Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

11/08/2017 — Inscriptions fermées pour une durée de 2 semaines
23/07/2017 — La brigade ré-ouvre ses portes ! N'hésitez pas à en faire parti !
25/05/2017 — Event Cb du 03/06 au 05/06 ICI ~
15/02/2017 — Nouveau thème !
15/02/2017 — Modifications annexes / règlement.
15/02/2017 — Réorganisation des lieux !
05/02/2017 — Lancement d'event St Valentin Ici

Top Site

Effectifs

8 Humains B.| 7 Humains N.| 8 Humains M.| 10 Hybrides D.| 17 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Marché Noir Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une sortie de cage tant attendue. [Pv: Lysander]

avatar
Oz
Hybride Neutre
Race : Hybride hérisson
Messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 21:39
Une sortie de cage tant attendue.Pv Lysander D. CliveCoincé dans sa cage, Oz soupirait longuement, il s'ennuyait vraiment. Plus le temps passait et plus il se disait qu'il n'aurait pas dû se laisser attraper aussi facilement. Au final, il n'avait rien gagné a part une vie a glander en cage sans pouvoir rien faire. Quand l'enfant réclamait un livre, soit, on l'ignorait, soit on lui riait au nez. En claire, il pouvait toujours rêver pour obtenir son précieux bien. L'enfant soupirait légèrement, il était de plus en plus lassé de cette cage, tous les jours, il voyait le même spectacle, des gens défiler, et un vendeur tentait de le vendre. Au final, Oz n'avait qu'une envie, s'échapper d'ici. S'il avait su qu'il tomberait dans un de ces marchés illégaux, il aurait réfléchi à deux fois avant d'agir. Alors que le garçon s'attendait à un centre d'élevage, il avait rejoint un marché noir, quel manque de bol n'est-ce pas ?

Aujourd'hui, comme chaque jour, c'était la même rengaine. Oz regardait a travers les barreaux de sa cage les quelques clients défiler. Bien évidemment, prendre un enfant était risqué, cela facilité les chances de se faire coincer. Après tout, un enfant n'était normalement pas autorisé à être vendu, du coup, pour Oz, c'était plus compliqué. L'enfant avait conscience de cette réalité, mais il s'en fichait un peu, si seulement il pouvait obtenir un livre, ça l'occuperait. Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il remarquait une personne tenant un livre en main passé devant sa cage. Cela pouvait être un livre d'histoire, il livre de chant, un simple libre de comptine, Oz 'en fichait, sans hésiter, il l'abordait.

« Dites, vous pouvez me prêter votre livre ? Juste histoire que je puisse le feuilleter pour passer quelques secondes dans cette cage sans subit cet ennui insupportable. »

Oz regardait l'homme qui se tenait devant sa cage étroite droit dans les yeux. L'enfant se montrait direct, mais on ne pouvait pas lui en vouloir au vu de son jeune âge, il ne restait plus qu'a espérer que l'humain en pense de même.
© 2981 12289 0

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿

Oz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander D. Clive
Brigade Mauvais
Messages : 357
Date d'inscription : 12/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 13:00
Une sortie de cage tant attendueOz & LysanderLe meilleur endroit du monde pour faire une balade. Vraiment.

Le marché noir de la ville de Londres n'était pas un endroit où l'on posait les pieds sans une bonne raison derrière. Ce n'était pas l'espace vert de la ville qui donnait envie d'aller cueillir des fleurs et tremper ses petits petons dans un lac. Non mais quelle idée. Si je me trouvais là, c'était pour retrouver Faith. Faire le tour des animaleries n'était pas suffisant et même si j'avais compté sur la Brigade pour récolter quelques informations, ça n'avait rien donné. Il se pouvait que Faith soit une sauvage après tout, une rebelle ? Je ne pensais pas. Mais il y avait aussi la possibilité qu'elle soit sur le marché noir, voilà la raison pour laquelle je m'étais levé de mon lit pour me pointer ici. Et ce ne fut pas une mince affaire, c'est que je l'aime ce lit moi, du moins quand le sommeil me laisse dormir et ce n'était pas forcément courant aux vues de mes cernes. Ces dernières étaient bien marquées d'ailleurs aujourd'hui, un peu plus qu'habituellement, ce qui m'avait convaincu de mettre ma paire de lunettes de soleil pour la journée. Même moi je n'avais pas envie de voir ces cernes, elles me fatiguaient rien que de me dire que j'en avais, alors les croiser dans un reflet... En partant, j'avais laissé mon chapeau bien au chaud chez moi, il était trop reconnaissable et je n'avais pas spécialement envie qu'on se rappelle de mon passage au marché noir. Il me suffisait de mettre ma capuche pour cacher les épis sur le haut de mon crâne.

Je poussais un soupir avant de baisser légèrement mes lunettes de soleil et observer les alentours pour noter ce qui me paraissait suspect. Il y avait des têtes peu avenantes dans le coin... Enfin, Reim m'avait déjà dit que j'avais l'air aussi aimable qu'une porte de prison par moment. Ce n'était pas tout à fait faux, parfois je n'avais pas envie de faire le moindre effort sur ce point. À ma gauche, pas loin de moi, je pouvais discerner un homme qui tentait de vendre une arme à un autre. Ouais, ici c'était le bon coin pour trouver de quoi se défendre, ou même trouver de la drogue. D'ailleurs il était stupide de se pointer là sans avoir déjà de quoi se défendre, tout pouvait déraper rapidement, alors il valait mieux venir avec une arme. Sur ce point je n'avais pas à m'inquiéter, je l'avais mon arme, cachée sous mon pull et ma veste, je n'avais qu'à tendre le bras pour l'avoir en main. J'aurais été stupide de venir sans. Encore plus de l'afficher à la vue de tous, autant me trimballer avec un panneau où il y aurait marqué « Coucou, je suis armé ! ». Je suis sûr qu'une personne avait déjà fait ça, avec certaines personnes il ne fallait plus s'étonner de grand chose.

Pour le moment j'avançais tout en jetant des regards autour de moi pour discerner une cage ou un hybride attaché quelque part, mais je n'en voyais pas vraiment. Pendant ce temps, je tentai d'écouter quelques conversations pour voir si des bribes pouvaient m'intéresser et me servir mais de ce côté-là, pour le moment c'était choux blanc. Peut-être que je m'étais pointé le mauvais jour. Ouais, enfin, ça ne fonctionnait pas comme un centre commercial, je ne pensais pas qu'un jour le marché noir organiserait des soldes ou des liquidations, pas les mêmes liquidations en tout cas. Ça m'agaçait un peu de ne pas trouver ce que je voulais, déjà que je n'avais pas une patience des plus poussées, alors si maintenant je n'avais pas ce que j'avais envie d'avoir, ça me rendait assez irrité. Il fallait que je revienne, c'est ça ? Combien de fois ? Est-ce que ça serait vraiment utile ? Si je partais du principe que Faith soit tombée au marché noir, il y avait des chances qu'on l'ait déjà achetée, c'était une bonne hybride. Non, ça m'énervait rien que de me dire ça. Il fallait que je la retrouve, elle en savait trop en plus...

Mon pied buta contre quelque chose au sol qui me tira de mes pensées et baissant les yeux, j’aperçus un livre qui traînait sur le sol. Le marché noir faisait librairie maintenant ? Quelqu'un avait dû le faire tomber et ne s'en était pas rendu compte. Finalement, je me décidais à le ramasser et je me mis à le feuilleté un peu pendant que j'avançais. Hm, ce livre était un roman et avait l'air chiant. Du genre très chiant. Le livre qu'on ne se décide à lire que lors d'un jour d'hiver où il y a une coupure d'électricité et une tempête de neige à l'extérieur et qu'on connaît déjà par cœur sa bibliothèque. Par dépit, si on y était forcé aussi. Les pages étaient un peu abîmées en plus, le livre n'était pas tout jeune donc finalement, est-ce que le propriétaire n'avait pas abandonné son livre sur le trottoir comme on abandonne lâchement son animal de compagnie pour partir en vacances ? Ça m'en avait tout l'air. Je devrais le mettre dans la poubelle la plus proche, au moins je ne salirais pas la planète comme ça. Ouais, c'est ce que je ferais.

Sans faire trop attention je passais devant une cage, mais mon esprit était surtout concentré sur le futur sort du roman pour jeter un œil à l'hybride. Cependant, sa voix me héla et me fit interrompre ma route. Certes, ce n'était pas une voix féminine et encore moins de l'hybride que je recherchais mais c'était celle d'un enfant. Tournant la tête, je posais le regard sur l'enfant en question et notai au passage ses cheveux blancs. C'était un hybride, je ne vois pas ce qu'un humain ferait là sinon, mais je n'apercevais pas d'attribut hybride bien voyant.

« Qu'est-ce que tu fiches là ? »

D'un côté ça ne m'étonnait pas de voir un hybride si jeune ici, la vente illégale d'hybride n'était pas nouveau mais il valait mieux que les hybrides soient dans des élevages qu'ici. Enfin, ça ne me concernait pas plus que ça, c'était la vie de ce gosse pas la mienne. Par contre il voulait du roman pourri, limite comme si c'était le Graal et moi je tenais à le mettre dans la sainte poubelle, en soit autant lui donner et j'en serais débarrassé. Oui de base, seulement quelque chose me chiffonnait dans sa demande, je n'allais pas lui donnais le livre gentiment comme ça.

« Et ta politesse ? Tu pourrais au moins me dire « s'il vous plaît ». Je me fiche de garder ce livre ou non, je pourrais même te le laisser, mais il me faut les mots magiques pour ça. »

J'avais croisé les bras en regardant l'hybride. Soit il les dirait soit il m'enverrait sur les roses, il avait le destin du roman entre les mains, est-ce qu'il tomberait entre les siennes ou bien dans le gouffre d'un sac-poubelle bon marché ?  
© Crimson Day

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Merci Zayn pour le kit ♥

Merci Liam ♥ :
 


Clubs:
 

Merci Zayn ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Marché Noir
-
Sauter vers: