Partagez | 
 

 Tyr [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Race : Ours blanc -décoloré-
Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 06/12/2016

MessageSujet: Tyr [Terminé]   Mer 7 Déc - 20:59


Name


Nom ☀ ???
Prénom ☀ Tyr
Âge ☀ 34
Nationalité ☀ Norvégienne
SexeLa barbe suffit pas ?

Sexualité ☀ Hétéro
Groupe ☀ Sauvages
Métier ☀ ???

Race ☀ Ours blanc
Image de l'animal ☀ [url=urldel'image]http://www.zonechasse.com/Uploads/59d6e77b-f2b7-4304-9462-136443fd74a1/PHOTOS_Especes/23_Oursblanc.jpg[/url]

Particularité ☀ Immense ? L'ours blanc est la race d'ursidé la plus massive que l'on puisse trouver (allant de 2m au garrot pour 450kg le bestiau)



Caractère
Tyr est… il n’y à aucun secret ou aucun moyen de tergiverser dessus, quelqu’un de profondément brisé. Ses principes sont devenus de la haine, son honneur s’est vu écrasé, piétiné pour finalement ne faire de lui qu’un homme sans sentiments, sans cœur. Sa vie, jusqu’à maintenant, ne se résumait que dans une simple équation : Tuer ou être tué. Le faible périt et le fort survit. Enfin, inutile de vous faire un nombre invraisemblables de dessins inutiles. Sa psychologie est une chose au moins aussi complexe qu’un rumixcube à 600faces car il revient à ramasser des morceaux pour essayer de les recoller petit à petit, en reprenant tout depuis le tout début. Tant il vous regardera avec compassion et se mettra en tête de fracture le crâne de l’homme qui vous fouette car il sait que c’est la meilleure chose à faire… Tant il abrègera vos souffrances car il sait parfaitement que de part son vécu, ce monde est sombre et que vous avez toutes les chances de retomber dans les mains de quelqu’un qui vous fouettera à nouveau. Il est en lutte constante non pas contre ce monde, mais contre lui-même, contre cette bête assoiffée qui pousse son cœur aux pires désirs. Sa conscience, si tant est qu’il en possède encore, essaie tant bien que mal de mesurer la part des choses afin de lui éviter les pires tourmentes ou même, de façon plus rationnelle, la mort. Dans le fond, sans doute rit-il de celle-ci, pensant que même elle ne verrait aucun intérêt à l’embarquer sous sa coupe. En ce qui concerne ces histoires de maîtres et de serviteurs, Tyr est on ne peut plus féroce. Il refusera corps et âme l’idée d’être à nouveau utilisé par un humain, d’être encore réduit en pièce et détruit. Mais si un jour vous parvenez à passer outre toutes ses barrières, vous constaterez que dans le fond, c’est un homme qui aime profondément la vie. C’est un homme qui serait prêt à la défendre envers et contre tout, quitte à sacrifier la sienne des millions de fois. Un homme de valeur, d’honneur. Un homme bon. Enfin… si toutefois tout n’as pas été ravagé pour de bon.


Physique
Tyr est ce que l’on pourrait communément appeler une montagne. Bien plus grand qu’un humain normal, dans la mesure où il taquine bien fièrement les plus grands de ce monde. Il mesure près de deux mètres quinze pour un peu moins de deux cent kilogrammes (environ 180kg sur la balance). Alors je vous vois déjà venir « mais il est énorme ! » ou « quel buffle, ce n’est pas humain ! » Il faut savoir que certains humains sont répertoriés, avec le régime alimentaire requis et l’entrainement adéquats, avec près de deux mètres pour ces mêmes cent quatre vingt kilogrammes. En somme, l’on peut imaginer que pour un membre de sa race, cette corpulence reste parfaitement… Normale. Suite à une fantaisie de son ancien maître, ses cheveux ont subi une re-pigmentalisation est ne sont plus blanc, comme ils auraient du l’être de base, mais rouges. D’après lui, cela lui permettrait de coller parfaitement à l’ambiance, lorsque le sang de ses adversaires lui giclerait dessus. Si l’on se fie purement à son apparence, il semblerait plus vieux que son âge réel, mais cet effet est logiquement exacerbé par son apparence « carrée » et son visage accueillant à la perfection sa barbe touffue. Son corps, quant à lui, dessine parfaitement ce que l’on pourrait attendre d’un guerrier dont le corps à été formé pour pourfendre ses adversaires, tout du moins, c’est ce que l’on pourrait dire sans ses récentes descentes d’alcool interminables. L’un dans l’autre son corps n’en est pas vraiment changé, son ventre à toujours été naturellement légèrement arrondi, reste que sa présence peux suffire à certains pour venir rabaisser la qualité de son muscle. Si toutefois vous parvenez à le dévêtir, vous constaterez sans mal qu’il ne fait pas partie de ceux qui ont eu la chance de se contenter de quelques coups de fouets de temps à autres. Son corps est un véritable musée de la douleur tant les cicatrices qu’il arbore sont diverses et variées. Nombre d’entre elles auraient pu être fatales.  Mais là encore, il ne s’agit finalement que du quotidien d’un guerrier… d’un simple survivant parmi tous ceux que ce monde recueille et héberge.

-Précisions HRP : Je vous cède ci dessous une base de calcul que j'ai effectuée pour en arriver à ce résultat taille/poids. Premièrement, je me suis fié au poids moyen des "gros" catcheurs et combattants connus (Undertaker, Hulk hogan.. eux tournent dans les 140kg (pour 2m environ). Ensuite, j'me suis amusé, juste pour rire à regarder la fiche de l'acteur jouant "la montagne". C'est de lui que je parles, avec les 180 kg ! Et il s'avère qu'il y à déjà eu des géants parmis les humains. On à presque atteint les 3mètres ! Donc je me suis amusé à lancer un petit calcul logique, je ne peux pas prendre l'ours (surtout blanc) sans que ce genre de détails entre dans la balance (ce serait comme... pisser à la raie de mon choix de personnage.) De ce fait, j'me suis dit "je dois le faire plus lourd tout en incluant énormément de masse musculaire (je rappelles que le muscle pèse plus lourd que la graisse) et l'on parles tout de même d'un mec... disons "correctement" entraîné. De ce fait, j'me suis amusé à calculer un IMC potable pour... un rendu réaliste. Dans mon calcul j'en suis arrivé à ça. "Juste grand", ça ne l'aurais pas fait. Un ours, ça reste gros. Juste gros, ça ne l'aurais pas fait, un ours reste immense ! Voilà!-  


Histoire
Les choses ne peuvent-elles pas toujours demeurer simples et droites ? Pourquoi faut-il que les êtres se disant « intelligents » se voient porter la tendance de la destruction et de la haine ? Finalement, est-il tout simplement trop demandé que de vouloir défendre des idées et des valeurs simples ? C’est bourré de ce genre de questions que le jeune Tyr, dans son enfance, observait les diverses batailles qui se formaient, que l’information transmettait à ses yeux couverts de larmes. A cette époque, c’était un enfant bien faible bien sans doute que face à un rejeton humain, il devait paraitre puissant. Il avait la chance de vivre dans un coin reculé et froid, ce qui faisait que sa famille s’était vue à l’abri de nombre de besoins et surtout, de convoitises. Sa famille à toujours fait en sorte de l’éduquer convenablement, de lui apprendre l’importance des valeurs et des principes, qu’il était juste et bon de venir en aide à celui qui était dans le besoin et qu’il fallait être fort pour protéger les siens de personnes mal intentionnées. En somme, l’éducation idéale pour former un homme juste et bon. Malheureusement, notre ami n’était pas particulièrement doué pour approcher les autres et se faire des amis… de ce fait il à toujours été particulièrement  isolé et seul, intervenant parfois pour aider quelqu’un, mais ne trouvant finalement jamais particulièrement le courage de tisser un lien, de créer quelque chose et de bâtir par-dessus ces fondations afin de trouver sa propre voie. Ainsi, dans son pays est né une politique nouvelle, un vent de patriotisme visant à créer un « groupe militaire hybride » pour apporter un vent de fraicheur et surtout, d’efficacité nouvelles aux affaires internes du pays. Les belles idées et les rêves de créer un monde meilleur, de faire accepter les siens à leur juste valeur on bien entendu bien rapidement charmer Tyr qui s’est empressé de s’inscrire au projet et qui, bien entendu, s’y est jeté corps et âme. Vous vous doutez cependant que les choses ne sont pas si simple et après qu’il ai laissé filtrer ses intentions de rejoindre le projet, il à d’abord fallu qu’un homme viennes le tester et vérifier si il aurait la condition de suivre le tout… sans parler de son mental.  L’homme à toujours eu une condition physique impressionnante car il n’a jamais particulièrement cessé de la travailler, ne serais-ce qu’en allant régulièrement chercher du bois pour chauffer sa famille. L’avantage à vivre dans un pays froid, c’est que l’on progresse rapidement et qu’on ne trouve aucune difficulté à se maintenir en forme. En tout cas, très rapidement, Tyr s’est vu dépasser en capacité ses autres camarades dans tout ce qui en revenait à la force physique et à l’endurance devenant donc un redoutable guerrier ayant vite appris nombre de styles martiaux « lourds » à savoir la lutte, les différents types de boxe, le Krav maga… enfin tout ce qui aurait pu faire de lui une arme idéale. Je vous passerais les détails inutile sur son temps de formation, car il n’y à pas grand-chose à en dire. Il à toujours simplement donné le meilleur de lui-même et appris tout ce qu’il pouvait. Il à appris que le savoir représentait la force au moins autant que celle issue de ses propres bras et que savoir l’employer à juste mesure suffirait à terrasser n’importe quel adversaire. De ce fait, il s’est toujours entêté à en dévoiler le moins possible sur lui-même, continuant à apprendre et à se former… A devenir assez fort pour défendre et protéger ses rêves de gosse. Créer un monde meilleur ou le sang ne serait plus versé inutilement et ou les siens pourraient enfin se montrer fièrement comme des personnes, et non des serviteurs.

Vous savez quel est le souci dans ce genre d’institution motivées par des besoins et envies folles d’un gouvernement quelconque ? Il y à une grosse différence entre « l’école » et les faits pour la simple et bonne raison que les « instituteurs » choisis se doivent d’être au moins aussi utopiste que les idiots qui rejoignent le projet ce sans quoi, le proie verrait l’étau se refermer sur elle et le plan tomberai automatiquement à l’eau. Une fois le temps imparti à leur apprentissage écoulé, la réalité est retombée comme telle et on les a lâchés avec une mission et un but simple : Mâter le plus possibles d’hybride dans une zone donnée car ils avaient eu la mauvaise idée de se rebeller, tuant des gens « innocents » au passage. Bien entendu, toutes les preuves allaient dans ce sens et c’est donc le cœur meurtri que l’unité s’est exécutée. Ainsi était née la troupe de choc du pays, une troupe qui aux lieux d’aider les autres, aidaient finalement à les confiner dans la terreur et la crainte. Tout ceci se faisait sans son, sans craintes et même si une telle situation sembles minime et étouffée, les faits sont là et inévitables. Nombre sont ceux qui se sont à peine offusqués, qui ont simplement eu envie de passer celle-ci dans la gueule de ces guerriers manipulés. Nombres d’autres ont simplement continués leur vie, dans un équilibre presqu’inchangé. Ils savaient simplement maintenant qu’il existait dans leur pays un tel corps d’armée et qu’il ne valait mieux pas se frotter de trop au dit pays. Les choses ont donc continué ainsi un moment, comme les preuves allaient contre les hybrides et que malgré toutes leurs recherches, ils ne pouvaient attester le contraire, ils ne pouvaient que continuer, enchaînés et peu à peu rongés. C’est alors que les choses ont changées et qu’ils ont pu apprendre la vérité. C’est dans un vent de renouveau et de joie qu’ils ont pris les armes pour se retourner contre ceux qui les maintenaient jusque là. C’est ainsi que sur la totalité des soldats de son camp, Tyr à fini parmi les cinq derniers survivants, les pieds dans les tripes et les boyaux d’un de ses camarades alors que finalement, son pays, ayant décidé qu’ils perdraient sans doutes trop au change, à décidé de vendre cette poignée de survivants à des esclavagistes. Après tout, quel meilleur acheteur pour des guerriers entrainés que des personnes tenant un club de combat clandestin ou eux même pourraient gagner encore plus gros à parier sur le simple fait de les voir s’entretuer entre eux ? Car oui, finalement, vous pensez bien que c’est au moment ou l’on pense que les ennuis sont le plus loin derrière nous, que l’on ne peut plus encaisser de frappe plus puissante, que l’adversaire termine de nous acculer avant de nous achever. Vie de merde. Et… direction l’Angleterre.

Ce soir là, au pub, l’ambiance était de folie ! Les quatre chiens de guerre survivant de leur unité allaient s’entretuer pour le grand plaisir des spectateurs ! Un spectacle grandiose et de grands paris pour la joie et le plaisir de tous ! Vous parlez d’une attraction monstrueuse qui à rapporté son lot de billets ! Ainsi, Tyr et les quatre autres ont été achetés par un maître différent, maîtres qui se sont prêtés au jeu avec une joie dépassant tout entendement. Les jeux ont commencé de façon simple et concise, venant rallier les alliés face à des nuées d’adversaires bien moins entrainés et formés mais bien mieux équipés et contre toute attente, seul deux d’entre eux avaient fini par trouver la mort dans cette incroyable lutte et c’est donc contre tout désir personnel que Tyr à entendu les paris se former sur l’ultime combat de cette soirée.. L’ordre clair et formel de tuer son ultime alliée. De tuer la dernière personne qui avait finalement traversé tout cet enfer à ses côtés. Vous devez vous en douter, aucun d’eux n’as été capable d’achever l’autre et alors que Tyr pensant que tout était fini pour eux deux, cette personne accomplit l’ultime sacrifice pour le protéger, lui ordonnant ainsi de continuer à vivre, quoi qu’il en coûte. Et elle s’est jetée sur lui pour le forcer à en finir, le poussant dans ses retranchements et venant briser tout ce qui restait de lui, venant détruire tout ce qu’il était, tout ce pour quoi il avait jusque là maintenu les ultimes fondements. A elle seule, elle l’avait tué pour finalement créer un monstre… Monstre brisé par ces épreuves et par ce sang. Monstre qui en plus de voir ses mains tâchées du sang d’un peuple, s’est vu tâché du sang de ceux qu’il aimait.

Les combats ont donc continués et le temps n’a cessé de passer. Le jeune homme est finalement devenu un homme, un homme qui ne connaissait plus que deux choses : La joie de fracasser le crâne de son adversaire et donc de survivre un peu plus longtemps, et la satisfaction de voir ses victoires arrosées d’assez d’alcool pour que son âme parvienne à tenir le coup… chaque jour un peu plus. C’est alors que son maître, pleinement satisfait de ses réussites, de voir son jouet survivre plus longtemps que les autres, à décidé de lui céder une récompense particulière et il acheta une esclave, une femme, qu’il lui envoya pour le satisfaire dans sa cage. Bien entendu, l’homme ne souhaitait et ne voulait voir personne et dans un accès de rage incontrôlé, finit par briser le cou de cette jeune femme qui comme lui n’avait pourtant même pas demandé à être ici. La première fut la plus dure, les autres qui ont suivi après chaque bataille étaient de plus en plus moches, de moins en moins chères. Des proies parfaites pour l’abattoir qu’il représentait aujourd’hui. Pour cette entité brisée qui continuait à se débattre de toutes ses forces pour vivre… un peu plus longtemps… juste un peu…. Juste un peu.

Un jour d’ironie, les choses furent différentes… Non pas dans leur forme, mais dans leur finalité. Une nouvelle femme finit par traverser les portes de ma cage. Plus jeune, plus belle… Plus rare que les dernières. Sans doutes étais-ce là un colis de choix dont voulait se débarrasser notre maître. Contre toute attente… elle n’était pas comme les autres. Là ou les autres se cachaient dans un coin, recroquevillées sur elle mêmes… Elle approchait, tendant ses petites mains vers le monstre de puissance en faisant tout ce qui était en son pouvoir pour dissimuler sa peur, pour cacher sa crainte. Même si ce n’était sans doutes qu’un stratagème, qu’un ultime espoir, elle fit en sorte de se montrer… rassurante. Quelque chose bloqua alors notre assassin, quelque chose qui fut sans doute incompréhensible. Il avait déjà été victime de dégout, d’hésitation, de remords et de toutes sortes d’autres choses avant de tuer une de ces femmes. Mais c’était la première fois qu’un simple et pur refus s’opposait à son esprit. Une chose était sûre, ce n’était pas par amour… Son cœur devait sans doute ignorer le sens de ce mot aujourd’hui. Non… Peut être a-t-il simplement  été apaisé par le courage dont elle venait de faire preuve. Peut être ce dit courage à t-il simplement finit par bloquer son cœur. Mais son sévisse ne s’arrêta pas pour autant alors qu’il continuait de condamner son âme dans la mêlée. Plus aucune fille n’ont passé ses portes depuis lors. C’est alors qu’un soir, quelqu’un est venu l’attacher dans propre cage. C’est alors qu’il à vu son maître arriver avec au bout de ses chaînes la jeune femme qu’il avait épargnée. Une nouvelle fois, je ne reviendrais pas sur ce que j’ai déjà dit plus tôt. Certaines choses ne se décrivent pas. Mais pour faire simple, à a visiblement voulu témoigne à Tyr qui des deux était le maître et lequel devait continuer sur sa lancée sans état d’âme. Après tout, quand on s’est habitué à débarrasser les sujets gênants d’une certaine façon, on aime pas forcément voir cette façon se rebiffer. Quoi qu’il en soit, avant que l’homme ne puisse réellement entamer sa tâche, Tyr constata avec une joie oh combien grande que l’imbécile qui était venu l’attacher n’avais visiblement pas montré d’assez de vigilance. Celui-ci parvint donc à se libérer, empoignant le crâne de son « maître » avant de l’écraser au crâne à plusieurs reprises, évacuant ainsi… de façon tout aussi logique, une bonne partie de la frustration emmagasinée. C’est alors qu’elle s’est profilée… cette possibilité de prendre les clefs sur son cadavre pour s’enfuir de cette cage, s’enfuir vers l’extérieur… vers la nature, vers… la vie. Comme pour marquer un point à l’hésitation fulgurante qui l’as traversé, la Renarde qu’il venait de protéger l’as poussé à suivre vers cette dite voie extérieure.

Happy end ? Tss. Loin de là.

Vous imaginez ce que toutes ces années à se conforter comme un monstre apportent à un esprit confronté à nouveau à la réalité ? Une souffrance immense. Si ce n’est la folie. Et croyez-moi sur le fait qu’elle n’est pas passée loin, celle là. Sa première réaction à été d’être pris d’un accès de rage… Contre lequel il a ardemment lutté. Manquant de se tuer par la même occasion… allez savoir comment. Peut être as t-il simplement foncé contre un mur de toutes ses forces pour apaiser son esprit. Ou bien peut être a-t-il fini par se frapper la tête à même le sol… embrasser un bus ? Allez savoir. Le fait est qu’il s’est trouvé un coin sombre, et qu’il s’y est isolé sans bouger pendant un bon moment… Si ce n’est pour fuir les quelques curieux qui venaient jeter un œil… Il erra donc ainsi. Honnêtement, il n’était lui-même plus vraiment conscient de ce qui l’entourait réellement. Il s’est vu plongé dans un monde et un univers qui ne le concernait plus, qu’il ne connaissait plus et il lui à fallu plus d’une demi année pour commencer à retrouver ses esprits. Pour comprendre sa situation et savoir que dorénavant… Il pouvait être son seul maître, même si cela incluait l’unique possibilité de vivre en tant que fugitif. La seule chose dont il à été bien conscient, c’est que Leiko l’as jusque là toujours suivi, veillant sans doutes comme elle le pouvait à ce qu’il ne sombre pas dans la folie et le désespoir. Alors qu’il à fini par se relever, il ne pouvait croiser la route de quelqu’un sans que le poids de tout ce qu’il à accompli ne le rattrape et le ronge. Pourtant… Il continue de mettre un pied devant l’autre. Tout comme Leiko défends le suivre pour rembourser la dette qu’elle estime avoir envers lui, lui, continue d’avancer au nom de cette promesse qu’il à accompli, il y à maintenant quelques années. Au jour d’aujourd’hui, il erre encore. Accomplissant quelques tâches ci et là comme il le peut pour gagner tout juste assez d’argent pour payer son pain et sa bière… Bien qu’il cède surtout le pain à la jeune femme en se contentant du liquide dans la mesure du possible. Il reprend peu à peu conscience du monde et pas seulement de sa bulle de noirceur. Mais il limite encore énormément le contact avec les autres, se résumant au strict minimum. Tout ce qu’il désire dans le fond… c’est vivre en paix… pouvoir boire sa bière en paix. Sans doutes vivre est-elle devenue son ultime punition.

-16ans : Engagement dans le projet.
-20ans : Première mission sur le terrain
-26ans : Vendu comme esclave.
-33ans : Libération de l’esclavage.
-34ans : Début du rp




Pseudo ☀ Appellez moi "Alex" x')
Âge ☀ 23
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ Leiko à trouvé le fofo sur top site !
Votre avatarRider || Fate zero
Autre chose à dire ? ☀ Nothing else matter
Code

© Code by KoroJuùrii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Date d'inscription : 23/12/2014

Petit plus
Hybride(s): ////
Maître:

MessageSujet: Re: Tyr [Terminé]   Ven 9 Déc - 20:47



Tu es validé(e) !





Petit commentaire ♥

✿ Les corrections s'étant déjà faites au préalable par MP, je n'ai rien à redire /o/ En tout cas, en voilà un avatar original ! Vaut mieux pas lui chercher des noises à ce perso 8') bref, je te valide ~



Tu peux désormais aller :

✿ Recenser ton avatar ICI !
✿ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
✿ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
✿ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
✿ Si tu fais partie de la Brigade, vérifies ton ou tes attributions ICI ainsi que le bureau qui t'est donné ICI.
✿ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tyr [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: The most important :: Your character :: Validated :: Hybride-