Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

25/02/2017 — Rang Brigade fermé, sauf prédéfinis !
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

5 Humains B.| 7 Humains N.| 11 Humains M.| 10 Hybrides D.| 18 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Humain Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[terminé][prédéfini]Anthony Wellington

Anthony Wellington
Humain Neutre
Messages : 16
Date d'inscription : 24/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 18:13

Name


Nom ☀ Wellington
Prénom ☀ Anthony
Âge ☀ 21
Nationalité ☀ British
SexeM

SexualitéHétéro
Groupe ☀ Humain neutre
Métier ☀ Etudiant en économie
Statut socialRiche

Particularité ☀ quelques bleus et petites cicatrices sur le corps



Histoire
Dans les tréfonds de la campagne, là où les riches d’Europe viennent s’installer pour éviter le boucan de la plèbe citadine, il y a une grande baraque, très grande, et très belle, à faire pleurer le compte en banque de n’importe quel représentant de la classe moyenne. Elle est tenue par monsieur Wellington, un petit homme trapu, mais toujours élégamment sapé, au visage durci, qui a l’habitude d’enrouler sa petite moustache grise autour de son doigt d’un air concerné. Il donne ainsi l’impression de s’intéresser réellement à ce que son entourage peut bien lui raconter.

Ce même homme se sent bien au-dessus des basses tâches d’entretien. Faute de serviteurs, qui sont à notre époque une dépense inutile, il a acheté pléthore d’hybrides. Tous les plus chers des boutiques de luxe. Ils sont tous différents, mais ralliés par plusieurs points communs. Ils sont physiquement agréables, d’une race animale dite noble, et très bien élevés. Tous spécialisés dans un domaine précis.

Cet homme ne peut accepter près de lui que la perfection. Même quand il s'agit d’accomplir ses basses œuvres. Ainsi, le ménage est assuré par une charmante libellule exotique dans sa robe de soubrette, la cuisine par un lion aux manières exagérées. Comme il a les moyens de se payer les plus grands luxes, il possède même une grande aigrette. Seulement pour jouer au piano.

Son fils aîné, Charles, est un homme tout ce qu’il y a de respectable, qui excelle dans l’art de cacher son côté plus obscur. Sa femme, Marjorie, est totalement sous sa coupe, et ne pose aucun soupçon sur ses nombreuses absences, quand il ne rentre pas, le soir, à cause de son travail. Après tout, l’entreprise familiale repose à présent sur ses épaules, le vieil homme étant trop âgé pour endosser toutes les responsabilités (bien qu’il siège au conseil d’administration).

Un jour éventuellement, ils ont un enfant. L’enfant est appelé Anthony. Peut-il deviner dans quel genre de milieu il vient de tomber? Si seulement.

Son père prend une grande place dans sa vie, parfois même envahissante. Anthony peinerait à s’en souvenir consciemment, mais il a vécu de nombreuses contraintes étant petit.

Quand Anthony entre en école maternelle, il peine à se faire des amis, à cause de sa timidité. Et puis, il ne voit même pas l’intérêt d’aller vers les autres, après tout, il a une grande famille, non? Il la voit parfois à certaines réunions familiales, s’entend très bien avec ses cousins et cousines, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il joue souvent avec la petite Emily, qui elle aussi est fille unique, et qui a deux ans de plus que lui. Ils se disent que quand ils seront grand, ils se marieront. Ca fait rire les parents.

Charles ne s’inquiète pas trop de ce manque de sociabilisation à l’école. Car lorsqu’il sera en âge, Anthony aura tout le loisir d’apprendre à emmener les gens à le suivre, et ensuite il sera prêt à reprendre l’entreprise familiale. Mais avant cela, encore faut-il qu’il soit excellent en tous points.

Le début de la scolarité du jeune homme se passe plutôt bien, il apprend à compter, à lire et à écrire, comme les autres enfants, sans grande difficulté.

Comme il est un enfant, il est très choyé par sa famille. Il reçoit de très beaux cadeaux pour les fêtes de Noël et pour son anniversaire, et du chocolat fin à Pâques. Cela fait plaisir à tout le monde de faire plaisir au petit Anthony Wellington, de le choyer.

Il apprécie aussi lors des retrouvailles familiales chez son grand-père, le talent de l’hybride aigrette qui joue du piano et le talent de son fils, qui a à peu près le même âge. Puis un jour, après plusieurs problèmes qu’Anthony ne comprend pas bien, l’enfant ailé quitte définitivement la maison. Mais Anthony ne le connaissait pas très bien.

Plus les années passent et plus la pression de Charles sur les résultats scolaires de son fils se fait forte. Anthony se voit ainsi contraint à donner plus de temps qu’il ne le souhaite dans son travail, visualisant de manière seulement très floue les objectifs de son géniteur pour lui. Les rencontres familiales se raréfient au fur et à mesure que le jeune homme grandit.

Il a toujours du mal a se faire des amis, reste très évasif et discret, ne joue pas au football dans le cour de récré avec ses petits camarades, ignore les intrigues amoureuses d’adolescent qui se développent dans sa classe au collège et au lycée. Il ne tente même pas de rentrer dans les cercles d’influence des gens populaires, ne participe à aucune grosse soirée. Même les rares amitiés qu’il a forgé dans son enfance le déçoivent le jour où ses amis le trouvent trop ennuyeux, trop investi dans son travail. On lui dit même qu’en ne s’amusant pas, il gâche ses meilleures années…

Sa mère se fait très discrète, elle l’a toujours été. Elle se contente de l’encourager, de lui dire qu’il doit faire de son mieux, qu’il va y arriver. Lui souhaiterait qu’elle se montre juste un peu plus compréhensive et qu’elle questionne, comme lui, la finalité de tout ce travail. Elle finit tout de même par convaincre Charles de lui offrir un moyen d’évacuer tout ce stress de la performance. Anthony passe donc plusieurs années à pratiquer la boxe thai, un sport auquel il éprouve plusieurs difficultés au début (surtout les entraînements), mais auquel il devient plutôt bon. Il redouble d’efforts aux moments où il est triste ou en colère. Pire encore, s’il excelle en boxe thai mais obtient de mauvais résultats scolaires, son père a toujours la sale manie de lui dire que ce temps aurait aussi bien pu être investi pour cet examen de mathématiques où il n’a obtenu qu’une note médiocre. Que le monde d’aujourd’hui ne récompense plus la force brute, qu’il faut être intelligent, rapide, efficace.

Une autre évasion, toute nouvelle celle-ci, fait son apparition alors qu’il est au collège. Les cours d’arts plastiques le motivent et il se montre naturellement bon à plusieurs thèmes abordés, notamment la peinture sur verre, qu’il trouve très fine. Il passe du temps à élaborer des détails.

A seize ans, il fait son premier flirt et obtient son premier baiser, tout à fait par hasard… Il s’agissait d’un énième dîner familial, où il avait décidé de montrer ses crátions sur verre à qui voudrait bien les voir. Il s’était isolé dans une pièce à part de l’agitation du dîner avec sa cousine Emily, pour peindre devant elle des motifs somptueux sur un set entier de service de thé. Et lui avait offert les précieuses pièces de porcelaine blanche, à présent ornées de scènes aux couleurs chatoyantes représentant des animaux vivant leurs vies dans des espaces verts… Emily, pour le remercier, l’avait embrassé sur la joue, il s’était senti tout chose et l’avait saisie par le bras pour lui donner un baiser beaucoup plus chaleureux, pour ainsi dire. Elle s’était laissée faire, en avait profité, mais pourtant cette “aventure” n’était jamais allée plus loin… Qu’auraient dit leurs parents. Anthony voit à présent cette scène comme une incartade qu’il aurait pu éviter, mais cela lui a redonné la confiance en lui nécessaire pour se faire plus d’amis et séduire des demoiselles. D’ailleurs à chaque fois qu’il revoit sa cousine, il ressent la nouvelle tension qui s’est installée entre eux, il la regarde, elle le regarde, ils parlent de banalités, mais rien ne se passe jamais. Leurs rapports sont donc tout de même modifiés car ils n’arrivent plus à se parler sans ressentir une petite gêne. Mais ce n’est pas grave, ils se voient peu souvent. Ce qu’ils évitent de dire c’est qu’ils ont une correspondance épistolaire plutôt sulfureuse, où ils écrivent en utilisant des pseudonymes, des histoires où ils donnent libres cours à leurs envies l’un envers l’autre…. Ca reste quelque chose d’officieux, et ce depuis que les adresses postales ont été échangées. Bis sûr, pour ne pas éveiller de soupçons, les délais de réponse des lettres sont totalement aléatoire.

L’important pour lui, devenait de créer des liens assez rapidement, d’être apprécié immédiatement, et de se réserver aussi du temps pour travailler encore et encore. Ainsi, un nouvel Anthony vit le jour, très séducteur et sociable, mais ceci n’était qu’un masque pour retrouver les sensations apportées par les écrits d’Emily, en vrai, avec d’autres personnes.

Anthony aspirait à avoir un avenir moyen où il pourrait donner libre cours à sont art, peut-être ouvrir une petite boutique ? Et pourtant le voilà à 18 ans dans une Université renommée, où il y étudie l’économie. Le niveau requis est tout bonnement horrible. Anthony est contraint d’abandonner ses projets de peinture sur verre, y éprouve même un certain dégoût pour se convaincre qu’il a fait le bon choix pour suivre les aspirations de son père. Pendant des mois et des mois il n’y touche pas, se force à étudier jusqu’à en vomir, et se venge sur ses adversaires en boxe thai, ce qui lui fait gagner des championnats haut la main.

Entretemps, il réussit à conquérir le coeur de Caitlin, qui est dans sa classe. Les correspondances avec Emily se font plus rares, elle aussi trouve un partenaire de son côté, et réussit à se trouver, elle aussi, un appartement où vivre seule.
Avec Caitlin les premiers mois sont géniaux, Anthony lui accorde toute sa confiance, mais a aussi tendance à se reposer énormément sur elle. Elle lui donne de l’amour, de l’attention, de l’affection, et des encouragements. Elle le pousse à réussir, lui fournit toute l’aide scolaire dont il a besoin, et cela lui prend beaucoup de temps. Evidemment, ils découvrent à deux les plaisirs charnels et Anthony ne se gêne pas pour en profiter souvent, il y prend goût. Pourtant, au bout des deux premiers semestres la relation se corse. Caitlin se fait un peu évasive, prend ses distances, demande à Anthony de lui laisser un peu d’espace. Elle estime s’être brûlée les ailes dans leur passion et se rend compte qu’elle a donné beaucoup pour lui, alors qu’elle même n’a pas pu évoluer. Même si elle est meilleure élève qu’Anthony habituellement, ils se retrouvent tous deux avec des résultats de fin d’année tout juste au-dessus de la moyenne. Anthony est tout de même satisfait car il sait qu’il doit ses notes moyennes au soutien de Caitlin. La relation entre les deux continue encore mais la passion s’est éteinte. La routine s’installe, Caitlin est de moins en moins présente, bien que toujours aimante envers son partenaire. Anthony de son côté se prend de plus en plus la tête, ne comprend pas, reproche à Caitlin son éloignement. Après deux ans de relation dont trois mois de disputes intenses, le couple se brise, laissant Caitlin complètement épuisée et Anthony détruit par le départ de sa bien-aimée : de toute évidence, il n’a pas su la garder… Le début de sa troisième année d’études est donc marqué par cette rupture. Forcément, ses résultats scolaires chutent, ce qui remet un coup de pression de la part de son père, qui commence à menacer Anthony de le faire rentrer chez ses parents au lieu de le laisser vivre seul, puisqu’il n’arrête plus d’échouer.

Il recommence à écrire à Emily pour lui parler de son malheur. Sa cousine est toujours  en couple et épanouie, elle, mais accepte de l’aider. Ils se voient de temps à autres pour qu’Anthony puisse exprimer sa tristesse… Anthony lui, est un peu envieux de sa cousine. Il se sent un peu bête d’avoir tué l’attirance entre les deux dans l’oeuf pour une simple question morale, de s’être amouraché d’une fille qui n’en vaut pas la peine, et d’être ensuite laissé comme le dernier des imbéciles… Mais il aime beaucoup Emily , en lui en parle pas, et n’imagine surtout pas apporter du malheur dans son couple à elle. Non, c’est à lui de progresser.

Ensuite, ’hybride de son grand-père le prend à part au cours d’un dîner de famille pour lui annoncer une nouvelle terrible : Le fils de l’aigrette, est son demi-frère. Anthony se laisse convaincre rapidement par l’histoire de l’hybride, la connaissant elle n’a aucun intérêt à mentir, et ses yeux semblent pleins de douleur. Choqué d’apprendre comment s’est comporté son père, Anthony décide de retrouver son demi-frère pour renouer des liens et rattraper le temps perdu. Il se demande comment cela va se finir pour son père et pour la fortune familiale… Mais tout de même. Il se met à visiter toutes les animaleries qu’il peut, oubliant ses entraînements de boxe thai, quand enfin on le dirige vers une piste… Un certain Akechi Minamoto serait le propriétaire de droit d’Adriel à présent…

Cela étant peu d’information… Il a dû batailler pour avoir au moins le nom, mais le numéro de téléphone et l’adresse, tout cela était gardé confidentiel par le gérant de l’animalerie, et ne pouvait pas être donné à n’importe qui. Anthony ne pouvait pas demander le soutien de son père, qui a le bras long, non, car cela aurait nécessité de le confronter à cette responsabilité, ce qu’Anthony a peur de faire.

Et puis… Coup de grâce pour cette année déjà mal entamée, le grand-père meurt. A l’enterrement, l’hybride aigrette est présente et regarde Charles avec un regard empli de haine. Anthony comprend que le ressenti entre les deux puisse être tendu, pourtant Charles semble ne s’apercevoir de rien… Sait-il au moins qu’il a un enfant ?

Charles ayant le plus de parts dans l’entreprise familiale, c’est lui qui reprend légitimement les droits sur la maison du grand-père, ainsi que sur tous ses biens. Il s’octroie même une chaire au conseil d’administration et embauche un autre directeur général : c’est une retraite anticipée où Charles s’asseoit sur ses millions et assoit son autorité de manière bien plus présente et réfléchie sur sa famille. N’ayant plus beaucoup de travail dont il devait se soucier, il recommence à s’insinuer dans la vie de son fils. Anthony se sent très contraint psychologiquement et fantasme sur la bonne correction qu’il pourrait donner à son père pour qu’il le laisse tranquille. Cependant cela ne se réalise jamais vraiment puisque Anthony est toujours dépendant des ressources familiales pour assurer son confort. Les nouvelles acquisitions de Charles font un tollé énorme dans la fratrie, et ce scandale est encore en train de durer de nos jours. Cependant Anthony et Emily continuent de correspondre sans en faire cas, eux sont plus concentrés sur réussir leur propre vie.


Caractère
Anthony connaît peu de chose de l’amour et de l’amitié, et a un énorme complexe d’infériorité, forgé et entretenu par son père, qui le destine à être son jouet au sein de l’entreprise familiale sera venu. L’idéal pour son père étant de le briser pour qu’il prenne exactement son tempérament, un tempérament de “leader”.

De ce fait, il est fragile, naïf, fragile sentimentalement, et s’attache à n’importe qui lui donnant de l’intérêt ou de l’affection. Attention cependant à ne pas trahir sa confiance car l'événement, outre lui infliger une déprime qui ne le lâchera pas pendant des semaines, peut provoquer une colère aussi destructrice qu’inattendue.

Très aimant dans ses relations (celles qu’il qualifie de “saines”), on le trouve souvent à toucher les gens, ce qui est plutôt considéré comme une faiblesse chez les gens de son rang. D’ailleurs à l’université on lui a déjà fait endurer des bizutages pour ca, mais pourtant il est resté lui-même.

Au final, sous ces airs de naïveté et de fragilité, une grande force mentale est à l’oeuvre en lui, car il doit garder qui il est à tout prix et se bat de son mieux. Il garde le sourire (son masque général) en tous temps et malheureusement, son incapacité à identifier à qui il peut demander de l’aide (vu sa rupture récente et son contexte final) le rend victime d’innombrables maux liés à sa détresse : insomnie, anxiété, déprime, dépendance, jalousie, complexe d’abandon, un peu d’autodestruction parfois ?  Il réfléchit à adopter un hybride qui pourrait lui servir en quelque sorte de confident… Mais comment faire confiance à un énième inconnu, avec des réflexes animaux qui plus est ?

Cela dit il est plutôt protecteur avec ceux qu’il aime, mettant sa force brute à profit. Il s'occupe très bien de son corps et de son appartement et a un raisonnement adulte sur ce qu’il peut faire de sa vie ou non.

Aussi, son rapport avec son père est des plus tendus. Il le voit comme un mal utile à son confort. Son père lui paie ses études et son appartement (un somptueux studio de quatre-vingt mètres carrés), il fait des petits boulots pour réussir à se nourrir. Son père attend des résultats. A chaque fois qu’il renfloue le compte, il lui demande comment ses notes et son année avancent, ce qui provoque un gros malaise. Anthony en veut à son père de ne pas l’autoriser à vivre sa vie comme il l’entend, mais il se sent bloqué car il n’a aucune formation pour pratiquer son art : être verrier. Il espère secrètement que ses connaissances en économie lui permettront de partir loin de toute cette opulence familiale. Peut-être ces villages français pleins d’artisans dont ses copains lui ont parlé en revenant de vacances… Oui voilà : un petit village dans l’Hérault où il pourra vendre des porcelaines décorées avec amour à des touristes pantelants sous la chaleur.

Quant à sa mère, il la considère comme dépressive. Elle est toujours toute belle quand il la voit, mais il sait bien que sa personnalité n’est plus celle qu’elle était avant sa rencontre avec son père, même s’ils n’ont jamais pris la chance d’en discuter.

Enfin, pour son demi-frère… Il ne sait pas. Il s’imagine des retrouvailles larmoyantes et pleines d’émotion, mais sa raison lui dit qu’Adriel est toujours pour lui, un inconnu, et que le lien entre eux mettra du temps à se réparer, si tant est qu’il y en ait eu un à moment donné.

Il ne s’est jamais mis dans des histoires malsaines seules, mais parfois pour suivre un nouveau copain ou une nouvelle partenaire potentiels, il s’est retrouvé dans des situations où il a dû se battre contre des personnes peu recommandable, dans une ruelle, tard le soir, après quelques verres. Heureusement qu’il ne vit pas avec ses parents, ou bien il aurait dû rendre des comptes sur ses blessures.

Au final, la seule personne de sa famille avec qui il s’en sort est Emily, car ils partagent la même vision et la même envie de sortir de cette aristocratie hypocrite qui les rongent, elle et lui (même si ses parents à elle n’ont pas de grand plan tout tracé pour elle).

En conclusion, pour chaque nouvelle rencontre qu’il fait il a son masque de Anthony joyeux, Anthony aguicheur, Anthony qui réussit dans la vie. Mais on se rend compte au fil du temps passé avec lui qu’il n’est pas aussi sûr de lui qu’il veut le faire croire, et surtout qu’il a besoin des gens plus qu’eux n’ont besoin de lui (du moins dans son opinion). Il ne faut donc pas s’étonner que son comportement vienne à changer au fur et à mesure qu’une relation évolue avec lui.


Physique
Anthony Wellington est un homme de grande taille, dont la musculature s’est développée au fil des années passées à pratiquer la boxe thai. Autant dire qu’il ne vaut mieux pas chercher la bagarre avec lui, car il est capable de placer des coups là où ça fait mal, tout en modulant sa force et sa technique de manière à atteindre son objectif.

Ses yeux sont verts, ses cheveux bruns, son visage fin, son sourire, une arme de séduction. Mais lorsqu’il est seul, son sourire s’estompe pour laisser place à une expression de mélancolie.

Son corps musclé est aussi couvert de petites cicatrices et de bleus, provenant des blessures qu’il a pu recevoir lorsqu’il s’est battu, que ce soit officiellement ou dans une ruelle.

Son style vestimentaire varie selon qu’il fréquente. Pour garder son image de standing auprès de sa famille et dans son université, il s’efforce de porter des vêtements très classes, que ses parents lui payent. Ainsi on le voit porter des couleurs chatoyantes sur des vêtements riches de détails. Il ne renouvelle pas sa garde-robe régulièrement, considérant que les effets de mode sont insupportables, il préfère avoir des basiques qui fonctionnent plusieurs années de suite, ajustant de temps à autre un ou deux accessoires, grand maximum.

Quand il est dans un contexte plus détendu, cela se ressent dans sa manière de s’habiller. Dans ces cas là il ne s’embête pas plus qu’un jean, un t-shirt et un chandail.

Lorsqu’il fait froid il a un grand manteau coupe-vent qui lui descend jusqu’aux genoux.

Sa voix est plutôt grave et il peut lui donner une sonorité particulièrement sensuelle lorsque le contexte le demande.

En plus de sa mallette de cuir qui contient ses affaires de cours, il porte tout le temps sur lui, une petite sacoche où il peut ranger ses clefs, son porte-monnaie, un paquet de chewing-gum, etc...



Pseudo ☀ Marvin / Darwin / qantuum / superimposer
Âge ☀ 24
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ Partenariat Maître ou Neko
Votre avatarAntonio Fernandez Carriedo || Hetalia - Artwork by Mich22 (zerochan)
Autre chose à dire ? ☀ Chameau
Code

© Code by KoroJuùrii
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Hybride Docile
Race : Lièvre d'Europe
Féminin
Messages : 46
Date d'inscription : 16/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 19:25
Bienvenue .w.

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Revenir en haut Aller en bas
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1328
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep - 18:23
Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I can see you despite shadows. I want to be your desire. My love is true but I can't touch you, love in secret and my desire grows. Please accept a damned angel for this moment.  In this sexy night I dream to take you in my arms you are too far but close in my heart. Love in secret x sexy night, let me kiss you. Can I wake next to you tomorrow? Just for this time. Please say yes before passion burns me.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Wellington
Hybride Neutre
Race : Grande Aigrette
Masculin
Messages : 240
Date d'inscription : 06/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep - 18:31
Bienvenue (officiel) et bon courage !

Je suis là pour t'aider si jamais 8D

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿








Merci Ake !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Wellington
Humain Neutre
Messages : 16
Date d'inscription : 24/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Sep - 7:59
Merci tout le monde

Je précise juste que je voulais avoir avancé ma fiche d'ici à aujourd'hui, mais quelques problèmes internet chez moi me font perdre mon temps (à pester contre ma connexion en carton)...

J'essaie de me remettre à l'écriture dans le week-end du coup~

la bise
Revenir en haut Aller en bas
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1328
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Sep - 10:38
On comprends ne t'en fais pas >< Courage pour tes soucis de co' >< Et n'hésite pas à nous mettre au courant surtout ^^

Pas de souci! Bon courage encore une fois ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I can see you despite shadows. I want to be your desire. My love is true but I can't touch you, love in secret and my desire grows. Please accept a damned angel for this moment.  In this sexy night I dream to take you in my arms you are too far but close in my heart. Love in secret x sexy night, let me kiss you. Can I wake next to you tomorrow? Just for this time. Please say yes before passion burns me.
Revenir en haut Aller en bas
Luis
Rebelle Neutre
Race : Mante religieuse
Messages : 306
Date d'inscription : 04/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Sep - 12:11
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ~

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Wellington
Humain Neutre
Messages : 16
Date d'inscription : 24/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Oct - 9:29
Salut tout le monde, je vous prie de m'excuser pour le retard que prend cette fiche.

Il faut dire que j'ai beaucoup de travail et que j'ai à moment eu une baisse de motivation concernant ce personnage. Sans parler des soucis d'Internet, la situation va en s'améliorant heureusement.

L'histoire (revérifiée avec Adriel) et la caractère sont terminés, il ne me manque que le physique  :Kitty9:

A savoir que la semaine prochaine je serai afk pour voyage d'affaires, donc il faut (encore) m'attendre quelques semaines je pense ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 21 Oct - 19:44
Invité
Il n'y a pas de soucis Anthony ^^ Courage à toi! ♥ Un membre du staff s'occupera de lire toute ta fiche lorsque le physique aussi sera fini afin qu'on puisse te donner d'un coup les corrections à faire s'il y en a ^^ (Ou que les compliments et ta validation si elle est perfect ♪)

Merci beaucoup en tout cas de nous avoir prévenu ^^ On te laissera 2 semaines en plus si tu as besoin de plus de temps n'hésite pas à nous le dire et si tu penses que 2 semaines ne serait pas assez tu peux nous le dire aussi ^^ On peut comprendre qu'un voyage d'affaire prenne beaucoup de temps >< Courage en tout cas pour ta fiche il ne reste plus que le physique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Wellington
Humain Neutre
Messages : 16
Date d'inscription : 24/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Oct - 9:43
Merci pour ton gentil mot :3

Du coup voilà, je me suis motivé pour la description physique, boum

Je n'en suis pas100% satisfait mais je n'arrive pas à faire mieux et ça ne devrait pas avoir d'influence néfaste sur mes futurs rp de laisser tel quel, donc voilà, fiche terminée :sushi:
Revenir en haut Aller en bas
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1328
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Oct - 13:27


Tu es validé(e) !





Petit commentaire ♥

✿ Excuses moi pour le retard tout d'abord >< Sinon vraiment, je n'ai rien à dire sur ta fiche elle est perfect! ^^ J'aime beaucoup la correspondance qu'il y a entre sa cousine et lui ** En fait l'histoire me faisait penser un peu, aux romans du style 18 ème siècles ou 19 ème dans ces zones là disons ^^ Y avaient des détails des personnages et puis ces échanges de lettres qui m'y faisaient penser ** Bref j'ai vraiment aimé ta fiche elle est fluide et bien écrite ** Et comme en plus, il me semble qu'Adriel a revérifié, je te valide donc avec joie ♪



Tu peux désormais aller :

✿ Recenser ton avatar ICI !
✿ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
✿ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
✿ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
✿ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I can see you despite shadows. I want to be your desire. My love is true but I can't touch you, love in secret and my desire grows. Please accept a damned angel for this moment.  In this sexy night I dream to take you in my arms you are too far but close in my heart. Love in secret x sexy night, let me kiss you. Can I wake next to you tomorrow? Just for this time. Please say yes before passion burns me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Humain
-
Sauter vers: