Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

24/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
25/02/2017 — Rang Brigade fermé, sauf prédéfinis !
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

8 Humains B.| 7 Humains N.| 8 Humains M.| 10 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Les ruelles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Would you please get the hell on the way ▬ Zayn J.Lowell

avatar
Lidia Ranka
Hybride Neutre
Messages : 23
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Aoû - 18:15

Blood is thicker than water

J'avais passée la journée à m'enfuir et à manger. Effectivement, je m'étais encore en fuite de l'animalerie. Ce n'était pas la première fois, j'avais déjà fait plusieurs fugues. Mais je me faisais toujours arrêter à un moment ou à un autre. C'était assez chiant, mais je ne pouvais rien y faire. Je faisais toujours des erreurs qui me comptaient chère. Du coup, lorsque je fuguais de nouveau, je ne refaisais jamais les mêmes erreurs, mais j'en faisais des nouvelles. Ce qui ne m'aidait pas du tout.

Aujourd'hui, j'avais battue mon record. D'ordinaire, ils mettaient deux à trois heures à me retrouver. J'étais sorti ce matin vers dix heures, il était déjà vingt heures du soir et j'étais toujours dehors à vadrouiller. Franchement, je me surpassais de plus en plus!

Du coup, j'avais quand même passée la journée à m'enfuir. Je courais dans tous les sens. À chaque fois que j'entendais un petit bruit, je changeais d'endroit, pour revenir une vingtaine de minutes plus tard. Je ne faisais que ça. Passant également devant des marchands pour leurs volés des produits ou bien de la nourriture. Enfin, surtout de la nourriture. Parfois, je me mettais à côté des humains comme pour faire semblant d'être son hybride et de pouvoir entrer dans des établissements. Je ne restais jamais plus de cinq minutes bien sûr. C'était amusant de les faire tourner en bourrique.

Il commençait à se faire tard, mais je n'allais pas rentrer quand même. J'avais envie de profiter de cette liberté avant de retourner dans mon clan. Espérant quand même que je ne me fasse pas capturer avant quand même.. Il y avait bien moins de monde dans les rues le soir. Du coup, j'étais très vite repérable. Heureusement pour moi, les humains étaient idiots.

J'étais de nouveau rentrée dans un établissement. C'était un bar plutôt chic il faut le dire. Il y avait légèrement du monde. Je pouvais me faufiler dans la foule. J'avais donc un plan. Il fallait que je vole une veste avec une capuche, une écharpe et tout ce qu'il pouvait me servir à cacher mes immenses attributs d'hybride. Je m'étais placée à l'entrée du bar, avant la porte qui séparait l'intérieur du bar et sa terrasse. J'attendais simplement de voir ce que les gens portaient. Je laissais passer la plupart des gens.

Pourquoi on ne me faisait pas dégager? C'était très simple. Je m'étais mise à côté d'un siège d'un humain qui buvait un café à une table. Du coup, on pouvait très bien croire que j'étais son hybride bien docile qui reste debout pendant que son maître profite de son petit plaisir. Pour certains j'étais son hybride, pour d'autre, je travaillais dans le bar en tant que serveuse qui accueille les clients et prends leurs affaires pour les accrocher elle-même au porte-manteau. Ce n'était pas vraiment le cas, mais c'était un bon plan non?

Je vois alors une jeune femme rentrée dans le bar avec une parka noire assez longue pour cacher ma queue et avec une immense capuche pour cacher mes oreilles. Dis donc, on aurait pu mettre deux têtes sous cette capuche! Je l'accueille simplement en lui demandant de me donner ces affaires. Elle me sourit en enlevant sa veste, son bonnet et son écharpe. Ouah, elle avait froid dis donc. Moi qui étais simplement vêtue d'une chemise blanche, d'un jean et de baskets noir.. Oui, dans l'animalerie où j'étais, on prenait quand même soin de nous.

Je balance le bonnet et l'écharpe derrière moi avant d'enfiler la parka. La femme était déjà bien loin et puis personne ne me regardait. Ah bah si.. Une serveuse était venue me voir directement, m'insultant presque en voyant ce que j'avais fait. Je la regardais simplement avec un sourire. Qu'est-ce que c'était drôle de voir les humains s'énerver aussi facilement. J'en rirais presque. En plus, ce n'était qu'une gamine. Elle tremblait légèrement lorsqu'elle me parlait. C'était amusant à voir.

Elle avait quand même appelée une autre femme, un peu plus âgée pour me faire dégager de l'établissement. Mais quelque chose me sauva. Ou plutôt quelqu'un. Lorsque la demoiselle était allée chercher la gérante je suppose, des éclats de joies étaient sortis de la bouche des deux jeunes femmes. Ce n'était pas l'extase non plus, mais elles avaient l'air heureuse. Elles saluaient un homme qui venait de rentrer dans l'établissement, m'oubliant complètement. Bon c'était sympathique, il m'avait presque sauvé finalement. Mais qui pouvait être aussi populaire pour me voler la vedette? Moi aussi j'avais le droit à mes moments de gloires et on ne pouvait me les arracher.

Je ferme alors rapidement la parka, mettant la capuche pour que personne ne voit que je suis une hybride. Il n'y avait que quelque personne qui le savait, mais sans plus. J'allais pour partir, mais une voix m'arrêta complètement. C'était celle d'une femme qui appelait un homme. Je me retourne, intriguée par ce foutu prénom. Je l'avais déjà entendu quelque part. Je regarde l'homme. C'était un humain plutôt grand, brun ténébreux et il était celui qui m'avait en quelque sorte sauver. Je le fixe simplement, essayant de me souvenir de quelque chose.

Mais oui bien sûr! Zayn! Le fameux Zayn! Un hypocrite. Je ne le connaissais pas personnellement, mais j'avais souvent entendu parler de lui. Ma camarade de cage m'avait beaucoup parlé d'un Zayn. Il était beau, brun, charmant et populaire, mais également manipulateur, horrible, agaçant et tout ce que vous pouvez trouver comme défauts. Franchement, en le regardant, j'avais envie de vomir. Je le fixais simplement, les sourcils légèrement froncés. J'avais envie de m'avancer, lui cracher dessus, ou bien lui balancer un verre dans la tronche. Mais je restais planter là, comme une petite plante verte. Heureusement pour moi, les serveuses étaient toutes entrain d'admirer sa beauté. Ouais tu parles, sa laideur plutôt.
Pride sur Libre Graph'

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1599
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Aoû - 18:41
Would you please get the hell on the wayJe ne suis ni un démon, ni un ange, alors ne me regarde pas ainsiJe marchais tranquillement dans les rues de Londres. A vrai dire je n'avais pas vraiment de rendez-vous alors je ne pressais pas du tout le pas. Je me contentais de fureter ci et là en fumant une cigarette. J'avais mis mes mains dans mon manteau, ayant un peu froid en cette soirée. Je m'étais par la suite arrêté, en voyant un hybride courir, poursuivi par un chasseur il semblerait. Ces pauvres hybrides... C'était pathétique... Une vie qui n'était faite que pour fuir. Moi je les aimais bien ces hybrides, si je ne les avais pas eu jamais je n'aurais su autant de choses sur les sentiments humains. Enfin... Ne nous voilons pas la face comme certains de ses idiots.... Les hybrides, à part physiquement n'étaient pas différents des humains. Ils souffraient, avaient des personnalités enfin bref, les dociles mis à part qui pour la plupart à mon gout manquaient de libre arbitre, comme de parfaits petits robots. Je n'en étais pas fan.

Les frapper, m'en servir comme substitut sexuelle? Non merci... C'était bon pour les faibles, les ignorants, ceux qui n'avaient pas le gout de l'intelligence et de l'esprit. Je ne voyais aucun plaisir à frapper ces êtres encore et encore... C'était stupide... Ces formes de violences ne m'étaient pas soutenables. J'eus alors un bref souvenir qui me revint en tête et je fermais les yeux pour le dissiper. Je ne voulais pas m'en souvenir, mon teint avait un peu pâlit alors que je reprenais ma cigarette.

Mon oncle faisait partie de ces idiots sans cervelle... J'en portais encore la marque, mais cet homme je le trouvais aujourd'hui pathétique... Toutefois,  j'avouais que je le haïssais, lui, ma tante, mon cousin dont j'avais fini par ruiner les vies par vengeance de mon enfance certainement... quelque peu... anormale disons. Mon père c'était bien autre chose, je le haïssais aussi, parce que j'avais la sensation que tout avait commencé par sa faute, son départ. Et pourtant, dans le fond je pouvais comprendre sa motivation, surtout après avoir traversé les difficultés et avoir mûri...

Je ne détestais pas ma vie mais, je me disais souvent que j'avais emprunté un chemin peu ordinaire. J'avais posé les deux pieds dedans, et maintenant impossible pour moi de faire marche arrière. Pensif, je n'avais pas aperçu que l'hybride s'était dirigé vers moi et m'avait bousculé avant de reprendre son chemin.  J'étais tombé par terre et c'était le chasseur qui m'aida à me relever, avant de s'excuser. Je lui dis que ce n'était pas de sa faite, ce qui était vrai avant de continuer mon chemin.

Je crois que partir dans le bar où j'avais l'habitude d'aller ne me ferait pas de mal... Je finis donc par jeter ma cigarette et après un moment de marche j'étais rentré dans l'établissement. J'avais gardé mon manteau sur moi et furetais l'endroit de mon regard avant de saluer de la main le barman que je connaissais bien.

Lorsque j'étais entré j'avais remarqué quelques regards sur moi, avant d'entendre mon nom et me diriger vers la femme qui m'appelait. Elle se nommait Annabelle, une jolie brune à vrai dire, elle était une de mes ex mais j'avais gardé de bon contact avec cette dernière. Ce qui était plutot rare... D'après moi, elle ne dirait pas non pour se remettre avec moi. Après tout, c'était moi qui avait rompu notre relation. Je partis donc la saluer et lui parlait un peu, avant de revenir vers le comptoir, pour m'y assoir. Le barman, un homme grand et imposant s'approcha de moi et tendit sa main pour que je lui donne mon manteau qu'il accrocha derrière lui. Il me dit alors d'un ton assez bas.

“Zayn, tu as gardé bon contact avec une de tes ex?

-Oui il semblerait bien... Tu me sers un verre? Quelque chose de pas trop fort non plus, j'ai pas envie non plus de m'arracher la gueule.”

L'homme me donna quelques minutes un verre, alors que je sentais toujours des regards sur moi, ceux de quelques femmes et il y en avait une qui avait attiré mon attention. Je ne l'avais pas regardé, très longtemps mais elle semblait me fixer et de manière très différente des autres...

Al', le barman, c'est comme ça que je le surnommais s'était alors rapproché pour me dire justement que cette fille semblait me regarder depuis un bon moment et de façon un peu bizarre... J'avais l'impression qu'elle était en colère... Je ne  pouvais même pas affirmer clairement si c'était une hybride ou quoi. Je pris alors mon verre et le but cul sec avant de le poser et de souffler... Ca commençait vraiment à me peser, je vais aller l'aborder et voir ce qu'elle me voulait.

Je m'approchais alors de la jeune femme, avant d'être en face d'elle et de lui demander.

“Cela fait un moment que vous m'observiez non? Non pas que cela me dérange mais peut être qu'on s'est vu quelque part avant? “

Je lui souris, avant de me dire qu'elle était vraiment jolie, mais assez négligé dans ce  bar chic...

“ Voudriez vous que je vous offre un verre peut être?”



Proposais-je toujours en lui souriant l'air calme et posé... Mais j'avais maintenant vraiment la sensation que cette fille me détestait, pourtant je ne l'avais jamais vu auparavant...Qui pouvait elle donc bien être?



© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿





Caught you, I won't let you go. You got that thing that I been looking for. You are everything I dreamed of. You've openend a million doors. Just say you feel the way that I feel. I'm sorry Avery, I'm still in love with you. I want to give you a magic world. I want to be your magician. But I lie, I can't. I would like that you still love me too. Forgive me. AveryxZayn
Merci Aëvan pour le vava **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lidia Ranka
Hybride Neutre
Messages : 23
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 0:05

Blood is thicker than water

Je restais plantée là sans rien faire. On aurait même pu croire que j'admirais cet homme, alors que c'était tout le contraire. Si j'aurais eus des missiles à la place des yeux, il serait déjà mort depuis un bon bout de temps. Il m'agaçait. Je ne le connaissais pas mais bon, c'était physique et puis il y avait les magnifiques accusations que mon amie m'avait gentiment déclarer. Je ne pouvais qu'haïr cet humain. Malgré ça, il était canon. Enfin bref, je m'éloignais du sujet.

Il avait tourné son regard vers moi, mais je n'y avais pas réellement fait attention. J'étais comme bloquer sur lui et je ne voyais plus rien autour, juste lui. Je suis même sûr que si quelqu'un se m'était devant moi, j'aurais toujours la tête de ce Zayn devant moi. C'était bizarre à expliquer. Je ressentais l'envie de lui en foutre une en pleine tronche ou alors dans les parties.. Mais c'était lâche de faire ça. Finalement, je me retrouve devant lui. Comment ça devant lui? Et bien, il s'était lever de sa chaise du comptoir pour s'approcher de moi et même me parler.

Cela fait un moment que vous m'observiez non? Non pas que cela me dérange mais peut être qu'on s'est vu quelque part avant?

Je tourne rapidement la tête de gauche à droite comme pour lui dire non. C'était aller beaucoup trop vite pour moi, pourtant, il avait dû prendre son temps pour s'avancer vers moi. J'étais tellement focalisée sur lui, que je n'avais rien vu venir. J'étais finalement dans une mauvaise posture. Je venais de voler un manteau à une femme et de plus, l'homme que je venais de haïr en une fraction de seconde venait de m'adresser la parole. C'était vraiment embarrassant comme situation.

Je recule légèrement d'un pas. Mon visage avait complètement changé. J'étais plus mal à l'aise et gênée qu'autre chose. C'était sûrement la surprise qui me rendait comme ça. Ou bien, le fait qu'il était si proche de moi. Je ne pensais réellement pas qu'il allait être aussi grand et.. Beau. Je n'avais eu qu'une seule occasion dans ma vie d'être proche d'un homme autre que ma famille. Et il était donc le deuxième. Il ne me manquait plus qu'à faire un pas en arrière et je me retrouverais contre le mur, sans issue possible. Le brun reprit rapidement la parole.

Voudriez vous que je vous offre un verre peut être?

Je le regarde en lui faisant les gros yeux. Vous connaissez ce genre de regard qui en dit long sur la surprise. J'étais complètement perdue et en même temps agacée par son attitude. C'était vraiment un pourrit! Il ne me connaissait même pas et il me proposait un verre? J'avais envie de lui cracher à la figure à ce moment là. Je ne savais pas s'il était le seul à faire cela, mais je n'aimais pas ça. Je fronce légèrement les sourcils tout en regardant ailleurs, marmonnant.

Certainement pas.. Dans tes rêves.

J'étais énervée, c'est vrai. Je n'avais pas envie de lui parler. Si je devais ouvrir la bouche pour lui, alors je lui dirais mes quatre vérités ainsi que ma façon de penser à cet humain hypocrite. Oui, je jugeais très vite. Mais c'était uniquement parce que mon amie m'en avait parler et pas en bien, je vous le dis.

Je reste à ma place tout en regardant ailleurs. Je n'avais même pas envie de le regarder dans les yeux. Je soupire légèrement. Il fallait que je parte, mais je n'avais pas envie de passer à côté de lui, risquant d’effleurer son bras avec le mien. Il n'avait pas la peste quand même, je le savais. Mais c'était plus fort que moi. Le pauvre, il ne devait rien y comprendre à ce qu'il se passait.

Écartes toi maintenant.

J’espérai simplement qu'il m'écoute et me laisse partir sans faire d'histoire. S'il s'approchait plus de moi, je n'hésiterais pas à fuir rapidement. S'il voulait parler une fois de plus et bien je lui répondrais gentiment. Non, je plaisante. Je lui dirais ma façon de penser et basta.
Pride sur Libre Graph'

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1599
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 13:59
Would you please get the hell on the wayJe ne suis ni un démon, ni un ange, alors ne me regarde pas ainsiLa jeune femme me semblait réellement sur la défensive, je ne savais pas du tout ce qui se passait. Mon oeil ne la quittait pas un seul instant.  J'essayais d'analyser ses moindres détails, ses moindres expressions. Même si elle avait reculé je n'avais pas avancé personnellement préférant rester là où j'étais finalement.  J'avais l'impression que ma présence et ma question ne lui plaisaient pas vraiment... Toutefois, contrairement à ce que l'on pouvait croire cela m'intriguait réellement.

Un autre homme aurait laissé tomber, serait allé voir une “proie” bien plus intéressante disons mais pas moi. La charmer à cet instant m'importait peu, je voulais connaitre la raison de cette méfiance  et de cette colère qui se lisait facilement sur son visage.  En tout cas elle ne m'avait toujours pas répondu, mais elle semblait concentrée sur moi. Pour exprimer le fait que j'attendais toujours j'haussais légèrement un sourcil avant de demander doucement.

“Mademoiselle?”

J'avais bien remarqué sa surprise à ma question, même si je me doutais de sa réponse je voulais l'avoir afin d'avancer sur mes suppositions. J'entendis enfin sa voix et j'eus une mine surprise, bien entendu elle était faussement surprise, je me doutais bien que je recevrais un refus. Toutefois, sa façon de parler et son visage me mit la puce à l'oreille. Elle détonnait bel et bien dans cet endroit chic. Je ris légèrement avant de la voir détourner les yeux. C'est que je l'agaçais vraiment dis donc. C'était plutôt rare. De base on ne refusait pas si brusquement et vivement un verre avec moi. Mais là, cette fille ne semblait pas même vouloir me regarder.


M'écarter? Oh non j'avais envie de m'amuser encore un peu.  Je gardais un sourire et je restais à ma place, avant de regarder du coin de l'oeil mon ex qui semblait nous avoir remarqué. Tant pis , après tout nous avions refait chacun de nos cotés nos vies. J'avais bien le droit de charmer même si là il s'agissait bien plus de curiosité.  Je ne m'écartais donc pas d'un pouce et continuais à la regarder avant de dire beaucoup plus bas.


“ Je ne comprends pas votre haine. Et... vu votre façon de parler et votre visage... Seriez vous vraiment humaine?  Ne me dites pas que vous vous êtes mise dans la galère vous me semblez bien tendue.”

Je souriais  avant de reprendre un moment en soupirant.

“ Je n'ai pas très envie de m'écarter, à vrai dire vous m'intriguez. Je ne vous veux aucun mal, comme vous faisiez attention à moi je me disais qu'on aurait pu faire connaissance autour d'un verre?  Je me demandais si nous nous étions déjà croisés quelque part, car je ne vous ai jamais vu mais on dirait que vous me connaissez. D'ailleurs excusez mon impolitesse je suis Zayn Lowell et vous? Si je puis me permettre?”

Connaitre son prénom m'aiderait surement à savoir si je la connaissais bel et bien ou pas. Mais il ne me semblait vraiment pas l'avoir croisé un jour dans ma vie. De plus elle était jolie, malgré sa négligence je n'imagine pas si on s'occupait d'elle, bon je ne pouvais pas voir grand chose avec ses vêtements mais son visage et ses yeux étaient beaux, j'avais normalement une très bonne intuition concernant ce genre de choses.  J'arrivais à repérer et deviner assez vite les beautés féminines que je croisais. Décidément c'était peut être mon jour.

Pourquoi? On se le demandait peut être. Pas pour ce qu'on croyait certainement, non pour une toute autre raison! Enfin presque... Premièrement parce que je ne savais pas si elle me connaissait réellement mais j'avais l'impression que oui et malheureusement pas positivement. Peut être était ce une de mes ex que j'ai oublié dans les tréfonds de ma mémoire? Et donc cela m'amuserait de creuser et de trouver la raison, deuxièmement parce qu'elle n'était pas horrible à voir pour mes yeux bien au contraire! Elle était jolie... Et plus je la regardais plus j'avais envie de faire quelque chose pour ses fâcheux habits... J'espérais juste qu'elle n'allait pas me sauter dessus pour m'étrangler parce que je ressentais comme une aura meurtrière se dégager de ce petit corps... Enfin bref j'étais paré au cas où. Tout comme au fait qu'elle fuit, j'étais bien tenté par l'idée de la coller pour avoir mes réponses...


© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿





Caught you, I won't let you go. You got that thing that I been looking for. You are everything I dreamed of. You've openend a million doors. Just say you feel the way that I feel. I'm sorry Avery, I'm still in love with you. I want to give you a magic world. I want to be your magician. But I lie, I can't. I would like that you still love me too. Forgive me. AveryxZayn
Merci Aëvan pour le vava **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lidia Ranka
Hybride Neutre
Messages : 23
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 16:15

Blood is thicker than water

Vite, il faut que je parte. Je ne sais pas où, mais je ne dois plus rester là près de lui. Mon corps est crispé, je n'arrive même plus à bouger. Pourtant, il ne me fait pas peur, il m'intimide simplement. Il est tellement imposant. De loin, il n'avait pas l'air si grand que ça.. Mon regard ne voulait même pas jouer avec le sien, c'était impossible. Bordel, je me rabaissais à ce gars-là. Mes forces me quittaient légèrement, j'avais chaud, c'était mauvais signe pour moi. Ce charme marchait sur moi, mais pas pour longtemps, je te le dis mon pote. Un verre d'eau froide sur la tronche et basta, ton tour de magie ne marchera plus sur moi. Un verre d'eau.. Je cherche.. Il n'y en a même pas un sur le comptoir. C'était perdu d'avance. Jamais je n'aurai pus m'approcher du comptoir pour attraper un verre s'il y en avait un, j'aurai dû dans ce cas-là, me coller au brun puisqu'il ne voulait pas partir de là. Coller mon corps au sien? Impossible!

À chaque fois que je levais mon regard vers lui, je pouvais simplement apercevoir son sourire narquois, ce qui me faisait baisser automatiquement la tête vers le sol. Putain, arrêtes de me faire ça, ne me rends pas mal à l'aise encore plus que je le suis. Mon regard se pose sur lui, mais en bas.. Je ne fais que regarder s'il s'avance, tout simplement. S'il le fait, je n'aurais qu'à reculer, même si je suis plus près du mur que de lui.

Je ne comprends pas votre haine. Et... vu votre façon de parler et votre visage... Seriez vous vraiment humaine?  Ne me dites pas que vous vous êtes mise dans la galère vous me semblez bien tendue.

Je suis démasquée. Mes yeux s'écarquillent automatiquement après la fin de sa phrase. Je ne sais même pas quoi lui répondre, prise au piège, je dois simplement trouver une porte de sortie. Je n'ai même pas le temps de faire quoi que ce soit, qu'il reprend de plus belle.

Je n'ai pas très envie de m'écarter, à vrai dire vous m'intriguez. Je ne vous veux aucun mal, comme vous faisiez attention à moi je me disais qu'on aurait pu faire connaissance autour d'un verre?  Je me demandais si nous nous étions déjà croisés quelque part, car je ne vous ai jamais vu mais on dirait que vous me connaissez. D'ailleurs excusez mon impolitesse je suis Zayn Lowell et vous? Si je puis me permettre ?

Ton baratin, je le connais. Bravo Zayn, tu penses peut-être m'amadouer avec ça? Tes mots ne me font ni chaud ni froid. En revanche, ta présence me dérange vraiment.. Je vous le dis, si je l'aurai eu au téléphone, jamais je n'aurai été mal à l'aise. Ces mots me font réagir. Et dire qu'il a dû faire la même chose avec mon amie, quelle ordure ce gars. Il mériterait d'être pendu par les testicules. Un sourire narquois s'affiche sur mon petit minois.

Aucun mal n'est-ce pas? Tu dis ça à toutes les femmes? Ou bien à toutes les hybrides? Ton baratin ne sert à rien, je sais très bien ce que tu fais des hybrides dont tu te lasses, Zayn.

Je lève délicatement la tête avant de plonger mon regard dans le sien. J'étais tellement remontée contre lui que je pouvais enfin le regarder droit dans les yeux sans broncher, sans même n'avoir une petite touche de rougeur sur les joues. Enfin presque.. Plus je le regardais et plus il m'intimidait. Ohh coco, va falloir se calmer là avec ton regard de don juan et ton visage d'ange!

Mon courage fut de courte duré. Mon regard se baisse même pas cinq secondes après lui avoir balancé ça comme du venin en pleine gueule. Merde, je n'avais pas remarquée, je m'étais balancée en même temps. Bon après tout, qu'est-ce qu'il allait faire de cette vérité? Rien du tout. Ce n'était qu'un idiot sans cervelle. Je lève délicatement ma main vers lui, la posant alors sur son torse. Pfiou, musclé. J'aurai été dans un rêve, j'aurai palpée tout ça, mais ce n'en était pas un. Je n'avais pas fait cela pour me mettre encore plus mal à l'aise, je l'avais fait pour le pousser. Ahah, trop drôle. Je pousse légèrement avec la paume de ma main, mais rien n'y fait, il ne bouge même pas d'un cil. C'est quoi ce molosse?

À présent.. Écartes toi, si tu ne veux pas que je t'arrache les yeux..

Ahah, elle est bien bonne celle-là. Comme tu vas faire pour lui arracher les yeux si tu n'arrives même pas à le regarder? Tu risquerais de foutre tes doigts dans sans bouche. Idiote Lidia. Ma voix était quand même fébrile malgré ma détermination. Je n'arrivais même pas à me contrôler.. En tout cas, je suis persuadée qu'il va très vite abandonné. Il n'a pas l'air bien perspicace.
Pride sur Libre Graph'

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1599
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 22:12
Would you please get the hell on the wayJe ne suis ni un démon, ni un ange, alors ne me regarde pas ainsiJ'avouais ne pas m'être attendu à cette réponse et mon sourire s'était figé un moment, pour devenir un peu plus crispé. Mais je repris très vite maîtrise de moi même, toutefois, je ne souriais plus et j'avais haussé un sourcil l'air un peu perdu et sceptique. Qu'est ce qu'elle me racontait là...? Elle me connaissait ? Était elle une de mes anciennes hybrides...? Elle parlait comme si j'avais torturé ou agressé des jeunes femmes, cela ne me plaisait pas du tout. Je jetais un oeil autour de moi pour voir si on l'avait entendu ou pas. Je n'aimais pas vraiment la tournure des choses. Je n'aurais peut être pas dû jouer les curieux et m'approcher de cette fille.

J'avais l'impression en tout cas d'intimider cette fille. Elle arrivait à peine à me regarder dans les yeux, toutefois, je pouvais sentir son animosité monter et son sourire me semblait quelque peu moqueur. Mais maintenant j'étais encore plus curieux. Je m'approchais d'un pas et soutenais le regard qu'elle m'avait lancé avant qu'elle ne le détourne. Mais mon air était cette fois ci bien plus neutre et mon ton se fit un peu plus froid et bas.

“De quoi est ce que tu parles exactement ? J'ai toujours bien traité mes hybrides que ce soient des hommes ou des femmes... Et si tu insinues le fait que je sois un de ces hommes qui trompent ses conquêtes et les jette comme des kleenex tu as tort. Puis je au moins savoir ce qui te fait dire tout ça?  Je n'ai pas l'impression de te connaitre moi et je ne saisis pas bien le sens de tes paroles. “

Je la regardais un moment de haut mais j'essayais avant tout de l'analyser. De toute façon elle en avait un peu trop dit. Je pourrais bien la faire chanter et lui dire de se taire et de ne pas faire d'histoire ici sous risque que je ne dévoile mes soupçons sur elle, mais je n'en avais pas vraiment envie. Qu'elle le dise et raconte des choses à mon sujet dehors de toute façon personne ne la croirait, j'avais une bonne image et cette fille j'en doutais clairement. Je ne savais même pas son nom, ni sa race d'ailleurs... Alors qu'elle posait sa main sur mon torse pour tenter de me faire reculer, un sourire mesquin se fit voir sur mon visage. Je ne bougeais pas d'un pouce bien décidé à avoir réponse à mes questions.

Toutefois, rester ici ne me semblait pas être la meilleure des idées pour être tout à fait franc. Une chose était certaine en tout cas, je pouvais avoir une petite influence peut être grâce au fait que je l'intimidais sûrement un peu. A sa phrase je ne pus m'empêcher d'en rire sincèrement, mais mon sourire ne se fit pas des plus rassurants par la suite et dans ma voix on pouvait y sentir quelque chose de beaucoup plus froid et une certaine animosité qui pointait le bout de son nez.


“Tu es drôle toi dis-donc. Tu me dis tout ça, sans même me donner de réponse. Je ne connais même pas ton identité. Si tu sembles si bien me connaitre, je vais me rafraîchir la mémoire et discuter un peu plus calmement avec toi. “

Je regardais autour de moi, pour guetter si l'attention n'était pas sur nous, et une fois certain que ce n'était pas le cas, je pris le poignet de la jeune fille en y mettant un peu de force. Pas trop non plus, je ne voulais pas lui briser le poignet. Je la tirais non sans force pour qu'elle me suive avant de dire assez bas.

“Reste calme... Je veux simplement que nous allions dehors pour discuter plus calmement. Je pense que tu ne veux pas non plus attirer l'attention non ? Tu me semblais vouloir te faire discrète. Suis moi dehors et je partirais une fois qu'on aura discuter, je te le promets. Même si tu ne sembles pas m'apprécier je ne te ferai pas de mal...”

Ce n'était pas mon but, mais je doutais que cette jeune femme soit très docile j'avais l'impression que j'allais devoir forcer un peu les choses. J'espérais toutefois, qu'elle ne sache rien, qu'elle ne me connaisse pas ou m'ai confondu. Mais je n'en avais pas l'impression.  Je ne faisais rien d'illégal avec mes hybrides, enfin... Il m'arrivait de les pousser à bout mentalement parlant. On appelait cela la torture psychologique, mais jamais une main levée ou de la maltraitance physique. Cela devenait alors plus difficile à repérer et même à punir.  Je faisais ce genre de choses simplement quand l'hybride était acheté afin que je m'en amuse, sans réelle utilité avant que je ne le revende. Je sais très bien quand j'avais commencé à entrer dans ce sombre jeu, quand j'avais perdu Avery... Je suis rempli d'une colère, d'une frustration et d'une haine sans nom même jusqu'à aujourd'hui. Même si j'avais pris ma vengeance contre les plus gros fautifs, mon enfance que je n'ai jamais vécu, toute ma vie était à jamais troublée. J'avais eu une chance de ne pas sombrer, mais finalement cette chance s'est transformée en  malchance, l'événement qui finalement m'a fait tomber bien bas. Je parais stable, mais je ne le suis plus... Je ne l'ai jamais vraiment été, mais avant je n'étais pas monstrueux. J'ai conscience de tout le mal que je fais, mais je ne veux pas arrêter, cela m'amuse. C'est malsain, mais d'un coté voir que d'autres peuvent souffrir plus que moi, me réjouit. J'ai toujours ce besoin de m'occuper l'esprit après tout, je ne peux jamais rester sans rien faire... Toutefois, cette sombre facette il ne fallait pas qu'on le sache, seuls mes hybrides et pas tous, seulement ceux qui ont franchi les limites ou qui ne me servait plus à rien la connaisse. Ou les humains les plus faibles... Et encore... Dans mon monde, j'avais bien compris qu'il fallait écraser pour ne pas se faire écraser.  Je ne regrettais aucun de mes actes dans le fond, pas même celui d'avoir jouer avec les sentiments de plusieurs de mes hybrides les plus sincères et pures. Ce genre d'hybride je n'en ai pas beaucoup eu... Je trouvais ça ennuyant, ceux qui se laissent piéger facilement. Il suffisait de quelques mots simples, de quelques gestes et en une semaine j'en étais devenu pour certain un maitre des plus parfaits.  Par la suite, ils n'avaient plus aucune utilité, je m'ennuyais alors j'augmentais la confiance qu'ils pouvaient avoir en moi avant de tout détruire. Au point que certains ne voulaient même plus faire confiance par la suite. Il m'arrivait d'acheter deux hybrides qui s'entendent bien afin de semer la zizanie entre eux... Il m'arrivait aussi de voler des coeurs avant de les abandonner ou de les humilier. L'humiliation, c'est surement une des choses que je faisais le plus subir. Je n'étais après tout que divers masques et moi même parfois je finissais par me perdre.


Je tenais toujours le poignet de la jeune femme pour l'emmener dehors. J'espérais que ce que je lui ai dit ne la rende pas plus aggressive, je ne voulais pas vraiment que notre petite entrevue ne se fasse remarquer tout comme elle souhaitait se faire discrète je suppose. Personne n'avait fait attention à nous, donc autant profiter tant qu'il en est encore temps.


© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿





Caught you, I won't let you go. You got that thing that I been looking for. You are everything I dreamed of. You've openend a million doors. Just say you feel the way that I feel. I'm sorry Avery, I'm still in love with you. I want to give you a magic world. I want to be your magician. But I lie, I can't. I would like that you still love me too. Forgive me. AveryxZayn
Merci Aëvan pour le vava **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lidia Ranka
Hybride Neutre
Messages : 23
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 15:41

Blood is thicker than water

Il faut que je me ressaisisse. Ce n'est pas un grand costaud qui allait me faire peur. Pourtant, ce gars-là m'intimidait. Je ne peux pas décrire réellement ce qu'il se passe, mais c'est comme s'il arrivait à voir en moi comme dans un livre ouvert et je n'aime pas ça du tout. Il est vrai, je n'ai pas beaucoup fréquenter des humains. La plupart du temps, ils étaient tout simplement moches, pas très autoritaire et ils n'avaient pas autant de prestance que ce dernier. Ce Zayn est vraiment spécial. Il faut tout de même faire un effort et ne pas me montrer trop docile devant lui. Ce n'est pas dans mon habitude de réagir de la sorte. Je suis comme une gamine gênée devant son petit ami musclé. Oh, détends toi coco. J'aurais dû lui foutre un coup de boule dès le début, je n'en serais pas là avec ça.

Ma respiration s'accélère un peu plus lorsque je le sens se rapprocher d'un pas vers moi. Il est vraiment fou ce garçon. Tout ce que je veux c'est qu'il me laisse tranquille. Pour l'instant, je ne lui ferais rien, je suis simplement dans une mauvaise posture. Si je l'aurai rencontré dans les bois, les choses se seraient passés différemment. Je ne suis pas dans mon élément ici. Allé Lidia, pense à tout ce qu'il a fait à ton ami. Déteste le jusqu'à ce que tu puisses sortir les crocs pour lui arracher l'œsophage de son cou. Je repense alors tout ce qu'à pu me raconter Jelena. Jelena, cette hybride chien que j'avais rencontrée dans l'animalerie. Elle était ma colocataire de cage. Adorable et chaleureuse, elle amenait de partout de la joie. Bien qu'elle à été maltraité par un homme dans le passé. De ce que j'avais compris, cet homme était un parasite, il avait réussi à détruire sa vie. L'enfermant dans une maison sans pouvoir avoir de relations sociales, l'humiliant chaque jour un peu plus, brisant son pauvre cœur, détruisant finalement sa vie. Bien sûr, dans mon habitude, je m'en foutrais pas mal de cette hybride, mais son histoire m'avait touché. De plus, elle avait été envoyée dans une autre animalerie de Londres puisque celle où j'étais, était bien trop petite pour autant d'hybrides. Avant qu'elle ne parte, elle me donna un bracelet avec son nom dessus pour ne pas que je l'oublie. Je lui promis donc à ce moment-là, que je me vengerais de cet homme, Zayn. Il n'y en avait qu'un seul à Londres et elle me l'avait montrée lorsqu'il était passé à la télé, sur la télévision du gardien de soir de l'animalerie.

Lidia, souvient toi de cette promesse. Tu les tiens toujours et celle-ci, tu la tiendras. Mon regard se pose sur son torse alors que mes crocs me démangent. Je serre les dents jusqu'à les faire grincer. Ne fais pas de bêtise, pas maintenant. Fais toi discrète jusqu'à ce que tu partes d'ici.

De quoi est ce que tu parles exactement ? J'ai toujours bien traité mes hybrides que ce soient des hommes ou des femmes... Et si tu insinues le fait que je sois un de ces hommes qui trompent ses conquêtes et les jette comme des kleenex tu as tort. Puis je au moins savoir ce qui te fait dire tout ça?  Je n'ai pas l'impression de te connaitre moi et je ne saisis pas bien le sens de tes paroles.

Je soupire en entendant cela. Putain, mais quel débile. Il ne comprendra donc jamais que c'est un homme malsain qui mériterait toutes les punitions de la terre? Il se fout vraiment de moi. S'il ne sait pas de quoi je parle, alors c'est qu'il a dû le faire à d'autres hybrides. S'il l'aurait fait à une seule, il s'en souviendrait, à moins qu'il ne fasse semblant. Je ne pense pas.

Sa voix retentit à nouveau, encore une fois pour dire de la merde. Il veut discuter avec moi? Non merci. Moi, ce que je veux, c'est te détruire à petit feu. Détruire ta vie misérable vermine. Tôt ou tard, la roue tourne et on doit payer pour nos erreurs commise dans le passé. Et aujourd'hui, c'est ton tour cher Zayn.

Je le sens alors m'attraper le poignet, celui que j'avais placée sur son torse pour ne pas qu'il s'avance un peu plus de moi. Il fallait respecter mon espace. Le brun m'emmène alors dehors, au même moment où l'on passe la porte, je tire violemment mon bras, tout en attrapant le poignet de Zayn, le griffant par la même occasion pour me retirer de son emprise. Oh, sa doit faire mal. Même les ongles d'humains sont assez puissants pour arracher de petits morceaux de peaux, alors vous imaginez les miens? Je m'éloigne légèrement de lui pour anticiper ces mouvements et ne pas me faire avoir une seconde fois. Je soupire de nouveau. Mon regard se fait plus sombre qu'auparavant et un sourire narquois se dessine sur mon visage.

Encore heureux que tu ne me feras aucun mal. De toute évidence, tu ne pourras rien faire contre moi. Même tes magouilles psychologiques n'auront aucun effet sur moi. Game over Zayn.

Ma main se glisse alors dans la veste que j'avais volée à une jeune femme, plongeant cette main dans mon soutien gorge pour en sortir un petit bracelet rose. Je le jette alors à Zayn. Il voulait des réponses, les voilà. Peut-être se souviendra t-il de cette hybride, Jelena, qu'il a détruit. Je m'éloigne un peu tout en lui tournant le dos.

Hmmmm.. À ton avis, qu'est-ce qu'elle a bien pu me dire sur toi cette charmante hybride? Je me retourne alors vers lui, gardant ce même sourire narquois. Des choses qui pourraient détruire ton image, tu penses?

J'avais retrouver cette haine que j'avais envers lui. Plus il est éloigné de moi, plus je me sens bien. Tout ce qu'il faut, c'est qu'il reste à sa place. Peut-être que c'était le contact avec lui qui m'avait intimider. Il faut rester ainsi et tout ce passera bien pour moi.
Pride sur Libre Graph'

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Les ruelles
-
Sauter vers: