Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

25/02/2017 — Rang Brigade fermé, sauf prédéfinis !
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

5 Humains B.| 7 Humains N.| 10 Humains M.| 12 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 8 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Brigade :: Caserne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peu importe ce que tu es ... [Pv Zacharie]

avatar
Edwidge Layos
Humain Bon
Féminin
Messages : 158
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Jan - 22:44









Peu importe ce que tu es ...

Feat Zacharie

Cela faisait maintenant quelques semaines que je n’avais plus de nouvelles de Loki et que mes recherches d’hybride ne donnaient rien. Il y avait deux raisons au second fait : soit les hybrides étaient trop chers, au-dessus de mes moyens, de par leur rareté entre autres, soit parce qu’ils ne correspondaient pas au genre de compagnie que je pouvais rechercher. Si j’avais pu j’en aurais tout de même pris un, mais mes maigres moyens ne me permettaient pas de faire un achat compulsif. C’est donc un peu déçue que je me mis à penser que j’allais devoir attendre très longtemps avant d’avoir enfin quelqu’un pour m’aider. Jamais je n’aurais cru que je trouverais mon salut à l’école.

Alors que j’attendais mon professeur en compagnie de mes camarades de classes, les hululements de certaines filles attira mon attention. Elles étaient sur un des ordinateurs de la salle et semblaient regarder des photos d’hommes. Comment je le savais ? Leurs commentaires étaient beaucoup trop évidents pour que cela passe inaperçus. J’allais donc les laisser faire quand j’entendis une des filles déclarer :

- Ce serait vraiment génial d’avoir un hybride venant de la brigade. T’imagine ? Tu pourrais avoir droit à un combat entre hybrides sans avoir à te salir les mains !

- Oh moi je préfèrerais devenir la femme d’un beau gosse de la brigade. Ce serait vraiment trop cool !

Oui, je fus intéressée par le fait qu’il y avait des hybrides dans la brigade. Je n’étais pas recluse dans ma bulle au point de ne pas en avoir entendu parlé, au contraire : cela me permit de me rappeler avoir entendu dire qu’on pouvait adopter les hybrides qui en faisaient partie. D’ailleurs, ne pouvait-on pas le faire via Internet ? Dès que je fus de retour dans mon appartement, je posai mon sac sur le canapé avant d’aller sur mon ordinateur. En quelques recherches rapides je trouvai le site internet de la brigade. A partir de là je pus trouver la liste des hybrides adoptables. Bien que cela ne me plut pas dans le fond, je me mis à regarder ce qui était proposé et les prix. N’étant pas fan de l’achat d’un hybride de cette manière, je décidai d’aller à la caserne tantôt.

En fin de semaine, j’allai à la caserne et demandai à rencontrer les hybrides disponibles. Ainsi, je pus rencontrer ces personnes dont j’avais pu voir la photo sur le site. Je passai devant eux sans réellement savoir quoi leur dire jusqu’à ce que je passe devant un jeune homme grand aux cheveux bruns et yeux bleus. Rapidement, je pris mon carnet et lui écrivit :

Salut, je m’appelle Elizabeth Layos. Et toi, quel est ton nom ?

Certes, je le savais, mais je voulais commencer la conversation en le laissant parler. J’espérais simplement qu’il ne le prendrait pas mal…

Code de Rin

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Chansons du moment:
 

Venez regarder ma présentation et ma chronologie ^^

Ma chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zacharie
Brigade Hybride Docile
Race : Malamute d'Alaska
Messages : 211
Date d'inscription : 19/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 21:06
J'avais fini journée et j'étais retourné à la caserne. Je tentais de me détendre en lisant un livre. L'histoire était passionnante. Elle se passait dans un autre monde, la magie existait et les sorciers étaient réunis dans un académie. Ils régnaient en maître dans ce pays et écrasait les manants. Seuls étaient magiciens les nantis de toute manière. Jusqu'au jour où une petite fille d'une douzaine d'année répliqua sans le faire exprès à un magicien à coup de magie. Une petite fille pauvre, oui ! Comme elle ne pouvait pas rester là sans avoir le contrôle de ses pouvoirs, elle alla dans cette académie. Et bien évidemment, il ne lui arrivait que des ennuis à cause de son statut. En prime il y avait des intrigues au sein même de l'académie mais également avec les autres pays, car certains parmi les magiciens étaient les représentants du pays ailleurs.

Bref, je trouvais l'histoire fascinante et captivante. Mais une présence me fit relever la tête. Je vis alors une jeune femme. Nos regards se croisèrent, j'esquissais un sourire sympathique. Je me doutais bien de la raison de sa présence ici. Je m'approchais alors et lisais le message qu'elle avait écrit. Je lui répondis :

-Zacharie, enchanté de vous connaître.

Je trouvais ça étrange qu'elle mette par écrit ce qu'elle voulait dire. Elle devait sûrement avoir une raison. Je repris alors la parole pour lui signifier que je n'étais en rien hostile.


-Si vous avez des questions à mon sujet, je me ferais une joie de vous répondre.


J'étais toujours souriant, cela était presque naturel. Mais je devais avouer que cela me faisait bizarre de potentiellement me refaire adopter...
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edwidge Layos
Humain Bon
Féminin
Messages : 158
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Fév - 3:24









Peu importe ce que tu es ...

Feat Zacharie

En me voyant, le jeune homme avait souri gentiment. Il semblait assez amical, ce qui était agréable. Cela fut d’autant plus voyant lorsqu’il lut mon mot sans montrer d’arrière-pensée. Bien entendu, cela ne signifiait pas qu’il n’en avait pas, mais j’osais espérer que c’était une tentative de sa part de commencer sur de bonnes bases. Je fus d’ailleurs ravie qu’il me réponde directement en se présentant :

-Zacharie, enchanté de vous connaître. Si vous avez des questions à mon sujet, je me ferais une joie de vous répondre.

Je fus heureuse de constater qu’il prenait les devants de façon tout aussi polie qu’amicale. Cela m’aidait grandement, je devais bien l’avouer. Mais, d’un autre côté, je ne savais pas trop quoi lui demander, même s’il en était une qui était plus qu’évidente, au fond. Je ne voulais cependant pas commencer par cela. Je repris donc mon carnet dans l’idée de chercher les questions que j’avais posé à Loki. Je me rendis cependant compte que j’avais fait une erreur dans ma présentation. Désespérée par moi-même je me fis un facepalm en me flagellant de toutes sortes de noms d’oiseau avant raturer le nom « Elizabeth » et le remplacer par « Edwidge » en plus d’écrire une phrase d’excuse en dessous :

Désolée pour cette erreur… Je ne sais pas ce qui m’a pris XD

Je le montrai ensuite cela avant de mettre un poing sur mon crâne en tirant un peu la langue, une sorte de pause auto-dérisoire que j’utilisais en espérant détendre un peu l’atmosphère. Je me mis ensuite à réécrire pour me présenter un peu plus et, justement, lui poser quelques questions :

J’avoue que ma venue n’est pas désintéressée puisque ne pouvant pas parler j’ai besoin d’aide pour quelques petits trucs, comme répondre au téléphone, en plus d’avoir besoin de compagnie. Ma première question serait donc : qu’est-ce que tu attends d’un maître prêt à t’adopter ? Et est-ce que vivre dans un petit appartement ?

Déjà, s’il acceptait de me pardonner ma première faute et de répondre à mes questions, je serais contente, réellement. Je me sentais honteuse d’avoir une telle erreur pourtant saugrenue pour une personne de mon âge… Ensuite, je savais que je demandais beaucoup à cet hybride : vivre avec un handicap comme le mien pouvait être vu comme compliqué puisque toute cohabitation reposait sur la communication. D’un autre côté, il y avait aussi des éléments que je ne lui avais pas encore dit comme ma mère qui pouvait me harceler pour me faire parler (chose qu’elle n’arrivait jamais à faire bien entendu) et les insultes par des collègues de classe peu appréciables.

HRP:
 

Code de Rin

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Chansons du moment:
 

Venez regarder ma présentation et ma chronologie ^^

Ma chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zacharie
Brigade Hybride Docile
Race : Malamute d'Alaska
Messages : 211
Date d'inscription : 19/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Fév - 20:26
Je vis la jeune femme reprendre son carnet. Elle semblait le raturer avant de réécrire à nouveau. Elle me le montra et je lu la phrase. Je souris, amusé. C'était rare pourtant de ne pas se nommer correctement, surtout quand on est adulte. Mais bon, je me disais qu'il devait y avoir une raison. Elle préférait peut-être le prénom d'Elisabeth au sien et cela venait de transparaître. Mais ce n'était que supposition.


-Ce n'est rien.


Elle fit une petite scène comique avant de se remettre à nouveau à écrire. J'attendis patiemment jusqu'à pouvoir à nouveau la lire. Et cette fois-ci, je fus assez surpris. On demandais rarement ce que l'esclave attendait du maître, non ? Je réfléchis alors un instant. En réalité, je n'avais pas le souvenir de m'être une seule fois posé la question. Ce n'était pas à moi de choisir mon maître après tout. C'était eux qui venaient et prenaient ceux qu'ils désiraient.

-Humm... Tout ce que je demande, c'est que vous compreniez l'importance de mon rôle de la brigade.

Je trouvais que mon travail était une sorte de liberté. C'était aussi comme glorifiant de se dire que, parmi un grand nombre, on avait été choisi pour faire parti de ce groupe.

-Cela fera que je pourrais pas être toujours avec vous, notamment pour la journée. Mais je serais à votre service pendant tout mon temps libre, je vous l'assure. Sinon, habité un appartement me convient parfaitement. Je ne suis pas du genre difficile.

Je lui souris. J'aurais pu dire tellement de chose. Mais au final, ce n'était pas à moi de dire ce que je voulais. Un toit et de la nourriture, cela m'allait. C'était la base de l'adoption, en toute logique, mais cela m'allait parfaitement, même s'il n'y avait aucun extra à côté.

-Mais... C'est surtout vous qui devez me dire ce que vous attendez de moi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edwidge Layos
Humain Bon
Féminin
Messages : 158
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 19:46









Peu importe ce que tu es ...

Feat Zacharie

Je fus soulagée que Zacharie ne soit pas perturbé ou moqueur face à cette erreur de ma part. Cela n’aurait pas été le cas de tous, à vrai dire, et cela me donna plus de facilité à continuer la conversation avec lui. Après tout, la gentillesse et le respect étaient deux valeurs que je souhaitais grandement de la part de la personne que je souhaitais à mes côtés. En même temps, comment aurait-il pu en être autrement ? Qui aurait pu ne pas vouloir quelqu’un ayant ce genre de qualités ? Ce n’était pas possible autrement puisque cela jouait sur la cohabitation. Sachant désormais qu’il les avait, j’espérais pouvoir lui offrir un minimum qu’il pourrait espérer chez un maître. J’attendis donc qu’il me réponde avec patience et sourire. Après tout, il me semblait bien pensif face à mes questions pendant un instant avant que vint sa réponse :

-Humm... Tout ce que je demande, c'est que vous compreniez l'importance de mon rôle de la brigade. Cela fera que je pourrais pas être toujours avec vous, notamment pour la journée. Mais je serais à votre service pendant tout mon temps libre, je vous l'assure. Sinon, habiter un appartement me convient parfaitement. Je ne suis pas du genre difficile.

Il me semblait comprendre ce que cela pouvait représenter pour lui, notamment parce que je cherchais moi-même un travail pour me permettre une plus grande autonomie. Après, si c’était de cela dont il voulait parler, je ne savais pas précisément. Est-ce que je devais le lui demander ? Peut-être n’était-ce pas nécessaire sur le moment en fait. Je souris donc simplement avant de lui répondre par écrit :

Le fait que tu travailles ne me dérange pas. Au contraire, je pense que je me sentirais plus rassurée en sachant que tu ne t’ennuies pas en étant seul à l’appartement pendant que je serais à l’école.
Encore une question, parce qu’à mes yeux ça semble important : est-ce que le fait que je ne puisse pas parler autrement qu’à l’écrit te dérange ?

Oui, pour moi c’était important. Après tout, même si la musique pouvait pallier le silence de la maison, le fait que je ne parle pas pouvait rendre les conversations compliquées. En plus de cela, je serais souvent en train de lui demander des services comme répondre au téléphone, ce qui pourrait s’avérer gênant. Mais si cela venait à ne pas le déranger, je me dis que sa compagnie me serait certainement très agréable. Manquait plus qu’à savoir s’il préférait dormir dans le canapé au salon ou dans un lit dans la même chambre que moi. Certes, ce ne serait pas le grand luxe et je ne voulais pas prendre ses paroles comme excuse, mais c’était tout ce que je pouvais lui offrir.

Code de Rin

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Chansons du moment:
 

Venez regarder ma présentation et ma chronologie ^^

Ma chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zacharie
Brigade Hybride Docile
Race : Malamute d'Alaska
Messages : 211
Date d'inscription : 19/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mar - 20:21
Je la regardais rédiger sa réponse sur son carnet, patiemment. C'était inhabituel, il n'y avait pas à dire. Mais cela arrivait. Certes, je me demandais bien pourquoi elle ne pouvait pas parler. Il pouvait y avoir plusieurs raisons, non ? Je suppose... Mais après tout, je ne suis pas médecin. Et je ne suis pas assez proche de la jeune femme pour pouvoir lui demander dès maintenant. Je me contentais donc juste de lire sa réponse quand elle me montra le carnet. Après lecture, je pouvais donc constater que je la rassurais. A vrai dire, dans mes souvenirs, je ne m'étais jamais vraiment ennuyé chez mes maîtres. Du plus récent au tout premier, je travaillais, gardais les enfants, gardais la maison. On ne s'imagine jamais assez tout ce qu'on peut faire dans une maison. Mais apparemment, Edwige avait un appartement, c'était donc moins grand. Mais ce n'était qu'un détail.

Puis venait la question qu'elle me posait. Je comprenais bien que ça lui soit important. Cela devait perturber pas mal de gens. Un peu comme moi à l'instant. Un peu, je suppose que ça va. Mais avoir une vraie discussion avec, cela doit devenir compliqué, non ? J'avais du mal à projeter et à imaginer. Du coup, je préférais lui répondre franchement.


-Hé bien. Un peu, oui. C'est surtout perturbant en fait. Je suppose, je m'y habituerais.


Je lui souris. Je m'étais peut-être trop avancé. Dire que je m'y habituerais suggérait que l'on passerait du temps ensemble. Et si cela se trouvait, elle n'allait pas me supporter. Enfin bon... Nous allions bien voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edwidge Layos
Humain Bon
Féminin
Messages : 158
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 6:38









Peu importe ce que tu es ...

Feat Zacharie

Je pouvais lui reconnaître une sacrée qualité à cet hybride, et non des moindres : la patience. C’était assez agréable de pouvoir écrire sans être pressée, sans compter que je n’étais même pas certaine d’être beaucoup plus rapide sur portable que sur papier. Il y avait ensuite le langage des signes, mais je ne savais pas s’il le comprenait… Ce serait une question à poser si je venais à l’adopter, chose qui semblait bien partie au fond. Et lorsqu’il répondit à ma question, c’est sa franchise qui me plut :

-Hé bien. Un peu, oui. C'est surtout perturbant en fait. Je suppose, je m'y habituerais.

Je m’en doutais… Allait-il que je redouble d’effort pour tenter à nouveau de parler ? Ma mère insistante m’avait comme bloquée et je m’étais enfermée dans mon mutisme. Bien entendu, j’avais déjà effectué un premier travail pour arriver à retrouver ma voix, mais j’avais rapidement été découragée et avais abandonné dès que l’occasion se présenta. Je me doutais que ce n’était pas « bien », mais nécessaire à mon sens. J’en avais assez qu’on me promette que j’irais mieux et que parler embellirait mon quotidien alors que mon traumatisme n’était pas passé. Je le savais tant je sentais la peur me venir quand le sujet était abordé. A savoir ce que c’était ensuite… c’était une très bonne question et apparemment seule moi connaissait la réponse.
Me mordant ma lèvre inférieure sans que ce soit réellement visible de l’extérieur, je me mis à réfléchir à ce que je pouvais faire pour pallier le problème. Je ne voulais pas lui faire de fausses promesses mais il était hors de questions que je laisse les choses telles quelles. Prenant un air contrit en fermant les yeux, je fini par lui répondre :

Dans ce cas, je te propose un deal : si tu apprends le langage des signes pour me comprendre le plus possible sans que j’ai à écrire, alors je reprendrais mes thérapies pour que je puisse parler à nouveau. Est-ce que cela te conviendrait ?

Sincèrement, j’espérais de tout mon cœur que cela lui conviendrait ou qu’il aurait juste un élément à changer au deal car je souhaitais de tout cœur l’avoir à mes côtés. Il avait des qualités qui me semblaient rares, surtout de nos jours. Quels hybrides osaient dire ce qu’ils pensaient réellement aux humains, surtout avec la crainte que cela se retourne contre eux ? Le fait qu’il me fasse assez confiance pour cela me plaisait aussi. Puis… quel danger pouvais-je bien représenter de toute façon ?

Code de Rin

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Chansons du moment:
 

Venez regarder ma présentation et ma chronologie ^^

Ma chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zacharie
Brigade Hybride Docile
Race : Malamute d'Alaska
Messages : 211
Date d'inscription : 19/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Avr - 19:51
Il y eut un silence. En même temps, vu qu'elle ne savait pas parler, c'était normal. Mais là, je voyais bien qu'elle réfléchissait à quelque chose. Toujours aussi patient, j'attendais tout en la regardant. Je m'interrogeais sur le fait qu'elle était muette sans pour autant trouver de réponse. Je trouvais cela étrange et c'était peut-être bien pour cela que ça m'intriguait.

Enfin la jeune femme fasse à moi se mit à écrire dans son cahier. Lorsqu'elle me le présenta, je lis la réponse. Le mot thérapie frappa ma curiosité mais je n'en dis rien. Au besoin, je lui demanderais plus tard mais pour le moment ce n'était pas du tout l'objet de la conversation. Quittant le carnet des yeux, je lui souris.

-Si cela peut nous aider à communiquer plus facilement, pourquoi pas. Cela me convient tout à fait.

En plus, apprendre la langue des signes pouvait se montrer utile aussi pour le travail. D'une pierre deux coups. En outre, la proposition d'Edwige me montrait clairement une sorte d'envie de reparler. Sinon, elle ne m'aurait pas parler des thérapies. Enfin, je crois. Je ne peux pas l'affirmer puisque je ne suis pas dans son esprit et que l'esprit humain ou même hybride est très compliqué.

-Mais alors je compte sur vous pour m'aider. Ça doit être une langue compliquée, non ?

Avec les doigts, les mains, les mouvements qu'il fallait faire... Se tromper d'un doigt pouvait tout fausser non ? Mais après, cela était tout à fait faisable. J'étais optimiste pour ce sujet.

Enfin, au risque de me faire rembarrer, j'ajoutais en lui souriant :

-Du coup, si c'est bon pour vous, je suis prêt à vous suivre.

C'était un risque parce qu'elle aurait très bien pu changer d'avis tout d'un coup ! Tout comme c'était un peu audacieux et que certains n'aimaient pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Brigade :: Caserne
-
Sauter vers: