Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

25/08/2017 — Inscriptions à nouveau ouvertes !
23/07/2017 — La brigade ré-ouvre ses portes ! N'hésitez pas à en faire parti !
25/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

10 Humains B.| 8 Humains N.| 10 Humains M.| 3 Hybrides D.| 18 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Les ruelles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Te revoir, enfin ! (Eliott)

avatar
Léo
Rebelle Sauvage
Race : Shiba Inu
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû - 10:18

 
Te revoir, enfin !

 
Léo X Eliott
Encore une fois je me retrouvais en ville. Encore une fois, je risquais de me faire prendre à n'importe quel instant. Appuyer contre un mur, j'observais les gens passer tranquillement tout en baillant légèrement. Le réveil n'avait pas été facile dû à la nuit remplie de cauchemar que j'avais eu. Et n'étant pas vraiment une personne de matin, cela avait été pas si simple pour moi d'ouvrir les yeux pour aller en ville. Mais je n'avais pas vraiment eu le choix, on était plusieurs cette fois-ci, disperser à différents coins de la ville. Ma mission avait été de réussir à mettre la main sur quelques médicaments et autres bandages. Mission, que j'avais finie depuis quelques instants à présent, et au lieu de retourner au camp, j'étais là à observer les humains et hybrides qui vivaient ici. Ces derniers n'avaient pas changé leur façon de vivre malgré tous les évènements qui s'étaient produits suite à la rébellion. Ils continuaient à vivre leur vive comme si rien ne s'était passé, et cela me donnait envie de vomir. Je savais que dans l'ombre, certaines choses se faisaient, c'est pourquoi, malgré le fait que je restais là, à faire semblant d’être comme eux, je restais sur mes gardes. Ne voulant par-dessus tout ne pas retourner dans cette cage. J'avais pris gout à cette liberté offerte, et je ne voulais plus en être privé. Je soupirais un bon cou, regardant des enfants jouer juste devant moi. Je n'avais pas eu la chance de ressentir ce qu'ils ressentaient quand j'avais leur âge, et au fond de moi-même, j'étais un peu jaloux d'eux ! Secouant la tête pour m'enlever toutes ses pensées en peu négatives, je me décollais du mur sur lequel je m'étais appuyé pour me mettre à avancer, tirant sur les pans de mon t-shirt que j'avais mis pour bien dissimuler ma queue de Shiba à la vue de tous. Sortant pas la même occasion, une sucette que j'avais dans la poche de la chemise que j'avais mise par-dessus. Je me mettais à marcher dans les rues, faisant attention à ne pas trop attirer l'attention sur moi. Bien sur, portant toujours sur moi mon indispensable bonnet rouge, certains passants se retourner vers moi au moment où je les dépassais. Mais je n'y prenais pas vraiment d'importance. Je pouvais comprendre ce qu'ils pensaient. Un bonnet rouge alors qu'il a des cheveux verts. Je m'en foutais un peu, ce bonnet était un cadeau, et il était très précieux à mes yeux pour la signification qu'il représentait. Soupirant à nouveau et surtout ne me sentant pas vraiment très a l'aise dans la foule qu'il y avait en cette chaude après midi, je tournais dans la première ruelle qui se trouvait à ma droite, voulant un peu de retrouver seul. Ne faisant pas vraiment attention où je mettais les pieds au moment de tourner, je percutais littéralement le corps d'une autre personne qui faisait le contraire de moi. Me retrouvant par la même occasion, les fesses à terre. " Outch ! " Je grimaçais un peu avant de dire. " Désolé je ne regardais pas ou j'allais... " J'allais me redresser tout en levant la tête vers la personne que j'avais percutée et tout mon corps se paralysait sur le coup. J'ouvrais les yeux en grand, l'observant comme si je venais de voir un fantôme. " E...... El... Eliott ? " Je lâchais la sucette que j'avais en bouche, cette dernière se fracassant au contact avec le sol, mais je n'y prenais pas vraiment attention. Mon regard était bloqué sur le visage de mon meilleur ami qui se trouvait juste en face de moi. Je ne l'avais pas vu depuis le jour ou j'avais été libérer et que lui était resté à l'animalerie. Choix que j'avais encore du mal à accepter. Mon esprit était partagé entre le fait de me demander ce qu'il faisait là et le fait de lui sauter dans les bras. Mais j'étais tout simplement incapable de bouger le moindre muscle. Restant là, à moitié assis, à le fixer.
©S a n i e

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eliott
Rebelle Neutre
Race : Hybride pingouin
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Aoû - 14:28
On m'avait à nouveau envoyer faire les courses. Cette semaine, c'était déjà la seconde fois. A croire que les nouveaux hybrides qui venaient d'arriver mangeaient le double que ceux qui étaient parti. Enfin, cela me donnait l'occasion de prendre l'air frais. J'avais donc accepter de sortir et d'aller faire les courses pour le gérant du magasin. Je changeais le chemin que j'empruntais fréquemment. Pour éviter qu'on me suive, qu'on tombe en embuscade sur moi, que nos lieux de rencontres avec les rebelles soient dévoilés. Mais aussi je le faisais pour de nouveaux coins de la ville.

J'étais arrivé au magasin sans embûche. Prenant un panier, je déambulais entre les rayons, prenant le plus essentiels, c'est-à-dire ce qu'il y avait sur la liste. On ne m'envoyait jamais pour transporter du lourd. Déjà parce qu'il n'y aurait pas suffisamment de bras avec juste une personne.
Prenant ce qu'il fallait, je me dirigeais vers la caisse. Le moment que j'aimais le moins. On devait attendre et piétiner sur place. Lorsque ce fut enfin mon tour, j'emballais les courses dans un sac et je payais. Je comptais la monnaie que l'on me rendit et, une fois satisfait, je quittais le lieu.

Je choisis de prendre les petites rues. En pleine journée, je ne craignais pas grand chose. Et puis, il y avait un peu moins de monde. En plus, c'était à l'ombre, et vu la chaleur actuelle, cela me fit du bien.

Lorsque j'arrivais au bout de la ruelle que j'avais emprunté, quelqu'un me percuta. Je lâchai mon sac qui se répandit sur le sol alors que je me rattrapais au mur pour éviter de tomber par terre. Heureusement qu'il y avait eu ce mur, sinon, je me serrais fait bien mal. L'autre s'excusa jusqu'à ce qu'il me reconnaisse. Il bégaya presque comme un enfant. Je devais bien avouer que j'étais aussi un peu surpris de le recroiser. Surtout par hasard ! Je lui souris et lui tendis la main en me penchant vers lui, pour l'aider à se relever.


-Salut Léo, ça fait longtemps.


Il m'avait manqué, c'était un fait. Le revoir comme ça... ça me faisait bizarre. Sans barreau, sans cage, sans précipitation. Nos adieux avaient été si rapide. Nous n'avions pas eu le choix.
Pendant ce bref instant, j'étais retombé dans mes souvenirs. Je ne regrettais pas mon choix. Je ne savais juste pas ce qui avait été dit à Léo. Savait-il ? Mais mieux valait ne pas en parler avec lui. Ce n'était pas une question de confiance. Seulement de la précaution. Je savais qu'il parlait beaucoup pour l'avoir écouté pendant longtemps. Il pourrait sans le vouloir vendre la mèche si je lui annonçais. Mais si on lui avait déjà dit, alors c'est qu'il n'y aurait aucun souci.

-Tu veux bien m'aider à ramasser mes courses ?

J'hésitais un instant avant de lui dire et de lui demander dans un murmure :

-Tu m'as manqué, ce n'est pas pareil sans toi.... tu deviens quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léo
Rebelle Sauvage
Race : Shiba Inu
Masculin
Messages : 126
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Aoû - 21:12

 
Te revoir, enfin !

 
Léo X Eliott
Toujours à moité assis à terre, je regardais la main qu'il était en train de me tendre pour m'aider à me relever. Pendant quelques secondes, j'avais dû paraître idiot, vu que je ne réagissais pas encore. Il fallait un petit moment à mon cerveau pour comprendre ce qu'il était en train de se passer. " Euh...salut! " Je prenais la main qu'il m'avait tenue pour me redresser sur mes jambes, rabaissant mon t-shirt qui s'était un peu relever dans ma chute. Heureusement que personne n'avait prêté attention, vu qu'on n'était pas loin de la rue bondée de monde. Je prêtais alors toute mon attention sur Eliott " Trop longtemps ! " IL était resté là-bas alors que moi j'étais libre, j'avais encore du mal avec cela. Au début, j'avais même eu comme une crise adolescence en demandant à chaque fois si ne pouvait pas aller le chercher, on me disait juste que s'était trop risqué à l'heure actuelle. J'avais encore du mal à réaliser qu'il était vraiment en face de moi, après tout ce temps. J'avais réellement l'impression que cela faisait une éternité que je ne l'avais pas vu. Pourtant, j'étais parfois allé en ville en espérant le voir, le croiser ou juste l'apercevoir. J'avais même eu parfois eu l'idée de me rendre devant l'animalerie déguiser pour juste le voir. À chaque fois , j'avais été comme paralysé, ne pouvant y aller, ne sachant pas comment j'aurais réagi su je l'avais eu en face de moi. J'avais déjà pensé à le prendre dans mes bras, l'enlever et toutes des choses les plus folles les unes que les autres. Mais maintenant que je l'avais vraiment face à moi, je ne savais comment réagir. Mon cerveau fonctionnait à vitesse grand V , mais mon corps ne bougeait pas d'un pouce . Il me demandait de l'aider à ramasser ses courses, c'est là et seulement là que je réagissais enfin. " Oui bien sur, excuse- moi de t'avoir percuté comme cela, tu n'as pas eu mal au moins ? " Je le regardais un instant de la tête aux pieds, pour voir s'il n'avait rien. J'étais en train de me dire que si j'avais couru à ce moment-là, j'aurais pu vraiment lui faire du mal, et à cette pensée, je grimaçais. " C'est juste qu'il fallait que je sorte de la foule ! " Je faisais un petit sourire avant de me pencher pour ramasser les courses, faisant attention à ce que ma queue de Shiba ne pas ressortir de sous mon t-shirt. J'étais en train de ramasser une poire quand il me murmura que je lui manquais et que ce n'était pas la même chose sans moi. Je lâchais complètement la poire que je tenais pour tourner la tête vers lui, le regard un peu mouillé. Je m'attendais vraiment pas à cela, alors un sourire était en train de naitre sur mon visage. " Tu m'as manqué aussi ! " Je détournais un instant le regard et ajoutais. " J'ai eu l'habitude de t'avoir presque tout le temps à mes côtés. C'est dur le matin d'ouvrir les yeux et de voir que tu n'es pas là ! J'ai demandé plusieurs fois à venir te chercher, mais en vain ! " Je n'avais pas envie de passer pour un sentimental, mais ce n'était que la stricte vérité, j'avais pris cette habitude après deux ans à l'avoir à mes côtés. Je respirais un bon coup avant de reprendre ce que j'étais en train de faire. " Je survis, je tente de survivre, mais ce n'est pas tous les jours facile, mais je fais du mon mieux ! " J'avais alors perdu un peu de mon sourire, mais il était toujours présent sur mon visage. Je me redressais prenant d'une main le panier d'Eliott " Et toi Lio, qu'est-ce tu deviens ? " Avait-il étai acheté? Ou était-il encore à l'animalerie ? Je n'en savais rien, je n'avais jamais eu de nouvelles de lui.
©S a n i e

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eliott
Rebelle Neutre
Race : Hybride pingouin
Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Sep - 16:44
Il m'aida pour mes courses. Je m’accroupis face à lui et fit de même. Prenant les courses, je les remettais là où elles devaient être.


-Non, ça va encore. Tu m'as surtout surpris. Mais heureusement que le mur était là. Et toi ?


Si j'avais pu me rattraper au mur, lui était carrément tomber par terre. Mais à le voir, il allait très bien.
Il me dit alors que je lui manquais aussi. Il avait raison, après autant de temps passé cote à cote, cela faisait bizarre de ne plus se voir comme avant. Le voir maintenant était même.... perturbant. Jamais je n'aurais pensé le revoir aussi vite. Pour lui, cela faisait peut-être une éternité. Mais.... J'avais l'impression que ce n'était pas assez, que je n'avais pas bougé, pas avancé, que j'étais touours sur la case départ et que rien ne se passait.

Je le laissais parler avant de répondre. Je me relevais et le laissais prendre mon panier pour qu'il remette les courses dedans. Mais ses mots étaient perturbants. Les miens allaient l'être tout autant, j'en étais persuadé.

-Ne demande plus à ce qu'on vienne me chercher... C'est trop dangereux pour tout le monde. En plus, je ne serais qu'un poids.

J'esquissais un sourire doux pour atténuer mes propos. C'était la vérité. J'étais certain qu'il le savait aussi. Je n'avais aucune envie d'être emmené, et eux-mêmes ne m’emmèneraient pas avec eux. Mais si Leo parlait ainsi, cela signifiait qu'il n'était au courant de rien. Tant mieux, cela était mieux ainsi.

Je repris mon sac de commission à deux mains et je souris alors plus franchement.

-Moi, ça va. Tu sais, la routine. Enfin, elle a un peu changé. Je suis toujours dans la même animalerie, mais le gérant me laisse faire des courses pour lui. Il n'a pas eu assez de main d'oeuvre après les événements et il a accepté de me faire confiance. C'est toujours mieux que rien. Au moins, je respire un peu l'air frais de temps à autre, et je peux voir la ville.

Lui-même me disait qu'il tentait de survivre. Je n'aimais pas ça. Je n'aimais pas le voir en ville, je trouvais cela beaucoup trop dangereux. La mine soucieuse, je repris :

-Tu devrais vraiment faire attention. Tu es sûr que c'est bien que tu sois ici ? Sois prudent, vraiment.

Je ne voulais pas qu'il soit attraper par des chasseurs ou par la brigade. Qui sait ce qu'il pourrait subir ! Et je n'osais pas l'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Centre Ville :: Les ruelles
-
Sauter vers: