Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

24/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
25/02/2017 — Rang Brigade fermé, sauf prédéfinis !
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

8 Humains B.| 7 Humains N.| 8 Humains M.| 10 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
The most important
 :: Your character Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diana - En cours

avatar
Messages : 331
Date d'inscription : 22/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 20:45
Violette - Reine des Fleurs
Diana A. Clive
Nom ☀ Clive  Cependant dans le milieu professionnel, Diana utilise le nom de Rain, préférant taire son lien avec sa famille.
Prénom ☀ Diana Avalon
Âge ☀ 26 ans
Nationalité ☀ Anglaise
Sexe ☀ Si la vie ne lui a pas menti, elle est une femme.
Sexualité ☀ Bisexuelle. Diana a une préférence pour le genre masculin.
Groupe ☀ Humain Mauvais
Métier ☀ Styliste. Pour le moment elle est surtout l'assistante de Neville River et travaille en lien avec le magazine The Most.
Statut social ☀ Aisée. La famille est utile quand elle le veut.
Particularité ☀ • Diana a les yeux sensibles, ce qui explique le rouge étrange de ses yeux pour la plupart des gens. Elle ne supporte pas les trop grande lumière et préfère souvent rester dans les pièces à la lumière tamisée ou bien travailler dans des pièces sombres. Elle peut sortir dehors sans protection pour ses yeux mais elle ne restera jamais longtemps en plein soleil. Le vent ainsi que les écrans lui picotent aussi les yeux.
• Elle chante très bien. Diana ne le fait que lorsqu'elle pense être seule.




HISTOIRE



:l1:




PHYSIQUE

Un son strident.
La douce mélodie d'un réveil tentant d'arracher sa propriétaire à son paisible sommeil.

Dans les draps, Diana s'agite lentement ouvrant peu à peu les yeux sur la réalité, les refermant une dernière fois, ultime tentative pour rejoindre le monde des rêves. Un monde bien meilleur selon la femme. Mais on ne peut fuir son destin et avec un petit grognement Diana finit par repousser les couvertures et se redresser. Ses longs cheveux parme tombent autour d'elle, sur ses fines épaules, le long de son dos, sur le haut de ses cuisses et finissent par s'éparpiller sur les draps et oreillers. Une petite moue boudeuse se dessine sur le visage pointu de Diana alors qu'elle écarte une longue mèche qui lui barre le visage et la vue. Elle aime ses cheveux, cela se voit puisqu'elle refuse de les couper et qu'ils lui atteignent maintenant presque le genou. Une masse et longueur capillaire qui lui demande beaucoup d’entretien, mais Diana s'en accommode et il lui arrive de s'émerveiller devant les légères courbes de ses cheveux. Doucement, un pied se pose sur le tapis au sol, vite rejoint par son partenaire et voilà que la jeune femme est levée. La blancheur de son pied contraste avec la couleur sombre du tapis, un teint qu'on a déjà comparé à de la porcelaine, une comparaison qui n'enchante pas Diana. Elle aimerait bien prendre un peu plus de couleur, mais cela lui semble impossible et elle refuse de mettre les pieds dans une cabine de bronzage et elle n'envisage même pas d'user d'auto-bronzant. Prendre un peu de couleur, certes, mais elle n’éprouve aucunement l'envie de ressembler à une orange aux origines douteuses.

La jeune femme s'avance vers les rideaux aux fenêtres de sa chambre, sa démarche est silencieuse et si elle ne semble pas glisser gracieusement sur le sol, Diana ne marche pas comme si elle possédait une jambe en bois et un boulet à l'autre cheville. Les démarches gracieuses, la jeune femme les laisse aux autres, à ceux qui veulent ressembler à des cygnes, elle tant qu'elle arrive à mettre un pied devant l'autre sans être ridicule ça lui convient. Et pourtant, Diana a beau penser ainsi, lorsqu'elle lève la main pour entrouvrir les rideaux, son geste est élégant, léger. Qu'elle le veuille ou non, il y a chez elle un côté gracieux dans ses manières, une élégance forgée au fil des années et qui lui restera encore longtemps. À peine le tissu du rideau repoussé, un fin trait de lumière pénètre dans la chambre et Diana plisse les yeux avant de détourner le regard. Au matin elle n'est pas prête à affronter la lumière, la fatigue rend ses yeux un peu plus sensibles encore. Les remarques sur la couleur de ses yeux, la jeune femme ne les compte plus. Ils sont là, plantés sur son visage joliment dessiné, deux yeux en amande aux pupilles d'un étrange rouge rosé, et si on lui demande pourquoi, Diana répondra simplement qu'elle manque de pigmentation et de là lui vient sa sensibilité. Du moins, c'est ce que lui disaient ses parents durant son enfance et cette explication semble convenir aux curieux, mais la vérité est tout autre. Diana le sait, elle tient la couleur de ses yeux de son père et ce dernier n'est pas vraiment humain, mais ce secret restera bien gardé.

En y pensant, un sourire se dessine sur les lèvres roses de Diana. Un sourire faux, un de ceux que la jeune femme a appris à maîtriser pour ne pas montrer ses faiblesses. De toute manière, c'est ce qu'on lui demande, sourire tout simplement, on ne s'attend pas à ce que sur son visage de poupée on puisse percevoir autre chose. Pourtant, Diana peut bien montrer qu'une personne lui déplaît, ses joues peuvent s'empourprer et sa bouche prononcer des paroles qui n'iraient pas avec son visage, et ne soyez pas étonné de voir ses yeux vous lancer des éclairs. Il y a bien longtemps que la femme a laissé l'avis des autres de côté pour faire ce dont elle a envie, et si cela déplaît, eh bien, quel dommage ! Diana ne veut plus laisser quiconque décider de sa vie, ce qu'elle fait, elle l’entreprend pour elle, se contenter de hocher la tête en s'écrasant ne fait plus partie de son programme de vie. Cette assurance, cette confiance en elle se ressent dans ce que la femme dégage et même si aux premiers abords on la prend pour une poupée fragile, on se rend compte que ce n'est pas le cas. Du moins si on ne reste pas stupidement borné.

Derrière elle, l'arrivée de sa chienne fait se retourner Diana et sur son visage un air vraiment heureux se compose. Dans le calme de la chambre, la voix calme de la jeune femme invite le dalmatien à la rejoindre pour une séance de caresse. C'est ce qu'on aime aussi chez Diana, sa voix calme et douce la plupart du temps. Mais ce ton n'est pas unique, comme dit, il arrive à la femme de hausser la voix et si la limite est poussée, elle peut vous crier dessus. À l'inverse avec les personnes avec qui elle se sent réellement à l'aise, son ton peut se montrer plus taquin, plus joyeux et expressif mais encore, Diana n'a que très peu de lien réel. Elle le sait, elle l'a bien entendu quand on chuchotait derrière son dos, la surnommant « reine des glaces », Diana a encore des progrès à faire avant d'être aussi intégrée qu'elle le voudrait. Pour autant, son air glacial et son ton froid et sévère, elle les réserve aux hybrides qu'elle refuse d'approcher, il n'y a qu’au prêt d'eux que Diana peut perdre tous ses moyens et montrer combien elle peut paraître en colère ou bien effrayée. Elle n'agit pas ainsi sans raison, mais c'est une histoire qu'elle n'est pas prête à partager encore.

Finalement, Diana laisse en paix son chien pour se préparer. Ses pas la mènent à la salle de bains et une fois dans la pièce, la femme reste debout face au miroir à fixer son visage alors que sa robe glisse le long de son corps. Elle n'a pas besoin de le regarder, elle le connaît bien assez comme ça. Diana sait que sa taille est légèrement au-dessus du mètre soixante-dix et que son poids est correct malgré le fait qu'il semblerait qu'elle ait besoin d'un kilo ou deux en plus. Diana a senti le tissu de la robe glisser le long de ses hanches, cette courbe est bien la seule à être aussi marquée, contrairement à sa poitrine peu développée. Dans la continuité de son ventre plat, il y a ses jambes, aussi blanches que le reste de son corps. Elles sont longues, un atout de beauté certains diront, et ils ne comprendront pas ce besoin de les cacher à la vue des autres. Mais ces personnes ne savent pas que c'est là une vieille habitude que Diana n'arrive pas à perdre. Elles ne savent pas qu'il y a un temps sa peau n'était pas sans marques, qu'il y avait des bleus à camoufler et que de se couvrir est en quelque sorte une protection pour Diana.

Rien que de penser à ce passage de sa vie, Diana ne peut se retenir de toucher son cou du bout de ses doigts délicats. Si le miroir ne reflète rien de particulier à part la lèvre inférieure légèrement tremblante de la femme, cette dernière se remémore très bien la trace qui l'a marqué à cet endroit et l'angoisse monte dans son ventre et agite son cœur. Non, elle  n'est pas fragile et ne se brisera pas à la moindre brise. Elle a affronté pire que ça et se tient toujours debout aujourd'hui. Mais les cicatrices sont là.

Se reprenant, Diana active le robinet d'eau pour s'asperger et chasser tout ça de sa tête, il ne faut pas ruiner une journée dès le matin. Son reflet lui renvoie son image, quelques gouttes d'eau perlant sur ses cils bruns mais elle semble déjà avoir repris contenance. La couleur de ses cheveux n'est pas naturelle, cela fait un long moment que Diana se les teint, préférant sa couleur actuelle à celle naturelle. Ce qu'il y a de bien avec ses cheveux, c'est qu'elle peut les attacher et faire de nombreuses coiffures, même si la plupart du temps elle les laisse lâché avec deux mèches roulées en anglaise sur le devant. Parce qu'elle aime prendre soin d'elle Diana, elle a des crèmes pour sa peau, de la poudre pour donner un peu de couleur à ses joues et du fard pour ses paupières. Un maquillage léger mais suffisant, discret mais présent. La jeune femme sait jouer sur les couleurs pour faire ressortir ses yeux ou bien simplement paraître plus enjouée ou séduisante. Cette coquetterie se remarque aussi dans ses bijoux, Diana aime en porter des différents et les assorti à ses tenues. De cette manière, elle tente de paraître son âge, même si ce défi est perdu d'avance.

Après s'être nettoyé le visage et habillée, il ne reste plus qu'à apporter la touche finale. Pendant que ses doigts glissent sur les divers bijoux, Diana fait de petite moue et esquisse même une grimace avant de prendre une broche et la glisser dans sa chevelure. Un pas en arrière et elle peut s'admirer dans la glace. Sa tenue est longue en plus d'être sobre, Diana ne porte rien de court ou qui dévoile trop de peau et si elle préfère les robes ou les longues jupes, il est possible de la croiser en pantalon par moment. Elle aime assembler des tenues, en dessiner dans ses carnets, il en va de même pour les bijoux, mais ces dernier elle ne peut pas les coudre alors ils restent figés à l'état de croquis. Un regard inquisiteur se pose sur son reflet, cherchant le défaut qui s'est glissé, mais ne le trouve pas, alors Diana sourit, sincèrement cette fois. Elle n'aime pas ne pas être propre sur elle, avoir une tenue tachée ou abîmée, cela peut vraiment lui plomber le moral.

Finalement, elle est enfin prête. Elle peut aller affronter le monde et sa dangereuse réalité, ses rêves et son cocon l'attendront à la fin de la journée.




PSYCHOLOGIE

Un crayon qui glisse sur une feuille vierge.
Une courbe qui se dessine et disparaît lorsque la main créatrice froisse la feuille pour en faire une vulgaire boule de papier.

Diana n'aime pas ce qu'elle vient de dessiner. Elle le sait, elle le sent au premier coup de crayon et n'a pas besoin d'aller plus loin. Heureusement qu'elle a de la patience, et cela pour en avoir, Diana en a. La femme est capable d'attendre longuement que ce soit pour un rendez-vous ou pour arriver à son objectif. Elle croit que se précipiter est une mauvaise chose, que c'est ainsi que l'on commet des erreurs, alors la femme préfère prendre son temps. D'un vague geste, Diana prend une nouvelle feuille et la mine du crayon danse à nouveau. Recommencer encore et encore ne dérange nullement la femme, elle aime dessiner, créer de nouvelles tenues, c'est son métier et surtout, elle est perfectionniste. Il faut que ce soit parfait, le moindre détail est scrupuleusement surveillé pour qu'il n'y ait aucun défaut. Malgré tout Diana sait bien que la perfection n'existe pas, mais chaque fois elle tente de s'améliorer, de faire mieux parce qu'après tout, elle veut réussir. Pour le moment son travail lui plaît, Diana n'a pas à se plaindre d'être l'assistante de Neville River et de plus elle est en lien avec The Most ! Mais pour autant, un jour elle voudrait ne plus être l'assistante, peut-être même avoir sa propre ligne de vêtements. Elle en rêve, sinon elle ne serait pas là aujourd'hui.

La mode est un domaine qui lui plaît vraiment, contre l'avis de ses parents Diana s'est lancé dans ses études et elle ne le regrette pas un seul instant. Rien que d'y penser, la jeune femme interrompt son geste, son regard perdu dans le vague. Oui, les études de styliste était l'un de ses premiers actes allant à l'encontre de ses parents. À l'époque cela l'avait effrayée, aujourd'hui, Diana n'avait plus peur d'affirmer son opinion face à sa famille et à prendre la voie qu'elle choisissait d'elle-même. C'est là une des raisons pour lesquelles son nom professionnel est Rain et non Clive, aucune envie que sa famille mette le nez dans ses affaires professionnelles. Oui, la femme n'est pas particulièrement fan de sa famille, mais pour autant on ne peut pas dire qu'elle hait ce nom. D'ailleurs, Diana a bien compris que le nom de Clive pouvait lui servir par moment, alors elle ne le repousse pas, il faut savoir garder des options sous le coude car qui sait de quoi est fait l'avenir ? Même si Diana a envie  d'être totalement indépendante,  elle rêve du moment où elle réussira à se détacher complètement de sa famille car pour le moment la femme a conscience que sa famille peut la freiner et lui mettre des bâtons dans les roues à tout moment. La liberté n'est pas encore acquise.

Diana pousse un soupire en roulant des yeux avant de reprendre son travail. Le sujet familiale est très sensible, si d'ordinaire la femme n'est pas rancunière elle ne peut cependant pardonner à son père d'avoir fait fuir son frère, Summer. Ce père qui n'est pas vraiment le sien d'ailleurs... Mais ce secret n'est partagé qu'entre sa mère et elle. Pour Diana qui apprécie les personnes possédant une ouverture d'esprit et une tolérance envers les autres, son père est tout ce qu'elle ne peut accepter. Rien que de penser qu'elle était enfermée dans ce moule que son père avait façonné lui donne la nausée et aujourd'hui Diana est bien heureuse d'en être sortie. Mais comme dit, elle ne pourra pas faire l'impasse sur le fait que son frère ait pris la fuite, que la pression que son père lui mettait était telle, que Summer ait fini par tout quitter et partir sans un mot. Diana sait bien que son frère est toujours à Londres, certains jours la femme a la surprise de recevoir un mail, une lettre, un sms de son frère. Un semblant de correspondance, mais le fait est qu'il n'est plus là tout de même et qu'il manque à Diana. Un jour elle partira à sa recherche et le ramènera dans sa vie.

Le crayon a fini sa course sur la feuille, le résultat semble plaire à la jeune femme qui se saisit d'une pastel colorée, une bleue. Diana ne peut pas voir le monde en nuance de gris, il lui faut des couleurs, une large palette colorée, le plus de nuance possible. C'est une rêveuse, elle ne peut pas simplement s'arrêter à une réalité dictée, non, elle a besoin d'imaginer plus, de voir plus loin que cela. N'allez pas croire que Diana est une rêveuse naïve, non du tout, si elle peut bien se perdre dans ses pensées et sembler déconnecter du monde parfois, elle n'est pas pour autant à se fier à  tout ce qu'on lui dit ni même à croire aux contes de fée. Au contraire, la femme semble avoir une certaine méfiance envers les autres, pas au point de fuir chaque personne qu'elle croise ni même de se dire que tous le monde lui ment, mais Diana ne se fiera pas de suite à une personne, il lui faudra du temps pour. Le bout des doigts tâchés de bleu, la femme se saisit d'une autre couleur, un violet sombre. Sombre comme la période de sa vie qui l'a menée à cette méfiance, une période que Diana ne pourra jamais effacer ni même oublier. Si cela ne lui a pas laisser physiquement de traces, il n'en reste pas moins que la femme ressent aujourd'hui une méfiance et une peur. Cette peur, elle se ressent surtout au niveau des hybrides, Diana ne les supporte plus. Elle ne veut plus en posséder, ne veut plus que l'un soit proche d'elle non plus. Pour Diana les hybrides et humains ne sont pas fait pour vivre ensemble, ils sont toxiques l'un pour l'autre et aucune cohabitation n'est possible, les hybrides sont trop dangereux pour les humains. Si un hybride s'approche de trop prêt d'elle, Diana se contentera de lui demander de reculer ou bien s'éloignera d'elle-même, mais si l'hybride est trop collant la femme se fera glaciale ou bien haussera bien la voix pour le faire partir. Dépendant de la situation, cela peut aussi dégénérer. Jamais de vulgarité ou d'insulte cependant, non, Diana est une personne avec de bonnes manières et de la politesse, elle a reçu l'éducation pour. Cette phobie et cette méfiance font que Diana  ne s'intègre pas si bien qu'elle le voudrait, de plus au travail elle se concentre sur ses tâches et ne pense pas forcément à se lier avec les autres. Pourtant elle aimerait bien avoir des amis proches, des personnes à qui ce confier quand elle ne va pas bien ou bien simplement une personne avec qui parler de sujet qui la passionne comme la littérature, l'art ou la musique. Oui, elle aime lire, surtout les livres d'aventure, de fantasy et de romance, ils l'inspirent beaucoup, ainsi que certains artiste dont Diana irait voir en courant les expositions. La musique est merveilleuse pour la jeune femme, d'ailleurs elle chante quand elle est seule, et il est bien dommage qu'elle ne partage pas sa voix. Le chant est sa passion secrète, même si en réalité c'est qu'elle n'a pas trouvé encore la personne avec qui elle pourrait chanter sans être gênée. Cependant, Diana s'abstient de toucher à un instrument, elle ne sait pas du tout en jouer, mais il paraît que ce n'est pas aussi terrible que son cousin, mais elle n'ira pas vérifier l'information pour autant. Devenir sourde lui fait peur.

Se rendant compte qu'elle s'est tachée le visage avec ses doigts, Diana s'arrête pour se nettoyer. C'est plus fort qu'elle, elle ne peut pas rester avec une tache sur son visage ou ses vêtements, c'est qu'elle est un peu maniaque. Son apparence compte pour Diana, elle en fait attention et n'apprécie pas paraître négligée. D'ailleurs la femme se sait belle, non qu'elle soit arrogante mais à  force de remarques et de compliments, Diana se rend bien compte qu'elle possède une certaine beauté. Cependant, elle n'ira pas penser qu'elle est la plus belle ou qu'elle est la seule, non, la femme possède sa beauté mais il y a bien mieux qu'elle sur ce point-là. On peut penser que Diana se fait coquette dans le but d'entretenir ce charme ou bien de surpasser ceux des autres, mais la réalité c'est qu'elle n'en a que faire des autres et que son apparence la complexe au fond. Diana n'en peut plus d'entendre une personne la comparer à une poupée, elle accepte les compliments, mais ceux sous-entendant qu'elle est fragile l'agace. Elle sait bien qu'elle paraît frêle et qu'elle donne envie d'être protégée mais la femme ne souhaite pas cela, ni être un simple objet de décoration au bras d'un homme. Diana attend qu'on l'apprécie pour elle et non pour son image et elle ne perdra pas son temps avec ce genre de personne. Oh oui, la jeune femme n'aurait pas pensé que son image pourrait lui causer autant de difficulté, comme le fait qu'elle paraisse froide et qu'on n'ose pas l'approcher ou bien qu'on la juge hautaine. C'est juste qu'elle est calme et possède une certaine réserve, mais Diana n'irait pas repousser une personne qui vient simplement faire connaissance. D'ailleurs elle aime discuter et apprendre de nouvelles choses, et connaître d'autres personnes alors ça la mine vraiment d'être seule au fond, mais elle sait que selon certaines personnes elle est ennuyante. Diana n'est pas le genre de personne que l'on croise dans un bar, elle n'aime pas boire d'ailleurs, les endroits bruyants ne l'attire pas et il est dit qu'elle ne sait pas s'amuser. Ce qui est faux, Diana sait s'amuser, mais elle le fait différemment que d'aller prendre une cuite tous les soirs, un concert de musique classique par exemple lui suffit, ou bien simplement prendre un thé dans un café.

Une fois propre, Diana reprend son croquis, il est presque fini et pour le moment elle en est satisfaite. Dans ses créations, la jeune femme s'inspire des tenues médiévales, asiatiques aussi, ce qui a un côté traditionnel. Cette touche est présente dans chacune de ses créations et quand elle le peut Diana travaille peu à peu pour réussir à coudre ses propres vêtements car ce n'est pas le cas à son travail où elle suit surtout les directives de son supérieur. Il arrive parfois que Diana demande à une personne de la laisser la prendre en photo, non cela ne cache pas une passion malsaine de voyeurisme, c'est parce que la personne inspire la femme pour une nouvelle tenue et qu'elle a besoin de mémoriser cette inspiration. Qu'on soit rassuré, elle ne tapisse pas ses murs avec des photos d'inconnus. Il faudrait vraiment être bizarre pour faire ça. D'ailleurs chez elle ce n'est pas très bien rangé, Diana a un petit côté bordélique, sauf dans la pièce qui lui sert à travailler, là, Diana est très organisée pour ne pas perdre du temps à chercher ce qu'elle ne devrait pas avoir à chercher. Il arrive parfois que la jeune femme oublie de faire sa vaisselle ou bien de ranger quelques pièces de chez elle, mais cela ne dérive jamais au stade de saleté non plus. La maison est un endroit où Diana passe peu de temps au final, juste le soir quand elle rentre du travail ou bien d'une promenade et il arrive parfois que la femme passe sa nuit entière à dessiner au lieu de dormir. La nuit il lui arrive de rêver de Jaden, de le revoir, de l'imaginer sonnant à sa porte ou derrière sa fenêtre. Diana ne sait pas ce que l'hybride est devenu, et elle aura toujours cette angoisse  qu'il soit de retour dans sa vie. Peut-être qu'elle devrait trouver une autre personne que sa chienne pour la rassurer et protéger mais la femme ne se sent pas prête à se mettre en couple et partager son logement avec une autre personne... au grand damne de ses parents qui lui parlent de mariage. Non, elle ne veut pas . Pas tout de suite du moins et encore moins un mariage arrangé qui mettrait bien sa famille. Quitte à choisir un mari autant le faire pour elle-même.

Il est fini le temps où Diana ne vivait pas pour elle, ce temps où elle était faible. Les épreuves l'ont endurcie et Diana s'est relevée.

La dernière touche de couleur rejoint le croquis. La touche finale.
Relevant le papier, un sourire se dessine sur les jolies lèvres de Diana. Elle a réussit, elle a fait ce qu'elle voulait.

Maintenant, elle doit en faire de même avec toute sa vie.



Brocolis

Pseudo ☀ Sky, Brocolis etc
Âge ☀ + 20
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ Reboot ~
Un petit mot ? ☀ Pour Yukine c'est la fin de l'aventure, du coup  celle de Diana commence. J'espère que le personnage vous plaira >w<

© ASHLING POUR EPICODE



✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
He-Ran L. Evan
Brigade Bon
Masculin
Messages : 121
Date d'inscription : 15/09/2016
Emploi : Fighting!
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 20:48
Re-bienvenue à toi ♥ Ce feat ** Violette quoiii ** Et puis ta fiche j'adore la personnalisation et une Clive ** I really need a link with you !!! ♥ J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves en tout cas ♥ Je ne doute pas que ta fiche sera intéressante ** Courage en tout cas pour la suite ^^

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


   
I want to be hope

   
I hope a new day and a new night for us.



Every breath you take. Every move you make. I'll be watching you. Oh can't you see ? You belong to me.

Fiche de lien ♫
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
The most important
 :: Your character
-
Sauter vers: