Partagez | 
 

 Première rencontre [PV  Hiroshi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 12
Date d'inscription : 10/12/2016

MessageSujet: Première rencontre [PV  Hiroshi ]   Dim 11 Déc - 20:44

Il est 4 h du matin, je viens officiellement de finir ma journée. Il est temps pour mon bar de commencer sa double vie. Une courte existence de 3h, mais 3h qui peuvent sauver des vies.
Je change l’écrito et installe celui sur lequel trône des oreilles et une queue.
Un écrito original pour certain, un véritable message pour d’autre.

Je frissonne. Après tout il fait froid à cette période de l’année.
Je pense à ma fille, bien au chaud sous sa couette.
Je souris béat en pensant à mon petit trésor.
Des bruits de pas attirent mon attention. Je me retourne.
Une sublime femme se tient devant moi. Son kimono lui donnant une sorte de beauté japonaise.
Je la reconnais. C’est l’hybride que j’ai ramassé hier. Le souvenir de notre rencontre est encore frais.

Il pleuvait averse ce jour-là, je venais de finir ma soirée de travail. Je sors donc jeter les ordures.
A ma grande surprise, je découvre une hybride affalée à côté de mes poubelles, en train de déprimer. Je reste un instant à contempler cette femme en kimono installé tel un détruit sur un tas d’ordures.

« Hey ! Tu vas attraper froid »

Aucune réponse. Elle n’a même pas réagi.
Que faire ? Je vois déjà mon petit ange me sermonner avec ferveur de l’avoir laissé dans la ruelle.  AAAAAH ! MA FILLE EST VRAIMENT TROP MIGNONNE ! Rien que l’imaginer, son petit visage empourpré de colère me donne envie de lui faire un câlin. Bon calmons-nous.

« Reste pas sous la pluie, entre. »


Bon, elle n’est pas très loquace… J’attends un moment, mais la femme ne semble pas vouloir bouger. J’ai l’impression d’être invisible.

« Je vais te porter. Ne crie pas au viol okay ? »

Silence radio… Je prends ça pour un oui.
Je passe son bras autour de mon cou et le soutien par la taille. Au moment où je la soulève son regard se pose sur moi.
Notre proximité me permet de contempler ce magnifique visage qui me dévisage.  Un regard morne qui, teint d’une grande tristesse.
Je suis englouti par le désespoir qui émane de ces yeux.
Je ne sais pas par quoi est passer cet hybride, mais cela devait être une épreuve douloureuse vue dans quel état elle est.

Je l’entraîne chez moi et la pose sur mon canapé. Ma petite chérie débarque en pyjama dans le salon, en se frottant les yeux. Elle est trop mignonne.

« Retourne te coucher Ellena, il est tard »

Elle me fait un petit refus de la tête et part chercher sa petite ardoise.

« Je peux aider ? »écrit-elle.

Je lui souris, complètement conquis. Elle est aussi gentille que sa mère.
Je lui ébouriffe les cheveux et lui demande de veiller sur l’hybride trempé qui semble émerger de son état de légume.
Je chercher une serviette et entreprend de lui sécher les cheveux.

« Je te laisse finir »

Je suis trempé moi aussi. Je pars donc me changer.
De retour dans le salon, la femme n’a pas bougé, la serviette toujours sur la tête. J’aperçois néanmoins, une lueur de lucidité dans son regard.
En face d’elle ma fille lui a dessiné un petit personnage joyeux.
Ah ! Quelle bonne fille ! Rien de mieux pour lui redonner le sourire, qu’un joli dessin fait par une fille aussi mignonne que la mienne.

Je la laisse donc à ses soins et reviens avec un jus de fruit et une superbe paille barbie.
Je pose le verre avec la paille barbie que la femme regarde fixement.
J’en étais sûr ! ça lui plaît !
La paille barbie lui redonne goût à la vie et le joli dessin de ma fille lui a redonné la joie de vivre. Puisqu’elle me fixe d’un regard dans lequel je peux y lire de la reconnaissance et de la joie.

« C’est quoi ton petit nom ma grande ? »

Toujours aussi loquace à ce que je vois ! Elle est sûrement trop occupée à admirer cette magnifique paille barbie qui donne toujours le sourire à ma fille.
C’est donc satisfait, que je retourne dans la cuisine lui préparer du riz frit.
Un bon repas chaud ne peut que lui remonter le moral ! Après quelques instants, j’apporte le plat fumant et appétissant au jeune hybride.

Elle me surveille du coin de l’œil, examine le plat. J’attends patiemment, de toute façon personne ne peut résister à mes petits plats !
La femme finis par commencer à manger. J’envoie donc ma fille retourner se coucher dans les bras de Morphée, ce qu’elle fait sans râler.
Je passe ensuite un long moment à observer cette magnifique femme qui me fascine.
Lorsqu’elle finit son assiette je la débarrasse et lui offre un plaid bien épais pour qu’elle puisse dormir bien au chaud sur le canapé.

Le lendemain elle n’était plus là… Evaporée. C’est à se demander si cette créature de rêve était réelle.
Mais non, ce n’était pas une illusion, puisqu’elle se tiens maintenant devant moi.
Il me semble qu’elle a repris du poil de la bête. Je ricane discrètement soulagé de la voir revenir.
J’ouvre la porte de mon bar. Lui fait signe de la tête d’entrée, un sourire bienveillant sur le visage.
La musique en fond « il en faut peu pour être heureux », du Livre de la jungle. C’est le Disney préférer de ma fille.
Elle s’installe au comptoir et je lui offre un saké avec une paille barbie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Première rencontre [PV  Hiroshi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: Quartier Nord :: Bars-