Partagez | 
 

 Cette rencontre n'était pas prévue [Pv Heyden L. Meyer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Race : Faucon pèlerin
Messages : 132
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi : Pire ennemi d'Akechi ~

Petit plus
Hybride(s):
Maître:

MessageSujet: Cette rencontre n'était pas prévue [Pv Heyden L. Meyer]   Mar 27 Déc - 23:13

Cette rencontre n'était pas prévue
Heyden L. Meyer & Hiroshi
J'ai une bonne blague à raconter : c'est l'histoire d'un hybride un peu sociopathe sur les bords qui se fait sauver par le bon dieu.

Une histoire hilarante qui a commencé une heure plus tôt dans la rue. Une charmante rue avec quelques humains polluant l'air et des petites boutiques où l'on vend  toute sorte de chose les plus inutiles les unes que les autres. Et là dans cette rue, il y a deux hommes tout de sombre vêtus, ce qui m'arrange car ils seront les méchants de l'histoire, ces deux hommes donc tombèrent sur le héros, moi. Tout aurait pu bien se passer, après tout quel pourcentage de chance qu'on me reconnaisse en tant qu'hybride sauvage ? Taux très bas. Mais il faut bien un rebondissement ! Revoyons le taux à la hausse en rajoutant un facteur très important : l'un des deux hommes, chasseurs bien sûr, me connaissait déjà pour m'avoir pris en chasse il y a de cela quelques semaines. Pas besoin d'attendre bien longtemps pour que les méchants se mettent à chasser le gentil.

Prendre la fuite avait été mon premier réflexe, certes j'avais mon sabre mais il valait mieux que je me carapate plutôt que d'engager le combat. Le souvenir de Miyabe me rappelant qu'il fallait parfois choisir ses combats m'était revenu et pour une fois, je suivais son conseil. Heureusement pour moi depuis le temps que je vivais en Angleterre j'avais fini par moi aussi connaître les rues qu'il fallait prendre et celles à éviter. Les raccourcis et les petits endroits pour se cacher ne m'étaient plus forcément inconnus alors j'avais couru. Tenter de me fondre dans une foule n'avait pas fonctionné, les deux humains ne m'avaient pas facilement lâché la grappe, pire qu'un pigeon derrière un bout de pain ! Sur le coup je ne m'étais pas permis de rire de l'image qui s'affichait dans ma tête, la fuite avant, la nargue plus tard. Étant donné que les chasseurs me pistaient encore j'avais laissé tomber l'idée de me fondre dans la masse et avait opté pour les petites rues, le labyrinthe qui devenait un vrai piège quand on ne le connaissait pas.  J'avais pris le risque, je n'avais pas peur, de toute manière si l'un des deux venait à me coincer je me battrais. Me laisser attraper si facilement ? Non, la personne qui me mettrait en cage devrait bien suer avant et se préparer à ma vengeance. Pour en revenir à la course poursuite, il n'y avait pas grand chose d'important à dire, rien à voir avec celle des films hollywoodiens, aucunes explosions ni même de voiture traversant le ciel tout en défiant les lois de la gravité. Ah si ! On pouvait dire qu'il y avait eu de l'action lorsque j'avais glissé sur le sol et qu'en amortissant la chute, mon bras droit s'était logé dans les débris d'une bouteille de verre. Voilà pour l'explication des taches de sang sur mon magnifique kimono rouge. Avec l'adrénaline la douleur avait pris du temps avant d'arriver et ça n'est que maintenant que je la sentais. Enfin, il m'avait bien fallu un long moment avant de semer les deux humains et prendre refuge dans un lieu où je n'aurais jamais mis les pieds de ma propre volonté sinon : une église.

On ne penserait pas à venir me chercher jusque là non ? C'est ce que je m'étais dit sur le coup mais histoire d'être sûr et comme l'endroit ne semblait pas habité pour le moment, j'avais pris le confessionnal comme cachette, remontant mes genoux vers moi pour qu'on ne voit pas mes pieds au cas où. Retour au présent maintenant. J'étais là, assis dans ma cachette assez bancale à tenter de calmer mes blessures et retirer les petits bouts de verre toujours présent et qui s'amusaient à teinter ma peau pâle en écarlate. Fichtre ! Mon kimono était vraiment fichu ! La manche était remontée pour une totale vision sur mon bras et pas dépit j'avais dû me résigner à déchirer un peu pour avoir un tissu qui me servirait à faire pression sur les blessures pour que le sang cesse de couler. Bon, j'étais loin de me vider de mon sang, ce qui me rassurait, mais avec mon alimentation quasiment végétarienne, le sang coagulait vite et ça pouvait être plus impressionnant que ça ne l'était en vrai. Mon regard de la même couleur jetait sans cesse des regards en direction de l'extérieur du confessionnal guettant par la même occasion s'il n'y avait personne qui arrivait. Dans un sens je m'étais coincé dans un endroit restreint et il n'y avait pas grand choix de fuite maintenant, tant pis, mon sabre me servirait. Mais en soit j'avais surtout l'impression que les deux chasseurs m'avaient laissé en paix, peut-être qu'ils n'avaient pas pensé à venir fouiller ici.

« Peut-être que je t'en dois une.»

Petit sourire en coin se transformant en grimace quand je retirais le dernier bout de verre de mon bras. Voilà pourquoi ça me faisait rire, à croire que l'être là-haut s'était dit qu'il fallait me sauver de mes ennemis, mais la réalité était que j'aurais bien mérité de finir en cage et même en prison. J'avais provoqué un meurtre après tout, et si je n'étais pas le gentil de l'histoire ? Après tout je voulais écraser les humains, me venger d'eux et ce que j'avais fait subir à l'un d'entre eux en particulier n'était pas très joli. Je ressemblais plus à un ange déchu qu'à un agneau en besoin d'aide. Je n'avais pas besoin d'être sauvé et quand bien même, je ne le voulais pas, j'étais très bien comme je me portais actuellement. Mais je me prenais la tête pour rien car je ne croyais pas en toute cette religion là, je n'avais rien contre cette croyance mais elle n'était pas la mienne.

Les bruits de pas d'une personne s'approchant attira mon attention. Au vu du bruit ça n'était pas un chasseur, du moins je ne pensais pas mais mieux valait être prudent. Doucement en essayant de ne pas faire de bruit je tirais mon sabre devant moi, une main sur la garde et l'autre sur le fourreau prêt à dégainer. Ma respirant se fit plus calme, faisons le mort pour éviter une confrontation, ce serait bien, seulement le bout de tissu dont je m'étais servi comme chiffon glissa sur le sol et porté par l'élan, glissa en dehors de l'endroit. Ah... Bon, ça ne faisait pas de bruit mais si on le remarquait, on saurait que j'étais ici. Les mains un peu plus crispées sur mon sabre j'attendis que le destin décide de mon sort. S'il pouvait faire vite histoire de savoir à quoi m'en tenir et surtout pour ne pas rester ici à me vider de mon sang, parce qu'au bout d'un moment ça allait bien finir par devenir grave ses écoulements.   

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Clubs




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cette rencontre n'était pas prévue [Pv Heyden L. Meyer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ennuis avec une chouette bleue...
» Madame, j'entends des voix dans ma tête [LIBRE]
» Il était une fois... Carrefour!
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: Downtown :: Église Anglicane-