Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

11/08/2017 — Inscriptions fermées pour une durée de 2 semaines
23/07/2017 — La brigade ré-ouvre ses portes ! N'hésitez pas à en faire parti !
25/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

8 Humains B.| 7 Humains N.| 8 Humains M.| 10 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Humain Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ikuto Chikage [Réécriture de fiche] [Terminé]

avatar
Ikuto Chikage
Humain Mauvais
Messages : 723
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 1:58
feat Makishima Shougo -Psycho Pass
Ikuto Chikage
Nom ☀ Chikage
Prénom ☀ Ikuto
Âge ☀ 31 ans
Nationalité ☀ Japonaise - Anglaise (il l'a demandé étant donné qu'il compte rester vivre en Angleterre)
Sexe ☀ Homme
Sexualité ☀ Hétérosexuel
Groupe ☀ Humains Mauvais
Statut social ☀ Riche
Métier ☀ Secrétaire personnel du chef d'une grande entreprise d'objets électroniques.

Particularité ☀ • Ikuto est albinos.
• Il peut être aussi très collant.
• Ikuto est un accro au thé, il passe beaucoup de temps à en boire et ressent des symptômes de manque s'il n'en boit pas régulièrement.
• Il ne le dit pas à tout le monde, mais Ikuto joue à des otome game et regarde des animes. Il est fan de Sailor Mars.
• Ikuto a la phobie des robots et a peur du noir complet.


PHYSIQUE

Au premier coup d’œil si l'on devait donner une couleur à Ikuto, cela serait le blanc.

Cette blancheur émanant de l'homme attirera votre regard, vous donnera une impression de lumière et de pureté. Pour les plus farfelus, l'image d'un ange vous viendra à l'esprit.
Mais qu'en est-il vraiment ?

Dans la rue, Ikuto ne dépasse pas d'une tête les passants, il ne se noie pas non plus et ne connaît pas le malheur de devoir respirer sous les aisselles des autres. Sa taille atteint le mètre quatre-vingt deux, un bon nombre, dans la moyenne, ni trop petit ni trop grand. Non, Ikuto n'ira pas se démarquer par sa taille, ni même par sa corpulence. Vous voyez les hommes bien carrés, ceux qui pourraient soulever un autre homme de leur gabarit sur un ring de catch ? Eh bien, ce n'est pas du tout Ikuto qui, lui, aurait dû mal à soulever une pile de dictionnaires au-dessus de sa tête. Ce dernier est plutôt fin, ses muscles sont discrets sans être inexistants, ce qui n'est pas étonnant étant donné qu'Ikuto fuit le plus possible les activités sportives. Depuis le lycée, l'homme tente tout pour ne pas avoir à faire d'effort à ce niveau-là, surtout à partir du moment où une personne lui envoyait des ballons à la figure et dernièrement le plus grand effort qu'Ikuto a pu fournir dans le sport fut celui de manger des chips sur son tapis de yoga devant une vidéo explicative. La salle de sport est un enfer sur Terre pour l'homme, vous l'aurez bien compris, Ikuto est un fainéant sur ce point. On ne va pas se mentir, l'albinos n'est pas spécialement imposant, il ne réussira pas à vous faire fuir d'un regard noir, et au contraire, vous serez plus rassuré par sa présence, qu'effrayé. Cela vient du fait que l'homme est une personne souriante, il serait bien rare de le voir sans sourire, et l'albinos est assez chaleureux et affectueux, il ne dégage rien de repoussant ou qui pourrait vous mettre mal à l'aise, mais peut-être qu'en première impression Ikuto vous paraîtra trop parfait. Trop lisse.

Le sourire. L'accessoire indispensable aux yeux d'Ikuto. Ses lèvres d'un rose un peu pâle sont constamment maquillées d'un sourire, qu'il soit sincère ou non. Cela est presque devenu une façade pour Ikuto, sourire même lorsque son cœur lui demande de montrer qu'il a mal de l'absence de sa sœur, sourire parce qu'il est simplement heureux, sourire pour aller aborder une femme. Si vous connaissez bien Ikuto, si vous faites partie de ses personnes proches de lui, vous saurez voir les nuances de sourire sur les lèvres de l'albinos. Lequel est vrai ? Lequel est faux ? Est-il mesquin, sarcastique ? Est-ce un sourire triste ? Une chose est sûre, si vous ne le voyez pas sourire de la journée, c'est que quelque cloche vraiment, car si Ikuto se cache derrière ses sourires, c'est aussi pour ne pas embêter ses proches, pour ne pas avoir l'impression de les ennuyer avec ses soucis. Voir Ikuto stressé ou bien énervé sera très peu probable, à moins que vous ayez dépassé les limites de sa patience, mais encore faut-il y arriver. Cependant, les expressions faciales de l'homme ne s'arrêtent pas à simplement sourire, non, il arrive à Ikuto de gonfler une joue ou bien de faire une petite moue lorsqu'il fait semblant d'être vexé ou de faussement bouder, et encore, on peut remarquer qu'il a le tic de plisser un peu le nez quand il ne paraît pas très emballé par son café ou bien la nourriture qui se tient devant lui. Le réflexe d'Ikuto lorsqu'il est gêné est de se gratter l'oreille tout en détournant légèrement le regard, c'est un geste qui peut paraître anodin si on ne le connaît pas, mais dans le cas contraire, ce signe ne trompe jamais sur la gêne de l'homme.

Si on remonte un peu le long de son visage, on tombe sur deux yeux dorés. Ils détonnent avec sa chevelure blanche et sa peau pâle, mais encadrés de cils tout aussi blancs, les deux pupilles dorées vous regardent avec douceur. Non, Ikuto n'a pas le regard dur, mais plutôt celui dans lequel on a envie de se plonger, il est loin de faire penser aux glaciers d’Antarctique. D'ailleurs, on se posera la question : pourquoi doré ? Le principal concerné ne saura pas la réponse, il se sait albinos, mais n'explique pas pour autant la couleur de ses yeux, loto génétique ? Toujours est-il qu'ils sont là, posés au-dessus de son nez à observer silencieusement le monde qui les entourent et enregistrer les informations importantes. Oui, l'albinos est un observateur, il ne relève pas forcément ce qu'il voit, mais le note silencieusement dans un coin de sa tête  pour plus tard. Pour parfaire ce visage, Ikuto a la peau pâle, on pourrait même dire qu'elle est blanche et si certains d'entre vous trouvent cela étrange, je vous rappellerais qu'il est albinos. C'est cet albinisme qui rend les lèvres d'Ikuto d'un rose effacé, qui lui confère une chevelure aussi blanche que la neige, et plus généralement l'allure d'un ange. En plus d'avoir les traits assez fins et un visage bien équilibré, la peau d'Ikuto ne révèle aucune imperfection en apparence, comme si une petite fée lui avait fait cadeau d'un don de beauté au-dessus de son berceau à la naissance. Toutefois, la beauté reste une question de goût personnel, mais dans l'ensemble, on peut considérer l'homme comme une belle personne. Pour en revenir à la peau de l'albinos, celle-ci est sensible au soleil, Ikuto évite du mieux qu'il peut de sortir en été et à cette période de l'année, il fait un stock de crème solaire et s'en tartine comme si ça vie en dépendait. Il ne tient pas à attraper un coup de soleil et voir sa peau devenir rouge, pourtant l'homme s'acharne à prendre des douches presque brûlantes qui lui laissent parfois des petites marques éphémères. En plus de ressembler à une tartine ambulante l'été, Ikuto doit aussi se munir de lunette de soleil, ou bien à verres teintés, pour sortir en cas de grand soleil afin de protéger sa vue. Autant dire que l'hiver est sûrement la saison favorite de l'albinos.

Vous le remarquerez, Ikuto aime bien prendre soin de lui. Il n'a pas besoin de passer plusieurs heures dans la salle de bains, ni même de s'appliquer plusieurs crèmes sur la peau, mais l'attention qu'il se porte se reflète surtout dans ses habits et plus particulièrement, ses cheveux. Ils sont le vrai trésor d'Ikuto, l'homme est fasciné par la beauté des cheveux, cela peut être décisif pour savoir s'il vous apprécie ou non, et s'il y a bien une chevelure qu'il affectionne énormément, c'est la sienne. Immaculée et dont quelques mèches tombent sur sa nuque et épaules, les cheveux de l'homme lui encadrent le visage et il arrive qu'une mèche ou deux glissent négligemment dans le champ de vision de l'albinos. Ce dernier peut passer un très long moment à les coiffer, car pour son plus grand malheur, ses cheveux sont fins et font facilement des nœuds ainsi que des épis. Les jours de grand vent, Ikuto ne prend même plus la peine de passer plusieurs heures à remettre en place ses cheveux, un petit coup de vent et sa chevelure ressemble à nouveau à un champ de bataille capillaire. Ce qu'il aimerait avoir les cheveux épais dans ces moments-là. Je ne vous cache pas que si les cheveux d'Ikuto sont de cette longueur, c'est simplement parce que ce dernier angoisse à l'idée qu'un coiffeur les lui abîme ou bien les lui coupe mal. Ça le réveille la nuit, c'est la troisième grande peur de l'homme derrière les robots et le noir complet.

En plus de vouloir une chevelure presque impeccable, Ikuto aime paraître propre sur lui. Oublions de suite les costumes et cravates, il ne les sort que pour les grandes occasions. Pour Ikuto, une simple chemise avec un pantalon qui lui aussi est des plus simple sont amplement suffisants, l'homme n'aime pas se sentir contraint dans ses mouvements. Si cela lui donne un petit côté négligé, on ne trouvera pas de taches ou même de déchirure sur les vêtements de l'homme, comme je vous l'ai dit, il aime être propre sur lui et présentable. Cela peut l'agacer de remarquer une petite salissure sur son manteau par exemple et un vêtement dont la tache n'est pas partie au lavage se verra exilé au fin fond de son armoire. Ikuto semble avoir banni les couleurs de son univers, il porte en grande partie des couleurs très claires, comme le gris ou bien encore le blanc et il arrive qu'une touche de noir se rajoute au mélange, mais à part l'exception du bleu de certains jeans, les couleurs sont proscrites. Vous ne trouverez pas non plus d'accessoires aux oreilles d'Ikuto, il aime la simplicité alors l'homme ne porte pas de bijou et ne possède pas non plus de tatouage, il aime sa peau comme elle est et ne voit pas l'intérêt de se faire marquer à vie. Personnellement, je pense que la grande explication est qu'Ikuto aurait trop peur d'avoir mal pour s'en faire un, mais ça reste entre nous. Pour en revenir aux tenues de l'albinos, le clair se superpose au blanc, le blanc, le blanc et encore du blanc, collons-lui des ailes et une auréole et nous serions prêt à le planter sur un nuage.

Mais entre vous et moi, vous ne trouvez pas cette accumulation trop pure pour être vraie ? Trop blanche, trop lisse. N'est-ce pas trop ? Peut-être faut-il voir de plus prêt, car même le plus pur des blancs peut être parsemé de noir.


PSYCHOLOGIE

Je vous ai donné mon avis sur l’apparence d'Ikuto, ce qu'elle m'inspirait, mais vous ne vous demandez pas si le principal concerné est d'accord avec moi ? Si pour lui son image est trop lisse ou bien si cette dernière est un parfait reflet de sa personnalité ?

Est-il d'accord avec son image ou non ? L'aime-t-il ? La déteste-t-il ? Cette image d'ange est-elle une vérité ou une illusion de la personnalité d'Ikuto ?

Vous voyez, Ikuto c'est l'homme qui est entouré de toutes sortes de personnes parce qu'on a envie d'aller le voir, de lui parler. On l'aime bien, on l'apprécie, il est populaire et il y a de quoi. L'homme est agréable, poli, il n'a pas de mauvais mots dans la bouche, non bien au contraire, Ikuto sera chaleureux, charmant et si vous vous sentez mal, il tentera de trouver les mots qu'il faut pour vous rassurer. Il ne pourra pas vous ignorer, c'est plus fort que lui, il aura besoin de vous aider, de vous défendre s'il vous juge injustement accusé, c'est dans sa nature et rien que l'idée de peut-être fermer les yeux et détourner sa route le fera culpabiliser. Cela peut aller loin, Ikuto est capable de voler au secours d'une personne qu'il ne connaît absolument pas, quitte à se mettre dans des situations délicates par la suite, de toute façon sur le coup il n'y réfléchit même pas. Oui, c'est un peu comme le prince sur son cheval blanc qui arrive pour vous tirer des pattes du méchant dragon. D'ailleurs durant sa scolarité il n'était pas rare qu'on le surnomme « prince », je vous l'ai dit, Ikuto est populaire, on l'aime. D'un côté, il serait difficile de ne pas le comprendre, il est gentil, souriant, généreux. Vous devez connaître l'expression « trop bon trop con », Ikuto c'est un peu ça. Si vous avez besoin, il vous donnera. Il sera facile de se dire qu'Ikuto se fait berner, qu'il est aisé de l'utiliser car il ne saura pas vous dire non, sûrement parce qu'au fond il doit être faible. Non, l'albinos a conscience de sa gentillesse et se rendra aussi compte que vous abusez de lui, n'allez pas croire qu'il soit stupide non plus ! À trop jouer sur sa patience, à tester ses limites Ikuto les atteindra et à ce moment-là pour vous autant oublier sa générosité, sa gentillesse, son soutien. Il ne vous fera plus confiance, se méfiera à chacune de vos demandes, il ne vous aidera plus et tentera du mieux qu'il peut de vous ignorer. Vous pensiez pouvoir l'utiliser et le manipuler avec facilité sans qu'il s'en rende compte ? Non, l'homme est lui-même un peu manipulateur et il sait reconnaître les ruses. Nulle personne n'est parfaite en ce monde, Ikuto n'en réchappe pas, quel que soit l'image qu'on lui donne.

Je ne sais pas si cela peut répondre à nos questions, mais je sais qu'Ikuto aime jouer de son image, surtout au prêt des femmes. Je vous mentirais si je disais que l'albinos n'aime pas qu'une femme prenne soin de lui, Ikuto aime se faire chouchouter par la gente féminine et il sait très bien leur faire les yeux doux pour. Un sourire charmeur, des mots choisis avec soin et la plupart du temps il n'en faut pas plus pour qu'Ikuto reçoive l'attention qu'il voulait. Charmer les femmes, il aime ça, mais l'albinos n'est pas du genre instable en relation ni même à changer de copines comme de chemise ! L'homme recherche une relation stable et sérieuse et il serait très rare que l'une d'elle ne dépasse pas le stade de rencontre d'une nuit. Il faut comprendre qu'Ikuto est une personne sérieuse sur ce point, il pense à l'avenir, à ce qu'il veut pour le futur et peut-être que vous trouverez cela trop tôt pour son âge, mais l'homme est ainsi. Une famille, voilà ce que désire l'albinos, une femme et des enfants, il aimerait que sa vie future soit ainsi, mais la possibilité de se retrouver seul ne lui échappe pas et il la craint un peu. Un futur seul, être seul tout simplement, Ikuto n'aime pas cette idée, la solitude lui déplaît, c'est une personne qui a besoin de présence, qui a besoin de voir l'affection d’autrui, peu importe sa forme. Cela me fait rire, si l'attachement est presque vital pour Ikuto, lui est incapable de tomber amoureux, cela ne lui est jamais arrivé et une déclaration d'amour le met assez mal à l'aise et l'homme tente de se défiler pour ne pas répondre, et pas toujours de façon crédible. Le manque de réciprocité au niveau des sentiments est souvent la raison pour laquelle son couple  ne tient pas au final, l'albinos en est à se demander si tout est normal avec lui. Est-ce qu'il n'aurait pas un problème ? Est-ce que c'est normal à son âge de ne pas avoir encore aimé ? Il serait presque envieux des amoureux... Oh non, il l'est dans le fond. Ikuto aimerait connaître aussi ce sentiment, ne serait-ce qu'un peu. Comment fait-il pour se soustraire à la solitude si elle est présente ? La réponse est simple, Ikuto achète un hybride. Pas n'importe lequel non plus, il lui faut celui qui attisera sa curiosité, qui fera que les questions à son sujet se bousculeront dans la tête de l'albinos. Pour l'homme, un hybride est inférieur à un humain, ils sont là pour satisfaire leur volonté, combler le silence d'une demeure, un animal de compagnie en soit. Si un hybride ne peut lui donner l'affection qu'Ikuto cherche, ni compter sur sa présence pour ne pas se sentir seul et qu'il ne suscite aucun intérêt pour l'homme, alors Ikuto ne l'achètera pas, il ne verra pas l'utilité de l'avoir. Vous pensiez qu'Ikuto serait du genre à défendre la liberté des hybrides et vouloir leur égalité ? On aurait pu s'y attendre, mais non, la place des hybrides est dans une cage, mais ça il faudrait que l'homme ne mente pas à propos de son point de vue sur la question. Pas qu'il se sente honteux de penser ainsi, mais parce qu'il ne voit pas l'intérêt de répondre à cette question dépendant de la personne la posant et que la plupart du temps on se contente d'un « Oui, j'aime bien les hybrides. » pour le ranger dans une catégorie. En dépit de ce que pense Ikuto des hybrides, ce dernier ne les déteste pas pour autant, ne les maltraite pas et ne ressent aucunement l'envie de prendre une hybride pour assouvir un quelconque besoin physique.

De toute manière, on se demande pourquoi Ikuto se sentirait seul avec toutes les personnes qui l'apprécient. Il est plus courant d'aimer les anges que de les détester.

Pourtant, l'albinos a beau être populaire auprès des autres, n'avoir aucun mal à se faire accepter dans l'ensemble, il n'a pas l'impression qu'on le connaisse plus que cela. Bien souvent, pour Ikuto, on s'arrête à la surface de ce qu'il est, de son caractère et on ne cherche pas à creuser plus pour le connaître vraiment. Oui on l'associe à l'image d'un prince ou d'un ange, mais il reste humain, il n'est pas parfait et aimerait qu'on en prenne plus conscience parfois. Au final, est-ce qu'on l'aime lui ou bien son image ? Est-ce qu'il ne faudrait pas vraiment gratter sous la surface pour voir les plumes noires de l'ange ?

Regardez-le bien, cherchez bien, tout est sous nos yeux.

Presque du moins. L'habitat d'Ikuto est impersonnel, certes l'homme vit chez lui mais lors d'une visite on pourrait presque en douter tant les murs et les pièces sont vides de décorations et personnalisation. Vous trouverez une maison des plus simples, une simple envie de sobriété de la part du propriétaire ? Ikuto ne décore pas son lieu de vie uniquement parce qu'il ne le peut pas, il n'en a pas l'inspiration et une tentative d'intégration de vase le met un peu mal à l'aise. On dit que la maison d'une personne est à l'image de cette dernière, cela est peut-être vrai, l'albinos se demande s'il n'y a pas quelque chose qui cloche vraiment avec lui quand il fixe ses murs blancs et vides. Cela ne refléterait pas une partie de lui, un manque, une lacune présente chez lui ? Est-ce la raison pour laquelle il bloque autant sur un attachement amoureux ? Pourtant s'attacher aux gens il peut le faire, peut-être un peu trop même. Parmi toutes les connaissances de l'homme, il y en a deux qui sortent du lot, une plus que l'autre : Zayn. Il est son meilleur ami, la personne la plus importe à ce jour pour l'homme, un élément vital pour la vie d'Ikuto. Ce dernier comprend que le brun n'admette pas être son ami, il accepte de n'être que son « meilleur pion », mais parfois, il ne le niera pas, cela lui fait un pincement au cœur, mais Ikuto sait que c'est pour le protéger alors il accepte. Ikuto a aussi conscience de la partie sombre de Zayn, même s'il ne connait pas son étendue et malgré cela, l'homme accepte cette part de lui. Cependant, même pour Zayn, il y a des limites  que l'albinos ne pourra pas transgresser. Personnellement, je ne me risquerais pas à aller lui demander pourquoi il se contente de cette situation, ni même de cette amitié, c'est un sujet qui peut vite agacer Ikuto. Est-ce que je serais capable de comprendre cet attachement de toute manière ? Si j’insiste assez peut-être... Mais cela ne plairait pas et l'albinos finirait par élever la voix pour me sommer d'arrêter. L'ange n'élève pas la voix, son ton est posé, calme, un peu taquin quand il le souhaite, mais pour en arriver à ce stade il faut vraiment l'agacer, voir l'irriter. Autant Ikuto vous ignorera si vous avez franchi les limites de sa gentillesse, autant il ne vous montrera pas que vous l'avez assez énervé pour qu'il vous mette sur sa liste noire. Peu de personnes s'y trouvent d'ailleurs, l'albinos n'est pas du genre à se faire des ennemis, mais, il ne peut aimer tout le monde non plus. Un ton un peu trop mielleux, des piques gratuites et la plupart du temps méchantes, des mesquineries et des sourires hypocrites, c'est ce que réserve Ikuto aux personnes qu'il n'apprécie pas. S'il se moquera de cette personne, il n'ira pas jusqu'à lever la main sur cette dernière, l'albinos  n'est pas fan de la violence et préfère l'éviter le plus possible. Un retour en arrière n'est pas possible, si Ikuto vous déteste, il vous détestera sûrement jusqu'à la fin car il faut comprendre que pour en arriver à ce stade c'est que vous y êtes allé très fort, que ce que vous avez commis est impardonnable à ses yeux. Pourtant être rancunier n'est pas un trait de caractère très marqué chez l'albinos, certes il y a un fond de rancune, mais sinon l'homme sera plus du genre a tenter de comprendre pourquoi la personne a agis ainsi ou sa patience fera qu'il laissera passer et donnera une seconde chance. Malgré tout, Ikuto ne se fera pas l'avocat du diable pour autant, s'il trouve qu'il n'y a pas d'explication ou d'excuse au comportement il le dira simplement en exposant ses raisons et ce qu'il en pense. Si vous êtes accusé à tort, si vous êtes victime d'injustice, Ikuto interviendra pour vous défendre, il ne laissera pas passer cela, il défendra votre innocence même s'il ne vous connaît absolument pas.

Si Ikuto agit de cette façon s'est aussi parce qu'il a confiance en lui. Il ne doute pas de ses capacités ni de son physique d'ailleurs, mais pour autant Ikuto n'est pas narcissique ou arrogant, ce point est discutable lorsqu'il est question des cheveux de l'homme. En parlant de ces derniers, l'albinos n'est pas sensible aux remarques sur leur couleur, cela fait bien longtemps qu'il a tout entendu comme commentaire sur sa différence alors il ne portera pas grande attention aux critiques dessus. Il se démarque, il adore ça, Ikuto aime sa différence et l'idée d'être simplement la copie d'une autre personne, de rentrer dans la banalité ne lui plaît pas spécialement. Être qualifié d’extravagant ne dérange absolument pas Ikuto et en parlant de particularité, l'homme en a certaines qui pourraient laisser perplexe plus d'un, mais encore faut-il bien le connaître. L'albinos peut paraître obsessionnel, on peut même dire qu'il l'est, quand une personne l'intéresse et qu'il a envie de la connaître, Ikuto peut s'avérer être très tenace et le renvoyer sur les roses aura comme effet de l'encourager encore plus.  Certains diront que c'est du harcèlement, Ikuto répondra qu'il est parfois un peu trop collant et affectueux tout simplement. Il n'y a pas de mauvaises intentions, aucune idée malsaine derrière la tête, même si ce point de sa personnalité peut paraîtrez assez tordue.  Je ne m'attarderais pas sur la manie d'Ikuto qui est de spammer d'sms les personnes proches de lui, il est assez envahissant à sa façon.

Nous avons tous nos complexes, les anges aussi, celui d'Ikuto est son manque d'autorité. Malgré le fait qu'il soit assurant et confiant, l'albinos a du mal à user d'autorité sur les autres et se rend bien compte que cela n'est pas forcément bon. Sa voix ne claquera pas sèchement un ordre, non, elle vous demandera simplement d'effectuer une tâche ou bien de cesser ce que vous faites, et si besoin Ikuto élèvera légèrement la voix. En douceur, en simplicité mais l'homme se trouve mou, un peu faible sur ce point et qu'il devrait vraiment réussir à changer ce trait de sa personnalité. C'est vrai qu'on peut lui reprocher de ne pas avoir assez d'autorité et généralement si on lui fait remarquer, Ikuto vous répondra qu'il le sait sans chercher à approfondir le sujet et si vous observez bien, le petit tic agacé ne vous échappera pas. L'homme a bien conscience qu'on lui reproche cela, à l'instar du fait qu'il soit trop terre-à-terre. Ça casserait toute son image de prince si on savait qu'Ikuto n'était pas du tout romantique, c'est presque impossible pour lui, s'il prend conseil auprès d'une personne l'albinos peut tenter un élan de romantisme mais le manque de sincérité se remarquera. Ikuto ne croit pas non plus aux esprits et ce qui touche au surnaturel, il se base sur la science mais il n'ira pas imposer ses idées aux autres, tout le monde ne peut penser de la même façon et l'homme en a bien conscience et puis, comprendre la façon de voir le monde des autres l'intéresse beaucoup. Cependant, il attend que cela soit réciproque, si vous cherchez à lui imposer votre vision des choses, Ikuto finira par s'agacer et vous rira au nez avant de vous laisser seul.

« Et sinon, quel est ton rêve ? »

Une question qui fâche chez l'homme. Ikuto a des objectifs, des points à atteindre dans la vie, mais des rêves... Il ne considère pas ses objectifs comme des rêves et en se creusant la tête, la réponse est un peu dure à trouver. Avoir une famille plus tard compte comme un rêve ? Un objectif ? Par le passé l'homme avait un rêve, il voulait intégrer l'entreprise dans laquelle il travaille aujourd'hui, mais depuis, il n'y pas vraiment eu de remplaçant à ce rêve. Ikuto n'est pas comme sa sœur Erina, il n'est pas un rêveur, non, il est celui qui a la tête sur les épaules, les pieds sur terre, mais parfois il serait bon de lâcher un peu prise et rejoindre par moment la lune. En parlant de sa sœur, elle lui manque, l'homme ne comprend pas la situation, il refuse de voir la vérité en face et se cache derrière un mensonge. Malgré tout il y a les mauvais moments, ceux où il ressent juste l'envie de rester enfermé dans sa chambre et de rejeter toutes personnes l'approchant, mais Ikuto ne le fait pas. Il se lève, il sourit et fait comme si tout allait bien, ce n'est pas qu'il ne fait pas confiance pour parler et exprimer ce qui ne va pas, c'est qu'Ikuto préfère ne pas rajouter des problèmes et faire passer ceux des autres avant les siens. Aider et intérioriser. Cependant, il faut s'y attendre, le vase peut déborder car Ikuto reste un humain qui peut aussi aller mal, qui a aussi besoin d'une oreille et d'une épaule quand la limite est atteinte.

Car l'ange n'est qu'une image en surface, derrière il y a l'humain avec ses défauts et ses qualités, ses doutes et ses faiblesses. Aucune auréole, aucune paire d'ailes, juste un mortel comme les autres au final.
 


HISTOIRE
Edo, un jour de septembre, un jour comme un autre en apparence, un jour banal, rien de bien extraordinaire sous le ciel du Japon. C'est ce jour comme un autre qu'Ikuto est né à l'hôpital de sa ville, le premier enfant de la famille Chikage, ses parents l'attendaient avec impatience depuis quelques mois. Heureusement pour les nouveaux parents, l'accouchement se déroula sans problème et le bébé se portait bien, mis à part son albinisme. Contrairement à ce qu'on s'attendait, le sommet du crâne du nouveau-né ne possédait pas ce duvet foncé, signe de son origine japonaise, non, il y avait cette fine couche immaculé qui ressortait avec difficulté sur la peau pâle de l'enfant. Mais Ikuto aurait pu démarrer avec pire dans la vie n'est-ce pas ? Le couple Chikage se dit cela et commencèrent ainsi leur vie de parent.

Cinq premières années de vie, cinq années où Ikuto fut gâté par ses parents, c'était un enfant heureux qui ne manquait de rien. Voilà le privilège d'être enfant unique, mais pour autant le couple ne cédaient pas à tous les caprices de leur fils, et heureusement pour eux, être capricieux n'était pas un trait de caractère d'Ikuto. Ce dernier aimait surtout avoir l'attention de ses parents, leur montrer tout ce qui le rendait curieux et l'intriguait, de la forme étrange du nuage au papillon tout en passant par la couleur d'un caillou. Il voulait qu'on lui conte toutes sortes d'histoires, mais surtout, Ikuto insistait beaucoup pour qu'on lui explique les livres compliqués des adultes dont il ne comprenait que les images pour certains mais, explications ou non, tout ceci restait un vrai mystère pour l'enfant encore.

«Je veux comprendre.»

Une phrase que l'albinos répétait souvent, s'obstinant à vouloir mettre des explications sur ce qui lui était encore inconnu. Comment la Terre tournait ? Pourquoi le ciel était bleu ? D'où venaient les étoiles ? Comment les poissons respirent sous l'eau ? D'où ça vient un hybride ? Pourquoi mes cheveux ne sont pas de la même couleur que ceux de maman ? Pourquoi je n'ai pas les mêmes yeux que papa ? Beaucoup de questions auxquelles il manquait les réponses. Cette forte curiosité poussa l'enfant à tenter de comprendre par lui-même et essayer de décrypter sans aide les symboles habituels et aux sens encore inconnus que formaient l'écriture. Bien entendu, cette quête ne vola pas très haut.

Un nouvel élément vient s'ajouter à la vie d'Ikuto, l'attention de ses parents ne seraient plus uniquement concentrée sur lui, un nouvel être venait d'arriver. Si Ikuto avait pu être offensé que ses parents changent d'attitude envers lui, il ne le fut pas, l'enfant était bien plus intrigué par ce bébé qu'était Erina. Du haut de ses cinq ans, l'enfant s'émerveille chaque fois que ça sœur lui attrape le doigt ou se met à gazouiller dans une langue inintelligible. Il est son grand-frère, ses parents lui ont dit de prendre soin d'elle, mais comment aurait-il pu ne pas le faire ? Ikuto aime sa sœur, il s'occupera d'elle. Cette dernière est aveugle, elle ne voit pas, mais ce n'est pas grave, son frère décide d'être ses yeux, elle verra le monde à travers les siens et l'enfant prend son rôle à cœur. Ikuto passe beaucoup de temps à parler de tout ce qu'il voit ou bien a vu dans la journée et raconte ses hypothèses, comme celle du soleil qui serait une grosse ampoule dans le ciel, mais Erina est bien trop petite pour comprendre un traître mot de ce que lui raconte son frère.

La primaire, un nouveau lieu pour Ikuto qui vient de faire sa rentrée. L'ambiance n'est pas la même que pendant sa maternelle mais l'albinos aime bien, lui il veut apprendre, il était même impatient de commencer. Dans sa classe, Ikuto note sa différence avec son albinisme mais cela ne le dérange pas, au contraire les enfants le regardent, font attention à lui et viennent engager la conversation. L'albinos aime beaucoup cela,  non pas par arrogance mais parce qu'il n'a pas envie d'être seul, il ne veut pas être cet enfant mis de côté et qui n'arrive pas à s'intégrer et se retrouve seul. Non, la solitude il n'aime pas ça, Ikuto n'est pas habitué à l'être et ne veut pas l'être, alors il béni sa couleur de cheveux et son albinisme. C'est aussi pour cette raison que l'enfant fait tout ce qu'il peut pour aller vers ceux qui restent dans leur coin, il ne veut pas non plus voir une personne seule, il trouve ça trop triste pour ne rien faire. Les parents d'Ikuto n'avaient pas à se plaindre de leur fils, ses notes étaient bonnes, il ne semblait pas avoir de difficulté et s'intégrait bien dans son école, que pouvaient-ils demander de plus ? Oui, Ikuto n'apportait pas de problème et plutôt que d'être turbulent comme certains, l'albinos préférait apprendre et dès qu'il fut capable de lire c'est dans les livres qu'Ikuto tenta de satisfaire sa curiosité. Il n'avait pas lâché l'idée de comprendre ce qui lui échappait encore. L'enfant assimilait vite, sa volonté d'apprendre donnait à Ikuto une avance sur les autres, une très bonne avance et l'ennuie commençait à poindre. Pendant la seconde année de primaire le couple Chikage fut convoqué pour parler d'une possibilité de sauter une classe et passer directement en quatrième année. La décision ne fut pas prise tout de suite, il y avait d'un côté la crainte qu'Ikuto ne s'en sorte pas et finisse par couler mais d'un autre, si l'enfant venait effectivement à s'ennuyer, il lâcherait et perdrait son intérêt pour sa classe. Au final, les parents d'Ikuto décidèrent de lui faire confiance et acceptèrent de lui faire sauter une classe.

Ainsi Ikuto se retrouva l'année suivante avec des enfants plus âgés d'un an. Une nouvelle fois, il n'eut pas de mal à s’intégrer, Ikuto avait toujours eu beaucoup d'amis. Des amis ? Il pouvait vraiment les qualifier en tant que tel ? On lui disait qu'il était intelligent d'avoir sauté une classe, gentil d'aider les autres et que les filles le mettaient en haut dans le classement du plus beau garçon de la classe. Populaire et parfait. Mais Ikuto n'était pas d'accord avec leur avis, il n'était intelligent que parce qu'il avait travaillé pour avoir ses résultats, il n'était pas le plus beau, juste différent et son comportement n'était que le fruit de son éducation. Non, ses amis ne le voyaient pas vraiment au final, ils avaient juste cette image de lui qui n'était pas la vérité et Ikuto, bien qu'entouré, se senti seul au final. Pour autant avait-il envie de rejeter toutes ses personnes ? Non. Les détestait-il ? Non plus. C'était agréable de ne pas être seul, alors Ikuto mettait de côté l'impression de ne pas être compris, pensant qu'avec le temps ça irait mieux. La seule personne avec qui l'albinos se sentait totalement bien était Erina, il pouvait lui parler sans avoir peur d'un quelconque jugement. Dès que la fin de la journée arrivait, Ikuto s'empressait d'aller retrouver sa sœur pour lui passer et passer le temps libre avec elle, il lui arrivait même de dormir avec Erina quand cette dernière lui demandait.

« Tu veux être mon ami ? »

Arrivé au collège Ikuto repéra un garçon qui était dans sa classe et mis à l'écart. Même si ses connaissances lui disaient de ne pas l'approcher, l'albinos était intrigué, ce garçon semblait être à son opposé et parce qu'il n'aimait pas voir les gens seuls Ikuto alla à la  rencontre de Zayn. Autant dire que la réponse à sa demande d'amitié ne fut pas positive mais cela ne démotiva pas Ikuto qui persista. Il aurait pu laisser tomber, après tout il avait assez d'amis comme ça et il n'avait rien à envier au niveau popularité, Ikuto savait bien qu'on avait commencé à le surnommer « prince » ou dire de lui qu'il était un ange. Mais c'est pour ça qu'il voulait devenir l'ami de Zayn, parce qu'il le rejetait et qu'il ne s'arrêtait pas à sa simple image, en plus du fait qu'il attisait vraiment la curiosité de l'albinos. Digne d'un chewing-gum collé à une semelle, Ikuto restait avec Zayn, parlant souvent dans le vide, mais les monologues ne le dérangeaient pas, il n'avait pas besoin de réponse en retour. Bien que le rêve d'Ikuto plus tard était d'intégrer l'entreprise Lowell ce n'était pas la raison pour laquelle il restait avec Zayn, non, il aimait bien passer du temps avec lui et se sentait bien  sa présence et puis, avec le temps Ikuto avait enfin de vraies conversation avec le brun, un bon avancement pour l'albinos. Beaucoup demandèrent à Ikuto pourquoi il restait avec Zayn, qu'ils ne collaient pas ensemble et qu'il se faisait sûrement avoir, mais l'albinos ne les écoutait pas, il avait confiance en son choix et son amitié.

Au lycée, Ikuto fut bien heureux de voir Zayn s'ouvrir un peu plus aux autres, même s'il restait froid. Leur amitié tient jusque-là, ils étaient allés dans le même lycée et s'étaient même déjà fait passer pour un couple afin que l'albinos ait un peu plus d'air libre. Oui il aimait charmer des filles, mais par moment il aimait bien avoir la paix et rester seul avec son ami aussi. Ikuto n'oubliera pas le fou rire qu'il a eut en les voyant dans le journal de l'école suite à ce faux couple, que les gens peuvent être naïfs. Considérant Zayn comme son meilleur ami, Ikuto lui présenta Erina sa petite sœur, cependant il n'apprécia pas  qu'Erina lui dise qu'elle trouvait Zayn charmant et gentil, en grand-frère trop protecteur l'albinos surveillerait même son meilleur ami au niveau de sa sœur. Cependant, si les jours étaient bons pour Ikuto, ce dernier avait remarqué depuis peu un changement chez Zayn. Il se doutait qu'avant tout n'était pas rose chez Zayn, il avait vu des bleus et même le simple état dans lequel le brun était suffisait à l'albinos pour comprendre certaines choses. Inquiet Ikuto suivit un jour son ami après le lycée, il se sentait un peu coupable de le faire mais il avait besoin de savoir ce qu'il se passait et il se doutait que Zayn ne lui dirait rien. C'est ainsi qu'il apprit que Zayn vendait son corps. Cette nouvelle fit un choc à Ikuto mais il n'en toucha pas un mot à son ami, il respecterait son silence et aujourd'hui encore il garde secret ce qu'il apprit ce jour-là. Pourtant, Ikuto aurait aimé aider son ami, faire quelque chose pour qu'il n'en arrive pas à ce point, mais qu'est-ce qu'il aurait pu faire ? Pas grand chose hélas.

À la fin du lycée le chemin d'Ikuto se sépara de celui de Zayn, ils n'allèrent pas dans les mêmes universités. Ikuto avait choisi son université pour tenter d'accéder à son objectif, il voulait intégrer cette entreprise depuis  tellement longtemps. Voilà son rêve, son objectif et il en avait déjà beaucoup parlé à ses parents, même si ces derniers était un peu réticent à l'idée que leur fils quitte le Japon pour un autre pays. Bien entendue à cette époque Ikuto avait gardé contact avec Zayn, il n'était pas prêt de le lâcher après tout, et à la fac l'albinos s'était fait d'autres connaissances, avait eut des relations amoureuses, il avait continué de faire sa vie.Il lui fallait toujours des personnes autour de lui, il avait besoin de cette affection et encore plus lorsque Zayn parti pour l'Angleterre. Cette soudaine distance le faisait se sentir un peu seul et heureusement qu'Ikuto pouvait compter sur Erina, même si elle ne lui faisait plus la moral que de câlin pour le réconforter.

À vingt ans, Ikuto reçut une lettre d'un certain Joyce Lowell, une proposition de poste dans l'entreprise Lowell. Ikuto n'hésita pas, c'était là le tapis rouge vers son objectif, celui pour lequel il avait travaillé depuis le collège, alors oui, il fit ses valises et quitta le pays. Ikuto aima beaucoup l'Angleterre, non pas qu'il détestait le Japon, mais il avait du mal à coller au côté traditionnel que ses parents avaient gardé en partie et l'ambiance de l'Europe lui plaisait plus. On pouvait dire que la vie de l'homme était parfaite, il avait un travail dans l'entreprise de ses rêves, il avait aussi retrouvé Zayn, le seul point noir était Erina. Sa sœur lui manquait, il l'appelait régulièrement pour prendre de ses nouvelles, s'inquiétant pour elle et refusant de voir que sa sœur était grande et pouvait se débrouiller parfaitement sans lui.

L'adaptation d'Ikuto se passa bien, l'albinos réussissait à combler les petites carences dans son vocabulaire anglais et dans l'entreprise il était apprécié, voilà quelque chose qui ne changeait pas pour lui. Il prenait au sérieux son emploi et viser une montée dans la hiérarchie, après tout il savait qu'il avait les compétences pour accéder à un meilleur emploi alors pourquoi ne pas tenter ? Qui ne tente rien n'a rien. Ikuto rencontra une personne, une stagiaire, Avery Rainsworth, un nom important pour la suite, même si elle n'est liée directement à Ikuto. Elle était stagiaire et il arrivait qu'Ikuto l'aide dans ses tâches et lui explique certains points. La jeune femme n'était pas désagréable, Ikuto lui parlait de temps à autres et un jour l'homme se rendit compte que son ami semblait s'intéressait à la jeune femme. Le temps passait et Ikuto observait cet avancement du coin de l'oeil, il voulait savoir où ça allait les mener et en parallèle il lui arrivait d'en parler à Erina quand il l'avait au téléphone. Voir les deux se tourner autour amusait l'albinos même si au bout d'un moment il se demanda quand est-ce qu'ils se mettraient officiellement ensemble. Autant dire qu'il dut se retenir de lever les yeux au ciel quand il fut au courant pour Zayn et Avery, il était vraiment heureux pour son ami qui touchait un bonheur qu'il méritait. À l'annonce de leur fiançailles, Ikuto les félicita également, ils étaient heureux ensemble et il ne voyait pas pourquoi il se mettrait en travers de leur bonheur ou bien irait contre eux. Au fond, Ikuto était même un peu jaloux de leur bonheur, il enviait ce sentiment qu'ils partageaient et que lui ne connaissait pas encore, mais il était jeune, vingt-cinq ans ne sonnaient pas comme la fin d'une vie non plus.

Cette même année, une nuit, Ikuto reçut un message d'Avery lui signalant une urgence. Zayn et elle serait blessés dans une usine abandonnée au sud de la ville. Non... Sur le coup, il eut un moment de vide, pourquoi ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Non, il n'avait pas le temps de se poser des questions, il avait l'adresse alors il fit ce qu'il pouvait faire : prévenir la police et les secours. Avery ne lui ferait pas de blague de ce genre, la situation était sérieuse. Tourner en rond et faire les cent pas dans son appartement c'est ce que fit Ikuto en attendant d'autres nouvelles, il ne savait pas ce qu'il se passait et ça l'angoissait énormément. Comment la situation avait finie ? Sérieusement blessés à quel point ? Comment tout avait dégénéré ? Pour les réponses, Ikuto dû attendre de revoir Zayn à l'hôpital, si ce dernier s'en sortait bien, ce qui rassurait l'albinos, ce n'était pas le cas de la femme. Une amnésie. La nouvelle était comme une flèche glaciale, mais plus que pour lui, la nouvelle devait être douloureuse pour Zayn. La femme qu'il aimait ne se souvenait pas de lui, de leur bonheur, tout était effacé. S'il faisait de son mieux pour toujours avoir des mots réconfortants, cette fois-ci Ikuto ne savait quoi dire à Zayn. Il ne savait quoi lui dire pour le consoler de cette situation, il se contentait d'être présent prêt à prêté une oreille ou une épaule à Zayn. Que c'était injuste, la vie pouvait être cruelle par moment.

Lorsque Zayn prit la décision de ne rien dire à Avery de s'effacer de sa vie, Ikuto respecta sa décision. Sûrement qu'il aurait fait de même à sa place, mais ça il ne pouvait vraiment le savoir, il y a un monde entre dire et se retrouver dans la situation en question. L'albinos tient sa promesse et garda pour lui toute la relation qu'Avery et Zayn avaient eut, la femme ne le saurait pas, du moins pas par lui. Suite à cette décision, Ikuto voyait bien que l'état de Zayn sombrait peu à peu mais il n'arrivait pas à trouver les mots, à le soutenir et l'aider à aller mieux. Piètre ami qu'il était. Il se sentait mal de ne pas réussir, de ne pas être à la hauteur. Le mariage d'Avery le conforta dans cette idée, l'albinos n'avait pas réussi à empêcher Zayn de s'y rendre même si ça lui ferait du mal. Il aurait dû essayer plus, tenter plus, mais il n'y était pas arrivé. Qu'on le pardonne de ne pas être plus fort.

Pour succéder au défunt Alex Lowell, Zayn devint le PDG de l'entreprise et avec ça, Ikuto eut une promotion et devint son bras-droit. Il ne doutait pas que leur lien n'était pas l'origine de son nouveau rang, Zayn l'avait choisi pour ses capacités avant tout. Mais si à ce moment-là quelque chose titillait Ikuto ce n'était pas son nouveau travaille, non... Une sensation glaciale, comme de la peur, une petite voix lui susurrant un doute. Est-ce que Zayn avait à voir avec la mort de son oncle ? Il avait bien vu la part d'ombre de l'homme, mais serait-il capable de prendre une vie de ses mains ? Le pouvait-il ? Mais si le doute le prenait, Ikuto ne dit rien. Il aimait Zayn, il savait bien qu'il n'était pas un saint mais il ne pourrait pas supporter l'idée que son ami ait tué un homme. S'il était prêt à le soutenir à tous moment, il ne pourrait pas accepter un meurtre, il y avait beaucoup de choses qu'Ikuto pouvait accuser de la part de Zayn mais la limite était la mort. Par peur de la réponse, l'homme garda le silence, il ne voulait pas avoir peur de son meilleur ami, il ne pouvait pas être effrayé par cet homme qui était un pilier dans sa vie.

Le doute rangé dans un coin de sa tête pour ne plus y penser, Ikuto continua sa vie sur sa lancée, que ce soit au niveau professionnel ou personnel, il n'y avait pas de réels rebondissements. L'homme avait des relations, aucune ne tenait, Ikuto ne trouvait pas la femme qui le ferait tomber amoureux mais d'un côté il ne se pressait pas non plus. Il était jeune encore, le dieu de la mort n'était pas encore sur son paillasson. Un beau jour de l'année de ses vingt-neuf ans, Ikuto reçu un appel de ses parents. Voilà qui était bien étrange, pas qu'il ne s'entendaient pas avec eux mais il était rare que ce soit eux qui prennent les devants pour lui parler.

S'il avait su, il n'aurait peut-être pas décroché.

Une annonce, ce genre d'annonce qu'on voudrait ne jamais entendre, celle qui ne devrait pas exister. Erina était morte. Un accident de la route, elle n'avait pas survécu et était morte dans la nuit. Non. Impossible. Pour Ikuto il n'était pas possible de perdre sa sœur, il ne voulait pas y croire, à aucun moment. Son esprit réagit à la nouvelle en niant l'information, voyons, il le saurait si sa sœur mourait ! Ikuto ris alors et répondit à ses parents que ce n'était pas très amusant comme blague et qu'ils avaient fait mieux dans le passé. Cela déclencha une dispute entre Ikuto et ses parents et ce premier fini par raccrocher agacé. Non mais ses parents n'avaient vraiment pas d'humour ! Pour ne pas affronter cette réalité, Ikuto se raccrocha à l'idée que tout n'était qu'une mauvaise blague, la mort de sa sœur ne pouvait être réelle. Les mois passant l'homme devait bien admettre qu'il n'avait plus de nouvelles de sa sœur, mais parce qu'elle lui faisait la tête et refusait de lui parler, même s'il ne connaissait pas la raison de cette rancune. Il y avait une explication à tout, mais pas la mort. Cette possibilité était rejetée par Ikuto, il ne l'accepterait jamais. Pourtant certains jours la possibilité que la blague n'en soit pas une lui effleure l'esprit  et d'autres jours c'est le manque de sa sœur que l'homme ressent. Il ne comprend pas ce silence, ce rejet qui dure depuis deux ans maintenant, mais encore, il préfère cela à la mort de sa sœur. Qu'elle vive et le déteste plutôt qu'elle l'aime et ne soit plus de ce monde.

Ikuto aimerait juste savoir sa sœur en bonne santé, qu'on lui donne au moins cette illusion vu qu'il ne veut entendre raison.



Sky!

Âge ☀ Plop ~
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ '^' / 
Un petit mot ? ☀  J'étais obligé de réécrire cette fiche, elle me sortait par les yeux '^' 

© ASHLING POUR EPICODE



✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿







Merci Zayn ♥
:Kitty9:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1624
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 2:00
Re-bienvenue ♥ Oh j'ai hâte de lire la réécriture de la fiche d'Ikuto chériiii //MUR// Elle va être magnifique j'en suis certain!! ♥♥♥ Courage en tout cas! **

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Caught you, I won't let you go. You got that thing that I been looking for. You are everything I dreamed of. You've openend a million doors. Just say you feel the way that I feel. I'm sorry Avery, I'm still in love with you. I want to give you a magic world. I want to be your magician. But I lie, I can't. I would like that you still love me too. Forgive me. AveryxZayn
Merci Aëvan pour le vava **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kim Holmes
Hybride Neutre
Race : Grizzli
Féminin
Messages : 273
Date d'inscription : 16/08/2016
Emploi : Garde du corp de Zayn
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 18:17
Re bienvenue ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Merci beaucoup à Zayn pour la sign ♥ et Yukine pour le vava ♥







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akame Takahashi
Brigade Mauvais
Féminin
Messages : 220
Date d'inscription : 15/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 21:20
Re Bienvenue, bon courage pour ta réécriture de ta fiche ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Spoiler:
 


Merci Sean, il est vraiment super ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ikuto Chikage
Humain Mauvais
Messages : 723
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 21:36
Merci à vous trois!! :Kitty9:
Zayn > On verra si elle va être magnifique cette réécriture x) Mais merci ♥

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿







Merci Zayn ♥
:Kitty9:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Gentleman ♥
Masculin
Messages : 1624
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 19:00

Tu es validé(e)! Bravo!



☆  Qu'ai je à dire de plus que ta fiche est encore plus parfaite que la première !!! ♥ Je l'ai dévoré du début jusqu'à la fin. Ta façon d'écrire a réellement quelque chose de captivant, je ne pouvais pas détourner les yeux de ta fiche une fois que j'ai commencé à la lire ** Tu as plus que compris Ikuto, tu l'as vraiment personnalisé et tu l'as rendu "humain" "vivant". J'ai adoré surtout son caractère et son histoire, tu n'es pas tombé une seule seconde dans le cliché du prince trop parfait qui sait tout faire et qui n'a pas vraiment de défauts, on se rend compte que ses qualités, ce qu'on croirait du moins sont parfois des défauts. Le feels que tu mets dans tes histoires n'empêche ! Avec la voix de Taka en plus qui chante Hello e-e You want to kill me ? e-e Non, vraiment c'était juste parfait. Même quand tu décrivais ses sentiments envers Zayn, ses sentiments envers les gens en global on pouvait ressentir ce qu'Iku peut ressentir. Au final Ikuto est un peu un masque, car personne ne fait vraiment l'effort de le connaitre plus que l'image qu'il se donne. Sa loyauté est vraiment adorable en plus, je ne peux m'empêcher d'être réellement attaché à ton Ikuto. Parce que oui sincèrement je n'ai plus l'impression que c'est mon prédéfini, dans le bon sens du terme uu Et puis le "Tu veux être mon ami ? " Sa phrase fétiche m'a faite rire mdr Tout comme son côté collant, à la limite de l'harcèlement lorsqu'on le repousse ça m'a fait aussi rire. Ce que j'aime, c'est qu'au final Ikuto est plusieurs choses, sous sa simplicité étonnante se cache quelqu'un de plus complexe c'est vraiment captivant à mon sens ce genre de personnage ** Et non mon Iku tu n'as pas été un mauvais ami éè mon coeur s'est un peu brisé en lisant ce passage, tout comme celui de la "mort" d'Erina. C'est qu'il en a pris des coups quand même Iku éè Brefouille je parle trop, pour ne pas changer, mais quand une fiche est magiquement géniale et superbe il faut le dire ! ♥ Bravo en tout cas je l'ai vraiment adoré ta fiche plus que la première qui était déjà géniale ! ♥  Tu as su rajouter des éléments, le personnaliser plus et mettre plus de feels etc bref rien à dire, chapeau ^^



Tu peux dès à présent:

☆ Recenser ton avatar ICI !
☆ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
☆ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
☆ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
☆ Si tu fais partie de la Brigade, vérifies ton ou tes attributions ICI ainsi que le bureau qui t'est donné ICI.
☆ Si tu as un métier, tu peux aller le recencer ICI
☆ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande  de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

(c) Fiche par Calys de L.Graph'



✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Caught you, I won't let you go. You got that thing that I been looking for. You are everything I dreamed of. You've openend a million doors. Just say you feel the way that I feel. I'm sorry Avery, I'm still in love with you. I want to give you a magic world. I want to be your magician. But I lie, I can't. I would like that you still love me too. Forgive me. AveryxZayn
Merci Aëvan pour le vava **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
The most important
 :: Your character :: Validated :: Humain
-
Sauter vers: