Partagez | 
 

 On sort ensemble. Really? [PV Zara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Race : Chasseur de lady ♥
Masculin Messages : 1224
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique

Petit plus
Hybride(s): Kim Holmes, Luis
Maître: de moi même because I'm Yoda ♥

MessageSujet: On sort ensemble. Really? [PV Zara]   Dim 21 Aoû - 19:38

On sort ensemble. Really?It's just a risky gameJe devais sortir aujourd'hui et pas pour rien! Nous étions en fin de journée, j'avais fait en sorte de sortir de mon travail un peu plus tôt aujourd'hui. Il fallait dire que je passais toute ma journée, voir souvent ma soirée au bureau parfois. Mais bon, pour aujourd'hui ça irait, je n'avais pas tant de dossiers que ça à finir et surtout aucune réunion, ou rendez vous important concernant l'entreprise. Je regardais vaguement ma montre alors que je sortais de la compagnie... J'étais habillé comme à mon habitude de ma chemise blanche, une cravate un peu desserrée et un veston noire, grisâtre. Je n'avais pas mise ma veste, puisque mine de rien il faisait un peu chaud en journée. Toutefois j'avais en cette fin de journée un peu plus fraîche, un long manteau noir et très fin.

Après avoir fini ma cigarette je fixais ma voiture, avant de me dire que marcher me ferait du bien. Je n'étais pas très en retard... Et même si je l'étais j'étais certain, que la personne avec qui j'avais rendez vous m'attendrait malgré tout, vu l'enjeu que cela représentait. Pensais-je avec un sourire amusé, avant de jeter ma cigarette. Je marchais donc vers le café où on m'avait donné rendez vous, les mains dans les poches et l'air tout à fait serein. La personne que j'allais voir n'était pas n'importe qui, il s'agissait de la jeune chanteuse, Zara Pacifica. Il n'y a pas longtemps on avait appris qu'il y avait une collaboration entre Heyden Meyer et elle, mais on les  avait vu se rencontrer de temps en temps sans leur manager etc. Des rumeurs s'étaient alors mises à courir sur les deux jeunes chanteurs... Enfin vous connaissez la presse people, toujours... Aah ce cher Heyden... Il y a longtemps que je n'avais plus contact avec ce clown. J'eus un léger sourire, en pensant à ce qui s'était passé à notre dernière rencontre qui remontait aux débuts de son groupe... Il avait fini par me frapper , et on s'était battu... Enfin la violence c'était pas mon genre mais quand même j'allais pas non plus me laisser agresser par un espèce de toutou sensible et agressif... Oui, il suffisait qu'on touche au sujet des hybrides, du groupe, ou je ne sais trop quoi encore pour que monsieur devienne vraiment violent et incontrôlable. Non que dis-je...? Mon sourire s'élargissait, rien qu'en y pensant... Il suffisait qu'on touche à la compositrice.... J'étais l'un des seuls à savoir que Yukine était la compositrice et qu'il s'agissait d'une fille et non pas d'un homme. Cette fille était le centre et le gros point faible de ce parfait imbécile... Il avait bien faillit ternir ma réputation mais la sienne était si catastrophique que bien entendu j'eus gain de cause. On ne me voyait que très peu de toute façon dans les médias, j'essayais de faire entendre mon entreprise surtout pour de la publicité et puis c'était beaucoup plus souvent Ikuto qui apparaissait. Pour être franc, ça m'amusait de refaire surface disons, dans la vie de ce crétin qui avait osé refusé mon offre...

Je ne savais pas ce que Heyden avait pensé des articles qui étaient apparus sur Zara et moi , mais s'il croyait vraiment que nous étions ensemble, ça risquerait de gâcher un peu la bonne entente entre la chanteuse et lui et ainsi gâcher un peu leur projet de disque... Au contrario, s'il croyait que Zara n'avait en fait pas de relation avec moi malgré mes dires et mes interviews, ça l'irriterait de voir qu'une de ses collègues puisse être victime encore du “salopard” que j'étais et des ragots que je disais.  Heyden était quelqu'un de gentil, qui s'attachait facilement, il était facile de le piquer à vif. Comme un toutou qui agite joyeusement la queue dès qu'une personne commençait à être plutôt gentille avec lui... Meyer était comme ça...  A vrai dire tout s'est passé par hasard...

J'avais vu Zara depuis la terrasse d'un café, qui essayait de fuir les médias tant bien que mal. Il ne me fallut pas longtemps pour savoir qui c'était. Ce jour là je portais mes lunettes de soleils, alors que peut être qu'on ne me reconnaîtrait pas si facilement aujourd'hui, surtout au quartier nord... Enfin bref... Après ça tout s’enchaîna... Je descendis afin de faire face à la presse et j'avais tenté d'aider sincèrement la jeune femme au début, sauf qu'une idée germa... Pour être franc Zara n'était pas seulement extrêmement jolie et classe, elle était intéressante... J'avais eu envie de commencer un nouveau jeu. Ce nouveau jeu incluait Zara et partiellement Heyden... J'avais donc annoncé, sans l'accord de la brune bien entendu que nous étions ensemble... A ce moment là, Zara ne savait même pas qui j'étais réellement. Surement m'avait elle pris pour un fan quelconque et un homme sans influence non plus. Après ce jour là, les articles commencèrent à changer et ce fut Zayn Lowell qui devint le copain de Zara Pacifica...  Toutefois, certains pensaient que Zara jouait double jeu. Au final j'avais empiré les choses. N'en pouvant plus la jeune chanteuse m'avait appelé  pour m'ordonner d'arrêter ces bêtises, mais je ne le fis pas... Je répondais les mêmes choses aux journalistes et je grossissais même les choses. Elle avait finit certainement par perdre patience, et m'avait demandé de la rencontrer pour qu'on en parle sérieusement. J'avais répondu oui pour ce rendez-vous, même si je me ferai surement engueuler, et que je devais m'attendre à une tigresse froide et mécontente, l'idée ne me déplaisait pas tant que ça. Maso? Oh non, juste intéressé... C'était drôle de jouer avec les sentiments des gens. Les forts sentiments que pouvaient éprouver quelqu'un à cause de moi, que ce soit négatif ou positif me procurait un grand plaisir.


Je continuais donc de marcher jusqu'à arrivé enfin au café...  Pour être franc, être dans le quartier le plus pauvre de Londres ne me faisait ni chaud ni froid. Même si je ne le disais pas, avant j'étais dans pire état que la plupart des gens que je venais de croiser. Je m'asseyais donc à un table au fond, mais je n'avais pas forcément fait l'effort de regarder si Zara était là ou pas... J'espérais qu'elle ne serait pas trop sévère avec moi, quand même, me dis-je avec un léger sourire en coin. Elle avait vraiment choisi un coin, où personne ne pourrait nous reconnaître et où les médias ne penseraient pas à venir... Cette femme était décidément rusée, à voir maintenant si elle réussissait à me convaincre d'arrêter mon petit jeu... Un jeu qui m'amusait, mais une femme comme elle avec un pareil don juan... Certains savaient comment j'étais, mes relations ne tenaient pas mais on en parlait pas ou que lorsque ma copine était populaire auprès des médias, du style une actrice... Il fallait pas croire, mais je me faisais aussi larguer... Mon caractère ne me rendait pas très accessible dans le fond. Surtout que, de femme je n'en aimais qu'une. Peut être que Zara avait un tour dans sa poche pour me convaincre en tout cas... J'avais hate de voir ça! J'entendis alors des pas et lorsque mon regard se leva sur cette personne, j'affichais un grand sourire avant de répondre.

“Hello! Comment te portes tu?”

J'avais l'air très serein et tout sauf stressé.. En fait, je ne l'étais pas du tout... Un jeu c'était amusant avant tout!

© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Fools will be the blind side of the enemy. Look at the beauty in this hand. I look in the mirror, king looks back at me.  Catch me if you can and look at me. I can change the world. I'm brave enough to fight and I'll show how. I'm a king.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 58
Date d'inscription : 07/12/2015

Petit plus
Hybride(s): Henrich
Maître:

MessageSujet: Re: On sort ensemble. Really? [PV Zara]   Lun 28 Nov - 23:41

You are my boyfriend

J'avais passée la pire semaine de ma vie. Entre mon manager qui me cassait les pieds et les fans qui m'emmerdaient, c'était le pompon, je vous le dis. Mon manager voulait absolument que j'arrête tout pendant un moment. Que je me fasse discrète, mais c'était impossible pour moi. Rester dans l'ombre? Non merci, ce n'était pas pour moi. J'avais également d'autres affaires qui me préoccupaient. J'avais eu un entrainement très dur cette semaine. Des exercices que mon coach sportif m'avait donné à faire à la maison ou dans sa salle de sport. Il n'y était pas allé de main morte. J'avais travaillée très dur, jusqu'à en avoir des crampes de partout. Ce n'était pas la joie. Je devais également m'occuper de mon hybride, même s'il le faisait très bien tout seul. Il fallait aussi calmer les médias ainsi que les fans. C'était atroce. Oh, vous n'êtes pas au courant? Je suis en couple. En tout cas, ce n'est pas le cas de mon côté. Monsieur Lowell l'avait décidé ainsi. C'était parti d'une très bonne intention, mais c'est très vite parti en cacahuète. En tout cas de mon côté, ça me dérange énormément.

J'en avais eu assez marre. Il fallait que je me repose un peu. J'avais en plus de cela passée une mauvaise soirée la veille. J'étais simplement partie dans un club où je pensais me détendre avec deux amis, mais bien sûr, les photos ont fusées. Je ne voyais même plus l'alcool que j'avais à ma table, il n'y avait que les flashs des appareils qui m'aveuglaient. En sortant du club, j'avais même armer mon poing pour frapper un paparazzi ; clic.

Le soleil m'avait réveiller. Il faisait plutôt beau aujourd'hui, pour une fois. Je me sentais complètement casser. Il fallait quand même que me lève de mon lit. La première chose que je fais le matin, c'est boire un café et fumer une clope sur ma terrasse. J'avais prit mon ordinateur portable avec moi pour aller sur les magazines people, voir ce qu'il ce disait en ce moment. Est-ce qu'on parlait de mon prochain clip? Mon prochain concert? Je n'en savais rien. Le café était chaud, ma clope était craquée. Je m'installe sur une chaise longue, mettant l'ordinateur sur mes genoux, jetant un coup d'œil à ce que je voulais voir. J'étais vêtue d'un simple tee-shirt et d'un mini short, mon pyjama. Enfin.. Je dors nue, mais je n'allais pas y aller nue sur la terrasse, hyn.

Je fume ma clope tout en défilant les sites, arrivant sur un sujet qui me concernait. Alors, voilà. Une magnifique photo prise sur le fait, me voyant frapper un paparazzi. Super. Il y avait également des commentaires, tout ramenant à Zayn. " Arrivera-t-il à la recadrer? " ; " Elle était accompagnée de deux garçons, que dira le beau brun face à ça? " ; " Elle l'a déjà trompé avec le charmant Heyden. Lequel choisira-t-elle? ". Putain, mais qu'est-ce qu'il s'en fout de ça! J'en avais finalement ras le bol. Sur les nerfs, je jette mon ordinateur par terre avec force, le cassant directement. Je suis une femme calme, mais il ne faut pas toucher à mon image. De plus, il n'y avait aucun article sur ma musique. J'étais donc connue maintenant parce que je 'sortais' avec monsieur Lowell? Le seul responsable, c'était lui. Ce n'était pas normal d'avoir autant de monde sur moi, alors qu'avant que je le rencontre, il n'y avait que deux trois photos par jour. On dirait que les gens essayaient simplement de pourrir ma carrière en se servant de cet homme. Ridicule.

Je monte rapidement dans ma chambre pour me doucher et ainsi me vêtir. Je m'étais fait un simple brushing comme coiffure, rien de bien compliquer. Je n'avais pas le temps de me mettre sur mon 31, mais il fallait quand même être classe. Je n'allais pas me mettre en robe, loin de là. Je mets un simple jean gris déchirer légèrement sur le devant, un débardeur noir assez simple, amis court, laissant apparaître mon ventre. Une casquette NY noire et blanche, une veste militaire avec une capuche en fourrure et des air max blanches. Il me manquait plus que mes magnifiques bagues, ma rolex, mon collier et des boucles d'oreilles, j'étais prête. Je prends mon sac beige en prenant les clés de la voiture. Ma classe a m'attendait juste devant le portail. Je monte dedans disant à Henrich de rester à la maison, j'avais des affaires à régler.

La route n'avait pas été longue, j'étais proche de la ville, alors sa allait. J'avais donnée rendez-vous à Zayn dans la journée, avant même de mettre préparer. Il était déjà tard, oui, je m'étais réveillée tard aussi, alors bon. Je lui avais donnée rendez-vous dans un café pas très loin d'ici, dans un endroit de la ville où je savais que les médias ne viendraient pas. Je gare ma voiture sur le parking, marchant jusqu'au café. J'entre dans ce dernier, essayant de regarder un peu de partout. Monsieur Zayn était installer tout au fond. Il était vêtu avec classe, comme à son habitude. J'espérai simplement ne pas trop froisser ses jolis vêtements. Je souffle un moment, me calmant, essayant de garder mon sang froid. Je m'énerverais plus tard. Je m'approche de lui tout en regard les autres personnes dans le café. Nous n'étions que très peu. Ce n'était pas le genre de café bien réputer en même temps. Je me mets alors debout devant Zayn.

« Hello! Comment te portes tu?

Je le regarde, le fixant droit dans les yeux. Laissant mon regard pénétrer dans le sien. On pouvait dire que je ne le regardais pas avec des yeux d'amours, ça je vous le dis. J'étais une femme polie, alors je me devais de lui répondre. Je m'installe simplement à la chaise qui était en face de lui. Je prends place en esquissant un petit sourire narquois.

« Bonsoir, mon amour. Je vais bien, mais tu m'as beaucoup manquée depuis tout ce temps. Et toi alors, les affaires?

Mon regard transperçait le sien. J'avais l'impression de voir en lui. J'avais une idée derrière la tête. J'avais pensée lui foutre mon pied dans les parties, mais sa risquerait d'être trop brusque et pas très élégant de ma part. Il fallait faire les choses avec classe.

ft. Zayn

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿





Love wearing black you should see my closet. And I ain’t signin’ to no label, bitch I’m independent. Mind full of money, got a heart full of demons. See I gotta get this money, my palm itchin’. Bitch I got the mac or the .40. Turn a bitch to some macaroni. whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On sort ensemble. Really? [PV Zara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hurrah Zara
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» présentation de Zara Rivoli [Validée]
» Magie orc-question sur un sort
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: Quartier Nord :: Les rues-