Partagez | 
 

 Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 75
Date d'inscription : 04/08/2015

Petit plus
Hybride(s): Eden & Télio
Maître:

MessageSujet: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Mar 4 Aoû - 16:33



Adam "Sin" LEE

God told me nothing... but Pikachu did!


Nom ☀ Lee
Prénom ☀ Adam, mais tout le monde le surnomme Sin
Âge ☀ 23 ans
Nationalité ☀ Américaine
Sexeça se voit pas? D: C'est un monsieur!

SexualitéBah euh... Comment dire? ll est totalement perdu là.
Groupe ☀ Humains Bons
Métier ☀ Il était boxeur mais aujourd'hui, il cumule les boulots de videur de boîte de nuit et de serveur le jour
Statut socialPauvre
Race
Image de l'animal

Particularités ☀ Il était champion de boxe jusqu'à ce qu'il quitte les USA - Il y a des moments où il perd totalement le contrôle et devient incroyablement violent - Il adore les gens excentrique - Entrer dans une église le terrifie - Il ne peut pas passer 2 jours consécutifs sans jouer aux jeux vidéos - Il a 8 frères et sœurs mais vit aujourd'hui avec le plus jeune, qui a à peine 3 ans


Caractère
Le bar où l'on s'est donné rendez-vous est calme. Peut-être parce qu'il n'est que 21 heures? En tout cas, ça me va. Je hais le bruit, et je sais que lui aussi. Nous n'avons passé que peu de temps ensemble, mais je connais quand même un minimum mon frère. Les cris, les pleurs, la musique qui fait vibrer vos côtes... Tout ça, c'est pas pour lui. Il aime le calme, la sérénité. C'est bizarre le connaissant, et sachant qu'il a toujours vécu dans un environnement bruyant. Applaudissements, hurlements de colère, le crissement des pneus lors des courses poursuites et les gars qui s'époumonent à lancer des insultes, tous ces bruits ont été son quotidien pendant si longtemps que je pensais qu'il finirait par s'y habituer. Et puis avec Eden... Quoique ce gamin est tout calme depuis sa naissance, alors il ne doit pas pleurer beaucoup. Ils sont bien frères ces deux là: Adam était aussi peu réactif que le petit à son âge. Enfin... ça a pas duré bien longtemps. J'espère que petit frère sera moins explosif que Sin par contre. On dirait pas comme ça, mais ce garçon est un volcan endormi qui peut se réveiller à tout moment. Dans la vie de tous les jours, il est normal, peut-être un peu plus posé que les autres, un peu dans la lune, toujours la tête dans ses jeux vidéos et ses soucis. Il est discret, ne se fait remarquer que s'il en a envie c'est-à-dire une fois tous les 36 du mois. Je crois qu'il en a assez des projecteurs braqués sur lui, de l'attention parfois malsaine qu'on peut lui porter et des rôles à jouer devant les autres. Il aime être naturel... Et être ponctuel aussi d'ailleurs. Il est en retard, à quoi est-ce qu'il joue, mon frère?

Je tourne la tête vers la porte du bar. Deux clients entrent. Toujours pas de Sin. Est-ce qu'il s'est battu? C'est la seule raison qui me vient. Il va se tuer un jour. Peut-être que c'est à force de retenir tous ses sentiments au fond de lui même, sans jamais en parler à personne... Pourtant, il pourrait le faire aujourd'hui, il n'y a plus personne pour le museler. Mais je pense que c'est trop tard, que mes parents l'ont trop bien "éduqué" et que plus jamais il ne sera capable de s'ouvrir réellement à quelqu'un. Voilà pourquoi il continuera à être violent. Il faut bien qu'il évacue d'une manière ou d'une autre. Et maintenant qu'il a arrêté la boxe...
Ça a dû être dur pour lui. Il aimait tellement ça. C'était, avec les jeux vidéos, sa porte de sortie, une manière pour lui de se libérer de ma mère et de sa folie religieuse. Et même ça, elle a réussi à le lui prendre.
"Sally!"
Je sursaute, interrompue dans mes réflexions. Devant moi se tient enfin Adam qui, étrangement, n'a pas l'air blessé. Ca me soulage, et je sens que Rue, mon hybride, l'est aussi. Nous savons toutes les deux de quoi est capable mon frère quand il entre dans sa folie violente. Impossible de l'arrêter, de le raisonner. Il ne se calmera que lorsque la personne face à lui sera tellement amochée qu'elle ne pourra plus bouger ne serait-ce qu'un cil. Il n'a encore jamais tué personne mais j'ai peur qu'un jour ça arrive réellement.
"...Sin. Tu es en retard. Tu ne... t'es pas battu?"
Il hausse un sourcil, une expression à la limite du mépris peinte sur le visage et, de nouveau, je me sens minuscule. J'ai beau être la grande sœur, il a la capacité de vous faire vous sentir ridicule, inutile, d'un seul coup d’œil. Il est doux, mais pas forcément gentil.
"Si, j'ai tué un mec et j'ai dû jeter le cadavre, c'est pour ça. Salut Rue."
Encore ce sarcasme! Il dit cela avec un tel sérieux... Comment fait-il? Adam est redoutable. Et le pire, c'est qu'il a complètement changé d'attitude lorsqu'il a salué mon hybride. Lui qui n'est pas particulièrement sympathique d'habitude fond devant cet petit chaton. Elle est mignonne et il est faible devant les choses mignonnes, cet imbécile. Et puis, je crois qu'il l'aime bien, la petite Rue. Pas parce qu'elle est une hybride, mais parce qu'il aime sa façon d'être m'a-t-il dit.
Sin fait partie de ces rares personnes qui ne s'embêtent pas à faire la différence entre hybrides et humains. Il pourra se montrer odieux avec les hybrides comme avec les Hommes qui l'ont mérité, incroyablement gentil avec les gens qui en sont dignes. Adam ne traitera jamais les hybrides comme des esclaves, ou comme... des hybrides. Simplement comme des personnes comme vous et moi. Il ne me l'a jamais dit, mais je sais qu'il a déjà acheté des hybrides (et ce, même s'il n'a même pas assez d'argent pour se nourrir correctement parfois) pour ensuite leur rendre leur liberté, parce qu'il ne supporte pas de savoir que des gens peuvent être traités comme des objets, des déchets: il a lui-même expérimenté cela et que ça l'a détruit à vie. Je suis sûre que s'il doit avoir des hybrides un jour, jamais ceux-ci ne se sentiront différent des humains, car mon frère fait très attention à la dignité des autres, contrairement à la sienne...
"Plus sérieusement, Eden a été malade alors je m'en suis occupé."
"Ah? Et il va mieux maintenant? D'ailleurs je ne le vois pas... tu ne l'as pas amené?"

Cette fois, son regard se fait de glace. Il n'est pas content.
"... T'es conne. Comme si j'allais amener mon frère de trois ans dans un bar."
Je sursaute, touchée par l'insulte. Non, Adam n'est pas quelqu'un de gentil, surtout pas avec sa famille. Sauf avec Eden. Ce petit est son dieu, un dieu qu'il a choisi lui-même cette fois. Un dieu dont il n'a pas peur... C'est drôle, ce garçon ne craint pratiquement rien d'habitude. Parfois, je me demande s'il lui reste un minimum de sensibilité puis je me rend compte en le voyant faire que cette sensibilité existe toujours. Il n'a pas peur d'insulter sa famille, de se retrouver au coeur d'un règlement de compte, de se faire arrêter par la police mais il est terrifié par tout ce qui a trait a la religion. Et par le fait de perdre Eden aussi. Il fera tout protéger ce petit. Tout.
"T'es obligé de me dire ça comme ça, Sin..."
Il ne fait même plus attention à moi. Adam est comme ça, il est dur de l'intéresser réellement. La personne qui réussira à le garder attentif aura tout mon respect, sérieusement.
Je l'observe pendant qu'il drague Rue. Elle est gênée même si elle a l'habitude. Enfin, je ne me fais pas de soucis, je sais qu'il n'ira jamais très loin. D'abord parce qu'il n'est pas du genre lourdingue, ensuite parce qu'Adam n'a aucune confiance en lui. Sur ce plan là, ma mère a trop bien travaillé aussi, et en a fait quelqu'un de soumis aux autres. Ca peut paraître très paradoxal vu son caractère mais c'est comme ça. Malgré les années, Sin n'a jamais réussi a surpasser ça, et peu importe les traitements qu'on lui fera subir, il les endurera sans rien dire ou presque. Comment je le sais? J'ai mon réseau... c'est aussi pour ça que je sais qu'il a toujours autant de mal sur son orientation sexuelle.
"Bon, tu ne m'as pas fait venir ici pour papoter gentiment, pas vrai? Alors accouche, j'ai pas que ça à faire, Eden m'attend."
J'ai de nouveau son attention. Son ton est dénué de tous sentiments? Il ne m'aime pas et je le sais. Il ne me fait pas confiance. Ca me blesse, même si je peux comprendre pourquoi.
"Avant... Est-ce que je pourrai passer voir le petit demain ou... ou quand tu seras disponible?"
"Non. Maintenant dis-moi pourquoi je suis là."

Clair et net. Il est franc, toujours. Je ferme les yeux pour ne pas pleurer mais je sais que même si je laissais mes larmes couler, ce n'est pas ça qui l'attendrirait. Surement que ça l'énerverait, même.
"B-bon... Je... Enfin... Maman... veut te voir. Et elle veut voir Eden aussi. Vous lui manquez."
Il m'a fallu du courage pour dire ça. Il m'en faut encore plus pour affronter son regard. Il ne bouge plus. Je crois même qu'il a arrêté de respirer. Il va me frapper...? Non, il se contente de se lever, de me regarder avec toute la haine du monde et de partir sans un mot.
Adam n'est pas rancunier. Mais il y a des choses qu'il ne pardonnera jamais. L'hypocrisie, le mensonge et la maltraitance seront toujours ses plus grands ennemis.


Physique
Tout est calme dans l'appartement des Lee. Le bébé s'est endormi et la jeune femme qui le garde somnole doucement. Soudain, la porte d'entrée s'ouvre doucement, la faisant sursauter malgré tout.
"C'est moi, Chris."
Elle reconnait sans problème la voix légèrement traînante de Sin, une voix qui n'est faite ni pour cajoler, ni pour rassurer. Il parle toujours assez doucement, mais jamais d'une manière à faire croire qu'il est faible. Pourtant, Chris sait qu'Adam est faible. Pas physiquement, mais mentalement. D'ailleurs, en parlant du physique...
Le jeune homme est en train de passer dans le couloir et Chris, assise dans le canapé, a une vue imprenable sur ... lui. Il a retiré sa chemise et la jeune femme a du mal à détourner la tête. Il n'est pas particulièrement grand -peut-être un petit mètre 74- mais il est musclé, très musclé. Son torses et ses bras sont particulièrement bien dessinés. Pour l'avoir vu quasiment nu, Chris sait aussi que ce corps à la peau légèrement bronzée n'est pas parfait, puisque sous ses vêtements, Adam dissimule que son bras et sa cuisse droits ainsi que le bas de son dos sont recouverts de tatouages et que deux grandes cicatrices barrent son ventre, vestiges d'un règlement de compte qui a mal tourné. Sur son bras, le tatouage Maori qu'il s'est fait à 16 ans commence dans sa nuque, recouvre une partie de son dos et s'étend jusqu'à son poignet. Dans son dos, c'est un grand dragon qui a été tatoué, et un serpent s'enroule autour de sa cuisse, symbole de ce dont on l'a toujours accusé.
Chris observe son ami déambuler dans le minuscule appartement en faisant jouer ses muscles, comme s'il était tendu. D'ailleurs, il l'était probablement: elle sait qu'Adam vient de voir sa sœur...Alors elle s'approche et pose ses mains sur les épaule de l'ex-boxeur, en se disant pour la énième fois qu'il est injuste qu'un homme aie la peau si douce, puis le force à se tourner vers elle. Là, Chris scrute le visage de celui que l'on appelle Sin. Contrairement à son corps, rien de vient briser la pureté de ses traits fin mais définitivement masculins. Comme d'habitude, il affiche cette mine désintéressée,voire ennuyée. La jeune femme a tellement l'habitude de le voir avec cette tête-là qu'elle ne fait plus attention, d'autant qu'elle sait que ça ne veut pas dire qu'il s'ennuie réellement. Simplement, ses lèvres pleines aux coins légèrement tombants semblent avoir été faites pour lui donner cette expression. Reste que malgré sa tête de blasé, Chris se dit que c'est une bouche qu'on a sacrément envie d'embrasser. Mais elle ne fera pas, il risque de s'énerver, et puis elle préfère le regarder pour le moment. A la lumière électrique, les yeux de Sin, bordés de longs cils sombres et épais, semblent entièrement noirs, mais elle sait qu'en fait, ils sont d'un beau marron chocolat, semblables à ceux d'Eden et totalement différents de ceux du reste de sa famille, bleus et inexpressifs.
La jeune baby-sitter ébouriffe les cheveux de son ami. Ceux-ci sont noirs, un gène qu'il a hérité de son père, très légèrement ondulés et surtout, constamment en bataille. C'est Chris qui a insisté pour qu'Adam les laisse un peu pousser, juste assez pour venir lui chatouiller la nuque et lui faire une frange qui le gêne parfois. Allez savoir pourquoi il a accepté.

Chris le lâche, et Adam en profite pour aller chercher d'autres vêtements et des bandages. Lorsqu'il revient, son amie bande ses mains et il se change. Il aime porter des habits décontractés, même quand il s'entraîne. Car oui, il continue à faire du sport, même s'il a définitivement arrêté la boxe.
"Tu comptes t'entraîner combien de temps?"
L'homme hausse les épaules, prend sa vieille besace en cuir élimé et sort comme il est arrivé. Discrètement.


Histoire
Mon premier souvenir, ou du moins celui qui m'a le plus marqué jusqu'à aujourd'hui, date du jour de mes trois ans. Quand j'y pense, ça fait quand même vingt ans... Mais je m'en rappelle comme si c'était hier. Ma mère m'avait habillé et coiffé comme le petit garçon de bonne famille que j'étais, puis m'avait presque traîné jusqu'à l'église à laquelle elle se rendait tous les dimanches, sans exception. Il n'y avait eu ni cadeau, ni gâteau, ni joyeux anniversaire à mon réveil. Simplement les yeux bleu glace de ma mère et sa voix tranchante qui m'ordonnait d'aller me laver avec l'aide de ma nourrice, puis cette "balade" jusqu'à l'église. Je me rappelle avoir été surpris: d'habitude, nous nous déplacions toujours avec mes 7 autres frères et sœurs, les 5 grands et les 2 derniers, des jumeaux. Mais cette fois-ci, nous n'étions que tous les deux, elle, grande et blonde et moi, brun et minuscule. Mon histoire commence comme ça, avec une visite à l'un des prêtres de Bâton Rouge, en Louisianne, pour me confesser d'un crime dont j'étais - et suis toujours - innocent. Enfin, pas d'après ma génitrice.

Je m'appelle Adam. Un nom qui, selon ma famille, me correspond parfaitement. Vous savez, Adam, celui qui s'est laissé convaincre par le serpent et qui a, avec Ève, commis le plus grand péché... Bon ben mon prénom vient de là. Original? Pas vraiment. Paraît que c'est parce que je suis moi même coupable d'un péché affreux, mortel, abominable ou tout ce que vous voulez. Attendez, j'vous explique.
Selon les documents officiels, ma famille descendrait d'un des Pères fondateurs de l'Amérique. Je sais que deux d'entre eux portaient le nom Lee mais personnellement j'en doute. Je pense surtout que David Lee, mon "père", est d'une belle lignée d'escrocs qui a réussi à faire fortune à coup de ruses, de règlements de compte sous la table et d'une bonne dose de chance, pour finalement réussir à être à la tête d'une immense multinationale.
Tout ça pour dire que j'ai vécu plutôt tranquillement dans l'immense manoir Lee, connu dans toute la Louisianne, jusqu'à mes trois ans. Jusqu'au jour où on m'a enfin révélé pourquoi ma famille ne m'a jamais aimé en fait. Pourquoi est-ce que mes frères et sœurs étaient blonds et moi bruns, pourquoi est-ce qu'ils m'appelaient "Sin", "péché".
Je me souviens de l'odeur qui m'a assailli quand je suis entré dans l'église, en pleurant parce que ma mère refusait de m'accompagner. Cette femme est dingue: depuis quand est-ce que vous laissez un gamin de 3 ans seul dans une église vous? Enfin bref. Je suis resté longtemps face à cette immense porte de bois, fermée, et trop lourde pour mes petits bras, jusqu'à ce que le prêtre vienne enfin me chercher. C'est lui, que ma mère avait soi-disant contacté pour que je puisse me "confesser", qui m'a tout dit.
Vous savez, à trois ans, on comprend bien plus de trucs que ce que les gens veulent bien croire. Alors oui, je ne savais même pas encore lire, mais j'avais intégré que je n'ai jamais été le fils de David Lee. Que ma mère, cette fanatique complètement dingue, m'avait emmené là pour que je m'excuse devant Dieu d'être envie. Pardon, maman, d'être la conséquence de l'un de tes très nombreux écarts de conduite.

Après cela, j'ai passé le reste de mon enfance à tenter de me faire accepter,  ou de me faire pardonner, c'est à voir, au point de m'écraser et de m'incliner face aux traitements que me faisaient subir les Lee. Vous savez, parfois, quand vous voulez vraiment être aimé, en étant conscient d'une manière ou d'une autre que ce ne sera jamais le cas, vous êtes prêt à faire des choses, à voir votre dignité piétinée pour le bon plaisir de ceux auprès de qui vous quémandez un peu d'amour. Moi, je suis allé jusqu'à dire oui quand celui que je voulais comme père a décidé que les bâtards de mon genre ne méritaient pas d'être traité comme un vrai être humain. J'avais alors une dizaine d'années.
A cette époque, ma famille possédait trois hybrides, trois femmes que j'adorais et qui, comme moi, étaient accusées d'un crime qu'elles ne comprenaient pas. Paraît que Dieu n'aime pas ces "anomalies animales". Ces trois hybrides avaient été achetées par David Lee "pour les besoins de la science". Eh oui, papa Lee dirige un immense laboratoire pharmaceutique! Une vraie secte à mon sens, qui se targue de chercher un remède à l'hybridation. Non mais quelle blague! Passons sur ces délires cependant.
Ces femmes n'avaient, d'après mes souvenirs, jamais été traitées comme des êtres humains. Elles avaient à peine de quoi manger, et dormaient à même le sol dans une pièce minuscule et sale, sans fenêtre. C'est là que j'ai échoué, au milieu de ces hybrides qui n'étaient même pas assez dignes d'être traitées comme des animaux aux yeux des Lee. Alors, pour bien finir le travail, ma mère s'est mise à me battre et à me torturer à coup de menaces et d'insultes. Et moi, je me taisais, parce que si je savais que si je disais quoi que ce soit, j'allais finir dans la rue, ou pire: j'aurais pu perdre le peu d'attention que l'on voulait bien me porter.
Pourtant, de l'extérieur, personne ne pouvait rien soupçonner de ce qu'il se passait dans le manoir. Lorsque je sortais, j'étais toujours propre, et ma mère cachait habilement mes ecchymoses sous les vêtements, le maquillage et les fausses prières à Dieu. Moi, je dissimulais ma douleur et ma honte sous un sourire innocent, un sourire qui au fil du temps, a fini par se tordre, pour devenir un rictus de haine. Je me demande encore quand mon amour pour cette femme que j'appelle ma mère s'est transformé en un dégoût et une aversion si profonds que j'ai la nausée chaque fois que je pense à ses iris trop bleus. Sûrement lorsque, pour mes quinze ans, elle est arrivée avec une gamelle à mon nom, qu'elle m'a jetée en lançant un sarcastique "Joyeux anniversaire, Sin!".
C'est à ce moment là que j'ai pris la décision de m'enfuir en emmenant avec moi la dernière hybride vivante. Honnêtement, je ne sais même plus comment j'ai réussi à sortir de là sans me faire attraper mais après tout, seul le résultat est important et ce qui compte, c'est que je me suis réfugié chez ma meilleure amie, Chris. Cette fille est envahissante, elle parle trop et n'a pas encore compris qu'un homme peut aussi avoir besoin d'intimité mais je l'aime quand même. C'est ma sœur, bien plus que Sally et compagnie. Elle nous a accueillis à bras ouverts sans poser de questions, et sa mère a eu la bonté de nous accepter.
Avant, j'étais traité comme un animal et je n'avais pas le droit de sortir et désormais, j'étais libre. Libre de découvrir les jeux vidéos et d'en devenir addict, libre d'étudier et... libre de faire des conneries. Parce que je vais vous dire: toute cette haine envers ma famille s'est accumulée pendant si longtemps que j'avais l'impression d'être une Cocotte-Minute. Et une Cocotte-Minute, si elle est fermée trop longtemps, elle explose. C'est ce que j'ai fait.

Je m'étais trouvé une bande d'amis pas fréquentables, mais avec qui j'avais enfin l'impression d'exister. Chris et sa mère avaient beau me mettre en garde, j'avais décidé d'été têtu. Bon d'accord, borné. Mais que voulez-vous? On m'avait bridé, brisé, et il fallait que je me répare. Voilà comment je me suis retrouvé dans un gang à 16 ans, comment je me suis fait tatouer une partie du corps, comment j'ai failli y passer à cause d'un règlement de compte qui ne me regardait même pas. Quelle vie agréable! Eh, vous enflammez pas, c'était du sarcasme.
Pendant cette même période, l'hybride que j'avais tenté d'aider est morte, brisée par les traitements subis. Il me semble que cette violence qui me dépasse parfois vient aussi de là. Je m'en voulais et j'en voulais à ma famille, et toute cette tristesse supplémentaire est venue s'ajouter au reste et j'ai un peu perdu la tête, je l'avoue. Alors, au début, j'avais décidé de retourner tout ça contre ma petite personne: Chris m'a plus d'une fois retrouvé les bras et le torse en sang, complètement déchiquetés par mes propres ongles.

Puis un jour, j'ai découvert l'univers de la boxe. Ou plutôt: l'univers de la boxe m'a découvert, et j'ai été sauvé.
C'était un soir, et je déambulais dans les rues en espérant trouver une occasion de me battre, parce que j'avais compris que me faire du mal tout seul dans mon coin ne menait pas à grand chose, mais j'avais encore besoin d'extérioriser la douleur et, dans un sens, de me punir.
Je me souviens que j'ai fini par débusquer un groupe de racailles, mais au moment où ça devenait intéressant, la police est arrivée et je me suis fait embarquer. Je me rappelle aussi d'être resté un très long moment là-bas, au point de paniquer parce que ça me rappelait furieusement la sensation que j'avais eu le jour de mes trois ans. Je m'attendais presque à voir le prêtre débarquer! Mais finalement, un homme immense et musclé comme je n'en n'avais jamais vu avant s'est avancé dans la pièce où je me trouvais, m'a regardé de haut en bas, puis est reparti en hochant la tête. Sur le moment, je n'y ai pas vraiment fait attention, parce que j'étais concentré sur le fait que j'allais me faire sérieusement allumer par Chris et ses parents... Sans compter que je risquais bien d'aller en taule. Après tout, l'un des gars avec qui je m'étais battu était à l'hôpital dans un sale état.

Environ 2 mois plus tard, ce mec étrange a réapparu devant la maison de ma meilleure amie. Au départ, j'ai eu peur en pensant que c'était un flic: j'avais bien failli finir en prison parce que le mec à l'hôpital était ressorti sacrément amoché et qu'apparemment, je lui avais causé des dommages irréparables. Le pire, c'est que je ne me sentais même pas coupable. Cependant, on va pas se mentir: je ne m'en étais sorti que grâce au père de Chris, qui n'était même pas avocat, et je m'imaginais constamment qu'un policier allait revenir me chercher. Au final, il est revenu pour changer ma vie. Une fois la méfiance retombée, il m'a expliqué qu'avant d'être flic, il avait été entraîneur. Entraîneur de boxe plus exactement. Il m'a parlé, m'a dit qu'il avait vu dans ma façon de me battre que j'étais fait pour la boxe et m'a proposé d'essayer d'en faire.
J'ai accepté et à partir de là, tout est allé très vite. Pour être honnête, je flottait constamment dans une sorte de bulle, et j'enchainais entraînements et tournois à un rythme infernal. La plupart du temps j'étais à la fois épuisé et extatique, la boxe étant devenu pour moi une porte de secours. Pendant près de 5 ans, je me suis fait une place dans ce monde, frappant les punching-ball et mes adversaires, me noyant dans les lumières et les applaudissements tout en essayant de contrôler la rage et mon sentiment d'être constamment soumis aux autres qui me tiraillaient, mettant mon esprit à rude épreuve. Je me coupais du monde, de ma mère et de ma famille qui n'avaient même pas fait cas de ma fugue, de toute cette douleur que je refoulais et même de Chris qui voulait de moi plus que ce que je ne pouvais lui donner.
Mais j'aurais dû savoir qu'on ne peut pas toujours fuir, que quoi qu'on fasse, le passé nous rattrape toujours. Car alors que ma carrière de champion de boxe décollait réellement, et que je retrouvais enfin un semblant de paix, une étrange visite a de nouveau chamboulé ma vie.

Sally, ma sœur aînée, s'est pointée chez Chris un beau matin, avec un petit bonhomme d'à peine un an dans les bras. Elle m'a dit qu'il s'appelait Eden, et qu'il avait le même père que moi. Un père que je n'ai d'ailleurs jamais cherché à rencontrer, mais ce n'est pas le plus important. Elle m'a refilé ce petit poupon, en prétendant qu'elle avait peur que notre mère et nos frères agissent de la même façon avec lui qu'avec moi, me suppliant de le prendre. Bien entendu, j'étais sur le point de refuser. Mais c'est à ce moment que le petit a ouvert les yeux et qu'il a posé sa main minuscule sur ma joue, me forçant à baisser les yeux vers lui.
Commet vous expliquer? Comment dire simplement ce que j'ai moi-même du mal à comprendre? En voyant ses yeux, aussi sombres que les miens, il s'est passé... quelque chose et j'ai tout de suite su que j'allais aimer ce petit bonhomme, et que je voulais en prendre soin. Je ne voulait pas qu'il ait la même vie que moi, qu'à ses trois ans, ma mère l'accuse d'une chose à laquelle il n'était pour rien, et qu'il soit traité comme un animal. J'vais vous dire: tout ce que j'ai accepté par amour pour ma famille ne m'a jamais donné un place parmi eux. Et j'étais à peu près sûr que si je ne prenais pas Eden avec moi, le même scénario se répéterait.

Visiblement, ma mère ne voyait pas les choses du même œil, et elle voulait Eden pour elle, alors elle a utilisé le nom des Lee pour tenter de me faire du mal une fois encore. Et le pire, c'est qu'elle a réussi.
Vous savez, j'ai vraiment cru que j'allais la tuer à ce moment là. Quand elle a usé de ses contacts pour me faire perdre ma place de champion national de boxe en répandant rumeurs et calomnies sur moi. Un sportif n'a pas le droit à l'erreur, elle le savait très bien. En général, drogue et histoires de sexe ne sont pas nos meilleurs amies...
Quand on m'a annoncé qu'on me retirait le titre, et que j'étais officiellement viré de la fédération, ma vie s'est de nouveau écroulée mais, eh, je ne suis pas tombé en dépression! Simplement, j'ai coincé ma mère au coin d'une rue, et j'ai l'ai menacée de tout révéler sur ses écarts de conduite, sur sa soi-disant vertu et de la passer à tabac si elle continuait. Pas mal, non? En tout cas, après cela, je n'ai plus entendu parler d'elle. Mais ça ne m'a pas redonné ma place non plus, alors j'ai décidé de partir avec Eden et Chris en Angleterre, pour qu'elle puisse terminer ses études et pour m'éloigner des Lee, accessoirement.

Honnêtement, ce n'est pas la vie rêvée. J'ai trouvé un appart' minuscule dans lequel on tient à peine Eden et moi, et j'ai dû réduire mon temps de sommeil à 3 heures par jour pour pouvoir bosser. On m'a arraché mes seuls défouloirs et des fois, il m'arrive de péter un câble. J'suis tellement fauché que je peux à peine aider les hybrides à retrouver, si ce n'est leur liberté, un peu de dignité. Mais j'vais vous dire: mon petit frère et ma meilleure amie sont là et rien que pour ça, je suis l'homme le plus chanceux du monde.


Pseudo ☀ C'est moi Mao :>
Âge ☀ 19 ans!
Comment es-tu arrivé ici ? ☀ This a sexy DC~
Votre avatarHeiwajima Kasuka || Durarara!!
Autre chose à dire ? ☀ J'aime ce forum <3
Code

© Code by KoroJuùrii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Mar 4 Aoû - 17:31

Re-Biiienvenue !
J'adore ton avatar ! *♡*
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Mar 4 Aoû - 17:45

Re bienvenue ! et bon courage pour ta fiche, hâte de lire :3
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Date d'inscription : 23/06/2015

Petit plus
Hybride(s):
Maître:

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Mar 4 Aoû - 19:07

Re-bienvenue! J'aime ton ava *^*

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



:Kitty9:

Clubs





Merci Zayninou ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 04/08/2015

Petit plus
Hybride(s): Eden & Télio
Maître:

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Mar 4 Aoû - 22:54

Merci vous <3
Et...désolée, cette fiche est en train de se transformer en roman en 3 volumes là ;-; *surplus d'imagination: on*

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Sin te dis bonjour en #DB7093 '^'


Merci Zayn <3

~~~

... 8DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Chasseur de lady ♥
Masculin Messages : 1211
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique

Petit plus
Hybride(s): Kim Holmes, Luis
Maître: de moi même because I'm Yoda ♥

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Jeu 13 Aoû - 16:21

Rebienvenuuuue!!! *caline Adam* J'ai tellement hâte de lire la suite de ta fiche! Plus c'est long mieux c'est avec toi généralement *^* Enfin bref je garde un oeil sur ta fiche *^* mouhahaha //MUR// Et courage pour la suitee Adaaam kun! ewe

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Fools will be the blind side of the enemy. Look at the beauty in this hand. I look in the mirror, king looks back at me.  Catch me if you can and look at me. I can change the world. I'm brave enough to fight and I'll show how. I'm a king.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : pudu puda
Messages : 21
Date d'inscription : 12/08/2015

Petit plus
Hybride(s):
Maître: Adam S. Lee

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Jeu 13 Aoû - 17:18

Aaaaaaaah ! Comment ais je fait pour ne pas te voir avant D:

Bref... La joueuse craque sur le petit Lee...

Mao, je t'élis Tortureuse d'esprit de créatrice ! Tu as réussi a remettre en marche mon imagination '^'

Et donc... rebienvenue ♥ :b10:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Jeu 13 Aoû - 23:53

Leeeeee siiiiin /mur/

Rebienvenu ~
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 75
Date d'inscription : 04/08/2015

Petit plus
Hybride(s): Eden & Télio
Maître:

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Ven 14 Aoû - 9:04

Zayn > Merciiii ;^; *câlinou* Du coup j'ai fini ma fiche mais je m'excuse parce que la story est pas top et un peu longue, mais j'ai pas la foi de tout refaire -^-

Eden > Contente que bébé Adam te plaise! x) et euh... Contente si j'ai pu t'aider à faire repartir ton imagination xD Je suis flattée par ce titre de Tortureuse d'esprit //MUR//

Arvan > ... Merci x)

Voili voilou, j'ai terminéééé!

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Sin te dis bonjour en #DB7093 '^'


Merci Zayn <3

~~~

... 8DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Race : Chasseur de lady ♥
Masculin Messages : 1211
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 32
Emploi : Persécuteur pro de Chen/PDG entreprise technologique

Petit plus
Hybride(s): Kim Holmes, Luis
Maître: de moi même because I'm Yoda ♥

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Ven 14 Aoû - 11:44



Pré-validation




Ta fiche est magnifique *^* Je l'adore vraiment *^* J'étais vraiment transporté dans l'histoire! J'ai surtout adoré le caractère et l'histoire!  :coeur:  Il est très intéressant ce petit Sin! Bref j'ai rien à y redire donc tu es prévalidé en attendant la validation ^^

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Fools will be the blind side of the enemy. Look at the beauty in this hand. I look in the mirror, king looks back at me.  Catch me if you can and look at me. I can change the world. I'm brave enough to fight and I'll show how. I'm a king.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Ven 14 Aoû - 13:01

Lee Sin? *fuis*

Bienvenue un peu en retard >w<
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 227
Date d'inscription : 23/12/2014

Petit plus
Hybride(s): ////
Maître:

MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Ven 14 Aoû - 15:40



Tu es validé(e) !




Re bienvenue ! J'aime beaucoup la façon dont tu nous as écrit tout ca ** ! Je valide !

Tu peux désormais aller :

✿ Recenser ton avatar ICI !
✿ Si tu es un humain, vas demander une habitation ICI
✿ Tu peux aller si tu veux faire ta fiche de lien ICI !
✿ Si tu es un double compte, vas recenser ton compte ICI
✿ Et si tout est en règle, tu peux aller poster une demande  de maître/hybride ICI ! (attention, les hybride sauvages ne peuvent pas faire de demandes de maîtres!)

L'on te souhaite une bienvenue officielle et amuse toi bien parmi nous sur Dear Hybride ! ♥

© Code by KoroJuùrii

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome in a land of sweet darkness ~ || FINIE!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Plusieurs land raider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: The most important :: Your character :: Validated :: Humain-