Cliquez sur la barre et utilisez les flèches du clavier ou scroll afin de faire défiler

News

07/10/2017 — Fermeture du forum

Top Site

Effectifs

10 Humains B.| 8 Humains N.| 10 Humains M.| 3 Hybrides D.| 18 Hybrides N.| 9 Hybrides S.

Prédéfinis Importants

Shout box Invités ↓

©linus pour Epicode
Déroule-moi



 

 :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Les rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le destin te met cette personne sur ta route [Pv Chen]

avatar
Lysander D. Clive
Brigade Mauvais
Messages : 360
Date d'inscription : 12/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 13:45
Quand le destin te met cette personne sur ta routeChen & Lysander D. CliveAu moins ce qu'il y a de bien avec le calme, c'est qu'on s'entend réfléchir.

Ma main fouillait dans ma poche dans l'idée de me trouver un briquet alors qu'entre mes lèvres se tenait la cigarette que j'allumerais bientôt si tout se passait bien. Ça m'arrangerait bien, déjà parce que je ressentais le besoin de fumer et puis parce qu'il faisait un peu froid et que la cigarette me procurerait peut-être un peu de chaleur. Faible espoir, je le savais bien. Mes doigts tatoués finirent par trouver le briquet sacré et je le sortis de ma poche la main un peu tremblante. Ah, fait chier. Je sentais venir la petite douleur lancinante et avant qu'elle n'arrive je tentais d'activer le briquet avec plusieurs tentatives maladroites. Une vraie course contre la montre. Finalement ma main lâcha le briquet qui s'écrasa sur le trottoir de la ruelle dans laquelle je me trouvais.

« Merde ! »

Foutu bras ! Je pestais et maudit la personne qui était la cause de cet état pendant que je me frottais le bras attendant que la douleur passe. Heureusement pour moi il n'y avait personne autour de moi, l'avantage des ruelles et du quartier. Si je me trouvais ici ce n'était pas pour le plaisir mais pour le travail. La Brigade faisait des rondes dans les rues, aujourd'hui c'était mon tour avec d'autres membres mais je m'étais séparé d'eux pour fouiller dans la ruelle où je me trouvais. Au bout de quelques minutes, je  ramassais le briquet, de la main gauche cette fois et je pus enfin m'allumer cette cigarette. Ah... Que ça faisait du bien le tabac. Ça faisait bien longtemps que je m'étais habitué à son odeur et cette dernière ne m'incommodait pas du tout, il était même courant que je la garde sur moi par moment. Avant je ne fumais pas autant, c'était même très peu courant et Paige m'aurait sans doute assassiné avant que des cellules cancéreuses ne pointent le bout de leur nez dans mes poumons si à l'époque ma consommation avait été la même qu'aujourd'hui. Ouais, j'abîmais ma santé avec le tabac, mais qu'on m'apprenne quelque chose de nouveau. À croire qu'à force de me répéter que j'attraperais un cancer à cause des cigarettes un beau matin je me lèverais avec une illumination et un patch anti-tabac sur le bras.

Un léger nuage de fumée s’échappait de mes lèvres pendant que je soufflais alors que mes yeux scrutaient le fond de la ruelle pour voir si quelqu'un s'y trouvait aussi. Mouais, non il n'y avait personne, il fallait que je bouge. Histoire de ne pas prendre froid, je pris la marche en me disant qu'à l'intersection je tournerais à droite, c'était un petit dédale de ruelles par ici, mais ça allait, je les connaissais. Ce n'était pas la première fois que je me pointais dans le coin, déjà pour le travail, puis quand j'étais adolescent aussi et puis... Pour Zayn aussi. Ce jour là où il m'avait échappé de peu à cause de l'incompétence d'un sombre idiot... Mais ça allait, j'avais passé ma frustration et ma colère sur le type qui avait été faible. Ça lui apprendrait aussi, les faibles se font écraser, les forts survivent, qu'il retienne la leçon. Ma vengeance m'avait échappé de peu ce jour-là, mais ça ne durerait pas, j'étais tenace, je n'abandonnerais pas. D'ailleurs Zayn devait bien se demandait pourquoi ça lui était tombé dessus, le pauvre il ne devait pas comprendre.. Ah ! Ça me donnerait presque envie de rire. Est-ce qu'il tentait de comprendre ? Ça l’empêchait de dormir la nuit ? Car ce qu'il avait fait, ce qu'il avait poussé à faire hanter mes pensées et mon sommeil. Ce serait là un juste retour des choses.

Comme je l'avais planifié, au bout de la rue, je pris à droite et m'engouffrais dans une nouvelle ruelle. Cette fois je n'étais pas seul, il y avait ce sans-abri qui me fixait d'un œil terne, serrant sa tasse de petites pièces dans sa main. J'aurais eu de la monnaie, je lui aurais donné mais mes poches étaient vides, alors je passais simplement mon chemin en silence. Je crois que je ne trouverais pas d'hybride pour le moment, mais ça ne me dérangeait pas de marcher un peu dans le vide, au moins ça me permettait de me retrouver seul et de réfléchir au calme.

« Une p'tite pièce. »

La voix cassée de l'homme me fit me retourner pensant qu'il s'adressait à moi mais ce n'était pas le cas. Tremblant, il tendait sa tasse à une personne masquée devant lui espérant un retour positif. Hm, pas sûr, d'ailleurs qui sortait masqué ? Pour un carnaval je veux bien, mais là à part pour se cacher... Quoiqu'on pouvait pas être laid à ce point quand même... Je n'avais pas bougé de ma place fixant la scène et surtout le troisième arrivant. Cette silhouette me disait quelque chose et tandis que je remettais peu à peu les pièces du puzzle dans le bon ordre, un sourire discret se dessiner sur mes lèvres. Ouais, je connaissais cette personne et c'était une vraie aubaine de la croiser ici.

« Hé toi. »

C'est bien. Une belle entrée en la matière, simple et sobre,  mais j'avais déjà fait mieux je l'admets.

« Tu as le visage couvert de pustule pour le cacher ou bien tu as de réelles raisons de le faire ? Je pencherais pour la seconde hypothèse. Tu devrais faire gaffe il y a pas mal de force de l'ordre dans le coin, tu pourrais te faire choper. »

Je marquais une petite pause, observant le SDF qui espérait toujours sa pièce tout en surveillant du coin de l'oeil le dernier membre du trio. Je n'allais pas le laisser fuir.

« Je pourrais te proposer un marché et t'assurer une sécurité. »

Finalement je laissais tomber mon mégot de cigarette et l'écrasai au sol tout en attendant la réponse que j'espérais positive. Ça ne pouvait pas être un humain, mon intuition me disait hybride, ce qui expliquerait le masque aussi, avec la Brigade les sauvages faisaient beaucoup plus attention qu'avant. Si j'avais raison, mon marché pouvait vraiment l'intéresser, ce qui m'arrangerait.  
© Crimson Day

✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿.。.:* *.:。✿*゚¨゚✎・ ✿.。.:* *.:。✿✿*゚‘゚・✿.。.:* *.:。✿*゚’゚・✿



Merci Zayn pour le kit ♥

Merci Kim ♥:
 


Merci Liam ♥ :
 


Clubs:
 

Merci Zayn ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Hybride :: 
Londres
 :: Quartier Nord :: Les rues
-
Sauter vers: