Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

11/08/2017 — Inscriptions fermées pour une durée de 2 semaines
23/07/2017 — La brigade ré-ouvre ses portes ! N'hésitez pas à en faire parti !
25/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

8 Humains B.| 7 Humains N.| 8 Humains M.| 10 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Hybride Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le sais-tu? Les loups se mordent des fois la queue. Les serpents aussi ~" [Louise Crossman] {Finie}

avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 19:53
feat Imaizumi Kagerou de Touhou Project 
Crossman Louise
Nom ☀ Crossman
Prénom ☀ Louise
Âge ☀ 16 ans
Nationalité ☀ 
Sexe ☀ Féminin
Sexualité ☀ Hétérosexuelle
Groupe ☀ Hybride semblant docile sauvage
Rang ☀ Rebellion
Métier ☀  Messagère? Grande soeur?
Race ☀ Hybride loup brun
Image de l'animal ☀ 
Image ici:
 
Particularité ☀ -Epileptique


Louise avant ses dix ans
Miss Yol: Bonjour. Vous êtes ? Enquêteur ? Oh ! Mille excuses. Je suis Miss Yol, éleveuse dans l'un des centres attaqués par les rebelles. Hum ? Ahhhh la petite Louise ? Bien sur que je m'en souviens ! Comment oublier une enfant comme elle. Hum ? Des ? Informations ? J'ai déjà tout dit aux autorités vous savez... Vous devriez interroger Mr Crossman, c'était le plus attaché à cette petite. Oh ! Changement de dossier pour la préfecture ? Je vois... Entrez donc, je vous dirais tout ce que je sais ~

- […]

Miss Yol: Vous êtes bien ? Je vous ai ramené du sucre pour vos cafés et thés ainsi que des petits gâteaux. J'ai été la première à accueillir la petite Louise. Elle devait avoir sept? Huit mois? Elle avait déjà une chevelure plus longue que celle de ces petits camarades, et ses grands yeux changeants qui montrait son émerveillement. Toujours dans des teintes automnales, nous avons eu le plaisir de voir ses yeux noisettes, auburn, carmin ou simplement brun. Il était simple de vivre avec Louise. Elle riait souvent, elle était pas bien grande mais assez résistante malgré tout. Elle n'est tombée que rarement malade sur son séjour chez nous. Elle courait aussi. Vraiment, une petite fée. Elle faisait rire... pardon, je m'égare.

Louise était notre petite dose d'automne quotidien. Elle aimait s'habiller de différentes façons, que ce soit d'une petite robe légère ou de pantalon. Son futur maître lui cédant tout ou presque. La dernière fois que je l'ai vu? Hum... Elle avait dix ans. Elle portait une robe bleu ciel et des sandales. Elle avait les cheveux attachés et riait avec d'autres enfants de son âge. Je n'étais pas avec elle. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'elle promettait de devenir une fort belle jeune hybride. Ses oreilles et sa queue... Sa fourrure en règle générale était duveteuse, douce. Un plaisir à papouiller. Sa peau « humaine » l'était aussi, à dix ans elle avait gardé sa peau de bébé. Un amour d'hybride... Je me demande ce qu'elle est devenue...


- [...]

Miss Yol: C'est compliqué ce que vous me demandez là. Comme je vous l'ai dis, Louise était notre bouffée automnale, notre air pur. Tout le monde l'adorait. Hybrides ou humains. Surtout Mr Crossman bien sûr. Mais elle était adorable. Elle était d'une gentillesse presque exemplaire. Elle partageait ses goûters, nous l'avons vu délaisser ses jeux pour les donner à des enfants tristes de ne pas pouvoir jouer. À défaut, elle allait dans la petite bibliothèque, le coin livre, et lisait. Elle avait du mal à retenir. Et pourtant, on pouvait voir ses efforts au quotidien. C'était attendrissant. Elle était la première à séparer deux personnes qui s'embrouillaient, enfants comme adultes. Elle câlinait et jouait avec tout le monde. Elle était une sorte de grande sœur pour les plus jeunes et une petite sœur pour les plus vieux. Elle semblait comprendre les autres... Une sorte d'empathie pour tout autre vivant. Je l'ai vu pleurer pour une souris écrasée ou pour être malade pour un chat dans un arbre, terrorisé de redescendre. Au départ nous pensions à un problème de bipolarité. Mais non. Elle est juste extrêmement influencée par les sentiments autours d'elle. D'une malléabilité presque terrifiante. Nous apprendrons avec les années que c'était de l'hypersensibilité qui lui offre cette empathie à double-tranchant. Ceci étant, elle n'était pas la même. Comme je vous le disais, Louise avait quatre gros « caractères », dépendant surtout de ceux en face d'elle. Il y avait les grands hybrides pour lesquels elle était enfantine, joueuse, taquine et un peu plus bornée que d'habitude. Elle faisait exprès de gonfler ses joues pour paraître plus mignonne encore... Une petite sœur rêvée, je vous l'affirme. Pour les petits, elle était calme et douce, patiente et tendre. Elle lisait des histoires et leur expliquait les choses. Toujours là à écouter un soucis et à réfléchir sérieusement à un soucis pour donner le meilleur conseil possible. Les humains. Plus timide... Elle parlait peu, se contentant d'écouter attentivement. Lorsqu'elle prenait la parole, il y avait souvent une question logique et imparable sur laquelle son esprit enfantin s'arrêtait.. Plaît-il ? Ses ? Loisirs ? Hum... Aider les autres je suppose. Sinon, elle aimait bien jouer de ses mains mais sans en faire quelque chose de concrets. Sinon... Je suis navrée mais je ne vois pas... Plaît-il? L'attaque? Oh~ Je me souviens d'avoir vu un seul visage. Louise. Enfin, nous. Pas Louise-Louise, mais plus grande, plus âgée. Sensuelle, terrifiante. Elle m'a fait penser à une mère récupérant son petit. Une tigresse, une louve... Oui... C'était une louve. Louise a été emportée par un autre hybride que je n'ai pas vu.

- [...]

Miss Yol: Voyons! Bien sûr que j'ai conscience de ce que je dis! Je pense que cette hybride était la mère Louise. Et que Mr Crossman a dû libérer cette petite pour lui donner un semblant de vie ... correct. Malheureusement, elle l'a retrouvé...Et depuis... Personnellement, je n'ai plus de nouvelles, je ne sais même pas si elle est en vie... Essayer donc avec Mr Crossman, vraiment. Si quelqu'un la cherche et peut vous en dire plus sur elle... C'est lui.

- [...]

Miss Yol: Bien... Je vous souhaite une bonne journée dans ce cas. Au revoir messi... Oh! Je ne sais pas si cela pourrait vous être utile... Dans le doute... Voilà Louise, six ans. Bonne journée ~

Photo de Miss Yol:
 




Louise après ses dix ans

---------------------------------------------------------------------------------------------

-- Pour des raisons évidentes de sécurité, les noms ont été remplacé par Inconnu suivi du numéro d'ordre de passage afin de fluidifier votre lecture --

Inconnu 1: Hum ? Louise ? Ouais on la connaît ! Elle est arrivée en même temps que plein d'autres, mais elle est restée, elle. On avait... neuf ? Dix ans ? Des mômes quoi. Elle était... Les premiers temps, elle était bien trop joyeuse. Elle parlait avec tout le monde, une vraie gonzesse. Ça parle, ça parle... Enfin, ce n'est pas le sujet. Hein ? Physiquement ? Bah c'est une louve. C'tout. Plus de détails ? Ouah...

Inconnu 2: Bah... Elle est mignonne. Mais du genre « Bam ! » pas trop « Bouf ! »... Elle est pas... Elle est pas Stef. Stef elle marque. Genre tu la vois dans la rue, tu te retournes direct. Tu la mates et tu l'imagines dans ton lit. C'est comme ça. Louise... Louise c'est ta pote. Tu sais qu'elle est mignonne mais elle a plein de secrets. Elle est toujours droite. Elle porte ses vêtements bizarres... C'est... une robe rouge et blanche. Ya du rembourrage j'crois. Mais si... Au niveau des mollets. Mais siiii ! Même qu'on voit ses bottes. T'sais celles en cuir. Ouais voilà ! Elles !

Inconnu 1: Ahhh ! Tu parles de la nouvelle, la dernière en date ! J'étais sur la robe d'avant. Mais ouais. Fin c'pas du rembourrage. C'est des froufrous... J'comprendrais jamais les meufs... Enfin. Ya des manches qui grossissent... Ça porte un nom. Mais j'l'ai plus. Le col est large aussi. Comme pour mettre en valeur son visage et son côté menue... Ouais non parce qu'elle est pas imposante. Pas du tout même. C'est la petite renarde que vous ne voyez pas et qui ne dit rien … Mais quand elle est là... Quand elle veut que vous le sachiez... Vous le savez !!

Inconnu 2: Ah bah ça putain ! Ce qu'elle peut gueuler fort pour une femelle... Enfin... Elle a laissé poussé ses ongles aussi. Elle se les vernit en rouge tous les deux jours à peu près... Et elle a les cheveux longs. Une crinière indomptable, laissant une impression de fougue constante. Ouais, même quand elle bouge pas. C'est chelou hein ? Hum ? Signes distinctifs ?

Inconnu 1: Non j'vois pas. C'est ptêtre ça son signe distinctif ? Elle en a pas. C'est, physiquement, une hybride qui semble dans la normale. Elle n'est pas la plus belle mais elle n'est pas moche non plus. Tu penses que son corps est banal alors que... pour l'avoir vu en maillot de bain... Elle est bonne quand même. Mais c'est qu'on disait taleur... Tu peux pas vraiment la toucher... J'sais pas comment dire... Ah si ! En fait, elle ressemble à la sœur rêvée. Plus de précisions ? Si tu veux... Tiens! Louise. Elle avait... euh... quinze ans... Il me semble qu'on la prise l'année dernière...

Photo de Inconnu 1:
 


- [...]

Inconnu 3: Effectivement! À première vue, Louise c'est une fille "gentille". "Très gentille". Trop gentille peut-être ? Géhé~ C'est ce que pense tous ceux qui croise Louise la première fois. Gentille, douce, tendre, bornée. Ouais ouais. Non mais c'est vrai hein. Juste... pas complet. Pas complet du tout.

Inconnu 4: Tu m'étonnes... D'abord... Bon, on a été élevé avec l'idée qu'il faut toujours faire attention à ses arrières et trop jauger plutôt que pas assez... Mais elle sourit trop. Elle sautille partout, elle rit sans cesse. Un bon brin de pureté. Mais rien de bien... 'fin... C'est juste de la joie quoi. Alors gamins, on pensait qu'elle en faisait exprès. Qu'elle faisait semblant pour pas nous inquiéter. Pour faire la forte. Mais non... Ou alors elle fait la forte depuis six ans.

Inconnu 3: Ce qui serait pas impossible... Ah si. Il paraît qu'elle est malade aussi. 'fin y paraît... C'est Amee qui nous a dit ça. Louise, c'était sa fille. En même temps... Même sans connaître ni l'une ni l'autre, c'est pas compliqué de les lier. Louise... c'est une Amée mais un poil plus douce dans ses traits.

Inconnu 4: C'est clair... Enfin. Elle bougeait tout le temps... Jusqu'à sa première crise d'épilepsie chez nous. Elle est tomber inconsciente, au milieu de la rue. On nous a raconté qu'elle avait eu le regard dans le vague et quelques pas saccadés. Elle est restée presque inerte cinq bonnes minutes. Et elle s'est réveillée, comme un matin tranquille, sans pression.

Inconnu 3: On apprendra aussi qu'elle ressent tout... 'fin c'est extrapolé... Mais c'est un peu ça. Quand on va mal elle le sait. Quand on est triste, elle l'est. Quand on est heureux ça se sent... Louise est un miroir à vérité. Si tu vas pas bien, tous les « Je vais bien » du monde ne suffiront pas à la faire aller bien. Du coup... On en a joué. C'était peut-être un malus avant... Maintenant c'était juste une information lambda. Ça nous faisait ni chaud ni froid.

Inconnu 4: En fait, Louise a un peu de mal. À retenir, à s'exprimer. C'est plus inné pour elle d'écouter et de conseiller que de parler. Elle reste assez silencieuse en temps normal. Et il y a les jours où elle parle. En fait, il n'y a pas de juste milieu. Pas souvent en tous cas. Soit elle parle, soit elle écoute. « Non pas que l'un n'aille pas sans l'autre » comme disait Amée...

- [...]

Inconnu 3: Dis. Tu sais si elle est confiante ?

Inconnu 4: Je dirais que non. Elle fait sûrement confiance trop vite. C'est encore une impression bien sûr. Comme nous tous elle est méfiante de nature. Il s'est passé trop de choses... Trop vite... Trop brutalement...

Inconnu 3: Tu m'étonnes...

- […]

Inconnu 4: Ses loisirs ? Le bois. La création en général. Elle nous a fait un petit système d'irrigation qu'elle a fait grâce à des canettes, des pailles et autres matériaux qu'elle peut récupérer. Elle aime créer des trucs et des bidules. Si vous pouviez voir sa chambre... Pleine de trucs qu'elle a fait. Des minis-roues, des statuettes, des bijoux... Louise s'occupe en silence, en se concentrant sur une tâche précise. Et souvent qu'une tâche à la fois.

Inconnu 3: Si ! J'y pense ! C'est un bosseuse ! C'est un sacré bosseuse qui a dû mal à s'arrêter. Elle bosse toujours. Elle dort peu. Elle se tue presque au travail. Mais toujours avec son sourire tendre. C'est presque énervant... Mais... Beaucoup s'inquiètent en fait. Elle ne fait que travailler et ces derniers temps... Les sculptures sont rares. Nous avons peur qu'elle ne se force trop... Ce serait bien que quelqu'un la comprenne.

- […]

Inconnu 3: Nous ? Nous connaissons ce qu'elle nous montre seulement. Elle est un peu perfectionniste. Son sourire lorsque quelque chose se passe comme elle le souhaite... Non, même si elle est bizarre, ça en vaut le coup. À l'intérieur de cette louve ? Aucune idée. Personne ne le sait. Elle a du mal à se faire passer avant les autres. Je l'ai vu pleurer parce qu'elle a décidé UNE fois de se faire une soirée détente pour elle. Non parce que bon... Elle court. Elle s'entraîne. Souvent et tout le temps. J'ai l'impression qu'elle ne veut pas être... une sorte de fardeau. On a beau lui dire qu'elle est l'une des nôtres... Il y a toujours cette retenue qu'elle a envers nous.

Inconnu 4: Dans les dernières choses que l'on sait – et veuillez nous excuser du peu d'informations... Elle est très cachottière, très mystérieuse... Du coup, elle adore le street art. Ouais... les dessins sur les murs, les bombes et tout ça... C'est son truc. Elle a étudié le dessin pour en faire. Mais c'est compliqué de dire ce que vous voulez savoir... Louise est compliquée. On la pense simple. Mais en fait...

Inconnu 3: Pas du tout !



HISTOIRE


"Amée.
Journal concernant Louise.


Naissance : 2034.

Je n'ai pas grand chose à dire. En mère indigne que je suis... Je ne sais pas grand chose de Louise. Je peux vous parler de ses premiers mois. Mais... Mon rôle était d'attacher l'autre idiot qui se prend pour son père... Quand il a quitté son boulot et mes informations... Je suis simplement partie. Du coup... Bah avant ses dix ans... Je n'ai pas été avec elle. Et, à la base, je n'étais pas censée la revoir. Jusqu'à ce que...

J'ai vécu ma vie « normalement », ignorant mes obligations maternelles, me concentrant sur la Rebellion. Je voulais que ma fille grandisse dans un monde plus beau, plus égalitaire. En revenant d'un passage dans la ville, l'un de mes camarades (Ren) m'apprendra que ma petite Louise est actuellement dans un centre. Pire encore, elle y est entrée à moins d'un an... Vous imaginez ? Est-ce vous imaginez à quel point elle a dû souffrir d'être là-bas ? Depuis sa presque naissance alors qu'on était en 2040, Louise avait 6 ans. Ça m'a mise hors de moi. Comment osait-il... ? Comment osait-il mettre MON enfant dans une de ces putains de centre ?!!

Il m'a fallu 4 ans à préparer un plan pour sauver ma fille de cet enfer. Quatre longues années à le voir l'attirer et l'acheter, à lui déformer la vérité pour qu'elle s'adapte à cet horreur. Et finalement. FINALEMENT. Le grand jour est arrivé...

D'abord, Louise ne m'a pas vu. C'est Ren qui l'a embarqué. Moi je m'occupais des dossiers de ces petits êtres. Dont celui de ma fille. Et, alors que je l'ai lu dans la voiture, laissant mon collègue rassurer les oreilles baissées, j'ai ouvert celui de Louise. Pas mal de choses étaient notées. Notamment le fait qu'elle était épileptique, vous vous doutez bien. J'ignore ce qui l'a fait devenir comme ça. Mais le calcul était simple. Je suis partie, elle avait 6 mois et allait bien. Elle est entrée dans le centre, elle en avait 7 et avait ses soucis d'épilepsie. Du coup... Savoir d'où venait le problème n'était pas compliqué. Dans tous les cas, c'est lui le soucis.

J'ai enragé. Longuement, retenant des hurlements de colère. J'avais laissé mon enfant à un monstre. C'était nous les hybrides, les difformes, les esclaves. Et c'était eux les monstres... Enfin, ce n'était plus le sujet. Louise était avec moi maintenant. Ça allait changer. Tout allait changer. J'allais l'élever convenablement. En faire une fière louve. Et avec un peu de chances j'arriverais à tuer son père dans l'opération.

Pourtant... Elle ne semblait pas avoir besoin d'aide. Elle était joyeuse et attentive. Elle chantait souvent, relaxante, détendue. Elle arrêtait les querelles. Je sais que beaucoup d'enfants tombèrent sous son charme. Beaucoup d'adultes aussi. C'était... Incroyable. J'avais une gamine si douée, si pure malgré tout... Je n'osais lui parler de son père, je ne voulais pas lui rappeler de mauvais souvenirs. Jusqu'à notre première discussion.

Elle est venue, du haut de son mètre et quelques, s'asseyant devant moi.

« Vous savez... Je ne comprends pas pourquoi vous m'avez emmené. Vous êtes une amie de Papa ? Il a promit qu'il m'emmènerait bientôt loin du centre. Il va pas tarder à venir ? »

Je lui ai expliqué que j'étais sa mère, que son père ne la reverrait plus, qu'il était bon à rien, nocif, immonde. Je lui ai expliqué qu'il avait voulu la vendre, parce que c'est ce que l'on fait quand les hybrides sont en centre. Qu'à seize ans elle aurait appartenu à n'importe qui, qui pourrait faire ce que bon lui semblait de son corps. La prostituer, la violer, l'utiliser comme un objet. Et, petit-à-petit, sous mes paroles, elle comprenait. Ce que c'était que de se faire manipuler. Tout comme il m'avait manipulé moi, me faisant croire qu'il était l'un des nôtres... Il devait bien se marrer de nous berner ainsi...

Je l'ai élevé. Je lui ai appris ce qu'une hybride devait savoir. Je lui ai appris que les hommes étaient fourbes, menteurs, hypocrites. Changeants, calculateurs. Le pire des hybrides ne vaudra jamais le « meilleur » des hommes. Les hommes sont fondamentalement pires que les hybrides. Parce qu'ils veulent tous nous attacher, nous soumettre, nous humilier pour quelque chose dont nous ne sommes pas responsable. Enfin... Ce n'est pas réellement le sujet. Le fait est … Que je n'ai eu qu'à lui montrer les antécédents de son père. Chasseur d'hybride, change de chemise une première fois, puis une seconde. Aucune confiance, aucune cohérence.

« Mais vous savez... le Centre c'était pas mal hein ? J'avais mes copains, mes copines. Les dames du Centre étaient rigolotes et les Messieurs gentils. J'aimais bien Carl. Il fait de bonnes pâtisseries. Et pis ya Fleur. Fleur, elle nous apprend des chansons et à lire. À nous exprimer. Et puis j'ai des cours aussi. J'apprends plein de choses. Tout le temps. Sinon je serais partie. C'était simple de sortir vous savez... Même si des fois, certains enfants étaient méchants. Ils m’appelaient « Princesse ». Mais un « Princesse » méchant... Parce qu'ils disaient que Papa me chouchoutait trop. Parce que j'avais droit à plein de choses et pas eux. Alors j'ai partagé. C'est logique non ? »

Bien sur que c'est logique. Dans son esprit enfantin, c'était d'une évidence sans nom. Comme lui dire que deux plus deux font quatre. C'est un fait. Non pas une qualité ou un défaut, non pas une idée reçue. Juste un fait. Si elle a et pas son copain, pourquoi ne lui partagerait-elle pas son petit plus ?

Je la questionne sur sa vie au Centre. Je veux savoir. Je veux comprendre. Qu'a mit dans sa tête Jo qu'elle n'a pas besoin de savoir ? Elle me parla de camarades qui venaient de dehors. Il lui parlait de tout ce qu'elle ne savait pas, qu'elle ne vivait pas. La vie dehors, les jeux, le vent. Pas d'obligation. Pas de maître, de lois, pas de tout ça. La liberté. La vraie. Ils faisaient ce qu'ils voulaient, quand ils le voulaient. Et de fil en aiguille, j'apprends qu'entre les « amis » de Jo lui a mit le doute sur lui. Sur ce qu'il pensait, ce qu'il voulait. Ses amis dénigraient les hybrides. Ouvertement, alors qu'elle pouvait les entendre. Elle me racontait les regards froids et hautains, les mots qu'elle avait pu entendre. On n'a pas idée de laissé sa gamine se faire appeler « déchet » et ne rien faire ! Quel idiot !! Et il venait tous les jours, l'observait, lui offrait des cadeaux et des robes, des jouets... Tout.

Plus mon enfant me racontait son histoire, moins je n'y croyais. Jo était devenu fou. Simplement fou. Il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait. Ou alors c'était une punition pour moi qu'il n'avait pas pu attraper... Il se vengeait sur notre fille... Mon trésor qui n'a rien fait... Et Louise continuait de raconter, narrant sa propre vie avec difficultés. Mais y arrivant néanmoins.

« Je me souviens avoir posé pleins de question en grandissant. Surtout sur Papa. Parce que je ne voulais pas qu'il soit méchant. C'est mon papa. Je l'aime. Et mes copains me disaient qu'il voulait faire des choses avec moi. Que c'était pas normal qu'il s'occupe autant de moi. Vous en pensez quoi vous ?»

Trop d'innocence chez Louise. Je n'étais plus aussi mignonne et candide depuis fort longtemps... Peut-être à l'époque, quand je traînais avec Fight. Peut-être un peu plus tard... Je ne sais pas trop. Tout ce que je sais c'est que ça faisait longtemps. Et que la voir ainsi me rappelait mes jeunes années... À me revoir bien trop candide... Elle était bien trop adorable pour ce monde. Ce monde n'est pas prêt pour tant de douceur. À sa question, je suis restée interdite. Je ne savais pas. Il serait tombé si bas... ? Non ? Si ? Il aurait osé en arriver à ce stade et vouloir la prendre... Dans tous les sens du terme.. ?

- Je pense que ton père fait semblant de t'aimer pour mieux t'exploiter. Il ne voit pas en toi sa fille. Tu es son objet. Un jour il te vendra et ne pensera plus jamais à toi. Un jour il t'oubliera parce qu'il ne te considère pas comme importante. Un jour... S'il m'attrape, j'irais dans le pire endroit du monde. S'il m'attrape, fuit. Ne le laisse pas te retrouver, sinon toi aussi tu iras dans une prison. Une prison où tu ne pourras pas rire, pas sortir. Tu ne vivras plus. Tu comprends Louise ?
- Oui.

Elle n'avait rien ajouté. Son ton était plus grave, peut-être ma colère de l'époque lui déteignait dessus ? Peut-être avait-elle compris à quel point son père n'avait rien d'un père... Je l'espérais... Je ne voulais pas voir ma fille prendre le même chemin que moi. Elle reprit en réfléchissant longuement. Je vis son regard paraître plus flou, comme si elle partait dans un autre monde. Elle m'apprit qu'elle avait fait sa première crise d'épilepsie vers sa sixième année. Le dossier m'avait informé de l'ignorance de son père. Louise m'annonçait qu'elle ne lui avait pas dis pour ne pas l'inquiéter. Qu'on lui dirait en temps voulu. Que ce n'était pas son rôle de dire ça à son père. Idiots d'humains. Comme s'il fallait laisser un parent dans l'ignorance d'un tel fait... Même s'ils ne devaient pas savoir... Bah, on dit ces choses-là non ?

Cependant, même elle ignorait que c'était de légères lésions cérébrales, surtout datant d'avant son entrée au Centre. Je le lui apprendrais quelques heures plus tard. Nous avons encore beaucoup parlé. De moi. D'elle. De nous. De Jo aussi. Je tentais de démêler les idées tordues que mon ex-conjoint avait gravé dans son esprit de gamine. Je lui dis tout. Je lui racontais ses mensonges lorsqu'il était enfant, ceux en grandissant. Je lui racontais ce qu'il faisait quand il était chasseur, les mois passés à me faire capturée, maltraitée, humiliée. Je lui expliquais de mon mieux à quel point son père était pro-esclavage, ce que ça signifiait concrètement. Pour moi. Pour les hybrides. Pour Elle. Je lui montrais les observations médicales, la laissait les lire et observais son visage se décomposer lentement. Elle comprenait enfin. Elle avait enfin complètement conscience de qui était Jonathan D. Crossman, anciennement Fight.

Elle grandira avec nous. Au milieu de la Rebellion. Sous les ordres de sa propre mère, elle s'interdira l'échec tout comme je me l'interdis. Je voulais qu'elle puisse se défendre contre Jo. Comme j'ai pu le faire. Alors je lui appris. Tout. À s'occuper, à ravaler sa fierté par moment pour la laisser exploser plus tard. Il y a un temps pour tout. Un pour être enfermée, un pour s'évader, un pour  être libre. Le tout est de savoir quand chaque temps est utilisable.

Elle restera entourée d'hybrides sauvages. Ceux qui méprisent l'espèce humaine. Ceux qui voulait leur liberté. Je refusais qu'elle ne pense une seule fois que son père puisse avoir raison sur un sujet lambda. Je détruirais l'homme qu'elle appréciait. Je détruirais ce masque qu'il avait. Je lui montrerais. Mais pour l'heure, elle devait s'endurcir.

Ça n'a pas été simple. Elle n'aimait pas se battre, elle n'avait pas de mémoire photographique ou de dons particuliers. Elle était bien au camp, à gérer les plus jeunes, calmement. Elle venait après-coup, réconfortait, déstressait, calmait. Elle était la douceur qu'il nous manquait. Mais ça ne me suffisait pas. Je ne pouvais m'empêcher de lui rappeler qu'elle était ma fille et que, comme telle, elle devait se rendre utile. Pour le clan. Pour la liberté. Pour les hybrides.

D'abord, je lui confiais naturellement de petits tâches. Je n'allais pas la mettre sans entraînement sur de gros travaux. C'est de la logique pure et dure. Dans un premier temps, j'en fis la messagère. Elle courait déjà beaucoup seule, pour se muscler je la faisais courir aussi. Du coup, je n'avais pas de doutes quand à son endurance. Et les loup ont toujours été rapides. C'est sûrement un des seuls bons points que je peux trouver à la condition d'hybride dans ce monde-ci.

Plus tard, vers sa onzième, douzième année, elle apprendra à tirer à l'arc. J'apprendrais quelques semaines après que c'est elle-même qui bricole ses arc, arbalètes, flèches, carreaux. Là où beaucoup aimait la poudre ou les lames, ma fille choisissait une arme qui lui permettait d'être cachée, de tirer à distance et en sécurité. Ma fille. Ma fierté.

Quand elle pouvait, rarement donc, elle taillait des morceaux de bois, en faisait des sculptures ou de simples objets... Et elle était douée. Elle aimait créer de ses mains. Je gardais cette solution dans un coin de mon esprit, cherchant à rentabiliser les talents de ma progéniture. Je voulais qu'elle soit forte. Comme moi. Qu'elle  retire de la vie mes enseignements sans avoir la douleur des expériences. Est-ce si mal que ça ?

Je sais que lorsqu'on la mettait en situation de tirer sur un être vivant, humain, hybride ou juste un animal dans la forêt. Elle n'a jamais pu tuer ce foutu lapin dans le piège. Elle a fait une crise de larmes... Un poil trop sensible de fait... Mais bon, on a rien sans rien je suppose.

Avec le temps, elle finit par surmonter cette difficulté à toucher les gens. Elle se montrait cependant plus … comme moi une fois encore. Elle préférait user de ses ongles directement. Elle dansait près des hommes. Mais plus tard... D'abord, 13 ans. Elle a touché son premier humain pour ses treize ans. Ce que j'étais fière lorsque les gamins avec lesquels elle jouait, m'ont raconté ça. Elle commençait enfin à grandir. Elle commençait enfin à suivre mon chemin... Il était temps.

Elle se délectait de ses touches, fière et quelque peu orgueilleuse. Ou peut-être voyais-je de l'orgueil par volonté d'en voir... Comme vous pourrez le voir si vous mettez un pied chez nous, tout est marqué par Louise. De l'irrigation des champs aux volets, sonnettes et autres bidules spécifiques. Elle construit pour les autres. Toujours les autres... Mais tant que c'était pour le clan, je n'allais pas me plaindre. Jusqu'à l'année d'après.

Une mission. Prise d'informations. Elle est rentrée en retard, épuisée, seule, sans informations. À quoi avait-elle servi ? Rien. C'était de la perte de temps et de moyens. Crise d'épilepsie ? C'était naturellement la faute de Jo. Il lui avait gâché la vie, il lui avait fait vivre un enfer. Et maintenant il handicapait sa propre fille... Quel père exécrable n'est-ce pas ?

Je râlais, médisais et insultais souvent son père. Mais c'était logique. Il ne faisait que se mettre en elle et moi. Tout le temps. C'était insultant de le voir par moment dans les yeux de ma fille... Je lui laissais un peu plus de libertés ceci étant. Je prends soin de ma fille, MOI. Du coup, il fallait qu'elle se trouve une activité sans rien en commun avec nous, qu'elle puisse se décontractait. Et de toutes les passions, il a fallu que ce soit celle qui la faisait dessiner à la bombe sur les murs... Vraiment... De TOUT ce qui était possible de faire, chant, danse, musique, art, randonnée, méditation... Elle a choisit le street art.

Je ne sais pas trop comment ça lui est venu. Un gamin qui lui en a parlé ? Elle a vu quelque chose ? Je ne savais pas. Elle prit pourtant des cours de dessins, s'entraînant chez nous. Et je n'aimais pas ça. Je ne cachant pas mon excrétion de cette pratique. Si elle pouvait faire ça, elle pouvait travailler ses tirs à l'arc, améliorer ses esquives... Sa rapidité... que sais-je ? Elle a ignoré ce que j'ai pu dire, s'investissant à fond dedans. Et je n'allais certainement pas lui retirer le seul truc qui faisait d'elle … Bah elle en fait.

Pour ses quinze ans, je l'ai surprise en train de discuter avec l'un de ses amis. Pour une fois, c'était elle qui parlait. Alors je l'ai écouté. Il était bon d'avoir ses retours aussi.

«Je ne sais pas trop... C'est … C'est trop. Je vais craquer. Un jour j'vais craquer. J'en ai juste tellement marre. Faut sourire devant machin, faut sourire devant truc. Faut que je sois douce et mignonne, que je prenne sur moi. Faut que je sois patiente et compréhensive. Faut que je sois forte dans le combat, que je sois forte en stratégie ou en aide quelconque. Faut que je fasse bien trop de choses... C'est quand que je pourrais exploser... ? Si je suis la grande sœur du clan... Alors … Qui est ma grande sœur à moi ? C'est qui qui va être mignonne et douce, compréhensive et patiente avec moi ? C'est qui qui me réconfortera, qui essuiera mes larmes. Qui pense à moi si mon rôle c'est de protéger tout le monde... ? »

Elle avait pleuré. La seule fois où j'ai entendu ses larmes. Des larmes de gamine. Des cris plaintifs qui disaient qu'elle en avait marre. Qu'elle n'avait pas demander d'avoir une mère comme moi et un père comme Jo. Qu'elle voulait mourir. Pire encore. Elle espérait mourir.

Un an passa. Ses mots restaient dans ma tête. Fight avait fait en sorte que ma fille veuille quitter cette Terre. Je me devais de participer au nom de Watcher. Et si Louise pouvait attraper un poil de confiance en elle... ce serait sympa. Alors si elle pouvait commencer à reprendre mon chemin complètement... Ce serait parfait. Louise demandait à y participer. Elle semblait excitée à l'idée de faire sa première vraie mission... Je n'allais pas l'y exclure.

2050: lancement de l'attaque de début d'année. »

Le carnet est fini, plus rien n'est écrit dedans. Quelques mots au dos griffonnés rapidement, effacé par... des larmes.


[...]


Dans l'ancienne chambre de Louise, le campement désert, quelques feuilles volantes sont trouvées.

« C'était de la folie ! Juste de la folie !! On vient de faire l'attaque. Je suis dans ma chambre. En boule. J'écris sous la couette, mes larmes viennent d'arrêter de couler. Je ne sais pas pourquoi je suis restée ici... Il va me trouver... Je ne veux pas... Attend. Attend. Je dois tout dire...

J'étais... J'étais dedans. Je faisais partie de ceux qui tagguaient. Tout se passait bien. Jusqu'à ce qu'il hurle mon nom. Le temps que je relève mon visage, il avait déjà son élan. Mon regard passa sur son visage. Mon père... Il tend la main vers moi. Et je n'ai pas le temps de réfléchir que je lui tourne le dos. Ne pas me laissez attraper. Plus jamais. Non. Non. Non ! Je ne voulais pas. Je n'avais plus de père ! Ce n'était pas lui ! Hein que c'était pas lui... ?

Il m'a coursé. Longtemps, à travers les ruelles. Et les propos de Mère me revinrent en tête. « Il en veut à ta liberté. Tu es un oiseau Louise. Et ton père veut te couper les ailes ». Je ne voulais pas. Je ne voulais pas ! J'étais bien dehors ! Je m'amusais, je ne voulais pas... Je ne voulais pas !! Je tournais à droite à une intersection.Je m'en éloignais en relevant le regard et me détendit immédiatement. Mère.

- J-J-Jo...nathan... Là... Bas.

Son visage s'est fermé. Pour la première fois, sans vouloir me rassurer ou me manipuler, elle embrassa mon front. Elle m'ordonna de partir. Loin. De fuir. De ne pas le laisser me rattraper. Ça. Aucune chance. Je n'étais pas d'accord. Alors j'ai couru un moment. Avant de faire demi-tour. Je suis trop curieuse... Je n'aurais pas dû...

Je reviens assez pour entendre la première vague de hurlements de mon père. Je restais derrière le mur, sombre, froid. Comme moi.

- Espèce de salope ! Sale pute ! C'est ma fille ! Rends-moi MA fille !

J'ai commencé à trembler. Je ne pouvais rien faire. Je ne pouvais pas l'aider... Je ne pouvais pas bouger...

- C'est toi qui l'a fait et seulement toi. J'avais espoir quand j'étais gamine, mais t'es bien la preuve que les humains sont tous les mêmes, Fight.

Fight ? C'est qui... Ah oui. Le premier nom de Jo. Et un coup. J'ai risqué un œil, observant une silhouette au sol, l'autre debout. Et je me cachais juste après. Il allait la tuer. Il allait la tuer ! Ici et maintenant ! Et il eut les mots de trop.

- Je vais fouiller les casiers judiciaires et te trouver le pire maître possible, celui qui aura commis les pires maltraitances et violences sexuelles sur hybrides. Et c'est lui qui t'aura.

Je suis rapidement partie après ça. Ren revenait en ma mémoire. Si ça craint... Je devais me débarrasser du téléphone. Passant à côté d'une benne, j'y jetais le portable après l'avoir vidé. Et je suis retournée en forêt. Près des miens. Je leur racontais ce que j'avais vu. Entendu. Passant sous silence que l'homme c'était mon géniteur...

J'avais mal. Tellement mal... Je ne veux plus m'approcher des humains. Ils font tous peur... Regarde Jo. Il était doux et tendre dans mes souvenirs... Comment j'ai pu aimer un monstre comme ça... ? Si on ne va pas dans son sens... Il hurle, s'énerve, devient violent. Je n'aurais pas dû remettre en question mes amis... Ma mère. Mère...

[passage illisible pour cause de trop de larmes]

Je suis tellement désolée... […] Je jure de toujours […] promesses. Je ne serais pas comme lui 
»


Un autre papier est trouvé. Une note plus qu'un passage de journal comme la précédente.  

« Les mois ont passés. Bientôt un an depuis Amée. Je trouverais le moyen de la sortir de là. En attendant... Je m'occupe comme je peux. J'aide par-ci, par-là. J'ai gardé mon rôle de grande sœur même si Ren n'aime pas me savoir aussi impétueuse que ma mère. Moi je trouve que je suis plus pondérée. J'ai encore beaucoup à apprendre. Mais je n'ai plus qu'eux... Je ne peux pas me permettre de les perdre. Je n'ai plus personne... Si je les perdais... Je ne serais plus rien. J'en mourais. Aujourd'hui, nous déménageons. Nous partons plus loin. Nous n'avons plus confiance en là où nous sommes. Alors il est temps de partir. Amée. J'arrive. Attend moi. 

Louise.
»


PSEUDO

Pseudo ☀ [...]
Âge ☀ 26 ans '-'
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ Par un de vos partenaires
Un petit mot ? ☀ Bloup ♥


 
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amaya
Hybride Neutre
Race : Chaton Angora tigré
Féminin
Messages : 261
Date d'inscription : 09/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 20:47
Preums !

Bienvenue ♥ Je vole le preums a Jo mouhahaha u_u ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Merci encore Sean ♥





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Lun 6 Mar - 20:55
Invité
Bienvenue officiel :Kitty9:

*Pars chercher Amaya* ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nath
Hybride Neutre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 20:59
Bienvenue ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 16:27
Coucou et merci pour les "bienvenue" ♥

Un petit up pour dire que je pense avoir fini ♥ Vala vala

*laisse des cookies pour le lecteur/correcteur*

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Je m'exprime en #B821E6~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgan Jones
Humain Bon
Masculin
Messages : 37
Date d'inscription : 13/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 19:30
Bienvenue !!!! ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

“Il y a le masque que l'on porte devant soi-même et celui que l'on met devant les autres.”

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Douglas Lanteen
Humain Neutre
Masculin
Messages : 302
Date d'inscription : 09/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 21:25
Heyo, Bienvenue ! :D

Mraaawr, quelle adorable petite ! Et pis tu fabriques des trucs, et pis t'aime bien le street art, et pis la Maman elle est trop BADASS dans l'histoire ! C'trokoul ! J'espère que tu seras validée rapidement :D Et je réserve un créneau rp avec toi, si tu le veux bien ;)

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 22:41
Hey! ♥

*va lire le caractère du Douglas qu'est ni sous une couette magique, ni devant des cookies et du chocolat ♥* Hum... Je me demande si Louise ne pourrait pas retrouver un peu de confiance dans l'Humain avec Douglas. Et il est assez regrettable que je n'ai point de bleu naturellement ~

Pis il est trop cute. Et il m'offre du chocolat! Et pis il a l'air marrant! Et j'veux jouer avec lui! *sort son calepin* Lundi? Quatorze heures? =^y^=
Nyah ~

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Je m'exprime en #B821E6~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akame Takahashi
Brigade Mauvais
Féminin
Messages : 208
Date d'inscription : 15/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Mar - 12:51
Bienvenue officiellement, j'ai hâte de voir comment tu vas faire tourner en bourrique notre chère Jonathan ^^
Sinon j'adore ton vava ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 


Merci Sean, il est vraiment super ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Mar - 12:57
Merci ♥ J'ai déjà quelques idées. Mais à voir selon les rps et les rencontres ♥

Merci pour le vava, j'aime beaucoup le tien aussi *o*

Edit : *vient de réaliser qu'Akame = Lacène* /pan/

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Je m'exprime en #B821E6~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sean
Rebelle Sauvage
Messages : 297
Date d'inscription : 23/12/2014
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Mar - 6:27
Des cookies *^*
Bienvenue encore 8D

Avant de passer voir ta fiche je préfère laisser Jonathan nous dire si c'est bon ~ *comme c'est son predef '^' *

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrew A. Weaver
Humain Mauvais
Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 15:09
Courage! Tu y es presque! ♥

Bienvenue ♥

♦ -Ici Sean, Jo m'a fait part que tout était bon de son côté du coup je me charge du reste ~ -
Cette fiche *^* j'adore la façon dont tu as raconté les choses ! C'est fluide, ca se lit tout seul et en plus c'est originale comme facon de raconter ! Globalement tout est bon, il y aurait juste un minuscule détail à rectifier owo


I- Physique

♦ C'est tout bon ~


II- Psychologie

♦ C'est tout bon là aussi ~



III- Histoire

♦ Globalement, l'histoire est bien *^* Juste que tu as choisis le groupe d'hybride neutre, mais je ne vois pas Louise capturé ou remise en animalerie à la fin >< Du coup, je la verrais plutôt hybride sauvage, ce qui n'influe en rien son caractère mais plutôt qui illustrerait sa situation d'hybride libre =) Si tu pouvais rectifier ce petit point ce serait tout bon ~

Ah et aussi, si tu pouvais préciser sa nationalité, ce serait bien ><



IV- Conclusion

♦ Comme dit plus haut, j'ai pris un grand plaisir à lire ta fiche ** Il ne te reste qu'un détail à corriger alors courage !




✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Andrew A. Weaver



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 18:11
Coucou et merci pour l'avis ♥♥

Pour le groupe, c'était plutôt pour ne pas fermer la possibilité qu'elle se fasse adopter. Que ce soit pour foutre les nerfs à son père ou juste pour se protéger. Effectivement, Louise a une façon de penser qui la mettrait dans le groupe des sauvages, c'était mon choix initial je l'admets. cependant, ça retirerait cette évolution possible. Et j'aime me garder des portes ouvertes... Du coup... C'est possible ou pas? Sinon je fermerais cette possibilité, ce n'est pas réellement un soucis :3

Des bisous ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Je m'exprime en #B821E6~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrew A. Weaver
Humain Mauvais
Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 18:38
Coucou!
Eh bien, si elle est libre et donc sauvage, rien n'empêche qu'elle se fasse capturer plus tard et emmené en animalerie ou adopté directement '^' il faudra juste faire une demande de changement de groupe ~

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Andrew A. Weaver



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Louise Crossman
Rebelle Sauvage
Race : Louve Brune
Féminin
Messages : 25
Date d'inscription : 06/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 18:51
han *o*

Je pensais qu'une fois "sauvage" ça fermait complètement la porte à l'adoption ♥

Du coup je vais changer ça de suite ♥

Edit : c'est fait ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Je m'exprime en #B821E6~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrew A. Weaver
Humain Mauvais
Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Mar - 19:02

Tu es validé(e)! Bravo!



☆ Du coup, tout est bon, je valide *^*



Tu peux dès à présent:

☆ Recenser ton avatar ICI !
☆ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
☆ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
☆ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
☆ Si tu fais partie de la Brigade, vérifies ton ou tes attributions ICI ainsi que le bureau qui t'est donné ICI.
☆ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
☆ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

(c) Fiche par Calys de L.Graph'



✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Andrew A. Weaver



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Hybride
-
Sauter vers: