c'est Kieran, Reese et Adele. On te garde avec nous, mais si t'es trop boulet, tu dégages ! Ici, on est pas solo, tu voles un truc, tu partages, ok ? Si tu veux pas tu dégages ! »

Bien sûr, j'acceptais ! Je ne voulais pas me retrouver seul !Seulement, je ne leur faisais pas entièrement confiance, je ne savais pas ce qu'ils avaient vraiment derrière la tête alors je me faisais passer pour plus stupide que je ne l'étais. Je ne voulais pas qu'ils puissent se méfier de moi mais en retour, je ne voulais pas qu'ils me connaissent vraiment.

Je suis resté pendant des années avec eux, ils m'ont appris à voler, à reconnaître les chasseurs pour pouvoir fuir et avec eux, j'ai participé à de petits raids visant à libérer quelques hybrides. Kieran avait voulu que je sache me battre, mais pendant les entraînements, j'avais plus l'impression qu'il se défoulait de tout l'énervement que mes boulettes provoquaient. Comme si cela était de ma faute si j'étais maladroit ! J'avais l'impression que Kieran se doutait de quelque chose, du fait que je ne sois pas vrai, mais encore, je ne voulais pas qu'on sache plus de moi. Pourtant, je ne risquais pas grand chose, mais l'idée de me dévoiler m'effrayait un peu. Malgré ma nouvelle vie de sauvage, je n'avais perdu en rien de mon éducation, j'étais toujours poli et lorsque je le pouvais, il m'arrivait de faire un semblant de cuisine pour les autres. Mais pourtant... j'étais frustré. Je n'aidais en rien pour la libération des hybrides ! Tout ce qu'on faisait ne me suffisait pas ! N'y avait-il pas moyen d'en faire plus ? D'avoir plus d’impact ? À l'époque, je ne connaissais pas la réponse.

Cinq ans après avoir rejoint le groupe, je fis une nouvelle rencontre, celle d'un humain. Ce jour-là, je cherchais juste à me cacher et j'avais forcé la fenêtre d'un appartement  que je pensais désert, car sans lumière en pleine journée, de plus, je n'avais jamais vu personne en sortir ou entrer dedans. Une fois entré  à l'intérieur, la curiosité m'avait pris en remarquant qu'il y avait finalement une forme de vie dans cet endroit. Fuir ? La peur ? Tout oublié. Je voulais savoir pourquoi la personne qui vivait ici semblait être comme un fantôme. Délicatement, je poussais la porte de la pièce dont semblait provenir une légère lumière et je tombais sur une remarquable installation informatique ! Fasciné, je m'étais plus approché et je n'avais pas entendu derrière moi l'habitant de la maison qui revenait.

« Oya, j'ai un invité surprise. »

Sur le coup de la surprise, j'avais pivoté si vite que j'en avais perdu l'équilibre avant de tomber sur les fesses. L'homme devant moi était un humain, avec ses cheveux ondulés et sa barbe naissante, il me semblait assez négligé. Nous observions mutuellement sans dire un mot, l'humain n'avait pas d'expression collée au visage, je  n'arrivais pas à lire ce qu'il pensait et ça me mettait très mal à l'aise.

« Ha euh, je pensais que c'était vide alors je suis entré, toutes mes excuses ! Je vais y aller haha ! Par la porte... Mais vous avez une porte non ? Je passerais par là, si vous m'indiquez le chemin, merci, merci ! »

J'avais pris mon air le plus débile possible pour lui montrer que je n'étais pas une menace, je n'avais pas trop envie qu'il pense que  je venais pour le cambrioler ou quoi que ce soit ! Finalement, l'homme souffla et sorti une cigarette de sa poche avant de se diriger vers le bureau pour s’asseoir.

«  Les mensonges ne marchent pas avec moi, les masques et rôles, je les connais. Tu connais le chemin de la fenêtre, si tu restes, va me faire du café, les cambrioleurs doivent se rendre utiles. »


Sur le coup, j'en étais resté perplexe. Mon mensonge ne devait pas être assez crédible voilà tout ! Il ne pouvait pas savoir que je faisais semblant d'être plus idiot... Mais cet homme était très étrange, ça ne lui faisait rien que je sois entré chez lui par effraction ? Sûrement parce que l'homme me fascinait autant que son activité avec son ordinateur, je décidais de rester. Et je revins le jour d'après, et ainsi de suite. J'appris qu'il s'appelait Summer, un nom qui m'avait bien fait rire tant l'homme semblait aussi morose qu'une pluie d'hiver. Summer travaillait depuis chez lui, d'où la raison pour laquelle il ne sortait que rarement, mais le plus important ! Il piratait. Dès que je l'avais su, je l'avais harcelé pour qu'il m'apprenne ! Je voulais savoir, connaître ce domaine ! Je voyais aussi une possibilité de pouvoir aider d'une autre façon l'ambition de délivrer les hybrides. Les données des hybrides recherchés, on pourrait peut-être les effacer ? Les magasins d'hybrides, leur système de sécurité pouvaient aussi être désactivés et aussi, on pouvait envoyer des vidéos de propagandes à de nombreuses personnes ! Je voulais faire tout cela, mais Summer n'accepta que de montrer la base, il ne voulait pas être responsable de mes futures activités.

À vingt ans, je quittais le groupe qui m'avait sauvé et avec qui j'étais depuis cinq ans pour vivre, surtout m'imposer,  chez Summer. Je ne ressentais pas de tristesse, je voulais atteindre un objectif et Summer était la personne la mieux placée pour que je puisse y arriver. Sans cœur ? Je ne pense pas, disons que les sacrifices seront courants sur ma route et qu'il fallait bien commencer un jour. Jamais je n'avais prétendu être tout blanc, je pouvais aussi être capable du pire pour mon objectif. Même si Summer ne voulait pas tout m'apprendre, il me suffisait de l'observer pour retenir, il n'avait pas besoin de m'expliquer, je retenais tout ! Dire que l'humain était une bonne compagnie serait mentir, mais avec lui, je ne jouais pas, il préférait mon vrai moi de toute manière. Deux ans plus tard, lui aussi je le laissais tomber. Je ne voyais plus ce qu'il avait à m'offrir, il fallait que je fasse ma route de mon côté. Je me rendais bien compte que j'avais changé, que je me servais des autres, mais je ne ferais pas marche arrière, ma course était déjà engagée. Comme on me l'avait appris, je  me trouvais un petit nid avant de détourner une connexion pour pouvoir agir à ma guise. Le réseau d'hybrides sauvages commença à me connaître un peu, sous mon pseudo RedHood , je leur rendais quelques services quand ils me le demandaient.

Mais il me fallait faire un nouveau pas en avant, je me résolus à devoir retourner dans le monde des humains. M'atteler à ma tâche tout en surveillant mes arrières n'était pas assez productif, et puis, il était temps de me trouver une nouvelle personne pour avancer dans mon projet. Ça n'est pas un game over, juste le début d'une nouvelle manche : le chasseur attrape le petit chaperon rouge et le met en cage.


Pseudo ☀ Sky
Âge53 ans
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ Reboot de skysky
Votre avatarHikaru Osari || B-project
Autre chose à dire ? ☀ /
Code

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1319
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 19:10
Re-bienvenue à toi! *^*

B-Projeeeect!!! //MUR// Ah j'ai vraiment trop hâte de voir ce que tu nous réserves Luis! *^* Bonne chance pour la suite de ta fiche en tout cas ^^ (PS: Je m'en chargerais d'ailleurs hu hu~)


✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I can see you despite shadows. I want to be your desire. My love is true but I can't touch you, love in secret and my desire grows. Please accept a damned angel for this moment.  In this sexy night I dream to take you in my arms you are too far but close in my heart. Love in secret x sexy night, let me kiss you. Can I wake next to you tomorrow? Just for this time. Please say yes before passion burns me.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Y. Haneul
Humain Neutre
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 19:19
Re-bienvenue ~
J'ai aussi hâte de voir ce que tu nous réserve avec Luis *^* /sortloin.
En tout cas bon courage pour l'écriture de la fiche 8D *suivra ca de près*

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Merci Ikuto et Kodo ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luis
Rebelle Neutre
Race : Mante religieuse
Messages : 305
Date d'inscription : 04/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Aoû - 18:36
Merci beaucoup ~ **
J'ai fini ma fiche ~ J'espère que tout est bon >_<

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1319
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Aoû - 19:55


Tu es validé(e) !





Petit commentaire ♥

✿ J'ai rien à dire! *^* Ta fiche est perfect, elle est complète, détaillée et j'aime l'idée du hacker, de cette facette que tu caches, c'est très intéressant! ^^ Bref je te valide!



Tu peux désormais aller :

✿ Recenser ton avatar ICI !
✿ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
✿ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
✿ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
✿ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I can see you despite shadows. I want to be your desire. My love is true but I can't touch you, love in secret and my desire grows. Please accept a damned angel for this moment.  In this sexy night I dream to take you in my arms you are too far but close in my heart. Love in secret x sexy night, let me kiss you. Can I wake next to you tomorrow? Just for this time. Please say yes before passion burns me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Hybride
-
Sauter vers: