Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

25/02/2017 — Rang Brigade fermé, sauf prédéfinis !
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

5 Humains B.| 7 Humains N.| 10 Humains M.| 12 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 8 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Les rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rira bien qui rira le dernier [Pv Zayn]

avatar
Hiroshi
Hybride Sauvage
Race : Faucon pèlerin
Messages : 157
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi : Pire ennemi d'Akechi ~
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Avr - 18:37
Hm, j’aurais beau dire que le Japon était mon pays préféré, de toute façon ayant grandis au Japon, que dis-je, ayant toujours vécut dans ce pays, j’aurais du mal à en aimer un autre. J’aimais ses paysages, les arbres au printemps étaient plutôt beaux à regarder et les journées d’été, je les trouvais plutôt agréable. Mais le Japon avait beau avoir tous ces points fort en sa faveur, l’Angleterre en avait un de taille : ce petit café.

C’était une belle journée, bien qu’elle commençait à se finir, le soir arrivait apportant un petit vent frai plutôt agréable. Le ciel avait été bleu toute la journée, très peu de nuage d’ailleurs, on aurait presque pu croire que l’on était en été. Le café en question était en hauteur, s’étendant sur deux étages avec une terrasse en hauteur donnant une vue sur la rue. Alors que le ciel se colorait de plus en plus de ces teintes pourpres et orangées, montrant que le soleil délaisser sa place à la lune, je tournais ma petite cuillère dans ma tasse  avant de la porter à mes lèvres pour sirotait un peu ma boisson.

Du coin de l’œil je vis à une table  un peu plus loin une jeune humaine qui me fixait tout en chuchotant a son amie. Hm ? Croisant intentionnellement le regard de la jeune fille, je lui fis un gentil sourire qui se transforma en sourire quelque peu méprisant quand je la vie rougir et reprendre ses chuchotements tout en me jetant quelques regards fugaces. Les humaines étaient parfois…bref. Au moins mon physique me servait à quelque chose. C’était dingue comment avec un simple sourire et de belles paroles il était facile d’avoir ce que l’on voulait d’une femme. Enfin pas toute. Encore heureux. Les humains étaient déjà assez pitoyables comme ça !

Reportant mon attention sur le paysage, même s’il était très urbain, je laissais mes pensées se baladaient pour passer le temps. Parfois je me demandais si Miyabe était encore vivant…Parfois je me posais la question de savoir de quelle façon je réagirai si je le croisais un jour…bien qu’il n’avait que peu de chance de croiser le renard dans les rues de Londres. De toute façon depuis le temps, il m’avait surement oublié. Oublier. Certaines choses ne seraient jamais arrivées si les personnes étaient capables d’oublier et pardonner…ce qui n’était pas mon cas…mais tout était de la faute aux humains, concluais-je en souriant les lèvres sur le bord  de ma tasse.  

Un mouvement attira mon attention et de retour à la réalité je posais mon regard écarlate sur la jeune fille à qui j’avais souris tout à l’heure. Devant ma table, elle tenait un bout de papier  dans la main qu’elle posa sur le bord de ma table avant de rejoindre son amie pour sortir de l’établissement. Au moment de franchir la porte de la terrasse, l’humaine se retourna vers moi et me fit un signe de la main que par reflexe je rendis avant de saisir le papier de l’humaine.  Reportant ma tasse à mes lèvres pour continuer de boire, je portais le papier a la hauteur de mes yeux et examinai la suite de chiffre écrite dessus. Hm ! Comme si j’allais l’appeler ! Était-elle stupide ou quoi ? Vraiment…pensais-je en écrasant le papier dans ma main avant de reposer ma tasse et finalement me lever.

Il était temps de rentrer maintenant et comme je ne comptais pas payer cette boisson, j’allais tout simplement sauter de la terrasse qui se trouvait de l’autre côté de la rue que l’entrée du café. La terrasse n’était pas très haute, je ne me ferais pas grand mal en sautant…puis j’attendrais qu’une voiture passe pour atterrir dessus. D’ailleurs il y ‘en avait une qui arrivait… me mettant sur le bord de la clôture de sécurité, j’attendis que la voiture soit assez prêt avant de me laisser tomber dans le vide.

À cause de mon atterrissage et de mon apparition soudaine, il y’eut un bruit sourd quand je touchais le capot du véhicule. Je pus même voir qu’il y eut une sorte de creux à cause du choc…ah…peut importer c’n’était qu’une voiture après tout ! Me remettant debout, je descendis de la voiture pour me tirer avant que le conducteur ne décide de me faire payer pour le dégât que je venais de causer a sa voiture. Bah…si je ne payais pas pour une tasse, je n’allais pas payé pour ça !

Une fois de retour sur la terre ferme, je sortis mon éventail de ma poche et d’humeur provocatrice, je m’éventai tout en lançant un regard par-dessus mon épaule en direction du conducteur.

-Oups… !

Bon allez ! Je n’habitais pas à côté, je voulais rentrer avant que la nuit ne tombe vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1449
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Mai - 19:40



Rira bien qui rira le dernier






Nous étions samedi aujourd’hui mais cela ne voulait pas dire que je n’avais pas de travail en cette merveilleuse journée bien au contraire. J’avais été au bureau toute la journée à travailler sur divers dossiers. Et d’ailleurs au même moment où je pensais à cela j’étais encore en train d’étudier les projets qu’on m’avait rendu. A vrai dire j’étais toujours très concentré et minitieux concernant mon travail mais j’avouais que travailler non stop depuis 7h00 du matin au bureau m’épuisais. Oui j’étais le chef et on pensait souvent que je n’avais quasiment rien à faire mais c’était complètement faux, d’ailleurs ma chambre était remplie de papiers diverses pour mon travail et autres petites affaires.

J’avais d’ailleurs du organizer une reunion de 3h00 aujourd’hui afin d’expliquer à mes secrétaries  et collègues nos projets de vente pour ce mois ci, les tendances, les statistiques de notre entreprise et bien entendu faire tout ça m’a demandé des nuits et des nuits de travail. Pour ne rien arranger j’étais très perfectionniste, je ne supportais pas de faire les choses mal ou que mes employés le fassent, non tout devait être parfait! Je voulais que l’entreprise s’enrichisse, devienne encore plus populaire. La réussite était mon mot d’ordre, l’échec? Non je ne connaissais pas ce mot.

Je venais alors tout juste de finir la feuille sur lequel j’écrivais divers calculs, des divisions, équations et conversions en pourcentage. Je vérifiais presque chaque semaine nos chiffres. C’était important, tout comme nos parts d’actions. La plupart des employés étaient partis, on était samedi donc pas beaucoup restait jusque tard la nuit, mais on avait par contre une équipe de nuit, l’entreprise n’était jamais vide bien au contraire il y’avait toujours au moins cent personnes en ces lieux. Je vis alors l’une de mes secretaries ouvrir la porte avant de poser tranquillement le verre de café que j’avais demandé quelque minutes auparavant, je lui remerciais avant qu’elle ne parte et de fixer l’état de mon bureau. C’était un vrai bazar...

J’avais bu plus d’une dizaine de tasse de café pour me maintenir actif mais au moins je n’avais pas beaucoup fume, abuser sur la nicotine n’aiderait pas ma santé pour plus tard après tout, il y’avait même des jours où je ne fumais pas du tout et croyez moi il y’a quelques années de cela j’aurais été incapable de m’en passer ne serai ce que pour un jour. Je bus donc ma tasse avant de ranger la feuille et le dernier dossier. J’avais enfin terminé! Je regardais par la fenêtre et remarquais que nous étions en fin d’après midi, il n’allait pas tarder à faire nuit. Je pris donc ma veste noire l’enfilais, sortis de la sale et la fermais à clef avant de saluer de la tête quelques un de mes employés et de prendre l’ascenceur. Il fallait que je rentre chez moi j’étais vraiment crevé!

Une fois en bas muni de mon sac de travail à la main je sortis de l’entreprise tranquillement avant de prendre ma voiture au parking. Aujourd’hui c’était ma Porsche de couleur bleue foncée. Je préférais la Lamborghini bien entendu mais je ne l’emmenais que rarement au travail. J’entrais donc dans la voiture avant de démarrer, content d’enfin rentrer chez moi. J’avais tendance à rouler un peu vite ce qui me valait d’ailleurs des amendes mais cette fois ci j’essayais tant bien que mal de surveiller ma vitesse il fallait dire que j’en avais un peu assez de ces satanés amendes.

Alors que je roulais plutot tranquillement je vis une jolie terasse de café. C’était vraiment charmant pensai-je, je devrai venir ici un jour enfin peut être l’avais je déjà fait? Ma mémoire me faisait parfois défaut il fallait le dire. C’est alors que je vis la voiture devant moi s’arrêter brusquement et je freinais à mon tour mais c’était trop tard j’avais légèrement percuté l’autre voiture. Je fus un peu sonné tandis que le conducteur me regardais avec un mécontentement sans nom, eh! Il avait du toupet celui là! C’est lui qui s’est arrêté brusquement! Je sortis donc de la voiture et constatais les dégats.... Mais celui de mon voisin était pire... Il semblerait qu’en plus de moi un crétin ai sauté sur son capot. Il cria alors.

“Eh revenez!”

Bah en y réfléchissant bien c’était aussi un peu à cause de ce type zarb aux allures de drag queen que j’avais abime ma voiture. Je me dririgeais donc à grands pas vers lui avant de lui prendre fermement les bras.

“Désolé mais il semblerai que tout ça soit de votre faute. De plus ma voiture est un peu amochée aussi”

Dis je avec un regard sévère.Mais l’homme sembait être mécontent de nous deux et nous dit

“Vous deux!!! Vous allez me rembourser ça!”

Nous deux?! Parce que Moi aussi?!!! J’allais protester jusqu’à ce qu’il dise qu’il allait appeler la police... J’étais Lowell mais je voulais autant que possible éviter la police. Il s’exclama alors.

“Oui vous deux et pas de discussion! Je ne veux pas d’argent ni rien de tout ça! Je veux que vous fassiez une petite chose pour moi...”

Il commençait à m’irritait celui là mais il était grand et costaud, très costaud et il nous avait d’ailleurs retenu tous les deux. Tout ça à cause de cette drag queen en plus! J’espère que le costaud était pas un espèce de pervers qui aimait les beaux jeunes hommes!

“Vous allez remplacer deux hotes pour moi”

Eh ben voilà un pervers!

“Non je refuse de travailler dans un club d’hote!”

En plus il fallait dire que cela ne me faisait pas repenser à de bons souvenirs. Mais il nous intimida encore une fois en nous disant qu’il avait de très bons amis de la police et qu’il nous livrerai or je n’avais pas envie de payer une stupide amende ni de rester une nuit en prison cela entacherai mon image. Je finis donc par soupirer et lui demander de me lacher chose qu’il fit après que je lui eu répondu.

“Oui.. D’accord je bosserai...”

Après tout c’était unn club où il y’avait beaucoup de femmes clients peut être y’en aurait elle des divertissantes? Mais je n’étais vraiment pas d’humeur... Je regardais alors la drag queen d’un regard peu aimable. Oui parce que c’était un peu à cause de lui après tout!





✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I'm irl Zayn~  You changed me, bring memories back and I will take your hands~ Forget your yesterday, I want to be brave~

Merci Sean pour la sign ♥ Iku pour le vava ♥ et Adriel pour le meme-Je veux retrouver ma victime ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiroshi
Hybride Sauvage
Race : Faucon pèlerin
Messages : 157
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi : Pire ennemi d'Akechi ~
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Juin - 18:26
Je voulais juste rentrer maintenant. Ah les humains, à s'accrocher à de pareille chose matérielle. Pff, pourquoi s'énerver pour si peu, ça n'était que des voitures ! Ah les humains, à s'accrocher a de pareille chose matérielle. En entendant des pas arriver derrière moi, je me retournai, et juste à temps lorsque l'homme avec les lunettes de soleil me prit par le bras. Lui non plus ne semblait pas très content... En plus, je ne savais pourquoi, mais rien qu'à voir sa tête, ça m'agaçait.

-Je ne suis pas en cause si vous ne savez pas freiner...

Je lui avait répondu froidement mais notre échange n'avait pu aller plus loin, l'autre homme, le baraqué qui faisait une tête de plus que moi et qui aurait certainement put me couper en deux avec ses deux bras, intervint. Cachant la moitié de mon visage derrière mon éventail, je l'observai. Tch ! En plus, Lunette-de-soleil, me tenait toujours par le bras. Avec un coup sec, je me dégageai de la prise et lui lançai un regard noir.

“Vous deux!!! Vous allez me rembourser ça !”

... Quoi ? Et puis quoi encore ? Au moins, je n'étais plus tout seul dans ce problème, même si je comptais bien laisser tomber l'autre à la première occasion. D'ailleurs pendant qu'il était occupé à protester, j'avais une possibilité de m'enfuir, pensais-je en lançant un petit regard sur la rue à ma gauche. Le baraqué, parla de police et finalement, s'enfuir été peut-être une mauvaise idée... J'étais un hybride sauvage, si la police m'attraper, je finirais dans une animalerie... Ce qui été hors de question ! Jamais je ne finirais dans cet endroit ! Je n'y avais jamais mis les pieds et ça n'était pas prêt d'arriver !

“Oui vous deux et pas de discussion! Je ne veux pas d’argent ni rien de tout ça! Je veux que vous fassiez une petite chose pour moi...”

-.... Je ne sais pas ce que vous voulez, mais je ne fais rien avec les hommes...

Je lui disais au cas où, je savais que mon physique pouvait laisser le doute aux personnes qui me voyaient, mais j'étais purement hétéro... J'assumais parfaitement mon physique, mes traits étaient fins, je n'étais pas la virilité incarnée, mais mon physique était utile pour berner les autres, je n'avais pas l'air dangereux. J'avais même de la grâce dans mes gestes, ce qui était plutôt utile, sauf au début, ça m'agaçait les servantes qui me fixaient dès que je faisais un geste, mais... Ça s'avérait utile finalement.

“Vous allez remplacer deux hôtes pour moi”

Un petit rire nerveux sorti de mes lèvres tandis que j'essayais de me libérer de sa prise. Pourquoi cet homme était aussi costaud ? Mon bras était coincé dans son étreinte, ce qui m'empêcher de m'enfuir loin de cet être dépravé ! Un club d'hôte ? Avec des humains partout ? Leur faire des politesses et tout ? Non... Je ne pouvais pas... Pourquoi je n'arrivais pas à rester calme... Il fallait que je rentre dans un rôle et le manipule pour qu'il laisse couler... Mais rien que de voir la tête de l'autre, ça m'énervait !

Chose qui m'énerva encore plus : j'étais entièrement d'accord avec Lunette-de-soleil. Je réprimais une grimace de douleur, l'autre ne semblait pas se contenter de cette réponse et m'avait un peu secoué. Ça me faisait mal, il me serrait trop fort... J'allais avoir un bleu...

-On laisse vite tomber à ce que je vois !

J'avais lancé cette pique à Lunette-de-soleil avec un petit sourire narquois. Aaah... Non, non ! Mais qu'est-ce que je faisais ? Je devais rester calme, je faisais n'importe  quoi... Il fallait que je change mon comportement, je ne me tirerais jamais de cette situation sinon !

-Je refuse... En plus, je suis attendu ailleurs, je dois me dépêcher de rentrer !

Apparemment, ma protestation se perdit dans le vent, car l'homme me tira en direction de son club. Il avait lâché l'autre, mais moi non. Parce que je ne lui avais pas donné mon accord ? Mais je ne voulais pas ! Et si je jouais la carte de l'hybride ? Non... Je risquais encore plus de problèmes... Je n'avais pas trop le choix en fait. Je lâchais un soupir avant de me résigner. La douleur a mon bras me fit un peu moins mal, car j'arrêtais de lutter pour me libérer et suivait l'homme tandis qu'il continuer de me traîner vers son lieu de travail.

Semblant être arrivé devant la porte d'un établissement, je fus enfin relâché et j'en profitai pour m'éventer tout en jugeant du regard l'humain. Ah oui, vraiment plus grand que moi...Et Lunette-de-soleil aussi... S'il se mettait à deux pour m'obliger a rentrer dans l'endroit, je n'aurais vraiment aucune chance... Quoique, je pouvais crier au viol ou au kidnapping, mais la police viendrait... Ah, pourquoi je n'avais pas pris mon sabre avec moi ?

L'humain ouvrit la porte et la tint tout en nous regardant. Je crois qu'il voulait qu'on entre... Je repliais mon éventail tout en regardant l'autre homme pour voir s'il allait entrer avant moi. En tout cas, le propriétaire des lieux semblait ne pas avoir de patience parce qu'il me reprit le bras pour me tirer a l'intérieur. Une fois entré, je l'entendis refermer la porte à clef derrière nous... Et si je sautais par la fenêtre ?

-Vous vous changerez dans le vestiaire à gauche. Vous avez des questions ?

Oui... Où était la sortie de secours ? Comment fuir de cet endroit ?

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1449
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Sep - 2:39


∞ Rira bien qui rira le dernier
Two dangerous host?
Passe ta souris sur l'image!



Il avait pensé à la même chose que moi. Tout ça semblait louche mais à sa réplique je m'étais légèrement mordu les lèvres pour ne pas rire. Pfuh j'aurai parié qu'il aimait les hommes mais il se trouvait que non. Aah peut être qu'il se le cachait encore ou peut être que j'avais simplement des préjugés, mais franchement avec cette apparence j'étais certain que beaucoup de personnes le confondaient avec une femme... Franchement il se trouvait pas ridicule comme ça? Enfin bref il ne fallait pas que je ris surtout que ce n'était vraiment pas le moment pour le faire.

Mais à la suite des mots du grand homme mon sourire s'était complètement effacé... En plus il osait me tenir le bras! Quel rustre! Il allait entendre parler de moi! J'essayais de défaire mon bras de son emprise en essayant de bouger un peu mais rien à faire ce type était vraiment costaud. Toutefois si le cas avait été très grave je lui aurai mis une gauche et un coup de pied pour m'enfuir mais frapper quelqu'un ne me servirait à rien, je risquais surtout d'avoir des soucis ou des bleus. Et mon si beau corps ne pouvait absolument pas se le permettre! Il fallait qu'il soit intact!

J'avais regardé de haut le type qui venait de me dire que je laissais tomber vite avant de lui répliquer avec un sourire narquois.


"Oh je vois que ça fait un peu mal non?  Faites attention aux vilains bleus ensuite!"


Je regardais ensuite en face de moi avant de faire un mouvement brusque et dégager mon bras finalement. Je dépoussiérais un peu la manche de mon beau costume avant de regarder froidement l'homme qui allait me reprendre le bras.

"Ca ira! Je vous ai dit que je le ferai donc je le ferai mais pas besoin de me tenir le bras!"

Je marchais donc tranquillement à côté des deux énergumènes. L’efféminé ne me semblait vraiment pas content mais ça me faisait rire, le pauvre n'avait pas pu s'enfuir. je ne pus m'empêcher de lui dire tout bas.

"Je suis sûr que vous devriez vous occuper des hommes et au fait si c'est de votre faute à vous et l'autre brute si ma voiture a été abîmé, vous ne me ferez pas changer d'avis là dessus."

Je reprenais ensuite ma marche en les suivant. Franchement je n'avais aucune envie de jouer les hôtes, plus jeune je l'avais fait mais maintenant non merci, disons que ce n'étaient pas vraiment de bons souvenirs que j'en gardais. En plus je ne travaillais pas seulement en tant qu'hote mais bien pire. Ce sont des choses que personne à part moi ne connaissent, pas même Ikuto n'en était au courant. C'étaient des choses que personne ne devrait savoir et surtout que je ne voulais pas dire. Qui voudrai de toute façon parler de ce genre de choses? Personne je crois bien.

De toute façon si ce type tente quoique ce soit de louche j'hésiterai pas à le frapper et même si je faisais semblant d'être faible je ne l'étais pas je savais très bien me servir de mes poings, j'étais un enfant des rues après tout, depuis petit j'avais dû savoir me défendre face aux autres. Au pire des cas je mettrai le feu à son club. On avait pas intérêt à me faire du mal. Je vis alors le club et l'homme ouvrit la porte attendant qu'on y pénètre. Je regardais un peu depuis l'extérieur me disant que c'était plutôt jolie, voir mignon mais pas louche. L'homme avait tiré l'efféminé à l'intérieur. Il ressemblait vraiment à un gosse celui là.  Le baraqué me fixa ensuite  l'air sévère avant de me dire.

"Eh vous Lowell entrez aussi!!"

Je fronçais un peu les sourcils mécontent de la façon dont il m'avait parlé avant d'enfin entrer. Il n'y avait que deux femmes au loin mais je crois que nous étions à l'arrière du club. Des questions? Oh ça oui j'en avais plein! Mais j'avais vraiment envie d'en finir une bonne fois pour toute avec cette histoire stupide!

Je partis donc l'air assez blasé jusqu'aux vestiaires avant de voir le costume posé.... Quoi c'est ce que j'allais mettre?!!  Un costume de majordome?!!! Non!!!  Bon sang je n'étais pas ici pour servir des étrangères aussi belles soient elles! Je ne serai jamais le majordome de personne! J'étais Lowell! Je regardais alors l’efféminé à côté de moi avant de lui demander avec un sourire très hypocrite.

"Je suppose que vous avez eu une robe? N'est ce pas? Je serai très curieux de voir quels types de costumes pour faire fantasmer les demoiselles on vous a donné."

Je ricanais légèrement avant d'aller dans une cabine et lui déclarer.

"Ne venez pas me regarder! Je suis pudique."

Dis je avec un air faussement innocent avant de fermer les rideaux dans la cabine et me changer. Cela me pris un peu de temps dû à la cravate à nouer. Le type m'avait dit de ne pas porter mes lunettes de soleils j'avais donc mis mes goûtes dans les yeux pour me protéger et portais des lunettes de vues..Y avait vraiment des gens qui aimaient les hommes avec ce type de lunettes qui faisaient sérieux...? Je m'étais regardé dans le miroir en soupirant un peu pensant que tout ça était vraiment ridicule! Une fois tout cela fait je sortis de la cabine et attendais mon collègue. J'avais hâte de voir à quoi lui aussi ressemblait, j'aimerai tant que cela soit bien pire que moi! Cela me consolerai un peu dans ma détresse... En majordome... Franchement fallait arrêter de fantasmer sur ce genre de choses les miss.... Pensai-je vaguement en soupirant encore une fois.

made by great thief.


✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I'm irl Zayn~  You changed me, bring memories back and I will take your hands~ Forget your yesterday, I want to be brave~

Merci Sean pour la sign ♥ Iku pour le vava ♥ et Adriel pour le meme-Je veux retrouver ma victime ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiroshi
Hybride Sauvage
Race : Faucon pèlerin
Messages : 157
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi : Pire ennemi d'Akechi ~
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Sep - 22:51
Lowell. Voilà le nom de Lunette-de-soleil. Ce nom me disait vaguement quelque chose mais je ne m’intéressais  pas suffisamment aux humains pour savoir précisément.  Il m'agaçait ce type...lors du chemin il m'avait dit que je devrais m'occuper des hommes, il était comme tout le monde en fait, à juger sur les apparences. C'était pitoyable de penser ainsi,mais j'y étais habitué a tout ces gens qui porter des jugements ou bien se moquait de moi pour la façon dont je m'habillais et mon physique.  Qui étaient les pires ? Ces personnes trop ancrés dans les préjugés pour être capable de réfléchir par eux-même ou bien moi ? Non pas moi. Oh, si j'étais le pire pour certaines chose mais pas celle-ci. Du coin de l’œil j'avais un peu observé les  lieux mais comme je n'avais pas vraiment envie de rester dans le coin je n'avais pas juger nécessaire le fait de bien enregistrer les lieux. À côté de moi l'humain se dirigeait vers le vestiaire afin d'y trouver son costume et peut être que je devrais faire pareille...à vrai dire je n'avais aucune idée de la façon donc fonctionnait cet endroit, j'en avais juste entendu parler...Un peu blasé par les événements, je m'apprêtais à suivre Lowell mais le baraqué me retint encore une fois par le bras, plus gentiment cette fois.

-T'as une tête bien asiat' donc on va en profiter. Met ça.

Aussitôt dit, l'homme me fourra dans les bras des vêtements de couleur blancs et gris et comme ça ne suffisait pas, il rajouta une paire de botte par dessus la pile. J'allais ouvrir la bouche mais la refermée aussitôt. Comment ça en profiter de ma « tête d'asiat » ? C'était quoi ce racisme ? Crétin d'humain ! Je le détestais ! A coup sûr il m'avait refilé une sorte de kimono ! Tch ! Bon au moins....j'allais être à l'aise mais même ! Dans l'idée une nouvelle fois de rejoindre les vestiaires, je fus coupé à nouveau par le type qui me regarda de haut en bas avant de désigner mon visage.

-Et vire moi ce ridicule maquillage rouge, ça ira pas avec le costume.

Aha...j'avais envie de lui enfoncer son costume dans la bouche et le voir s’étouffer lentement...Finalement, le type posa une petite boite que je n'avais pas encore analysé et me laissa cette fois entrer dans le vestiaire. Pas trop tôt ! J'allais avoir un petit instant de paix et...et non, Lowell était là et avait lancé une remarque. Très drôle, une robe....non vraiment j'espérais que ça n'était pas une robe. Sans lui répondre, je  dépliais un peu les vêtements pour  vérifier et à mon plus grand soulagement non, ça n'était pas une robe mais c'était quoi cette sorte de fourrure là ? Mais ! Tout ces vêtements avaient l'air de tenir chaud, j'allais mourir moi !

-Non...pas une robe. Plutôt hum...Prince des neiges ?

Je ne savais trop quoi mettre comme nom sur ce costume à vrai dire...Levant les yeux au ciel, à nouveau je préférais ne pas répondre à l'humain. Comme si j'avais envie d'aller le mater ! Mais j'espérais que lui non plus ne regarde pas, je ne voulais pas qu'on voit mes cicatrices...Rien que de penser à elles, je me sentais un peu mal...Non, je ne devais pas y penser pour le moment, j'avais un autre problème sur les bras ! À mon tour j'entrais dans une cabine et fermais bien derrière moi. Après avoir entreprit de retirer mes vêtements, je dépliais un instant mes petites ailes histoire qu'elles profitent de cette liberté de mouvement provisoire avant de les replier et fixer le vêtement devant moi. Qu'est ce que c'était que ce truc ? Non j'allais d'abord passer au reste, pensais-je en prenant ce qui était le bas. Un pantalon blanc...Je n'avais jamais mis de pantalon, enfin...de pantalon aussi prêt des jambes. Avec une petite grimace je l'enfilais et trouvé plutôt désagréable la sensation du tissu sur ma peau. Je préférais tellement mes vêtements japonais...Pour compléter le bas, je mis les bottes blanches aux décorations noires, elles me montaient jusqu'au mi-tibia et comme pour le pantalon, je n'étais pas du tout habitué à ces choses ! Maintenant que je les avait mis il me faudrait affronter le haut...et sa complexité...Cela ressemblait aux vêtement de type chinois, c'était une sorte de longue tunique aux bordures noire et au niveau du col ainsi qu'au niveau des épaules il y avait un peu de fourrure. Faite qu'il y ait de la clim dans ce fichu endroit. Le vêtement était très long, il était coupé en trois à partir du niveau du nombril et la partie de face s'arrêtait au niveau mi-cuisse tandis que les deux partie sur le côté se regroupait derrière pour former un tout et traîner par terre. Même les manches était longues et me cachaient les mains qui allaient être couvertes de gant noir. Non pas Prince des neiges...Prince des serpillières ! Même l'espèce de voile blanc  dégradé noir collait à partir des épaules traînait un peu sur le sol...déjà que je ne voyais pas l'utilité de cette chose...bon certes c'était joli mais à quoi ça servait ? Ça me faisait bizarre d'être habillé tout en blanc...en plus c'était très salissant ! Ah ces humains, je ne les comprendrais pas. Je devais hum...séduire des filles avec ça ? C'était stupide...

La petite boite noire que le type m'avait passait attira mon attention et la regardant de plus prêt je remarquais en l'ouvrant que c'était une petite boite de fard à paupière. Hm, ah oui pour le rouge que j'avais mis...du coup je prit le coton qui devait servir à démaquiller et le passait sur mes paupières avant de « tremper » le pinceau dans la poudre noir et le passer à la suite du coton. Légèrement...trop en mettre me ferait passer pour un raton-laveur ou un émo en très proche fin de vie... Voilà ça c'était fait ! Un simple coup d'oeil aux sortes de perles à mettre dans les cheveux et je décidais que non je les mettrais pas, mes cheveux étaient sacrés ! D'ailleurs je les avais un peu relevé pour les attaché grossièrement alors que les cheveux du bas tombaient encore sur mes épaules et un peu le long de mon dos. Il me semblait que maintenant j'étais changé...Sortant de ma cabine, j'attendis un peu dans le vestiaire que Lowell en sorte, je voulais voir à quoi il ressemblait pour voir si je pouvais me moquer de lui ou pas. Au bout de quelques minutes il sorti enfin et plissant un peu les yeux je l'observais. Il n'avait plus ses lunettes de soleil et ses yeux étaient...particulier...mais surtout, il était en majordome ! Un petit sourire en coin, je ne pus me retenir de lui dire.

-Hé Alfred,  tu cherches Batman ? Oh non peut être que tu t’appelles Sebastian ! Sebastian Lowell ou Alfred Lowell... ? Le deux font laid en fait...

Je ne savais pas s'il allait comprendre les références, moi-même pour Sebastian je n'aurais jamais su si je n'étais pas tombé par hasard sur un manga mais Batman, tout le monde connaissait ! Sauf les incultes. J'allais réouvrir la bouche pour me moquer à nouveau que l'homme vient nous interrompre.

-C'est bon vous êtes prêt ? On va ouvrir alors dépêchez-vous si ça n'est pas le cas.

Hmpf ! Ça va on était pas si pressé que ça non plus de servir d'hôte ! L'homme tourna les talons pour nous laisser seul a nouveau et je baissais les yeux sur mes propres vêtements, triturant un peu le tissus tout en faisant la moue.

-Tch, c'est trop collant ce truc....

Et marcher avec des bottes et un pantalon ça me faisait très bizarre, je n'aimais pas du tout. Mais au moins je n'étais pas en majordome ! ricanais-je intérieurement.

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zayn J. Lowell
Humain Mauvais
Race : Chasseur de ladies ♥
Masculin
Messages : 1449
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Aoû - 2:46

Rira bien qui rira le dernier Escortes pour une soirée.
Lorsque je sortis, finalement l'homme fut un peu surpris par mes yeux et me donna des lentilles pour pâlier ce défaut... Aah franchement... J'espérais juste que j'allais pas être allergique... Je mis donc les lentilles et me regardais dans un miroir... Bon ça va, ils étaient bleus au moins. C'était ma couleur de base.  J'enlevais finalement mes lunettes, et cela même si l'imbécile était contre. Je n'aimais pas les lunettes de vues! Ca m'allait vraiment pas! Finalement il me força tellement que je fus obligé de les mettre, mais je jurais de les enlever dès que j'en aurais l'occasion!

Ah j'espérais vraiment que le costume de l'autre serait plus ridicule... Lorsque je le vis je ne pus m'empêcher de sourire avant d'entendre ses mots. Mon sourire ne s'effaça pas et je lui répliquais.

"Très drôle! Et tu crois que la reine des neiges c'est mieux? Tu vas nous chanter quoi? Libéréééé délivréééé!! Ou bien sinon tu vas peut être à un enterrement? Lequel le tiens? parce qu'on dirait un fantôme! Ou bien tu vas nous faire Jet li? "

Je ris d'un air méprisant me demandant si au final il avait tout compris. Bah il devait être asiat donc il comprendrait. Au Japon, en Chine, le blanc est synonime de mort en tout cas. Pfuh il avait beau se moquer de moi mais franchement il était pas mieux. En fait ce type était affreusement arrogant.. J'allais pas le supporter... En plus il avait abîmé ma chérie! Impardonnable! J'espèrais juste à ne pas le supporter. Alors que je me dirigeais vers les clientes suite aux mots de l'homme, je le sentis m'attraper le bras et il en fit de même pour mon voisin qui ne semblait pas très à l'aise avec ses vêtements. Je ne pus m'empêcher de pouffer de rire d'un air moqueur en l'ayant remarqué, avant d'entendre la voix de l'homme.

“Vous voyez les deux brunes là bas?  Ce sera vos clientes. Faites attention elles sont régulières! Elles voulaient changer et puis en plus elles aiment beaucoup les asiats... Vous faites la paire vous deux... Toi là, le métisse chinois tu t'occupes de celle aux cheveux courts, et toi le chinois pure sang de l'autre aux cheveux un peu plus longs. ”

J'eus une mine blasée, avant de me dire que ça ne servait à rien de répliquer...  Chinois... J'étais à moitié jap, pas chinois. Espèce d'inculte... Ca se voyait en plus! Et même Hiroshi était japonais... Mais...

“Ah?! Heiin?!! Je vais devoir travailler avec lui ça veut dire! Oh non!!!”


Au regard du gérant, je devinais que j'aurais mieux fait de me taire et grinçais un peu des dents l'air agacé. Tout ça m'énervait! Il avait pas intérêt à ouvrir trop sa sale gueule... J'étais calme, jusqu'à un certain point quand même et j'avouais que le coup de ma voiture me hantait encore... Je me dirigeais vers les demoiselles, les saluant poliment et m'asseyant à côté de ma cliente. Je me présentais, avant de lui demander ce qu'elle souhaitait.

“Oh mon dieu un majordome! C'est mon rêve... Si ce n'est pas trop vous demander pourriez vous jouer mon majordome?

J'eus un instant l'air très surpris avant de feindre un sourire un peu crispé. Les jeux de rôles, c'était pas mon truc! Alors pas du tout... Elle s'empressa de rajouter.

“Ensuite peut être au docteur.”

Euh... Savait elle que dans l'esprit d'un homme ça sonnait très invitation...? Toutefois, vu son air innocent sur le visage, alors qu'elle réfléchissait je doutais que ce soit ce qui venait de me passer par la tête. Bref ne relevons pas... Ce n'est pas comme si c'était la première fois que je jouais les escortes... Enfin... Par contre c'était la première fois que je tombais sur une fille pareille. Je regardais de l'autre côté Hiroshi, discrètement mais je n'eus pas vraiment le temps de le regarder que je me rappelais qu'il fallait que je donne à boire. La jeune femme à mes côtés se nommait Jade Catheleen. Je versais donc un peu de champagne dans son verre et dans le miens avant de répliquer.

“My lady, si vous souhaitez autre chose faites moi savoir.”

Je pris un air sérieux avant d'embrasser sa main. Ce qui eut un peu le don d'empourprer ses joues. Lorsque j'eus fini, j'entendis la voix de l'autre jeune femme ricaner et dire.

“On dirait que ma chère amie est vraiment bien tombée.”


Je souris légèrement et répliquais d'un ton calme et posé. Alors que j'avais légèrement baissé la tête et mis ma main au niveau de mon torse, comme pour faire une petite révérence.

“J'en suis honoré.”

Je regardais alors à ce moment là discrètement Hiroshi avec un sourire mesquin, me disant qu'il devait certainement ennuyer sa partenaire! Ha ha!!! C'était certain! En plus aucune femme ne pouvait résister à mon charme! D'ailleurs en parlant de ça, les femmes nous regardaient toutes... Certainement à cause de nos costumes. En plus , elles ne nous avaient  certainement jamais vu dans le club.  D'ailleurs le nom du club était un peu pourri, Gorgeous...

Sans même que je m'y attende la jeune femme, m'avait attrapé le bras et dit à sa camarade en gonflant un peu les joues.

“Jin est à moi...”

Eh oui j'avais donné mon second prénom... Ca faisait plus asiat... Les femmes avaient des fantasmes bien à elles, et j'avouerais que je ne comprenais pas beaucoup d'entre eux... Je regardais la jeune femme d'un air neutre avant de lui sussurer.

“Oui... Je suis à vous, my lady...”

Je reculais ensuite un peu, ne pouvant m'empêcher de ricaner en voyant le visage rougi de ma cliente. Une habituée... Ca m'étonnerait... Elle m'avait tout l'air d'être nouvelle, contrairement à son amie qui semblait beaucoup plus décontractée... Nul doute qu'elles étaient en tout cas très différentes... Ma cliente semblait vraiment joviale, un peu innocente et elle avait ce visage fin, adorable mais qui faisait quand même féminin. Pour être franc elle était vraiment jolie, mais sa beauté n'était pas une beauté froide, contrairement à la compagne d'Hiroshi. Mais, dans la rue je me serais effectivement beaucoup plus tourné vers ma compagne que celle d'Hiroshi. Certes elle avait les cheveux courts, mais il y avait quelque chose de vraiment très innocent qui se dégageait sur son visage à la peau parfaite, en plus ses mains étaient vraiment belles. Je me demandais en tout cas comment toutes ces sornettes allaient finir...? Aaah franchement... Mais bon! Ca m'amuserait de voir galérer l'autre crétin, pensais-je avec un sourire mesquin. Je vis alors que le verre de mon camarade était vide, et voulant soi-disant être serviable, je me levais lui demandant.

“Peut être puis-je vous reservir un verre, cher collègue.”

Je pris alors soigneusement son verre, avant de vider le champagne mais j'avais fait exprès d'enrenverser sur lui. L'air vraiment navré je déposais la bouteille et le verre avant de m'exclamer.

“Oh je suis vraiment désolé! Je ne pensais pas à faire mal! Vraiment navré Hiroshi!”

Je repartis m'assoir l'air encore désolé, avant que Jade ne me regarde et dise.

“Tu es attentionné en plus!”

La jeune femme se mit à blablater un moment avec sa jeune amie, après cette réplique. Tandis que je cachais derrière ma main, devant mes lèvres mon sourire mesquin. Je n'avais pas pu m'en empêcher... Après tout, je pouvais bien petit à petit prendre ma revanche et lui faire payer ce qu'il avait fait à ma chère voiture! Je sens que la guerre était déclarée!


(Jade and Zayn)
© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



I'm irl Zayn~  You changed me, bring memories back and I will take your hands~ Forget your yesterday, I want to be brave~

Merci Sean pour la sign ♥ Iku pour le vava ♥ et Adriel pour le meme-Je veux retrouver ma victime ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiroshi
Hybride Sauvage
Race : Faucon pèlerin
Messages : 157
Date d'inscription : 22/02/2015
Emploi : Pire ennemi d'Akechi ~
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Mar - 22:47
Rira bien qui rira le dernier
Zayn J. Lowell & Hiroshi
Mes yeux se plissèrent. Reine des quoi ? Je n'avais rien compris à ce que Lunette-de soleil venait de me dire, il me parlait d'une reine, mais je n'avais aucune connaissance d'une reine qui gouvernait sur la neige. Une reine de Russie ? Je n'allais pas l'avouer, mais j'étais complètement perdu. Par contre, à la suite de ses mots je m'étais contenté de lever un sourcil et prendre un sourire un poil méprisant. Je n'avais pas besoin de gaspiller plus ma salive avec ce type, il ne le méritait pas. Déjà que je lui adressais la parole, il ne fallait pas trop pousser non plus ! Plus sérieusement, je ne me sentis pas du tout à l'aise avec la tenue qu'on m'avait donné, j'aimerais tant retrouver mon kimono. Plus je regardais, plus j'avais envie d'enfoncer ma cape dans la bouche de l'homme qui m'avait donné ce costume ridicule pour le voir agoniser lentement mais sûrement. Quelle plaie ! J'espérais au moins que je n'aurais plus besoin de supporter Lunette-de-soleil à partir de maintenant, il me fallait un plan d'évasion de plus. Mais si le lunetteux était dans mes pattes, il allait tout faire capoter... Tch. Un boulet, j'en étais sûr. Je triturais encore mon costume quand le gérant arriva pour nous donner les consignes, hm, il fallait que j'écoute un tant soit peu tout de même, sinon je me retrouverais totalement perdu, comme tout à l'heure avec la reine de Russie.

Mes yeux se plissèrent lorsque le gérant nous traita de chinois. Hm ! Chinois ? Je suis japonais ! Quel inculte ! Il ferait mieux de se taire au lieu de nous déballer sa gastro verbale, vraiment ! Est-ce que j'étais entouré d'imbécile ? Mon dieu, peut-être que finalement je finirais par tenter de me noyer dans une flûte de champagne. Non, non, cette mort n'était pas digne de moi, je méritais tellement mieux ! Se noyer dans l'alcool était une mort réservée à ces crétins d'humains qui n'ont rien de mieux à faire que de se bourrer à longueur de journée. Non mais chinois pur sang... Je ne suis pas un canasson !

Je réagis au même moment que Lunette-de-soleil. Quoi ?! J'allais devoir supporter ce crétin en plus ?! Non ! Non ! Non... Oh... Quoique, si je trouvais le moyen de lui laisser faire tout le travail, j'aurais la paix pour réfléchir au calme pour fuir cet endroit. Finalement, ça n'était pas si mal, il me faudrait simplement supporter l'abrutis à côté de moi... Jouable ? Sûrement.

« Le chinois pur sang, il va lui mettre une flûte de champagne dans l'arrière train, ça lui remettra la carte de géographie en place dans le crâne. »

J'avais marmonné tout bas, très bas. Je n'avais pas spécialement envie qu'on m'entende, je voulais juste défouler un peu de ma colère. De toute manière, au pire, on m'entend et ? Le gérant ne pouvait pas me casser la figure, ce soir j'étais un outil de vente et Lunette-de-soleil, bref, lui ça faisait quoi comme soucis s'il m'avait entendu ? Je n'avais pas parlé sur lui cette fois. Une partie de mon cerveau travaillait sur un plan d'évasion pendant que je suivais Lowell vers la table où se trouvait les filles. Je ne fis pas très attention aux dire de l'homme ni même de sa cliente, je me contentais de m’asseoir à côté de la fille aux cheveux longs qui me sourit avec chaleur. Sourire auquel je ne répondis pas. Hm ! Pourquoi je prendrais la peine de me montrer aimable envers elle ? Elle était pathétique de se trouver dans ce genre d'endroit, à fuir sa solitude ou que sais-je. Des clientes régulières en plus … Elle se sentait si seule que ça pour venir régulièrement ici ? En manque d'affection ? Ou bien personne ne pouvait combler son petit cœur écœurant avec les bonnes attentions des hommes qu'elle connaissait ? Ah ce qu'elle me dégouttait. Qu'elle ne s'attende pas à ce que ce fasse le moindre effort, pour moi elle n'était qu'un déchet. Rien de plus, rien de moins.

Assis sur la banquette, mes bras étaient croisés, pareil que pour mes jambes. Un des avantages du pantalon était que je pouvais user de cette position était ma foi, c'était plutôt agréable. Mais je m'éloignais du sujet le plus important, du coin de l'oeil je voyais le jeu de Lunette-de-soleil avec sa cliente qui lui parler de docteur et faire son jeu de charme, finalement je finirais noyer dans mon vomis. Je sentais bien qu'à mes côtés la femme dont je devais m'occuper semblait vraiment s'ennuyer, mais honnêtement cela me passait au-dessus de la tête. Mon regard écarlate était posé sur la salle l'observant, l'analysant bien, cherchant les failles. Les femmes nous regardaient, quoi ? Je devais bien avouer que Lowell ne remplissait pas la carte complète de la laideur et je n'allais pas mentir, j'étais beau, mais était-ce là une raison pour nous fixer ainsi ? Pfff ! Faisant fis de ce comportement, je notais dans un coin de ma tête le videur présent à côté de la porte d'entrée, j'en avais repéré un autre plus loin, dans le fond de la salle. Hm, ils étaient deux, j'étais seul, sortir tranquillement ne serait pas possible. Une diversion ? Oui. Laquelle ? Une énorme, il en fallait une gigantesque car il me fallait repasser par le vestiaire aussi. Une diversion qui occuperait même le patron du lieu. Le hic était que je ne voyais pas laquelle. Allez réfléchis...

Un être nuisible et désagréable me tira de mes pensées. Pardon ? Champagne ? Quoi ? Non. L'air neutre, je regardais Lunette-de-soleil me servir un verre avant d'en renverser sur moi. Oh mais quel con. Il devrait s'inscrire à un concours, il gagnerait sûrement, aucun doute même. Mais plus important, par ce geste, il avait déclaré la guerre.

« Non ne t'inquiète pas, ce n'est pas grave. Ça arrive. »

Un léger sourire navré sur les lèvres, je me saisi d'un mouchoir en papier pour tamponner la boisson et tenter de limiter les dégâts.   Je me fichais du costume et de son état à la fin de la soirée,  mais pendant que je le portais, il fallait au moins que je sois plus que présentable. Au moins il avait raté les cheveux, c'était déjà ça. Sa stupidité avait des limites peut-être... Oh quoique non, je ne parierais pas dessus. Pour la première fois, j'accordais mon attention à ma cliente, hm, c'était quoi son nom déjà ? Catelynn je crois...Oh mais qu'est-ce que j'en savais ? Enfin bref, tournée vers elle, je pris un air peiné avant de lui adressais la parole, elle tirait le gros lot quand même.

« Je suis navré, pourriez-vous me passer le mouchoir qui se trouve à côté de vous ? »

Je semblais l'avoir arraché à sa conversation avec son amie, mais qu'est-ce que ça pouvait me faire ? Avec un sourire, la femme me tendit le mouchoir et l'attrapant, je fis exprès de toucher sa main du bout du doigt tout en lui souriant un peu plus lentement la fixant dans les yeux, le tout avant de détourner le regard et cesser le contact physique. Je n'avais pas encore fait de coup bas, mais ça venait, la vengeance est un plat qui ce mange froid, glaciale dans mon cas. Que Lunette-de-soleil ne pense pas que je capitulais avant même d'avoir riposté, j'attendais mon heure.

Une agitation au fond de la salle attira quelque peu mon attention, alors que je portais le verre de champagne à ma bouche. Hm, hm, le gérant semblait avoir un problème à la table plus loin, un problème qui faisait que j'avais l'impression qu'il avait besoin d'élever un peu la voix. Oho ? Qu'est-ce donc ? Voilà quelque chose de bien intéressant. Mes rouages commençaient à mettre en place une idée d'évasion, la soirée allait bien finir au finale.

« Vous connaissez le japonais ? »

Deuxième faveur que je faisais à ma cliente, deuxième fois que je lui adressais la parole. Je lui parlais bas, instaurant l'idée que la conversion était privée, entre elle et moi seulement.

« Je peux vous apprendre si vous le souhaitez. »

Légèrement, je m'étais rapproché de la femme, un sourire agréable aux lèvres. Bien sûr elle n'allait sûrement rien comprendre mot pour mot ce que je lui avais dit étant donné que je venais de lui parler en japonais, mais elle comprendrait sûrement l'intention et vu son sourire, elle avait bien compris et acceptait mon offre. Bien, ça me ferait passer le temps et surtout le gérant se dirait que je ne faisais pas de vague dans son établissement. Bien, qu'il m'oublie, il devait m'oublier pour que je puisse me tirer de là.


✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Les rues
-
Sauter vers: