Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

07/10/2017 — Fermeture du forum

Top Site

Effectifs

10 Humains B.| 8 Humains N.| 10 Humains M.| 3 Hybrides D.| 18 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Quartier Sud :: Coffee Smile Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nice to meet you... Oh hell no [Pv Zayn]

avatar
Luis
Rebelle Neutre
Race : Mante religieuse
Messages : 354
Date d'inscription : 04/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Nov - 14:35
Nice to meet you... Oh hell no.
Ft. Zayn J. Lowell

Légèrement agité, je regardais sans cesse autour de moi. Sur mon crâne mes antennes se mouvaient un peu, montrant quelque peu de mon anxiété. Je me trouvais actuellement dans un café, Coffee Smile, une simple boisson posée sur la table, je n'avais pas les moyens de me payer quelque chose de plus cher. Pourquoi être si tendu ? Oh mais pourquoi pas ? Non, bon, en réalité, je me trouvais ici illégalement, parce que maintenant je ne faisais plus partie des sauvages, ma liberté n'était plus, alors rien ne m'autorisait à être dans le café. Pour le moment aucun humain ne s'était intéressé à moi, je rebutais un peu il fallait l'avouer, et à force de me sentir enfermé et loin d'un ordinateur me frustrait beaucoup. Par chance, j'avais gardé un vieux téléphone sur moi, et le vendeur ne voyait pas le mal à me laisser jouer quand il n'y avait pas de client. Grâce à cet engin, je pouvais me connecter en ligne, certes la connexion était des plus déplorables mais au moins elle fonctionnait... Si on avait le courage de régulièrement actualiser la page.  Néanmoins, cela me permettait de rester en contact avec les personnes qui cherchait à me joindre. Il n'y avait pas grand monde qui avait cherché à me joindre, ça me rassurer d'un côté, enfin il y avait une hybride, Mio, d'ailleurs elle était la raison pour laquelle je me trouvais là actuellement.

Sortir de l'animalerie n'avait pas été si simple que ça, je ne m'étais pas rendu compte que j'allais être aussi restreint dans mon activité, il fallait dire que je pensais qu'on m'aurait acheté plus rapidement que ça. J'avais dû attendre que le vendeur me propose une commission, j'avais l'air si docile, qui penserait que je m'enfuirais ? Du coup, j'en avais profité pour envoyer à Mio un rendez-vous dans le café où je me trouvais, j'empiétais sur le temps de libre qu'on m'accordait, mais je n'aurais qu'à dire que toutes les rues se ressemblent et il était très facile de se perdre. Bien entendu j'avais précisé que je ne serais pas RedHood mais Luis, juste le messager. Lançant un regard à la pendule, mon doigt commença un tic un peu nerveux qui était de tapoter sur la table. Le son était un peu étouffé car ça n'était pas mon ongle directement mais le tissu du gant  qui cognait contre la table. Noirs et montant jusqu'au mi-bras, j'étais sûr qu'on ne pourrait pas me les arracher et mes veines resteront bien cachées. Par dessus, j'avais un pull bleu électrique ample, les manches un peu abîmées, et qui dévoilait ma clavicule droite, pour cacher ma peau en dessous je portais un haut noir et couvrant bien les ouvertures, et pour être sûr qu'on ne voit rien, j'avais une écharpe, bleue aussi. Oui, oui, j'aimais beaucoup le bleu ! Je n'avais pas eu autant de chance pour le bas, un jean bleu ciel et déchiré au niveau des genoux que j'avais rentré dans mes bottes, noires aussi, que je n'avais pas fermé, les lacets tombant presque sur le sol. Je l'avouais, je détonnais un peu dans ce café, de plus, je ne me sentais pas hyper à l'aise non plus. Et pas assez bleu. Une nouvelle fois, mon regard doré balaya la salle, se posant rapidement sur l'hybride présente plus loin, celle tout en blanc avec une longue chevelure. Elle ressemblait un peu aux princesses qu'on pouvait retrouver dans les contes de fée pour enfant avec sa robe, mais je me doutais bien qu'elle n'en était pas du tout une. Dans cette société les hybrides n'étaient pas des princes et princesses.

Attendant que Mio arrive, je pris une gorgée de ma boisson, un thé, le moins cher, le seul que je pouvais me payer d'ailleurs. Pourquoi j'avais choisi ce café ? On ne m'avait pas dit que ça ne serait pas abordable pour moi ! Eleanor, une hybride qui était ma voisine de cage m'avait dit y être déjà allé, et par curiosité j'avais aussi voulu m'y rendre, mais franchement ! Elle aurait pu prévenir qu'il aurait fallu que j'économise pour ça ! Bon, je n'allais pas trop me plaindre, je pouvais tout de même me payer quelque chose et l'endroit été agréable.

En jetant un coup d’œil vers la porte d'entrée, j’aperçus un homme. Oh ! C'était celui que j'avais bousculé dans la rue. Quand je disais bousculer, ça n'était pas juste le frôler en glissant, mais vraiment percuter. J'étais venu en vitesse jusqu'ici, du coup ma maladresse était décuplé et ma semelle avait glissé sur une feuille morte que l'humidité du temps avait rendue particulièrement glissante. Je m'étais vu tomber en avant  et je voyais déjà l'énorme bosse se former sur mon front quand je m'accrochais à la personne la plus proche de moi. Cette personne qui était cet homme. Le prendre en point d'accroche avait fait que dans l'élan je l'avais poussé de quelques pas sur le côté, et,  comme je me voyais pressé, mes excuses avaient été très rapide car je ne voulais pas rater Mio. Et si l'homme venait réclamer de meilleures excuses ? Oh, c'était là tout à fait son droit ! Mon comportement avait été fort impoli ! Mais je préférerais s'il venait juste prendre un thé et que tout ça ne soit qu'une simple coïncidence... Mio, quand arriveras-tu ? L'anxiété montait encore d'un cran, je ne savais pourquoi mais quelque chose me disait que tout ça allait mal se finir. Portant ma tasse à mes lèvres, je bus quelques gorgées sans vraiment en apprécier le goût, mes antennes ne cessaient de s'agiter, j'étais si nerveux !

Est-ce que j'avais bien fait de me laisser capturer ? Et si j'étais resté un sauvage ? J'aurais dû ? Non, devenir un hybride légal allait beaucoup m'aider ! Parfois je me demandais ce qui se passerait si je croisais Summer, est-ce qu'il m'en voudrait ? Il avait de quoi, pendant deux ans je m'étais servi de lui pour apprendre ce que j'avais besoin de connaître. Pour moi il était clair que je ne pourrais jamais exceller dans le cassage de vitre et autre, le terrain n'était pas spécialement mon fort. Cependant, récolter des infirmations, lire les fichiers interdits et secrets, oui, ça je pouvais le faire. J'en avais fait mon rôle pour servir à la liberté des hybrides. Un jour, peut-être quand je ne serais plus là, nous serons libres. Tous, nous pourrons vivre comme les humains, avoir la vie qu'on voudrait mener, avoir le contrôle dessus. C'est ce que je désirais plus que tout, une égalité, une liberté. Honnêtement, utiliser des personnes pour y arriver ne me faisait ni chaud ni froid, je le savais bien que je n'étais plus très droit et loyal, mais il me fallait faire des sacrifices et je l'avais fait.

Pour éviter que l'homme ne me repère, j'évitais soigneusement de le regarder, me concentrant surtout sur mon téléphone. Si je ne le fixais pas, il ne se sentirait pas observer donc il ne tournerait pas la tête vers moi et de ce fait, il y aurait moins de chance qu'il me remarque ! Ça se tenait. J'avais bien dans l'idée de me couvrir la tête pour cacher mes cheveux verts, mais cela serait plus suspect encore. Non, non, j'allais simplement attendre discrètement, Mio viendrait, on parlerait, et je pourrais sortir sans avoir à devoir m'excuser encore et cette fois-ci de manière plus polie. Et si cet homme était du genre colérique et venait me faire un scandale ? Concentrons-nous sur le thé !

Mes doigts pianotaient nerveusement l'écran de mon téléphone au même rythme que mes antennes s'agitaient. Je ne le sentais pas. Je ne le sentais vraiment pas.
© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1657
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 33
Emploi : PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 22:45
Nice to meet you..
Oh hell no. Un masque? Une double facette? ~ hu hu~


Ces derniers temps mon travail me fatiguait et bien plus que cela cette histoire que je n'avais pas résolue me perturbait encore. Je ne savais toujours pas qui était derrière tout cela et je crois bien que j'avais besoin d'aide. Je ne trouvais pas Vesper et j'étais entouré d'incompétents. J'avais fini par voguer sur internet de blogs en blogs et de forums en forums j'étais tombé peut être sur un hybride qui me servirait pour certains de mes plans. Un connaisseur en informatique assez intéressant. Vu le domaine dans lequel je travaillais nul doute qu'il me servirait. Cela faisait peut être 1 mois ou 2 voir plus que sais-je que nous avions pris contact. Tout commença sur un chat fermé. On y choisissait le groupe qu'on voulait intégrer et il était souvent sur le même chat que moi. Ayant compris assez rapidement que mon interlocuteur était surement un peu réservé j'avais proposé à ce qu'on parle en privée et il avait accepté.


Sur ce chat je me nommais Mio et lui Luis.  A vrai dire j'avais décidé de prendre contact avec lui en privé parce qu'il m'intéressait. J'avais fait un lien entre lui et Redhood un hackeur doué et assez réputé. On ignorait toutefois, ses véritables objectifs, mais une chose était certaine c'est qu'il n'était pas vraiment à prendre à la légère. Vu les actions de Redhood j'avais la nette impression qu'il s'agissait d'un  hybride mais je ne pouvais pas vraiment m'avancer dessus. Il aidait les hybrides, mais je ne pouvais pas non plus savoir si il faisait partie des Rebelles ou pas. Luis avait des tics de langages de Redhood et bien plus encore j'avais remarqué que ses connexions sur le chat concordait avec les heures où Redhood se connectait ou envoyait des messages etc Pas toujours bien entendu, mais parfois, il m'a fallu quelques mois avant de me rendre compte de tout cela.

Lorsque j'avais discuté avec Luis je n'avais pas pu m'empêcher de me jeter à l'eau et lui poser la question au risque qu'il me mente ou ne souhaite plus me parler. Toutefois, il y avait eu une relation de confiance qui s'était surement un peu installée entre nous. Ayant deviné vite que Luis était un hybride lorsqu'il me posa la question je lui avais dit que j'étais une hybride car oui je me faisais passer pour une femme. C'était mieux pour cacher mon identité et installer une relation de confiance. Par la suite de cette question il m'avait répondu à ma plus grande surprise qu'il était un messager de Redhood. J'avais des doutes sur son identité mais après tout je n'étais pas certain qu'il s'agisse de Redhood lui même. Le fait qu'il soit un messager me paraissait logique même si son adresse ip, que j'avais regardé secrètement et réussi à avoir assez facilement grace à mes capacités informatiques, concordait parfois avec celui avec de Redhood mais après tout si c'était son messager parfois ils auraient pu se trouver au même endroit. Luis manquait de quelque chose. Surement de charisme par rapport à Redhood et leur façon de parler n'était pas exactement la même.

Simple mensonge ou vérité? Je ne savais pas vraiment, mais le fait de me dire qu'il était son messager était assez gros et quelque chose qu'il gardait secret alors je partais du bon sens que s'il me faisait confiance il m'aurait dit qu'il était Redhood directement ou s'il ne me faisait pas confiance pourquoi ne pas m'avoir dit non? Ou bien était il très intelligent. Enfin, il l'était pour faire ce qu'il faisait. Ce jeune homme m'intriguait dans tous les cas.  Il avait fini par me donner rendez vous pour me rencontrer. J'avais bien entendu accepté, il s'était décrit, quant à moi je n'avais fait qu'être vague. Cheveux noirs  et yeux dorés avec un bande oeil. Je n'avais rien dit de plus, et je pense qu'il ne se doutait pas du tout que je sois un homme. Cette idée me fit sourire sur le coup d'ailleurs. Il m'avait en plus invité dans le café que je préférais de tous Londres! Celui de mon cousin. Surement le seul que j'appréciais honnêtement. Caroll Hiren Reaper était un homme des plus tranquilles. Il avait abandonné son métier de psychologue pour tenir un café et devenir croque-mort. Certes il était devenu très étrange après son divorce et aimait l'argent plus qu'avant encore, en plus d'être devenu excentrique, mais Caroll ne m'avait jamais fait rien de mal. Seul hic sa mère que je trouvais bien sympathique, son mari et Caroll lui même aimaient beaucoup Ash, mon père. En soi, c'était plutôt une bonne chose mais je n'aimais pas mon père alors ça m'irritait un peu. Toutefois Christelle et sa famille me soutenait.  Ils avaient décidé de se mettre un peu à l'écart de toutes ces histoires au plus grand bonheur de Caroll. Il m'arrivait souvent de partir le voir pour discuter avec lui. Il ne parlait pas beaucoup mais il était intéressant. En plus il avait une merveilleuse hybride très attachante malheureusement aussi attachée à l'argent que mon aîné.

C'est donc habillé d'un simple T-shirt noir en col V laissant apparaître une partie de mon torse, d'un jean déchiré, mais c'était le modèle, de bottines sombres et d'un pull noir à capuche un peu large,  que je marchais en direction du café. Je zieutais ma montre souvent pour regarder si je n'étais pas en retard. Et cela allait j'étais plutot en avance je crois... Et quand bien même Luis attendrait encore un peu ça ne ferait pas tant de mal. J'avais même mis des oreilles de loup, très réaliste et de couleur noire pour que Luis pense que je suis un hybride en plus de mes yeux. J'avais aussi fait exprès de m'habiller  de façon plus simple. Alors que je marchais quelqu'un me percuta de plein fouet, assez pour me pousser un peu sur le coté. J'avais à peine entendu ses excuses et je ne l'avais d'ailleurs pas bien vu... Mais ces cheveux verts... Et la direction qu'il prenait... J'avais cru un instant qu'il s'agirait peut être de Luis, mais je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il était déjà parti. Me rendant compte que je n'avais peut être pas bien vu l'heure lorsqu'il m'envoya l'invitation par sms je me dépêchais un peu plus.

Lorsque j'arrivais devant le café, je fus stoppé devant la porte par un visage familier avec deux oreilles  qui ouvrait lui aussi la porte pour rentrer.


“Oh... Jin...”

J'eus un air surpris avant de lever  mon oeil vers celui qui possédait des yeux de la même couleur que le miens. Un fin sourir s'afficha sur mon visage avant que je ne lui réponde.

“Bonjour Caroll. Comment te portes tu?”


L'homme avait toujours cet air neutre et fatigué et d'un ton lent il me répondit.

“Fatigué, comme toujours... Tu t'en doutes. Tu viens prendre un café? Tu as de la chance tu devrais essayer les nouvelles variétés de thés qu'on a plutôt on a aussi fait de nouveaux biscuits et cakes.”

Il m'ouvrit la porte  et je lui souris tout en lui remerciant et en rentrant avant de lui répondre. Nous étions encore loin des tables et nous parlions bas.

“Je les essayerais compte sur moi. A vrai dire j'ai rendez vous avec quelqu'un.


-Encore avec une femme?

-Ha ha!! Non pour une fois non.

-Excuses moi... Je ne souhaitais pas te juger, il n'y a aucun mal après tout à ce que tu aimes les emmener ici. Je ne suis pas là pour juger après tout... Mais tu devrais peut être te poser au niveau de tes relations non? Tu sembles ne pas être sérieux aux yeux de tous, mais quand je te vois avec chacune de ces femmes je me dis que tu l'es quelque part... Je ne suis pas quelqu'un de sensible mais d'observateur plutôt... Tu ne crois pas qu'il serait temps que tu cherches ce que tu veux en une seule...?


-Caroll... Je ne sais plus depuis combien de temps tu te perds dans toutes tes réflexions. Tu me dis à chaque fois la même chose mais tu n'as pas à t'en faire pour ça... Le temps fera les choses au pire.

-Excuses moi... Ce ne sont pas mes affaires après tout... Je n'ai pas pu m'en empêcher.

-C'est pardonné et ça part d'une bonne intention je ne t'en veux pas mais tu devrais aussi te poser peut être au niveau de ta vie aussi...”

Il me fixait un moment avant de laisser échapper quelques secondes un petit rire et de partir avant de me dire que Célestellia s'occupera certainement de ma commande et de celle de mon invité. Je savais bien que Caroll n'avait pas non plus une grande confiance en moi, nous n'étions pas des frères ou des cousins très proches mais je l'avais aidé à ma façon disons et nos caractères se liaient assez bien. Maintenant dans le café je regardais les tables et remarquais quelqu'un qui me faisait rappeler à la description de Luis. Je me dirigeais donc lentement vers la table avant de m'arrêter devant celle ci et de demander d'une voix calme en souriant.

“ Etes vous Luis?”

Je ne pouvais pas m'empêcher de jubiler intérieurement, il semblerait que le jeune homme  avait essayé depuis le début de cacher sa présence, surement parce qu'il croyait que j'allais crier au scandale du à ce qui s'était passé dans la rue mais je n'en tenais pas rigueur en plus il s'était excusé. Par contre il semblait vraiment en mauvais état vu ses vêtements, pas étonnant vu d'où il sortait, tout droit d'un magasin.  Je ris toutefois, légèrement avant d'annoncer.


“Enchanté encore une fois. Je suis Mio. Excusez moi pour le petit mensonge. Je ne suis effectivement pas une femme.”

Dis-je en ayant un sourire un peu désolé. J'espérais qu'il me croit mais vu ma description c'était difficile de ne pas me croire. En plus j'avais tout de suite su qu'il était Luis. Lorsque je vis l'hybride à la longue chevelure blanche je levais ma main pour la saluer tout simplement.  Il y avait aussi le neveu de Caroll qui travaillait et que j'avais salué de loin , le seul qui semblait humain vu que son oncle semblait être un hybride. Je ne connaissais pas très bien Célestellia mais assez pour la saluer dans son service, de loin. Je suppose qu'elle viendrait à nous lorsqu'elle aura fini. Ayant compris qu'il s'agissait certainement de mon interlocuteur je m'asseyais à la table tranquillement et commençais à regarder le menu.

“Vous voudriez un conseil au fait? Je connais bien cet endroit je peux vous y aider. Ma maîtresse m'y emmène souvent disons.”

J'essayais de détendre un peu l’atmosphère je ne pouvais pas savoir exactement ce que Luis pensait à cet instant, mais il devait être assez perdu ce qui était normal. Au moins je pouvais toujours jouer sur le fait que j'étais hybride après tout je m'étais déguisé disons, avec mes petites oreilles très réalistes sur la tête. Et ce n'était pas Caroll qui allait m'en faire la remarque il avait l'habitude de se cosplayer, il en portait lui même à l'instant où je parlais et il avait l'habitude de mes extravagances. Je serai un hybride chien, un joli  doberman , comme je l'avais dit sur le chat.



© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




He's a winner 'cause it's in his blood. Ain't nobody whose out there like him. Soft talking. He does it good. Ladies call him The Candy Gentleman. They want his love. He's the only one that's really cool. He's really cool. How could I forget that I had given her an extra key. All this time she was standing there. She never took her eyes off me. That's the reason why he's winner. You need to be smart, seductive and rich to have power.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Quartier Sud :: Coffee Smile
-
Sauter vers: